Gabon - Sérail: Soupçonnée de corruption, une ministre contrainte à la démission une semaine après sa nomination

Par Jean-Marie NKOUSSA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 28-Aug-2017 - 12h43   6537                      
6
Irene Patricia Boussamba Archives
Le nom d’Irène Patricia Boussamba est cité dans un scandale de corruption. La ministre a dû démissionner.

Irène Patricia Boussamba n’est plus la ministre déléguée auprès du ministre d’Etat gabonais, en charge du Budget et des Comptes publics. Elle vient d’être contrainte à rendre son tablier. C’est que, rapportent plusieurs médias locaux, son nom est cité dans un scandale de corruption.

La désormais ex-ministre est l’ancienne secrétaire particulière de Magloire Ngambia, ancien ministre du Budget, aujourd’hui en prison dans le cadre de l’opération mains propres baptisée ‘‘Mamba’’. Il est inculpé de détournement de plusieurs dizaines de milliards de FCFA.

Magloire Ngambia est aussi soupçonné d’avoir bénéficié des largesses de l’homme d’affaires italien Guido Santullo, accusé par l’Etat gabonais de détournement de deniers publics. Dans sa position de secrétaire particulière de Magloire Ngambia, Mme Boussamba aurait également bénéficié des mêmes largesses.

L’affaire a fait grand bruit sur les réseaux sociaux après sa nomination dans le récent gouvernement. Et même si aucune communication officielle n’a été faite à ce sujet, il semble certain que la ministre ait été contrainte à la démission. Une semaine seulement après sa nomination.

 

 

Auteur:
Jean-Marie NKOUSSA
 contact@cameroon-info.net
 @jmnkoussaCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Username:
Register   -   Forgot password
Password:
Dans la même Rubrique