CEMAC - Téléphonie mobile: La suppression des frais de roaming dans la sous-région est actée

Par Frédéric NONOS | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 11-Nov-2021 - 14h22   5564                      
1
Drapeaux pays de la CEMAC archives
Les opérateurs téléphoniques de la zone ont un mois pour s’arrimer au nouveau dispositif.

Après l’entrée en vigueur en septembre 2020 du règlement CEMAC relatif à l’itinérance sur les réseaux mobiles de communications électroniques ouverts au public, les régulateurs des télécoms des six pays (Cameroun, Centrafrique, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad) de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) viennent d’acter la suppression des frais de roaming.

Ils ont signé des protocoles d’accords bilatéraux le 9 novembre 2021 à Douala, en présence de la ministre camerounaise des Postes et Télécommunications (Minpostel), Minette Li Libom Likeng. « La signature de ces protocoles d’accords constitue, à n’en point douter, une étape clé dans le processus de mise en œuvre du roaming dans notre sous-région. Il constitue surtout une avancée fondamentale dans l’amélioration de l’accès aux services de communications électroniques à moindre coût », a-t-elle indiqué, en invitant les opérateurs de téléphonie mobile à adhérer sans réserve à ce projet intégrateur, et toutes les parties prenantes à ne ménager aucun effort pour l’harmonisation de la règlementation de la suppression de toute surtaxe.

En clair, le free roaming donnera la possibilité à tout abonné d’un opérateur de réseau mobile d’un pays de la CEMAC d’utiliser les services de téléphonie mobile sans crainte de payer de frais supplémentaires, lorsqu’il est en déplacement dans un autre pays de la sous-région. Pour le président de la Commission de la CEMAC, Pr Daniel Ona Ondo, « la suppression des frais de roaming permettra aux opérateurs téléphoniques de la zone d’augmenter leurs bénéfices, leur productivité, la diversification des services, ainsi que l’accroissement du volume des échanges intra-africains».

Les régulateurs ont recommandé aux opérateurs de téléphonie mobile de faciliter l’entrée en vigueur de ce dispositif dans un délai maximal d’un mois. Attendue depuis janvier 2021, la mise en œuvre du free roaming dans la zone CEMAC est une volonté d’intégration des six chefs d’Etat de la zone.

Auteur:
Frédéric NONOS
 @t_b_a
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique