Mokolo-Mora: de l’eau potable pour 34 localités

Par Jean-Marie NZEKOUE | Cameroon Tribune
- 23-Mar-2005 - 08h30   51387                      
5
Le PM Ephraim Inoni a présidé hier à Mora la cérémonie d’inauguration de cet important ouvrage.
C'est une ville de Mora totalement mobilisée qui a accueilli ce 22 mars, dès 15 h30, le Premier ministre, Ephraïm Inoni, et sa suite en provenance de Mokolo. Ni les contraintes horaires, ni la chaleur étouffante n'auront eu raison des populations venues de tous les recoins des départements du Mayo Tsanaga et du Mayo Sava pour rehausser de leur présence massive l’éclat de la cérémonie d'inauguration du projet d'alimentation en eau potable de l'axe Mokolo-Mora et manifester à leur manière la légendaire hospitalité des populations au chef du gouvernement qui foulait pour la première fois le sol de la province de l'Extrême-Nord. Le lieu des cérémonies constitue en lui-même un symbole. La tribune officielle a été en effet aménagée en face de l'imposant château d'eau chargé du stockage en vue de l'alimentation du chef-lieu du Mayo Sava. Dès son arrivée, le Premier ministre reçoit un bouquet de fleurs des mains d'une jeune fille qui lui souhaite la bienvenue dans un anglais excellent. Le dispositif d'accueil est assuré par le gouverneur de l'Extrême-Nord, le préfet du Mayo Sava et le député-maire de Mora. Suivra l'exécution de l'hymne national par un groupe d'élèves, la revue des troupes et la présentation des corps constitués. Le mot de bienvenue est revenu à Abba Boukar, le député-maire de Mora qui a exprimé la joie des populations d'accueillir pour la première fois le Premier ministre. Le département du Mayo Sava qui couvre une superficie de 2737 km2 est peuplé de 327.000 âmes réparties sur trois arrondissements et plusieurs cantons. Musulmans, chrétiens et animistes vivent en parfaite cohabitation et se livrent pour l'essentiel à l'agriculture, l'élevage et au petit commerce. De par sa position aux portes du Sahel, ce département a depuis longtemps souffert des pénuries d'eau et des maladies liées à l'eau. L’adduction d'eau potable constitue donc une plus value pour les populations en ce sens que l'eau contribue à l'hygiène, à la salubrité, à la santé, à la nutrition et à la vie en général. D'où la gratitude des populations au chef de l'Etat qui a, par ce projet, renforcé le contrat de confiance qui le lie au département. Le maire de Mora souhaite toutefois que des aménagements soient apportés à l'avenir au réseau d'alimentation d'eau qui a oublié certaines localités d'envergure le long du tracé de même que certaines zones d'habitation dans la ville de Mora. Soutien de la BID La fiche technique du projet a été présentée par Alphonse Siyam Siwé, ministre de l'Eau et de l'Energie, en sa qualité de maître d'ouvrage. Financé conjointement par la Banque islamique de développement (BID) à hauteur de plus de 7 milliards de FCFA et le Cameroun, ce projet a un impact indéniable sur la vie des populations. L'eau provenant du barrage de Mokolo dessert 34 localités tout le long d'un tracé de 67 km grâce à 63 bornes fontaines modernes. Hommage a été ensuite rendu à l'entreprise Six Construct et au bureau d'études Studi International pour leurs remarquables prestations qui ont permis la concrétisation du projet. S’adressant aux populations, le chef du gouvernement a tenu à les remercier pour la chaleur de l'accueil. Ensuite, Ephraim Inoni a salué leur attachement aux institutions de la République et a promis que des solutions seront trouvées aux doléances exprimées en fonction des disponibilités budgétaires. Un vibrant hommage a ensuite été rendu aux différents partenaires engagés dans l'élan de coopération internationale ; notamment la Banque islamique de développement pour son appui permanent aux efforts de développement du Cameroun. L’événement coïncide, a-t-il relevé, avec la célébration de la Journée mondiale de l'eau et le lancement de la décennie de l'action "Eau source de vie" qui vise à l'horizon 2015 de permettre l'accès à l'eau potable du plus grand nombre. L'eau contribue à la santé et au bien-être de la personne, au développement durable et à la lutte contre la pauvreté, a enchaîné le PM. L'eau, a-t-il conclu, est source de vie, avant d'inviter les populations et les élites à appuyer les efforts des pouvoirs publics dans le domaine de la réalisation des infrastructures d'adduction d'eau potable. La Premier ministre et sa suite ont procédé par la suite à la coupure du ruban symbolique consacrant l'inauguration du château d'eau de Mora. A la suite du Premier ministre, quelques personnalités présentes ont bu quelques verres du précieux liquide. Cette cérémonie d'inauguration a été précédé par la remise au PM des attributs de chef traditionnel par les autorités traditionnelles du Mayo Sava : une gandoura richement brodée, un sabre, un couple de paons et deux chevaux. Mobilisation à …l’extrême G.D Toute la province s’est donné rendez-vous à Maroua pour réserver au Premier ministre, chef du gouvernement, un accueil digne et chaleureux. Pour sa deuxième sortie de Yaoundé, depuis sa nomination le 8 décembre dernier au poste de Premier ministre, chef du gouvernement,, Ephraim Inoni a choisi la province de l’Extrême-Nord. Une visite soigneusement préparée et organisée par les différents acteurs. Pour la circonstance, les autorités administratives, les chefs traditionnels, les élites intérieures et extérieures de la région ont mis les petits plats dans les grands pour le succès de cet évènement. La mobilisation était générale. Les populations des six départements de la province se sont donné rendez-vous à Maroua pour faire montre de leur hospitalité légendaire. Dès six heures, l’aéroport de Maroua-Salak était déjà pris d’assaut par une marée humaine. Malgré la canicule, l’enthousiasme des uns et des autres n’a pas été ébranlé. 10H25 mn, le Karibou, l’avion militaire apparaît dans le ciel de Salak. Le dispositif d’accueil est mis en place. Il est composé du gouverneur Lazare Abate Abate, du préfet du Diamaré Alexandre-Marie Yomo, du délégué du gouvernement auprès de la commune urbaine de Maroua, Robert Bakari. Dans la délégation du PM, on peut apercevoir de nombreux membres du gouvernement : Amadou Ali, vice-Premier ministre, ministre chargé de la Justice, garde des Sceaux; Alphonse Siyam Siewe, ministre de l’Eau et de l’Energie; Zacharie Perevet, ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle; Pierre Moukoko Mbondjo, ministre de la Communication; Mme Haman Adama, ministre de l’Education de base; Adoum Gargoum, ministre délégué auprès du ministre des Relations extérieures, chargé des relations avec le Monde islamique, Seyni Katchalla, ministre délégué auprès du ministre chargé de la Planification, de la Programmation, du Développement et de l'Aménagement du territoire , Denis Oumarou, Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et Finances ont ainsi fait le voyage de l’Extrême-Nord. Ainsi que l’administrateur provisoire de la Société nationale des eaux du Cameroun (SNEC), Basile Atangana Kouna, et le directeur général de la Caisse nationale de stabilisation des prix des hydrocarbures (CSPH), Ibrahim Talba Malla. Après la présentation des corps constitués et la visite des groupes de danse, l’impressionnant cortège (plus de 100 voitures) s’est ébranlé en direction de Mokolo. Sur les 80 km de parcours, les populations sont sorties nombreuses pour saluer le PM et sa suite. A 12 H, la délégation a été accueillie à l’entrée de la ville par le préfet Mamadou Balla du Mayo-Tsanaga et Damien Zokom, le maire de la commune rurale de Mokolo. Puis, le cap a été mis sur le barrage de retenue de Woudahaye-Douvar, à 7 km de Mokolo, où le projet d’adduction d’eau Mokolo-Mora prend sa source. Au pas de course, le PM a visité les installations du barrage et de la station de traitement, tout en posant de nombreuses questions. Après quoi, la délégation a pris la route de Mora via Maroua où devait se dérouler la cérémonie d’inauguration proprement dite. Ici comme à Mokolo, les populations sont sorties en grand nombre pour dire merci au gouvernement pour cette œuvre magnifique.
  • E-mail 3
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique