Cameroun - Zone économique de Kribi: Les délégations des ministères des Finances et de l'Economie contrôlent le niveau d’implémentation des divers aménagements du Port Autonome de Kribi

Par Wilfried ONDOA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Aug-2020 - 09h11   1066                      
0
Port Autonome de Kribi Archives
La visite de travail a eu lieu les 29 et 30 juillet 2020.

La délégation de la Commission technique de réhabilitation des entreprises publiques (CTR), logée au ministère des Finances (MINFI), et une délégation du ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (MINEPAT) sont allées contrôler le niveau d’implémentation des divers aménagements du Port Autonome de Kribi, les 29 et 30 juillet 2020.

Il était question pour ces délégations, de matérialiser la volonté du gouvernement de «tirer véritablement profit de toutes les potentialités et les attraits dont regorge la place portuaire de Kribi. Une volonté du gouvernement qui se traduit par le projet de mise en place d’une zone économique dans le chef-lieu du département de l’Océan», rapporte le quotidien national bilingue Cameroon Tribune  paru le 12 août 2020.

Lors de cette visite, Martial Valery Zang, le président de la Commission technique de réhabilitation des entreprises publiques du MINFI a confié au reporter du journal que: «notre visite au PAK vise, dans un premier temps, à toucher du doigt les difficultés auxquelles cette jeune entreprise doit faire face, ses contraintes et par la suite, mutualiser ces informations afin de trouver des solutions qui permettront à ladite entreprise d’être compétitive et de contribuer de manière plus importante au financement du budget de l’Etat».

C’est ainsi, que «les échanges ont tourné autour des enjeux stratégiques et économiques de la concrétisation de cet important projet de développement porté par le PAK. La structuration institutionnelle et financière envisagée, la stratégie de mise en place des zones économiques ajoutée à une proposition d’accompagnement ont également été évoqués. De même que les activités logistiques incontournables qui devront être développées», peut-on lire.

Pour Roger Bafakan, conseiller technique et chef de la délégation du MINEPAT, «nous avons constaté que les travaux sont avancés. Des entreprises s’installent progressivement et leurs investissements sont importants. Certains se chiffrant même à des centaines de milliards de FCFA», relève notre confrère.

Wilfried ONDOA

Auteur:
Wilfried ONDOA
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique