Côte D’ivoire - Carnet noir: Samuel Eto’o rend hommage à Sidy Diallo, le président de la Fédération ivoirienne de football, décédé des suites du Coronavirus

Par Claude Paul TJEG | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 24-Nov-2020 - 16h30   5950                      
4
Message Samuel Eto'o aux obsèques Tataw Fecafoot
L’ancien capitaine des Lions Indomptables du Cameroun lui a adressé un magnifique message sur Instagram.

Le 21 novembre dernier, la pandémie de Coronavirus a une nouvelle fois terrassé un digne fils du continent. Cette fois, c’est du côté de la Côte D’ivoire que le virus a frappé. Dans sa folie meurtrière, il a emporté Augustin Sidy Diallo, le président de la Fédération Ivoirienne de Football. Le patron de l’instance faitière du football ivoirien est décédé à l’âge de 61 ans à Abidjan.

Depuis l’annonce de sa mort, des messages de condoléances fusent de toute part, en Côte D’Ivoire comme au Cameroun. D’ailleurs, la première sortie de Samuel Eto’o, après la suspension d’Ahmad Ahmad dont il abreuvait de ses conseils au titre de conseiller spécial, a été réservée à ce poids lourd du football ivoirien. Sur Instagram, l’ancien capitaine des Lions du Cameroun lui a adressé un long et émouvant message.

«Sidy Diallo, lors de notre dernier entretien, j’ai usé de tout mon verbe pour essayer de te convaincre de rester dans ce que tu appelais *"votre monde compliqué"*: le monde du football. Tu avais certainement raison président. Néanmoins, j’ai toujours pensé qu’au-delà de la politique du sport, c’est un devoir d’essayer de changer les choses. Tu as essayé, même contre les plus grands, et tu as réussi.

Tu as marqué le football ivoirien et africain par ta détermination et ta volonté à rechercher l’excellence pour ce beau pays. En dépit de tous les obstacles, et souvent sans subventions, tu as su arriver à tes fins, à savoir, lutter pour ce qui est juste pour le football de ton pays. Je suis si fier de toi président. Tu as été un exemple, et j’espère que tes collègues présidents de fédérations africaines te suivront, car tu as montré aux yeux du monde que toutes les fédérations se valent !

Au moment où tu nous quittes, l’Afrique a plus que jamais besoin de ce courage, cette vision, cette détermination et ce leadership qui t’ont si bien caractérisés. Tu as su lancer avec brio une génération, cher président, et malgré certaines déceptions, tes vrais enfants te seront à jamais reconnaissants et continueront ton combat pour une plus grande considération et surtout un meilleur football en Afrique. Tout l'honneur a été pour moi de te connaître et de te côtoyer Président.

Vas et reposes en paix!

Auteur:
Claude Paul TJEG
 @T_B_D
Tweet
Facebook




Dans la même Rubrique