Cameroun/Côte d’Ivoire : L’ animateur camerounais Yves De Mbella entre les mains de la justice pour avoir demandé à un ancien violeur de reconstituer un de ses crimes

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 31-Aug-2021 - 17h44   11015                      
15
Yves De Mbella Mediatude
L’incident survenu dans la soirée du 30 Août sur la télévision NCI a suscité une vague d’indignations et amené la direction générale de cette télévision à se désolidariser publiquement de son employé.

C’est l’histoire d’une émission de télévision qui se termine mal. Lundi soir, l’émission quotidienne  « La télé d’ici vacances » avait comme invité un violeur repenti. Yves de Mbella, l’animateur de ce rendez-vous diffusé sur la Nouvelle Chaîne Ivoirienne (NCI) a fait faire à son hôte une reconstitution d’un de ses forfaits. Ce qui a suscité la colère et l’indignation des téléspectateurs.

Des féministes,  des personnalités politiques et des leaders issus d’autres sphères de la société ivoirienne ont dénoncé cette séquence.   « Je condamne fermement ces actes ignobles et ces propos de l’invité et de l’animateur », a réagi la ministre de la Femme, Nassénéba Touré au moment où la Ligue ivoirienne des droits des femmes (LIDF), réclamait des sanctions. Celle-ci sera suivie dans sa requête.

 En effet,  la direction de NCI a présenté ses excuses et suspendu dans la journée de mardi Yves de Mbella. Son programme qui devait s’arrêter le 3 Septembre 2021 a été retiré de l'antenne. « La Direction générale de NCI, la Nouvelle chaine ivoirienne, présente ses plus sincères excuses à tous les téléspectateurs et aux internautes pour les propos tenus au cours de l’émission La Télé d’ici Vacances du 30 août 2021. Nous tenons à réexprimer notre attachement au respect des droits humains et en particulier à ceux des femmes, nos profonds regrets et notre solidarité avec les femmes victimes de violence et d'abus de toutes sortes. Nos pensées les plus profondes vont aux victimes de viol, aux associations qui luttent contre ce crime, à celles qui accompagnent les victimes et à toutes les initiatives qui œuvrent pour cette noble cause », peut-on lire dans le communiqué publié à cet effet. La Haute Autorité de Communication Audiovisuelle (HACA) a suspendu Yves de Mbella de toute activité publique pour 30 jours. Le présentateur attitré de la cérémonie de l'élection Miss Côte d'Ivoire ne va pas présenter cet événement dont l'édition 2O21 est prévue le 4 Septembre. 

Dans les excuses qu’il a présentées avant que les sanctions ne s’abattent sur lui et son émission, Yves De Mbella qui aurait été convoqué à la polic judiciaire reconnaissait avoir « fauté ».  Il a admis « une reconstitution des faits au rendu maladroit », mais qui pour lui  « a été la seule séquence retenue et partagée aux personnes qui ont réagi sans avoir vu la totalité de l'émission ». Le Camerounais a fait son mea culpa à plusieurs reprises dans cette sortie sur les réseaux sociaux.  « Je suis sincèrement désolé d'avoir choqué en voulant sensibiliser/Je suis également désolé de tout ce qui a été dit ou fait et qui a blessé durant cette séquence de l’émission d'hier soir. Je demande pardon à toutes les victimes de viol pour lesquelles j'ai toujours été compatissant, heurtées par certains des propos tenus hier soir. Je demande pardon à toutes les femmes qui ont été choquées par cette séquence. Aucun mot ne suffira alors je vous demande encore juste Pardon », a-t-il posté.

Yves De Mbella a été placé en garde à vue puis déféré au paruqet le 1er Septembre 2021. Il fait l'objet d'une procédure de flagrant délit d'apologie du viol.

 
Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique