RDC: l'armée lance une nouvelle opération contre des rebelles ougandais

Par Agence France Presse | AFP
Beni - 13-Jan-2018 - 15h05   2881                      
1
Un villageois pousse sa brouette le 23 avril 2015 à Kibumba, dans le Nord-Kivu, dans l'est de la République démocrati AFP/Archives/FEDERICO SCOPPA
L'armée congolaise a annoncé samedi une nouvelle opération militaire contre des groupes armés, notamment les rebelles ougandais musulmans des ADF, soupçonnés d'avoir tué 14 Casques bleus en

L'armée congolaise a annoncé samedi une nouvelle opération militaire contre des groupes armés, notamment les rebelles ougandais musulmans des ADF, soupçonnés d'avoir tué 14 Casques bleus en décembre dans l'est de la République démocratique du Congo.

Des véhicules de l'armée ont conduit environ trois cents militaires, majoritairement jeunes, au quartier général de cette opération à 35 km au nord de la ville de Beni dans la province du Nord-Kivu, a constaté un correspondant de l'AFP.

Des chars de combats et autres matériels militaires y étaient installés. Les bruits assourdissants des armes lourdes et légères étaient entendus, alors que des flammes s'élevaient de la brousse d'où provenait ces détonations, selon cette source.

Depuis samedi matin, l'armée a "décidé de lancer une opération d'offensive générale et généralisée contre les ADF (Forces démocratiques alliées) ainsi que tous les groupes armés qui écument les territoires de Beni et de Lubero", a déclaré à la presse le général Marcel Mbangu.

"Cette fois-ci, c'est pour nous la dernière. Nous allons nous battre jusqu'au bout afin de restaurer la paix et la sécurité dans ces territoires", a-t-il ajouté.

Rebelles ougandais musulmans, les ADF sont un des nombreux groupes armés actifs dans le Nord-Kivu et le Sud-Kivu, les deux provinces orientales de la RDC frontalières de quatre pays (Ouganda, Rwanda, Burundi, Tanzanie) et de trois grands lacs (Édouard, Kivu et Tanganyika).

Présent en RDC depuis 1995, les ADF sont opposés au régime du président ougandais Yoweri Museveni.

Les autorités congolaises et la Mission des Nations unies en RDC (Monusco) les accusent d'avoir tué plus de 700 civils depuis octobre 2014 dans la région de Beni et les combattent. Les ADF sont aussi accusé d'avoir tué 14 Casques bleus tanzaniens en décembre lors d'un assaut contre une position onusienne.

Samedi, aucune patrouille des Casques bleus n'était visible au alentours du quartier général de la nouvelle opération militaire de l'armée congolaise.

"Nous menons cette opération de manière souveraine et seul, avec l'argent de la République", a déclaré à l'AFP le général Léon-Richard Kasonga, porte-parole de l'armée.

Fin décembre, l'armée ougandaise avait annoncé avoir lancé des attaques aériennes contre des camps de l'ADF en RDC. Les forces ougandaises avaient assuré avoir tué près de 100 combattants des ADF dans l'opération.



| AFP

Auteur:
Agence France Presse
 @t_b_a
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique