Grâce Decca à cœur ouvert, au lendemain du Decca Show

Par R. M. | Cameroon Tribune
- 26-May-2004 - 08h30   63308                      
29
Quand on bâtit des stratégies, il faut toujours se fixer un but. Notre objectif, c’est de promouvoir la musique.
Y avait-il un objectif précis visé par le Decca Show ? Si oui, croyez-vous l’avoir atteint ? Quand on bâtit des stratégies, il faut toujours se fixer un but. Notre objectif, c’est de promouvoir la musique. On a des artistes qu’on a produits, c’est-à-dire moi-même, Isaac Decca, Joly Din et dans ce cas-là, on a décidé de faire dans l’événementiel. Nous avons constaté qu’il y a un manque dans ce domaine et on veut mettre l’artiste à sa place. Nous avons des valeurs chez nous, mais dans la chaîne, il manque toujours un élément. Soit on a un bon arrangeur, mais on n’a pas un bon artiste ; ou alors, l’artiste est compétent, mais l’arrangeur n’est pas bon. Pourtant, notre pays a un potentiel énorme. Il y a la matière, mais il manque les compétences nécessaires pour la transformer. Votre spectacle au Palais des Congrès de Yaoundé il y a presque deux semaines a été gâché par une défaillance technique et le public est reparti un peu déçu. Comptez-vous vous rattraper très prochainement ? Je n’ai pas du tout l’impression que le public est reparti déçu. Lorsque la panne technique est survenue, c’est vrai que certains Européens ont commencé à rentrer, mais les Africains, les ministres, les ambassadeurs qui étaient là, sont restés. Ça m’a beaucoup marquée. Entre le public et nous, il y a eu une communion. La panne qui était au niveau du micro, on l’a couverte en faisant des chorégraphies pendant que le technicien travaillait. Les encouragements qu’on a reçus après nous ont fait chaud au cœur. On m’a toujours dit que le public de Yaoundé est difficile, j’ai été surprise de voir un public chaleureux est respectueux. Et je pense que c’est grâce à toutes ces émotions qui enveloppaient la salle que l’incident n’a duré que 5 mn. Il y avait des spectateurs qui criaient en disant : " Même sans le micro, on veut vous entendre chanter ". C’était chaleureux. J’ai vu des femmes enceintes qui étaient là. Après ce Decca Show, quelle est la suite du programme de Grâce Decca Productions ? J’ai mon prochain album que je dois préparer, et d’autres projets. On veut faire Paris et d’autres villes de pays étrangers. Egalement, je prépare une tournée d’un mois aux Etats-Unis d’Amérique. Je pars début juin et j'irai à Washington, à Atlanta, à Los Angeles, et à Newton, Dallas, si Dieu le veut. J’insiste toujours là-dessus, car, c’est Dieu mon guide. Y a-t-il d’autres membres du clan Decca, artistes en herbe que le public pourra découvrir après Isaac et Dora ? Il y a d’autres qui ne chantent pas, mais qui dansent beaucoup: Désiré, Isabelle, Cathy. Ils ne font pas de prestation. Isabelle chante, mais elle fait dans le style des jeunes.
  • E-mail 8
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique