Zambie: mandat d'arrêt contre le musicien congolais Koffi Olomide

Par Agence France Presse | AFP
Lusaka - 21-Sep-2018 - 20h01   6305                      
2
Le chanteur congolais Koffi Olomide (C) le 16 août 2012, à Kinshasa, en République Démocratique du Congo AFP/Archives/JUNIOR KHANNA
La justice zambienne a ordonné vendredi l'émission d'un mandat d'arrêt contre le chanteur congolais Koffi Olomide, recherché pour l'agression d'un photographe à Lusaka en 2012.Le roi de

La justice zambienne a ordonné vendredi l'émission d'un mandat d'arrêt contre le chanteur congolais Koffi Olomide, recherché pour l'agression d'un photographe à Lusaka en 2012.

Le roi de la rumba congolaise était appelé à comparaître devant la justice vendredi, mais il ne s'est pas présenté.

L'agent du musicien en Zambie, Mark Mumbalama, a demandé à la justice d'accorder à son client davantage de temps en raison des difficultés qu'il a rencontrées, selon lui, à transmettre sa convocation au chanteur.

Mais Gilbert Phiri, avocat du plaignant, a demandé un mandat d'arrêt contre l'artiste arguant du fait qu'il ne s'était pas présenté lors de ses précédentes convocations devant la justice, notamment en juillet avant une tournée en Zambie.

La juge Mwandu Sakala lui a donné raison. "J'ai autorisé la demande d'un mandat d'amener", a-t-elle déclaré.

Koffi Olomide, originaire de la République démocratique du Congo (RDC), est accusé d'avoir agressé un photojournaliste rwandais, Nepomuscene Ndayisenga, lors d'une soirée dans un hôtel de Lusaka le 28 décembre 2012.

Ce dernier accuse l'artiste de l'avoir frappé "au visage". "Le majeur de ma main droite a été cassé, mon objectif aussi", a-t-il affirmé.

Le musicien encourt une peine de prison ou une amende.

Il est par ailleurs poursuivi en France pour l'agression sexuelle de quatre de ses danseuses et fait déjà l'objet d'un mandat d'arrêt international.



| AFP

Auteur:
Agence France Presse
 @t_b_a
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez
Dans la même Rubrique