Innovation: Le Cameroun a ses premiers mécatroniciens automobiles !

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 10-May-2018 - 11h39   7490                      
2
Les majors de la première promotion des mécatroniciens Léandre Nzié
Les 16 premiers jeunes formés à cette technologie ont reçu leurs parchemins au cours d’une cérémonie tenue le 8 mai 2018 à Douala.

 Le siège du concessionnaire automobile Autohaus situé à Akwa, un quartier de Douala, a vécu une ambiance de fête l’après-midi du 8 mai 2018. Parents, amis, connaissances, le ministre de l’emploi et de la formation professionnelle Zacharie Perevet, l’ambassadeur d’Allemagne au Cameroun M. Stell, sont venus célébrer 16 jeunes gens. Les premiers spécialistes de la mécatronique automobile du Cameroun. Ils ont été formés par l’Automobile automotive service training academy  (Asta).  Ils auront appris au cours d’une formation qui combine 50% de pratique et 50% de théorie l’art de la maintenance des véhicules électroniques.  Ceux-là qui procurent sécurité et confort aux passagers. Une technologie importée d’Allemagne  par le promoteur de l’Asta, le Camerounais Christian Kouam qui se dit prêt à divulguer et multiplier en cas de besoin les programmes aux autres centres. Il révèle que des sollicitations arrivent déjà de Côte d’Ivoire et de République démocratique du Congo.

Les 16  lauréats ne vont pas chômer un seul instant. Tous ont déjà trouvé du  travail. Et très vite puisque leurs employeurs les ont engagés seulement six mois après le début de leurs formations qui s’étale sur  douze mois. Dr Christian Kouam déclare que c’est « une formation qui présente un taux d’insertion de 100% ». Il poursuit  en indiquant que « la pertinence et l’attractivité de cette formation viennent du fait que les parcs automobiles se remplissent de véhicules de plus en plus électroniques. Il est donc impératif de continuer à former dans ce secteur et de se préparer à proposer des formations et des techniciens spécialisés pour les véhicules hybrides et électriques, qui ont un courant de très haute tension. Je saisis cette occasion pour sensibiliser mes collègues ici présents de ne jamais travailler sur ces véhicules sans formation préalable, car le résultat est net : c’est la mort pas grillade », met-il en garde.   La mécatronique  comprend la mécanique, l’électronique, l’informatique et la robotique.  

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique