Retrait de la CAN 2019: l’écrivaine Calixthe Beyala demande aux camerounais de «rester très unis»

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 02-Dec-2018 - 19h59   8753                      
84
Calixthe Beyala Archives
Le retrait par la CAF de la Coupe d’Afrique des Nations continue de faire des vagues chaudes au Cameroun. Plusieurs leaders d’opinion se sont déjà prononcés sur cette déconvenue, fustigeant pour la plupart la décision de l’instance faitière du football africain.

Dans une sortie, l’écrivaine Calixthe Beyala demande aux camerounais de «rester très unis face à ce qui semble être une gifle, à cette décision qui nous blesse profondément». Pour elle, le Cameroun devrait accepter la proposition de la CAF d’organiser la compétition en 2021.

Lire la chronique de Calixthe Beyala:

La Coupe d’Afrique des Nations « qui veut du mal au peuple Camerounais ? »

Chers frères et sœurs,

Aucun pays Africain n’a jamais organisé une CAN comportant 24 équipes… Qu’il s’agisse du Gabon, de la Guinée Équatoriale et d’autres Nations, le nombre d’équipes en compétition ne variait pas : Elles étaient 16.

Lorsque notre pays le Cameroun a demandé à organiser la CAN pour 2019, il le fit en mettant en exergue sa capacité à recevoir 16 équipes comme tous les pays avant lui… Et c’est sous cette base que l’organisation de la coupe nous a été accordée…

Un an plus tard, la CAF nous a dit que la règle du jeu venait de changer, qu’il nous fallait maintenant recevoir 24 équipes, soit 8 équipes supplémentaires, ce qui est énorme….

Bien sûr que je ne justifie pas les failles et les manquements de certains. Néanmoins, quelque part, quelque chose a cloché et aucun économiste ne saurait me contredire face à ce constat.

Le Cameroun était chargé d’organiser la plus grosse Coupe d’Afrique des Nations qu’aucun autre pays n’a connu avant lui.

Aussi, nous nous devons de rester très unis face à ce qui semble être une gifle, à cette décision qui nous blesse profondément.

Nous sommes un peuple debout ! Nous sommes un peuple fier. Nous ne devons pas céder aux apparences qui nous donnent à croire que nous sommes des incapables, que nous sommes un peuple couché.

Certes cette décision a piétiné notre dignité. Nous sommes déprimés. Je le suis tout autant que chacun d’entre vous.

Sortons des clivages absurdes, des accusations (non point que certaines ne soient pas justifiées) pour faire front, pour nous préparer pour 2021.

2021 n’est pas si loin que cela… 2021… C’est demain…

J’interpelle nos grands avocats afin qu’ils nous disent, si changer les termes d’un contrat de ce type est tout à fait légal ? N’y aurait-il pas des dommages et intérêts à payer à notre peuple pour cette dignité bafouée, pour cet espoir déçu, pour ce manque à gagner indéniable ?

Nous ne sommes à ce stade, ni des RDPCISTES, ni Des MRCISTES, ni des UNERSISTES… Nous ne sommes qu’un seul peuple, uni pour combattre l’adversité sous toutes ses formes.

Vive le Cameroun.

Calixthe Beyala

Auteur:
Otric NGON
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique