Joseph Beti Assomo (ministre de la défense) au sujet des interprétations données au remplacement du général Melingui Nouma : « (…) les exégètes, décrypteurs, experts autoproclamés et commentateurs qui se livrent avec délectation et passion dans un dossier dont ils sont loin de maitriser les tenants et aboutissants »

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-May-2018 - 15h24   17523                      
9
Joseph Beti Assomo 4 Archives
Le patron de la défense a tenu à battre en brèche certaines allégations lors de l’installation du nouveau responsable des opérations militaires dans la région du Sud-Ouest le 12 mai 2018 à Buea.

Le remplacement du général Donatien Melingui Nouma, responsable militaire en charge des opérations dans le Sud-Ouest en proie à une guerre entre sécessionnistes et forces régulières cette semaine a fait des gorges chaudes depuis le début de la semaine.  Nombre de commentaires ont assimilé sa mutation dans les services centraux du ministère de la défense à Yaoundé, à un limogeage. Nombre d’entre eux invoquent diverses raisons. Il s’en trouve pour soutenir  que sa gestion de la crise « était critiquée y compris dans les rangs de l’armée » (dixit Boris Bertolt,  lanceur d’alerte).

D’autres avis  pointent les propos tenus dans un entretien avec l’Agence France Presse et dans lequel il reconnaissait que l’armée s’est rendue coupable d’exactions, que les sécessionnistes avaient une bonne connaissance du  terrain contrairement à l’armée qui se trouvait ainsi défavorisée.  Rien de tout cela, a dit le ministre délégué à la présidence chargé de la défense, Joseph Beti Assomo.     

« Je m’éloigne soigneusement des spéculations et commentaires oiseux autour de cet acte présidentiel laissant à leurs responsabilités les exégètes, décrypteurs,  experts autoproclamés et commentateurs qui se livrent avec délectation et passion dans un dossier dont ils sont loin de maitriser les tenants et aboutissants », a-t-il démenti le 12 mai 2018 à Buea lors de l’installation du  successeur général Melingui Nouma, le colonel David Djotsa.  

Donatien Melingui Nouma a été promu général de brigade le 29 juin 2017. Il a presque immédiatement été envoyé dans la région du Sud-Ouest pour coordonner le dispositif  sécuritaire mis en place par l’armée de ce côté-là.

 

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique