Cameroun - Yaoundé: La présidente des femmes du MRC et une cinquantaine de ses camarades interpellées par la police lors d’une marche pour la libération de Maurice Kamto

Par Fred BIHINA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 21-Nov-2020 - 20h06   12803                      
32
Militantes du MRC au domicile de Maurice Kamto MRC
Ces évènements se sont produits ce samedi 21 novembre 2020.

Une cinquantaine de militantes du MRC (Mouvement pour la Renaissance du Cameroun), parmi lesquelles Me Mispa Awasum, présidente des femmes dudit parti, ont été interpellées le par la police ce samedi 21 novembre 2020 à Yaoundé.

Elles avaient organisé une marche pacifique en direction du domicile du leader de leur parti, Maurice Kamto, assigné à résidence depuis deux mois.

Les manifestantes ont été interpellées par la police alors qu’elles se trouvaient dans les abords de la résidence du président national du MRC, située au quartier Santa Barbara dans l’arrondissement de Yaoundé 1er.

Jusqu’au moment où nous écrivions ces lignes, on n’avait toujours aucune nouvelle de l’endroit où ces femmes ont été conduites, ou si elles ont été libérées.

La manifestation des femmes du MRC, a-t-on appris, visait à demander la libération des responsables et militants de ce parti, arrêtés dans le cadre des marches du 22 septembre 2020.

Pour mémoire, outre Maurice Kamto assigné à résidence, plusieurs dizaines d’autres personnes ont été écrouées dans différentes prisons du pays. Les plus connues sont Alain Fogue, le trésorier national du parti et Olivier Bibou Nissack, porte-parole et conseiller de M. Kamto, tous deux écroués à la prison centrale de Yaoundé.

 

 

Auteur:
Fred BIHINA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique