RDC: le chargé d'affaires du Nigeria délogé de sa résidence

Par Agence France Presse | AFP
Kinshasa - 16-Apr-2018 - 12h12   2500                      
0
Le chargé d'affaires du Nigeria a été délogé de sa résidence à Kinshasa en raison d'une querelle foncière qui du AFP/Archives/JUNIOR KANNAH
Le chargé d'affaires du Nigeria a été délogé de sa résidence à Kinshasa en raison d'une querelle foncière qui dure depuis plusieurs années, a rapporté dimanche la radio onusienne Okapi.

Le chargé d'affaires du Nigeria a été délogé de sa résidence à Kinshasa en raison d'une querelle foncière qui dure depuis plusieurs années, a rapporté dimanche la radio onusienne Okapi.

Le chargé d'affaires a été délogé sur décision du bourgmestre de la Gombe, la commune chic de Kinshasa qui abrite les représentations diplomatiques, précise la radio Okapi, photo à l'appui montrant des meubles sur le trottoir.

La parcelle fait l'objet d'une querelle "depuis plusieurs années" entre l'ambassade nigériane et un citoyen congolais, selon la radio.

"C’est un incident diplomatique grave", a déclaré l'avocat de la partie nigériane, Serge Lukanga. "Le bourgmestre est passé pour déguerpir [déloger] le consulat. Chose qui est irrégulière! C’est une ambassade. Il y a une procédure à suivre pour tout [délogement] d'une résidence d'un ambassadeur"',a-t-il fait valoir.

"C'est depuis 1957 que papa a acheté cette parcelle avec ma défunte maman", a déclaré la fille du propriétaire, Marie-Cécile Okito, également citée par la radio Okapi. "C'est vraiment M. Dolly (ndlr: le bourgmestre) qui nous a aidés, parce qu'il a procédé à des enquêtes, au niveau du cadastre, au niveau du ministère de l'Habitat".

Ces querelles foncières sont fréquentes à Kinshasa. Beaucoup de propriétaires écrivent sur les murs d'enceinte de leur terrain: "Cette parcelle n'est pas à vendre", pour éviter les mauvaises surprises. Dans la très chic Gombe, la mise en garde peut même se lire à l'entrée de l'ambassade de la République tchèque.



| AFP

Auteur:
Agence France Presse
 @t_b_a
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique