Une organisatrice de spectacle ivoirienne annonce une plainte contre Petit-Pays en Suisse

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 26-Jun-2018 - 15h27   5413                      
9
L'affiche du spectacle de Zurich Facebook
L’artiste camerounais est accusé de n’avoir pas assuré la prestation pour laquelle il s’était engagé. Lui se défend et accuse plutôt l’un de ses interlocuteurs dans l’affaire, de ne lui avoir jamais envoyé le billet d’avion qu’il attendait.

Joelle Kikis Kacou alias alias « Maman Kikis Bio » pleure lorsqu’elle raconte dans une vidéo sa mésaventure.  La promotrice de spectacle dit avoir voulu « que tout le monde sache que Petit-Pays c’est quelqu’un qui n’est pas correct ». L’ivoirienne accuse l’artiste camerounais de n’être pas venu chanter à l’événement  qu’elle a organisé le 23 juin 2018 à Zurich (Suisse) alors qu’il avait reçu son cachet de 2000 Euros, un billet d’avion aller et retour et vu sa chambre réservée dans un hôtel  4 étoiles. Selon elle, L’artiste camerounais devait partir de Paris pour Zurich le 22 juin. L’organisatrice du spectacle  déclare qu’alors qu’elle le croyait encore en Europe où il avait des dates, elle va apprendre qu’il est  retourné au Cameroun. Ce qui ne va pas l’alarmer car elle va supposer qu’il possède un billet retour. Elle rapporte que Petit-Pays va lui assurer qu’il reprend l’avion à 23h 30 le 22 juin après le concert auquel il participe à Douala. Sauf que ne le voyant pas le lendemain, celle qui a pour autre activité la restauration tente de le joindre. En vain. Le « clash » se fera sans lui. Non sans tumulte. La promotrice raconte que deux spectateurs camerounais vont l’agresser  physiquement ou tenter de le faire.  Maman Kikis Bio annonce qu’elle a saisi un avocat à Zurich pour une action en justice.  « C’est ce tribunal qui va nous séparer », jure-t-elle.

Réagissant dans une autre vidéo, Petit-Pays dit ne pas connaître celle qui l’accuse, mais plutôt un autre interlocuteur qu’il présente comme le « promoteur » du spectacle. La star de la musique camerounaise rapporte qu’il se trouvait en France et ne pouvait attendre les 25 jours qui le séparaient de la date du spectacle.  Il dit  avoir attendu que lui soit envoyé le billet d’avion pour l’Europe. « Jusqu’à nos jours, le billet d’avion Douala-Paris-Zurich n’est pas arrivé. Ils ont plutôt acheté le billet Paris-Zurich or moi je vis au Cameroun », s’est-il défendu. « Faux », rétorque Madame Kacou qui soutient qu’il est rentré au Cameroun  seulement parce qu’il a été appelé pour la date du 22 juin 2018.

Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique