Cameroun/Angleterre - Détresse: L’opposant Brice Nitcheu soutient et console Brenda Biya

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 29-May-2020 - 21h40   9826                      
6
Brice Nitcheu archives
D’autres opposants supporters de Maurice Kamto expriment leur compassion et leur soutien à la fille du président camerounais.

Un soutien inattendu pour Brenda Biya, en proie à de grosses inquiétudes sur sa santé. Il vient de Brice Nitcheu, irréductible opposant à son père le président de la république du Cameroun Paul Biya. L’activiste réfugié en Angleterre a publié sur son compte Facebook jeudi 28 Mai 2020 un message de réconfort après avoir appris que la fille du couple présidentiel camerounais est tourmentée par la perspective de perdre la vue faute de soins. « Même si son père est un homme très méchant, ça me fend le cœur de voir cet enfant souffrir et d'avoir le courage de le dire Je lui souhaite de retrouver sa vue, car nous rêvons d'un pays, comme l'a dit le Président Kamto, ou tous ses enfants seront heureux », écrit le leader du Collectif des Organisations Démocratiques de la Diaspora (CODE)

Il rappelle que la vie du rejeton d’un homme de pouvoir, fut-il dirigeant d’un Etat, n’est pas toujours ce que l’on peut imaginer. « On peut malheureusement être la fille de l'homme le plus puissant et le plus riche du Cameroun, inviter au palais des artistes pour s'amuser, voyager en jet prive, mais être malheureuse », décrit Brice Nitcheu.  « Paul Biya doit tirer des leçons de ce drame familial, car ce qu'il ressent en voyant sa fille souffrir, c'est ce qu'il inflige quotidiennement à des milliers de familles camerounaises. All the best Brenda! », termine-t-il.

Certains de ses camarades de combat soutiennent eux aussi la fille du président camerounais. A leur manière. Voici le message que ce groupe qui se réclame de « La Résistance », les partisans de l’opposant Maurice Kamto, a gravé sur une affiche où l’on voit une photo de Brenda Biya : « c’est juste un enfant. Brenda Biya a besoin de nous. Nul ne choisit son père. Nous ne sommes pas comme eux. Montrons-leur ce que signifie l’amour, montrons-leur l’exemple des enseignements du président élu, montrons-leur que nous sommes différents d’eux ». Ces mots visent ceux qui attaquent la jeune femme sur les réseaux sociaux.

 

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique