Olympisme: Paris et Dakar s'associent pour les JO-2024 et ceux de la jeunesse en 2022

Par Agence France Presse | AFP
Dakar - 19-Sep-2019 - 19h42   1746                      
0
Le logo des JO de Paris-2024 AFP/Archives/FRANCK FIFE
Les comités d'organisation des jeux Olympiques de Paris en 2024 et des jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) de Dakar en 2022 ont signé un accord de collaboration mercredi dans la capitale sénég

Les comités d'organisation des jeux Olympiques de Paris en 2024 et des jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) de Dakar en 2022 ont signé un accord de collaboration mercredi dans la capitale sénégalaise.

L'objectif est de faire de ces deux grands rendez-vous sportifs des événements "plus durables, responsables et inclusifs", ont annoncé les deux comités lors d'une cérémonie à Dakar.

C'est le CIO qui a demandé au comité organisateur de Paris-2024 de "mobiliser le savoir-faire français en organisation d'événements sportifs", a expliqué l'AFD lors de la cérémonie de signature des accords.

En parallèle, l'Agence Française de Développement (AFD) a signé avec le Comité national olympique et sportif sénégalais (CNOSS) un "memorandum de collaboration" qui se traduira notamment par l'accompagnement des athlètes, le lancement de programmes socio-éducatifs par le sport et le soutien à la réhabilitation d'infrastructures sportives au Sénégal, dont le stade Iba-Mar-Diop et la Piscine olympique nationale de Dakar.

Paris avait été désigné en 2017 pour organiser les JO-2024, pour la troisième fois de son histoire après les éditions de 1900 et 1924.

Alors que l'Afrique attend encore d'accueillir un jour les jeux Olympiques, le Sénégal a été choisi un an plus tard par le Comité international olympique (CIO) pour organiser en 2022 la quatrième édition les jeux Olympiques de la Jeunesse, une version réduite qui accueille tous les 4 ans quelques 4.000 sportifs âgés de 15 à 18 ans.

Le Sénégal "ne peut que bénéficier" de l'expérience de la France, a jugé le président du comité olympique sénégalais et de Dakar-2022, Mamadou Ndiaye, en souhaitant que cette collaboration crée des "synergies qui produisent des effets et des impacts durables".

"Cette convention, elle va vraiment dans les deux sens. La France, et Paris-2024, a aussi à apprendre de ce qui va se passer ici à Dakar en 2022, parce que je suis persuadé qu'ils vont réussir à mobiliser la jeunesse, à proposer de nouvelles idées", a souligné le président de Paris-2024 et triple champion olympique de canoë, Tony Estanguet, interrogé par l'AFP.

"Il s'agit d'un vrai échange d'expérience entre Dakar et Paris, avec l'organisation de ces deux grandes compétitions", a également estimé la ministre française des Sports, Roxana Maracineanu, en visite au Sénégal. "Pour Dakar, l'enjeu c'est de franchir avec brio cette première étape vers des jeux Olympiques en Afrique", a ajouté l'ancienne championne du monde de natation et médaille d'argent aux Jeux de Sydney en 2000.



| AFP

Auteur:
Agence France Presse
 @t_b_a
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique