Cameroun/France – Affaire Camus Mimb: Au cours d'une manifestation à Paris, la BAS demande à la FNAC de cesser de vendre le livre de Martin Camus Mimb

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 27-Jun-2021 - 00h45   8849                      
8
Les activistes de la BAS à la FNAC, à Paris capture d'écran
L’opération conduite par «Général Niat Barrano» s’est déroulée samedi après-midi dans les locaux de cet espace commercial également représenté au Cameroun.

« Opération coup de poing à Paris ». C’est ainsi que les activistes de la Brigade anti sardinards (BAS) , un groupe d’opposants camerounais vivant à l’étranger, ont baptisé leur action du  26 Juin 2021 à Paris. Sous la conduite de  « Général Niat Barrano », certains membres, brandissant de grosses affiches, ont investi les locaux de la FNAC dans la capitale française. Au cours de leur manifestation, filmée par téléphone  et retransmise en direct sur Facebook, ils ont exigé de la FNAC qu'elle retire  les livres du journaliste Martin Camus Mimb des rayons de toutes leurs boutiques en France et ont dénoncé ce qu'ils ont appelé "  le soutien direct et indirect, la protection", que le régime de Yaoundé lui apporterait . Pour eux, « ce n’est pas la peine que la FNAC vende les livres de quelqu’un "qui détourne la jeunesse " Les opposants ont aussi exigé le retrait du bouquin "Debout! L' histoire  vraie d'un miraculé"  des rayons de la représenation de cette enseigne commerciale à Douala. 

La tâche des activistes camerounais n’était pas des plus aisées. Ils se sont été heurtés aux vigiles et aux policiers en faction à la FNAC. Les premiers ont voulu arracher l’affiche-pancarte que l’un d’eux brandissait. Un policier a menacé de les mettre en garde à vue s’ils continuaient d’exhiber l’affiche sur laquelle l'on voit des images peu avantageuses de Malicka Bayemi. Eux rétorquaient qu’ils avaient pris le soin de « flouter » le sexe et les autres parties sensibles sur les photos de la jeune fille dont la nudité et les ébats sexuels dans le bureau de Martin Camus Mimb ont été exposés sur la toile le 16 Juin dernier.  

« La jeune demoiselle a été droguée, elle a été violée dans le bureau », a crié Niat. « Est-ce que la France a vu ça ? Cette fille est mineure », a-t-il ajouté. Il a laissé entendre que Mimb « est encouragé par tous les membres du gouvernement du Cameroun ». L'activiste anti-Biya a soutenu que celui qu’il  accuse de « diffusion des images pedo-pornographiques » serait déjà en prison s’il était en France.   

L' action de la BAS pourrait être inutile car le 21 Juin 2021, l'éditeur de "Debout! L' histoire  vraie d'un miraculé" annonçait la suspension de sa promotion et de sa vente.  « Au vu de l’actualité qui implique malheureusement Monsieur Mimb Hiol Fleur Martin, auteur que nous éditons, la direction de CAD Publishing informe le public qu’elle a décidé de suspendre toute vente et publicité du livre « Debout ! L’histoire vraie d’un miraculé », en attendant que les instances juridictionnelles saisies du dossier rendent un verdict pour élucider la situation », écrivait  Carine Mambou, la fondatrice et directrice générale de CAD Publishing.  

 

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique