Yaoundé - Messassi: Un Rwandais abattu

Par Florette MANEDONG | Le Messager
- 02-Oct-2012 - 08h30   45536                      
3
Samedi 22 septembre 2012 dernier a été tragique pour Jean-Baptiste Kayisire, tenancier de boutique au quartier Messassi à Yaoundé.
Le jeune rwandais de 33 ans à été tué de deux balles lors d’un braquage qui aurait mal tourné. Les faits se déroulent aux environs de 19h, alors que comme à son habitude, Jb s’apprête à fermer sa boutique pour y veiller. Seulement, la coupure d’électricité aidant, des malfrats se sont donnés pour missions de nuire, de quelques manières que ce soit le jeune boutiquier. C’est ainsi qu’à bord d’un véhicule ce fameux jour noir, les voleurs se sont introduits dans l’échoppe du jeune rwandais et contre toute attente, lui ont assené deux coups qui ont été fatale pour lui. A l’aide de leur arme de petit calibre, ils lui ont tiré deux balles, une première sous l’épaule droite et une seconde en plein cœur. Ce sont ses cris de douleurs et ses plaintes qui attirent l’attention du voisinage aux environs de 19h30. Il est aussitôt transporté à l’Hôpital central de Yaoundé où il rendra l’âme. Selon les éléments de la brigade de gendarmerie de Nkolondom, il s’agirait d’un braquage qui a mal tourné. Ce qui n’est pas de l’avis des habitants du quartier qui, selon eux, au regard de la gentillesse et de la sympathie qu’ils lui connaissaient, il ne peut s’agir que d’un règlement de compte. Pas de leur part ou d’une quelconque connaissance, car il n’était pas du genre à avoir des embrouilles avec son voisinage. Mais certainement de quelques confrères Rwandais car, selon certains curieux, des pièces officielles attestant de ce qu’il a été un haut gradé de l’armée Rwandaise, ont une fois été aperçue dans sa boutique. Pour l’heure, les assassins de ce jeune célibataire n’ont pas encore été arrêtés. L’enquête suit son cours.
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Username:
Register   -   Forgot password
Password:
Dans la même Rubrique