Cameroun/France – Colère: L’humoriste franco-camerounaise Aline Zomo Bem s’en prend à la famille présidentielle

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 11-Jan-2020 - 20h43   18836                      
21
A. Zomo Bem Capture d'ecran
Elle voit d’un mauvais œil l’invitation récente d’artistes étrangers au palais présidentiel en lieu et place des Camerounais. Et réclame une motivation financière pour les défenseurs du régime camerounais installés en Occident

Un soutien du régime Biya en Europe est en passe de le lâcher.  L’humoriste franco-camerounaise Aline Zomo Bem en veut à la famille présidentielle pour avoir invité au Palais de l’Unité l’artiste nigérian Wizkid ainsi que d’autres de ses confrères étrangers. Elle a crié sa rage ce 11 janvier 2019 dans une vidéo qui dure 9 minutes.

L’écrivaine assure que la situation au sein de la diaspora est « alarmante et très inquiétante ». D’entrée de jeu elle dénonce  le choix de faire appel à un artiste étranger pour égayer la fin d’année de l’épouse et la fille du président de la République Paul Biya. « Vous faites des photos pour narguer mes artistes camerounais. Pourquoi vous invitez les artistes Africains et les Camerounais sont exclus ? Et vous dépensez des sommes faramineuses pour ce folklore-là ? Le dernier en date c’est Wizkid, un petit maigrichon chanteur nigérian. Mais c’est se moquer des Camerounais qui font l’effort de chanter des merveilleuses chansons que vous dansez au palais. Vous ne nous écoutez pas pourquoi ?  L’argent du Cameroun appartient aux Camerounais ! », s’insurge-t-elle avant d’ajouter que le peuple se révolte « à cause des comportements comme ça »

 

A. Zomo Bem (c) Capture d'ecran

.

Aline Christine Zomo Bem rappelle l’engagement de la Brigade des Patriotes et d’autres Camerounais de la diaspora en faveur du régime de Paul Biya. « Pourquoi vous faites ça ? On vous défend becs et ongles. A toutes les positions que j’ai trouvé qu’on est en train de vous chiffonner j’ai mis ma bouche. Et où est l’intérêt ? ». Elle fait savoir que si la diaspora ne vient plus défendre Paul Biya et Cie quand ils viennent en Europe c’est parce qu’ils leur manquent de respect. Elle suggère à Brenda Biya de venir défendre son père à leur place cailloux en mains.  « Inviter encore Wizkid-là c’est là où la Coupe est vraiment pleine », s’étrangle l’humoriste. Qui accuse la famille présidentielle de payer les Maliens pour assurer leur sécurité.

Zomo Bem réclame « même 2 millions » pour chacun des défenseurs de Biya lorsque celui-ci est en Europe car explique-t-elle « pas d’intérêt pas d’action ». Elle croit savoir que la Brigade anti sardinards qui a pris l’habitude de perturber les séjours de Paul Biya en Europe « a les poches pleines ». Ce qui explique, croit-elle, leur nervosité et leur violence. « Vous buvez le champagne, moi je bois l’eau. Vous mangez le caviar, moi peut-être que le jour-là je vais manger le tapioca », critique-t-elle avant de poursuivre : « Je sais que les Camerounais n’aiment pas la vérité. Mais je suis née pour dire la vérité. On ne va pas tous se taire et vous laisser faire comme ça la. Il faudrait qu’on vous informe ».

Elle dit n’être pas prête à mourir pour Paul Biya. La diaspora positive, celle qui défend les institutions, ne peut plus se lever pour venir vous protéger (…) « L’être humain veut manger. Depuis que vous mangez-là, vous nous avez donné aussi ? », ajoute-t-elle.   

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique