Honorable Simon Fobi Nchinda (candidat à la candidature du SDF): «Le changement se fera au Cameroun»

Par Wiliam TCHANGO | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 10-Feb-2018 - 22h02   1002                      
0
Le député SDF de Bali, candidat à l'investure du SDF pour l'élection présidentielle veut façonner l’avenir du Cameroun pour lui permettre de relever les défis du 21ème siècle.

Depuis le mercredi 7 février 2018, a liste des prétendants à l’investiture du SDF pour la prochaine élection présidentielle s’est enrichi d’un nouveau candidat. Il s’agit de l’honorable Simon Fobi Nchinda, député de Bali dans la région du Nord-Ouest. Il rejoint dans la course, ses homologues Joshua Osih, député du Wouri Centre et Joseph Mbah Ndam, député de Batibo.

« J’ai l’intime conviction que nous devons tous contribuer à façonner l’avenir de notre nation pour lui permettre de relever les défis du 21ème siècle. Je suis persuadé que vous partagez tous ce même amour et ce même attachement à notre pays et que votre souhait serait que les camerounaises et les camerounais vivent dans de meilleures conditions de vie », a-t-il indiqué dans une déclaration captée par la presse.  Il sollicite  le soutien de ses camarades de parti, convaincu qu’il est celui qui pourrait apporter le changement au Cameroun. « Le Front social démocratique (SDF), dans l’optique de construire un Cameroun dans lequel règne la paix et la prospérité, ambitionne d’accéder au pouvoir à travers les urnes. Le changement se fera au Cameroun. Et cette élection, la Présidentielle de 2018 est le moment capital d’y parvenir. Fort de ce qui précède et en toute humilité, je compte sur votre soutien, sous l’étendard du parti auquel j’appartiens et dont je brigue l’investiture. Je suis candidat au Poste de Président de la République du Cameroun », a-t-il ajouté. Âgé de 71 ans et originaire de Nkwen dans la Région du Nord-Ouest, l’honorable Fobi Nchinda Simon est architecte de formation.

Le candidat du Social Democratic Front pour la prochaine élection présidentielle sera désigné à l’issue d’un congrès extraordinaire dont la date n’est pas encore connue. En attendant, le parti prépare avec une grande ferveur son prochain congrès ordinaire prévu les 22, 23 et 24 février 2018, rencontre dont les grands axes seront fixés au cours du Comité exécutif national (NEC) du parti qui se tient ce vendredi 9 février 2018 à Bamenda. Selon Célestin Djamen, cadre de cette formation politique, ce  congrès ordinaire  a pour but de « renouveler les organes du parti, à savoir entre autres, de choisir ou de changer le président du parti et d’autres postes du Nec ». Par ailleurs, le chairman Ni John Fru Ndi, seul et unique  candidat du parti aux élections présidentielles depuis sa création en 1990 n’a toujours pas déclaré s’il sera candidat ou non à sa propre succession.

Auteur:
Wiliam TCHANGO
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique