Prosper Nkou Mvondo (A propos de la candidature de Paul Biya) : « C’est la sorcellerie en ce sens que quelqu’un qui a 85 ans-86 ans, estime qu’il est le plus fort du Cameroun, le seul intelligent, qu’il n’y a pas d’autre Camerounais même au sein de son parti »

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 17-Jul-2018 - 16h04   14148                      
44
Prosper Nkou Mvondo Archives
Le leader du parti d’opposition UNIVERS estime que le candidat du RDPC a déjà perdu « beaucoup de ses facultés physiques, mentales, intellectuelles ».

Le professeur Prosper Nkou Mvondo n’approuve pas la candidature de Paul Biya pour un nouveau mandat de sept ans. Le leader du parti d’opposition UNIVERS estime que l’actuel président de la République du Cameroun aurait dû penser à prendre sa retraite. « Lorsque quelqu’un qui a 86 ans bientôt et veut un mandat pour continuer à travailler jusqu’à l’âge de 92 ans, j’estime qu’il s’agit là de la sorcellerie. Vraiment, à cet âge-là on pense plutôt à faire des projets pour l’au-delà. Parce que nous sommes des mortels. Et à cet âge-là, on est plus proche de l’au-delà que de la vie de tous les jours. J’ai 53 ans et je peux vous dire qu’à mon âge je fais déjà mon testament », a-t-il soutenu le 15 juillet 2018 au cours u programme de la télévision Vision 4 Club d’Elites.   

Il a expliqué notamment que l’âge de Paul Biya est un problème. Selon lui, à cet âge-là « on a perdu beaucoup de ses facultés physiques, mentales, intellectuelles ». Il a pour étayer son propos cité les exhortations du Cardinal Tumi, du professeur Mono Ndjana, de l’ancien secrétaire général de l’ONU Koffi Annan qui  ont eu à demander à Paul Biya de passer la main.  « C’est la sorcellerie en ce sens que quelqu’un qui a 85 ans, 86 ans estime qu’il est le plus fort du Cameroun, le seul intelligent, qu’il n’y a pas d’autre Camerounais même au sein de son parti », a-t-il répété.     

Prosper Nkou Mvondo a argumenté avec des images. « Si vous êtes couché dans un lit d’hôpital et un médecin qui a 86 ans vient et prétend vous opérer, n’acceptez pas ça. Parce que vous allez mourir. Même s’il s’agit d’un ancien prix Nobel de médecine. Si vous arrivez à une agence de voyages on vous montre le conducteur, si vous voyez que ce conducteur-là a 86 ans, Camerounais, ne montez pas dans ce car. Vous courez droit à la mort ». Et de conclure :     « c’est de la sorcellerie que nous vivons. Et je n’entends pas vivre dans un pays de sorcellerie ! »  

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique