Crise anglophone - Hervé Emmanuel Nkom (RDPC): «Nous ne pouvons plus aller et venir comme nous voulons parce que c’est comme ça»

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 05-Dec-2017 - 13h42   5825                      
8
Hervé Emmanuel Nkom Archives
Le « sécurocrate » dit comment les Camerounais doivent s’y prendre pour faire face à la vague d’attaques qui endeuillent le Nord-Ouest et le Sud-Ouest.

Hervé Emmanuel Nkom, un membre du RDPC  au pouvoir au Cameroun  s’intéresse aux derniers événements meurtriers survenus dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest.  L’invité permanent de Radio Balafon a proposé  ce mardi matin sur cette antenne des stratégies pour  contourner les difficultés  qui se présentent  depuis les attaques. Il fait savoir que la guerre contre Boko Haram « a donné de l’entraînement » aux forces de défense et de sécurité camerounaises.  Il  pense que désormais celles-ci savent que les problèmes des autres deviennent les nôtres. Il soutient que les forces camerounaises vont les empêcher les assaillants de se ravitailler sur le territoire national.

Celui qui se présente comme un « sécurocrate » clame qu’avec ces incursions « il faut en ce moment que les populations soient entraînées  pour vivre une chose qu’elles n’ont pas préparées ». Il suggère aux autorités de faire du renseignement, de la pédagogie « pour que ca ne paraisse pas comme si l’armée est contre la population ».   Il indique que « les Camerounais doivent savoir qu’ils vont changer leur manière de vivre pare qu’ils sont un îlot de stabilité dans une zone très dangereuse et qu’ils doivent faire  attention y compris dans leur discours ».   

Il ajoute pour le déplorer  qu’ « il y a des Camerounais qui malheureusement s’associent à ces groupes  qui portent atteinte à notre sécurité collective ».  Hervé demande à ses compatriotes d’adopter de nouveau comportements. « Nous devons apprendre à vivre ave ce risque en aidant les forces de l’ordre par le renseignement, l’information. En nous disciplinant nous-mêmes. Nous ne pouvons plus aller et venir comme nous voulons parce que c’est comme ça. C’est le prix à payer pour continuer à rester debout et pas couché devant les groupes terroristes ».

 

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique