Crise : Bidoung Mkpatt veut empêcher le déroulement des Dixiades 2018 à cause de Kalkaba Malboum

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 09-Mar-2018 - 18h17   5678                      
1
Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt Archives
Le ministre des sports et de l’éducation physique vient d’adresser au gouverneur de l’Ouest une correspondance dans laquelle il émet « de fortes réserves » sur la tenue des 6èmes Jeux nationaux.

La  6ème  édition des Dixiades sous la menace. Le ministre des sports et de l’éducation physique émet « de fortes  réserves quant à la tenue » de l’événement prévue en décembre 2018 à Bafoussam. Pierre Ismael Bidoung Mkpatt l’a dit dans une correspondance datée du 20 février 2018 et adressée au gouverneur de la région du Sud-Ouest Awa Fonka Augustine.  

Le patron des sports explique que c’est en exécution d’une instruction du premier ministre formulée lors de la réunion interministérielle de gouvernance du sport formulée que le chef du gouvernement camerounais a présidée le 9 janvier 2018. Il rappelle que «  instruction avait été donnée au président du comité national olympique et sportif du Cameroun (CNOSC) de régulariser la situation administrative et juridique de ce comité, conformément à la réglementation en vigueur ; ce qui à ce jour n’est pas fait », constate-t-il.

Bidoung Mkpatt n’hésite  pas à rappeler les incidents qui ont émaillé les précédentes éditions des jeux nationaux du Cameroun pour les mettre sur le compte du CNOSC. Il parle alors de « nombreux mouvements d’humeur et de  violence de la part des encadreurs et des athlètes qui ont régulièrement dénoncé les conditions très peu favorables à l’éclosion des talents et contraires à l’éthique et à la morale sportives ».

Pour terminer le MINSEP faut valoir que le président du CNOSC, Ahmad Kalkaba Malboum, n’est plus  légitime.  Son argument ? « L’ACNOA  (Association nationale des comités nationaux olympiques d’Afrique) a suspendu le 17 mai 2017, le président du Comité national olympique et sportif du Cameroun  de toutes activités olympiques au niveau africain ».

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique