Le Cameroun et la Guinée Equatoriale renforcent leurs relations après l’échec d’un coup d’Etat présumé contre Obiang Nguema

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 09-Feb-2018 - 13h03   4596                      
3
Paul Biya et Obiang Nguema P R C
Par contre, le Tchad est désormais mal vu par Malabo à cause de l’implication supposée de certains de ses ressortissants dont son ancien ambassadeur au pays d’Obiang Nguema.

Les rapports ont quelque peu changé entre la Guinée équatoriale et le Tchad d’une part et le Cameroun d’autre part après la tentative présumée de coup d’Etat contre le régime du président Obiang Nguema déjouée par Yaoundé voilà quelques semaines. C’est ce qu’annonce la Lettre du continent dans son édition N° 770 livrée à ses abonnés le mercredi 7 février 2018. La publication spécialisée dans les informations confidentielles s’appuie sur l’interview que le président Equato-Guinéen Obiang Nguema Mbasogo  a accordée le 17 novembre 2018 à France 24 et RFI pour dire que les relations entre le Tchad et son pays se sont refroidies. Le journal estime qu’il « cible ouvertement  Idriss Deby ». Par contre, lit-on ensuite, « Obiang Nguema faut en revanche assaut d’amabilités envers Paul Biya. L’homme fort de Malabo a salué la réactivité et la coopération des services camerounais dans cette affaire ». Notre confrère relève comme autre conséquence de cette tentative de putsch présumée le limogeage d’Enrique Nsue Anguesomo, l’ambassadeur  de Guinée Equatoriale arrêté à Ebibiyin parce que « soupçonné d’avoir participé à l’opération ».  L’on apprend aussi que le Cameroun a remplacé dans la foulée son premier secrétaire à l’ambassade de Malabo Denis Bienvenu Amba Assomo, par le diplomate Dieudonné Mpande.   

Obiang et Biya sont présentas comme les « deux doyens de l’Afrique en terme de longévité » et qui « se connaissent et se fréquentent assidûment ». Les deux leaders ont  aussi en commun de parler la langue fang lorsqu’ils se retrouvent.  Selon La lettre du continent, « au début des années 80, le président camerounais avait pesé de tout son poids pour l’intégration de la Guinée équatoriale dans la CEMAC (Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale) ».        

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique