Crise anglophone: Banda Kani (président du NMP): «aucune force au monde ne peut déstabiliser le Cameroun. Même le président Biya s’il veut le faire, il ne réussira pas»

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 08-Jan-2018 - 16h34   13510                      
22
Banda Kani archives
Le leader politique a applaudi dimanche sur la télévision Afrique Média l’arrestation des leaders des indépendantistes anglophones.

La nouvelle de l’arrestation de Julius Ayuk Sisisku Tabe réjouit le leader politique Banda Kani. L’intervenant régulier de la télévision Afrique Media a crié sa joie sur cette antenne peu après en avoir été informé.  «Je ne ferai pas la fine bouche. Quand la crise anglophone a commencé, nous avons été les seuls à prendre des positions claires par rapport à cette affaire. Contre vents et marées, contre les pressions de toutes sortes, y compris de certains co-panélistes nous nous sommes  levés, nous avons dit : « cette affaire est inacceptable ». Nous avons démontré que c’état de l’aventurisme et que ça n’allait aboutir à rien sur le plan géopolitique. Je l’ai dit et le répète encore : aucune force au monde ne peut déstabiliser le Cameroun. Même le président Biya s’il veut le faire, il ne réussira pas ». Deuxième chose que nous avons dite ici, nous ne luttons s pour la victoire. Nous luttons dans la victoire », a dit l’ancien président national du parti politique MANIDEM.

Le président du Nouveau mouvement populaore (NMP)  en profite pour s’attaquer au leader des sécessionnistes. Banda Kani moque un leader qui s’est fait prendre comme un débutant. « Maintenant qu’on a attrapé cet aventurier-là, qui s’est autoproclamé président de l’Ambazonie (...) On les a attrapés comme des enfants. A l’heure où l’on parle il est à Yaoundé. Voilà quelqu’un qui est président d’une République, il est dans les geôles d’une autre République ? Comment est-ce qu’on peut être président d’un pays et après on est en prison. On te cueille comme un idiot ? Ce qu’ils sont d’ailleurs. Parce que si on n’est pas idiot on ne peut pas faire ce genre d’aventure. J’avais dit ici qu’ils seront anéantis », rappelle-t-il tout en demandant à l’Etat du Cameroun de ne pas les martyriser.  « Il ne faut pas en faire des héros dans ces régions-là. Il fait bien exploiter les informations qu’on a sur eux,  démontrer  que les liens qu’ils avaient ave les réseaux criminels étrangers, pour éduquer la population qui les suit et leur démontrer qu’ils ont affaire à des malfrats et pas à des gens qui vous défendent. Il faut démontrer que vous avez à faire à un bandit de grand chemin  concernant le président de cette fameuse Ambazonie qui a une réputation de grand bandit depuis là où il travaillait ».

Banda Kani salue l’action d’un Paul Biya qui à ses yeux « a démontré une maturité rare et salue son sens élevé de l’Etat dans la gestion de ce dossier ».  Il dit qu’il a soutenu l’Etat dès le début de la crise anglophone et qu’il va continuer à le faire.  Il salue aussi « la coopération exemplaire entre le Cameroun et le Nigeria »  

 

 

                                                                   

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique