Santé: Deux vaccins désormais disponibles pour prévenir le choléra

Par Lore E. SOUHE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 12-Oct-2017 - 01h20   283                      
0
Vaccins Archives
Grâce à eux, il sera possible de faire reculer de 90% le nombre de décès due à cette maladie, d’après l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

A en croire l’OMS, 95 000 personnes meurent chaque année du choléra et 2,9 millions contractent cette maladie. Au Cameroun, il n’existe pas de données fiables démontrant le taux de prévalence sur l’ensemble du triangle national, même si le pays est en proie à de nombreuses flambées cholériques particulièrement dans les régions septentrionales.

A en croire le bihebdomadaire L’Anecdote du lundi 9 octobre 2017, deux vaccins sont désormais disponibles pour prévenir le choléra. Grâce à eux, il sera possible de pour faire reculer de 90% le nombre de décès due à cette maladie, d’après l’OMS. On peut se faire vacciner à environ 3000 FCFA par personne et bénéficier d’une protection pouvant atteindre trois ans, apprend-on. Ainsi, l’introduction du vaccin anticholérique oral change la donne dans la lutte contre cette maladie en comblant le fossé entre l’action d’urgence et la lutte sur le plus long terme.

 « L’Organisation Mondiale de la Santé est fière de faire partie de la nouvelle initiative commune pour les décès dus au choléra. Cette maladie fait payer le plus lourd tribut aux populations pauvres et vulnérables, ce qui est inacceptable. La feuille de route est le meilleur moyen d’y mettre fin », a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur Général de l’OMS.

Il faut dire que dans le cadre du nouveau plan du Groupe spécial, Ending Cholera : A Global Roadmap to 2030, (mettre fin au choléra : feuille de route mondial jusqu’en 2030) il a été indiqué que le choléra se propage dans des «points chauds» de l’endémie où des flambées prévisibles se produisent chaque année. Cette feuille de route vise à aligner les meilleures pratiques et à renforcer les partenariats entre les touchés, les donateurs et les organismes internationaux.

Pour cela,  « chaque décès dû au choléra est évitable avec les outils à notre disposition aujourd’hui, comme le vaccin anticholérique oral et l’amélioration de l’accès à l’assainissement de base et à l’hygiène ainsi que le décrit la feuille de route», a indiqué le directeur général de l’OMS.

 

 

Auteur:
Lore E. SOUHE
 contact@cameroon-info.net
 @loresouheCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Username:
Register   -   Forgot password
Password:
Dans la même Rubrique