Le patron de Samuel Eto’o à Anzhi Makachkala arrêté et mis en examen en France

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 23-Nov-2017 - 12h55   8038                      
2
Suleyman Kerimov archives
Suleyman Kerimov est soupçonné de blanchiment de fraude fiscale.

Suleyman Kerimov, l’homme d’affaires  président et mécène du club russe Anzhi Makachkama est dans de sales draps. L’ancien patron de Samuel Eto’o Fils a été arrêté à l’aéroport de  Nice, en France, le 20 novembre 2017. Après une garde à vue de 48 heures, Kerimov  a été  mis en examen le mercredi  22 novembre 2017. Il est  interrogé dans le cadre d’une affaire de blanchiment de  fraude fiscale. Selon la justice française, une information judiciaire était ouverte « depuis un certain temps » par un juge d’instruction. La Fédération de Russie dont il est un sénateur a protesté contre l’arrestation du milliardaire.

 « Le statut de sénateur de Suleyman Kerimov, ainsi que le fait qu’il soit citoyen de la Russie, constituent un gage que nous entreprendrons tous les efforts possibles, les efforts maximaux pour protéger ses intérêts juridiques. (…) Il est particulièrement important que Suleyman Kerimov soit porteur d’un passeport diplomatique avec lequel il était entré en France dans le passé. Par conséquent, le travail énergique pour défendre (ses) intérêts continuera », a réagi le porte-parole du gouvernement Russe, Dmitri Peskov.

L’homme d’affaires de 51 ans s’est fait connaître du monde entier quand il a engagé en 2011 Samuel Eto’o Fils pour jouer dans son clubé, l’Anzhi Makachkala. Le richissime sénateur de l’Etat russe du Daguestan offre alors au Camerounais un contrat de 3 ans et un salaire mensuel mirobolant équivalant à 1 milliard de  Francs CFA. C’est le record à l’époque sur la planète football. D’autres avantages financiers et des conditions de travail exceptionnelles compléteront les offres du recruteur.  Eto’o’ se voit promettre 20 000 Euros pas but et 10 000 Euros pour chaque passe décisive qu’il aura adressée. Son cadeau d’arrivée à l’Anzhi Makhachkala est une Ferrari dernier cri.

Eto’o qui résidait à Milan (Italie) au moment de la signature de son contrat se voit proposer d’y rester et de n’en partir que pour aller jouer les matches avec son nouveau club. Kerimov veut mettre à sa disposition un jet privé et un entraîneur particulier. Finalement, il résidera à Moscou, la capitale russe. Eto’o préfère prendre part aux entraînements collectifs  avec le reste de l’équipe. L’on peut être surpris d’apprendre que c’est l’homme qui a réalisé le genre de « folies » financières que nous venons d’énumérer qui est suspecté de n’avoir pas  voulu payer ce qu’il devait au fisc français.  

 

 

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique