Javascript Tabs Menu by Deluxe-Tabs.com
Dernière mise à jour: 30-Oct-2014 - 09h13
Recherche:    Web CIN      By
1434 visiteurs en ligne
Entrée dans les grandes écoles: Fraude généralisée dans les concours
Le Messager
Le 26 Juillet 2004
© Jean François CHANNON | Le Messager
 61 Réactions
La Liste des étudiants suspendus... 111 candidats déclarés fraudeurs au concours de l’Enam ont été suspendus la semaine dernière. En fait, le réseau de l’Enam ainsi démantelé, n’est pas l’unique au Cameroun...
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Votre Réaction (Max.: 3000 caractères)
CIN_Id * (max. 20 carac.)
Register HERE !
Mot de passe *
I forgot my password
Localité * (max. 20 carac.)
E-mail *
( * ) : Champs obligatoires
GUEST_100258696/du 23/2/98
Maroua /diamare
  0
07-Dec-2005 11:09 EST
pour moi ce le qusion de marginalision au cameroun .
je voix que au camerone le (3) province son trot menacet
regarde come ce qui ce pase au norde en matille du recensement generale du populasion on done les otre beucou d'argen le petitr son rien pourquoi sa ? .
en matillere de la sante se grafe tu va a lopitale tu peyi pour voir le docteur et tu ne posede memme pa de resourse productife rien rien sa se quoi ?? .
tu et oublille part ton etat ou quoi ? ni creasion de petitte activite part ton etat oooooooooowwwwwwweeeee....
GUEST_Jules Song
Douala Cameroun
  0
04-Dec-2005 17:43 EST
Pouvez vous me donner l'Identité de la Ngo Bissombi Julienne incriminée?
Pourquoi c'est aujourd'hui que l'ENAM "l'ECOLE DU NORD" semble se réveiler?
en Notre temps l'on reconnaissait le titre entre guillemets.
Je pense que la moralisation va enfin commencer au Cameroun.
Bonne chance au CUSS etc
Guest_589745
Dschang
  0
04-May-2005 19:09 EDT
ce comportement des directeurs lies aux grandes ecoles au cameroun est decourant dans la mesure ou un jeune pourrait passer tout son temps a faire des concours sil na pas de cotes il est mort il nira nul part
Hénis
Nantes
  0
03-Aug-2004 14:10 EDT
S'il vous plait "ne tirez pas sur l'artiste" Benson. Il a essayé de provoquer les gens. J'avais lu la meme argumentation récemment lorsqu'un certain journal essayait de démontrer, noms à l'appui que le plus grand nombre de prefets sont originaires de la région centre-sud-est. Cet argument qui, hier était accepté, est aujourd'hui vilipendé. Alors je voudrais comprendre, y a-t-il deux poids deux mesures pour un meme jugement?
En plus si le nom, à quelques exceptions près ne trahit plus son origine tribale, où est donc la spécificité de chacun? Le nom est d'abord et avant tout le premier élément de l'identité culturelle. Si vous ne portez pas un nom qui trahit vos origines, votre patronyme au moins pourra le faire. Ce sera un cas exceptionnel si vos nom et patronyme (je ne considère pas les prénoms chrétiens qui ont une autre origine) sont déconnectés tous les deux de vos origines.
Benson a eu raison de donner un intervalle de confiance à son analyse.
Bon maintenant il n'a pas fait de commentaires, mais la tétutesse des chiffres est telle que vous avez beau les manipuler, ils vous retombent sur la figure et vous donnent la réalité crue.
Attention donc aux statistiques et à l'usage qu'on en fait. Ceci est valable pour le cas Benson et les autres.
Delphine Djago
USA
  0
30-Jul-2004 22:51 EDT
@ Mr. Yaomeo,

Je comprend bien votre point de vue. Parceque je veux tant voir du changement dans notre cher pays, je choisi de croire que Mr. Amana , bien qu'ayant les mains aussi %%% que la majorite de personne du gouvernement de Biya, a choisit de se convertir.Pour se faire, j'aimerai penser qu'il a toute simplement eu une prise de conscience et si tel est le cas, nous devons tout simplement le felicite pour ce petit geste .

Il se peut bien qu'il ait d'innocent dans cette liste publiee. Mais meme aux USA ou " YOU ARE INNOCENT UNTIL PROVEN GUILTY BY A COURT OF JUSTICE" vous conviendrez avec moi qu'il ya pas mal d'innocents en prison et bien d'autres qui n'attendent que leur tour a la chaise electrique. La justice n'est jamais parfaite et l'enquete mene par AMAMA et son equipe me suffit pour le moment pour les croire "MORE LIKELY THAN NOT GUILTY". Si d'autre personnes haut placees suvait son example (en publiant les noms) , L'embarras et la honte pouront amener certains corrupteurs et corrompus a abandonner ce sport.

Soyons optimistes et esperons qu'apres 20 annees de corruptions , meme les createurs de ce systeme commencent a en avoir marre.

Certes les etudiants n'ont fait que ce qu'on ai suppose faire pour reussir au Cameroon
Yaomeo
Arlington,VA USA
  0
30-Jul-2004 04:40 EDT
@ miss Delphine Djago.
Si vraiment vous vivez aux USA vopus savez qu'ils ont un principe " YOU ARE INNOCENT UNTIL PROVEN GUILTY BY A COURT OF JUSTICE" Je pense qu'il y a "vilation of privacy" parceque rien ne me prouve que cette liste est objective et surtout rien ne prouve qu'ils ont effectivement corrompu qui que se soit, et s'ils l'ont fait ou est celui qui a encaisser cet argent? cette dame Atangana ne peut pas etre en meme temps a Bafoussam, Ebolowa, Yagoua,... et je ne sais en core dans quel coin du Cameroun pour encaisser cet argent. Et si ces fraudeurs ont reussi vous n'allez pas me dire qu'elle influence toute la chaine depuis la corrections jusqu'a la proclamation des resultats! Alors ou sont les autres coupables?
Si un jour vous retournez au Cameroon et vous y fondez une entreprise consideriez vous une de ces persones citees pour un emploi? Je ne pense pas! Et si parmit elles il y a des innocents? Ne trouvez vous pas qu'il aurait fallu taire leurs noms jusqu'a ce que toutes les responsabilites soient etablies et les vrais coupables designes? Je pense que jusqu'a ce jour seuls les plus faibles ont ete exposes et les plus forts sont restes en toute quietude je ne "trust" pas tout simplement sir Amana car il fait partie du system et je pense pas qu'il soit absolument blanc blanc... qu'est ce qui ne vous fait pas croire qu'il a decide de "denoncer" parceque le
"Gombot" lui a echapper ce tour ci? Coyez moi cher madame ce n'est pas en 2004 qu'on a commencer a corrompre a L'ENAM!
Alors je pense et je maintien qu'on aurait dut les informer par des moyens plus discrets et mener une enquette pour n'ebranler que les vrais coupables. Je parle ici de "vrais coupables" parcequ'un etudiant a ete suspendu parcequ'il avait de mauvaises notes permettez moi de rire... a la palce de sieur Amana j'aurais d'abord interroge sont teacher! Car si vous etes allees voir et vaincre a la fac Sciences de Ngoa Ekelle comme je l'ai fait envant de partir pour les US vous sauriez bel et bein combien certains enseignents over there n'ont rien a envier a un brouillon et ce que se soit a la normal sup, l'emia, l'enam, ou la fac. Alors ils doivent eux meme faire le menage au plus haut niveau et laisser les pauvres Camerounais tranquilles car ils ne font que subir ce que leur gouvernement impose et depuis pres de 20 ans il a impose la corruption.
Frank
Bamako
  0
29-Jul-2004 21:12 EDT
Pourquoi empecher alors la jeunesse de se former ail
leurs quand le système n'est pas crédible?
C'est tout le système éducatif qu'il faut reformer,en
leur donnant d'avantage d'autonomie.
Tant que l'adminstration sera percue comme source d'enrichissement et la notion de bien public ignorée des
travers pareils seront toujours possibles.
ROGER HAPPI
FRANCE
  0
29-Jul-2004 11:35 EDT
voilà la semence qui produit la corruption et fait que aujourd'hui nous sommes gérés par des corrompus sans niveau.Le chef de l'état qui ne peut pas être derriere chaque responsable qu'il nomme,doit accrocher sur cette preuve qu'il reclame chaque fois, pour faire le menage dans un systeme qui à détruit les braves Camerounais qui sont aujourd'hui des clochars ou des motos taxi.
D'autre par les journaux et les partis politiques devraient veuiller sur ces points sensibles qui anéantis l'évolution d'un pays, que de s'occuper des unitilités.Au Cameroun,on ne parle plus de surdoué; parce qu'a partir d'un sécretaria et sans l'avis des correcteurs les notes et les noms sont remblassés.
Là encore c'est rien du tout;Quand les enfants de ses dignitaires et haut placé étaient sans bacc,on l'obtenait facilement du Tchad ou centre afrique pour les placer dans une grande école. Les Cameronais en souffrent mais à qui en parler; les journaux, les députés les intellectuels,tous sont ténus par la sémences de la corruption.Comment imaginer que c'est le directeur qui en parle; comment imaginer qu'un systéme qui date depuis les veilles annéés se parle qu'aujourd'hui.C'est bien à cette source que la corruption prend effet.Puisse sur le terrain il faudrait bien continuer ceque nous avons commencer pour recuperer l'argent investit. Les enfants des pauvres n'ont plus place.Cest très simple; si vous allez dans chaque école,aucun éleve n'est assis là, selon ses compétences naturelle. Donnez moi les preuves et j'agirais:voilà les preuves.Les cammerounais ne sont pas stupident;On n'agit pas en remplaçant un bandit par un bandit.On n'agit en créant une commision d'enquête,qui confrontera les accusés,les juger les condamner et en vérifiant l'état de cette situation dans d'autre école.Camerounais et Camerounaises écrivés au chef de l'état pour exprimer votre déception; il vous écoutera.Evitez de toujours parler dans vos cusines.
Endjilo
Espagne
  0
29-Jul-2004 10:23 EDT
ce phenomène n,est pas nouveau au cameroun,la fraude aux examenx est un sport nacional...pour les postulants,c,est une question de survie.Qui n,aurait pas autant...
DECEPTION
GABON
  0
28-Jul-2004 17:00 EDT
Laissez-nous tranquilles;
Il vous a fallu combien de temps pour réaliser que le mérite est le seul critère de réussite dans la vie?

Vous avez foutu la %%% dans nos vies, vous avez fait de nous des chômeurs professionnels, parce que nous sommes issus de familles pauvres, incapables d'avoir un million de francs pour passer un concours prestigieux,

Nous étions l'espoir de nos familles, aujourd'hui nous sommes des objets de moquerie et des sujets de commentaires dans nos quartiers; " A QUOI VOUS SERVENT VOS LICENCES OBTENUES A NGOA EKELLE? la phrase rituelle.

Madame ATANGANA n'a pas opéré toute seule, elle a travaillé de concert avec sa hiérarchie;

Arrêtez cette histoire nous en avons assez; vous nous amenez à renier notre pays.
Thorn It Like Storm
Mona
  0
28-Jul-2004 15:34 EDT
combien de temps a t-il fallu au systeme de mettre a nu ce secret de polichinelle, c'est aussi valable dans d'autres secteurs d'activites que dans nos instances mentalites, l'action est louable mais, faite pour honorer davantage le systeme ou pour d'autres raisons politiques, il est une chose certaine, si nous voulons evoluer dans ce ciecle de vitesse et de technologie, alors armons nous de la credibilite et du pragmatisme, sinon nous serons oublies et ne pourrons plus rattraper le retard, car seuls les battants mais les vrais seront vainqueur
Joe Stone
Allemagne
  0
28-Jul-2004 15:26 EDT
Bonne initiative de monsieur Amana, moi meme j´ai du voir en allemagne si il y avait une place pour moi apres plusieurs echecs au concours d´entree a l´enam.il ya beaucoup de ceux la qui n´ont aucun merites d´avoir une place aux grandes ecoles tel que l´enam,mais qui parceque des gens tels que dame atangana,corrompu jusqu´au os,reussissent a y entrer.
Il y en a meme qui ont deja pris fonction,il faut les voir dans leurs besognes.des corrupteurs et corrompus ayant mit de cote la deontologie professionnelle,demandant de l´argent pour des services qu´ils doivent normalement rendrent,valorisant le trente pour cent et j´en passe.
le netoyage doit se faire partout,je pense au C.H.U,l´iric,l´emia,l´ecole de police ou c´est plus grave .le merite doit etre primé.c´est un danger que de placer des gens ou ils ne doivent pas etre.les resultats des conneries de dame atangana se voient tout les jours.
bravo monsieur Amana,j´espere seulement que cela ne fait pas partie de la compagne du grand chef,ou dans ses discours il citeras cela comme lutte contre la corruption!!!.
Bobson
Bangos
  0
28-Jul-2004 10:13 EDT
Qui sait vraiment pourquoi Amama a publié la liste...
Peutetre ni n'etait pas tout simplement satisfait de sa part de gateaux... cela fait combien de temps qu'il est á ce poste et qu'il ne s'en appercois qu' aujourdhui..? ...est ce un reglement de compte..? le geste est tout de meme á feliciter quelque soit ce qui la motivé á le faire... esperons tout simplement qu'il continu sur la meme lancé.
NAPALONE
-
  0
27-Jul-2004 18:26 EDT
je te remercie CONDREMAN de répondre ainsi à BENSON. ce dernier croit faire des statistiques sur une population avec des donnees totalement eronée, mon frere BENSON va encore à l'école apprendre le but des statistiques et les parametres utiles à l'établissement de calculs statistiques.
Delphine Djago
USA
  0
27-Jul-2004 17:10 EDT
@Yaomeo ,
S'il vous plait arretez- nous cette histoire de v"privacy violation". S'il ya une seule chose que ces candidats ne meritent pas, c'est d'etre traiter dignement. Li geste qu'ils ont poses etant preuve meme du respect pour nos institutions. En un mot ils ont manque dedignite pour notre chere pays et meritent a juste titre d'etre exposes.

Certes ils ne sont pas les seules a faire la corruption mais il faut bien commencer le deracinement de ce mal quelque part et cela a commencer par eux.

Bravo Mr. Amama.

Ces candidats et dame Atangana et son equipe ne sont pas des victimes j'espere bien qu'ils seront poursuivis en justice et serviront de lecons a bien d'autres.
ESSAMA Jean Franky
PARIS ( FRANCE)
  0
27-Jul-2004 16:22 EDT
Tant que nous n'aurons pas nous aussi de MESSIE en AFRIQUE NOIRE nous ne ferons rien car presque tous ceux
qui sont actuellement soit au pouvoir soit tenant de hautes responsabilités criaient au scandale mais actuellement ils trouvent légitime de se comporter comme des bandits ,oui je dis comme des bandits.Alors de grâce que les CAMEROUNAIS cessent de s'insulter comme des petits inilluminés via le NET.Nous savons tous que le CAMEROUNAIS EST très tribaliste et matérialiste qui peut donc prétendre prouver le contraire .Il nous faut la fin de ce cycle car nous sommes au %%% du sac.Seule la prière envers DIEU peut nous sauver et non ce bavardage de tous les jours.
Toukam David
Birmingham Agleterre
  0
27-Jul-2004 16:17 EDT
Heureux de lire votre journal , et je vous felicite pour tout ce que vous fetes pour le cameroun ,
je vais me pencher sur une valeur camerounaise que nous prenons a la legere;: LE NOM, le nom a quelle valeur chez nous? il n'a surtout pas une valeur culturelle ni spirituelle , le nom est tribal et sert de point de repere du refoulement ,
j'ai les lames aux yeux quand je vois ce que nous en faisons , cessons de croire que le nom peut prouver l'origine ethnique d'un individu .
je suis parmis ceux qui ont souffert et continuent a souffrir de la corrumption qui mine le Cameroun.
TROUVONS LES MOYENS DE TUER LA CORRUMPTION
KONDREMAN
SANGMELIMA
  0
27-Jul-2004 13:25 EDT
A BENSON

Mon cher ami, j'ai bien aimé vos statistiques qui reposent sans doute sur la consonnance des noms figurant sur la liste, mais juste une petite devinette:

Je suis Alexandre Manga ( Centre, Sud ou Littoral?)
Mon frère est Richard Bell ( Centre, Sud ou Littoral?)
Ma soeur jeanine Beyala ( Centre, Sud ou Littoral?)
Mon autre frère est Marcel Toko ( Centre, Sud ou Littoral?)

De quelle région sommes-nous originaires, compte tenu que je porte le nom d'un collègue à mon père, ma soeur celui de ma grand-mère maternelle?

Que signifie un nom dans nos pays où on peut donner à son enfant le nom de son beau père qui peut être d'un région autre que la vôtre?
Quand on peut donner à son fils le nom d'un ami, d'un collègue, de son employeur, ou autre?

Ne vous sentez-vous pas %%% de distraire vos compatriotes en pleine reflexion avec vos statistiques tout aussi %%% dans un sujet aussi important que celui-ci?
La Meilleure
Cameroun
  0
27-Jul-2004 10:03 EDT
franchement le cameroun me dépasse!
ça sert a quoi de punir les pauvres citoyens qui n'ont fait que suivre la logique de la politique du ventre instaurée par popol?
par contre ceux qui ont initié ces pratiques depuis 15ans demeures en poste!
on nous fait croire que seule dame atangana est impliquée dans cette histoire c'est de la poudre aux yeux arretez de prendre des camers qui sont d'ailleurs plus intélligents que ces bandits pour des cons!
Les initiateurs de cette corruptions qui ont toujours
pratiqué cette corruption depuis 15ans doivent payer de cet acte!
Ne venez pas nous enbrouiller l'esprit avec 111 noms de pauvres étudiants reste a savoir si c'est de vrais noms!
Le cameroun est transformé en un pays de feyman dont le premier est popol c'est ça la triste réalité!
PARDON
DOUALA
  0
27-Jul-2004 09:58 EDT
si je reprends les calculs suivant de Benson (Suisse) 2004-07-26 19:04
avec une marge d'erreur de 5%.
40 candidats sur les 111 soit 36% sont du centre-sud-est
29 candidats soit 29% du Grand Nord
23 candidats soit 20% de l'ouest
10 candicats soit 9% du sud ouest-nord ouest et enfin
9 candidats soit 8% du littoral.

Sans cautionner la fraude dans tous les niveaux, ce qui contribut à la dégradation de l'image du camerounais, cette espece en voie de disparition ou en exile , comprendra qui pourra, est cela le cameroun que POPOL veut nous léguer, Oh, pardon si cela arrive un jour à la grâce du seigneur
Kamal
Douala
  0
27-Jul-2004 08:51 EDT
Ah le passé rattrape le caamroun, le pays à atteind un niveau de corruption indescriptible, la tricherie, les jonglerie et eutre ont fait de nos frére de l'oust le plus doués dans les dominais de la vie du pays, ces gens s'il ne change pas auront tous les autre camerounais sous le dos ceci ne veut pas dire que les autres ne magouillent pas.

Comme je le disais dans mes interventions, sauf la revolution peut saucer ce pays.
Nous avons pas de model positivement parlant,les mêmes générationsdes années 35 ,40 gouvernent ce pays dépuis l'ind"pendance il faut tous raser d'une maniére ou d'une autre pour recontruire.
Akwa? Ya Ya!
Mboa.
  0
26-Jul-2004 23:46 EDT
Je suis d'avis avec Yaomeo que ce genre de stats est bdiscutable et peu rentable. Il faut, dans un Etat qui se veut républicain, éviter de ce genre d'opération qui mùettent en exergue le tribu, le région etc. Je dirais même que c'est dangereux pour l'unité d'un kaléidoscope de tribu comme le Cameroun. Et comment se fier d'un tel classement quand on sait que des noms batanga et sawa sont parfois identiques, qu'on retrouve les mêmes patronymes chez les béti et chez les duala et ainsi de suite? Par ailleurs, quelle peut être l'incidence d'une telle démarche qui procède de la discrimination dans le processus d'assainissement moral au Cameroun, sinon nulle? Mais je pense néanmoins, cher Yaomeo que produire une lsite est un mal nécessaire. Un mal parce qu'effectivement, il y a une accusation sans enquête préalable, et que cela est un dysfonctionnement dans un état qui a comme préoccupation les garanties judiciares pour ses citoyens. Mais nécessaire parce qu'une fois contextualisé, le problème, du fait de son ampleur, nécessite une forme de brutalité contrôllée. Il faut frapper les esprits! Il faut bien comprendre que c'est quasiment de la structure mentale dont on parle. Nombreux sont les avis qui mettent l'accent sur l'enracinement du mal dans les esprits et les pratiques. La portée symbolique de ce genre de combat (parce que c'est d'une guerre dont il s'agit) doit trouver tout de suite une assise dans les représentations mentales. La manière de se représenter les concours au Cameroun doit changer! Veillons à ce que les droits des uns et des autres soient graduellement pris en compte. C'est un combat à long terme. Il faut continuer à croire en ce peuple.
Un mot à mon frère Enuguny. Continue à nous apporter tes éclairages. Ils sont utiles à tous. La forme comme le fond.
Mes amitiés à tous.
Yaomeo
Arlington, VA. USA
  0
26-Jul-2004 22:51 EDT
A BENSON.
AVEC 23 CANDIDATS SUR 111 L'OUEST SE RETROUVE AVEC LA MAJORITE. EST-CE A DIRE QU'ILS SONT PLUS CORRUPTEURS? QUE CHERCHES-TU A INSINUER AVEC CES STATS?
JE LE DIT ENCORE ICI
Achu Charles
Neuchatel
  0
26-Jul-2004 22:28 EDT
Well done AMANA and may your actions continue to clear a path for a new generation for the merit.

C'est pas surprenant d'observer des incompétances au vu de la tricherie.

Il faut laisser la place aux VRAIX candidats.

Let Cameroon keep on with the metarmophosis of reforms.

Well done AMANA.
Delphine Djago
USA
  0
26-Jul-2004 22:26 EDT
Bravo Mr Amama,

Je m'escuse d'avoir doute de la sincerite de votre geste en lisant l'article du 20 juillet. En effet, vous avez attaquer le probleme a la souche en vous prenant a la vilaine dame.

Meme si elle n'est pas la seule personne corrompue du groupe dirigeant de l'ecole, les autres vont rapidement se reclasser en voyant ce qui risque de leur arriver l'annee prochaine.

Vous n'avez pas besoin de rentrer dans le fond du reseau comme le propose certain, cela ne pourrait qu'entrainer des revelations honteuses de part et d'autre qui risque vous couter votre poste alors que nous avons encore besoin de vous pour relever l'honneur de notre prestigieuse ecole.

Attrapez tout simplement un ou 2 boucs emissaires dans le lot des corrompus que vous avez et le reste va abandonner ce sport favori des camerounais.

DEFIT: Q'un autre responsable dans la function publique essaye de faire pareille.
ENUGUNY
Adelaïde
  0
26-Jul-2004 22:26 EDT
M. X, cher citoyen, je te remercie et j'apprécie ta réponse. Mais, voilà, mon interrogation ne visa pas exlusivement cet homme, j'ai simplement voulu, à travers lui, compte tenu les méfaits de certains policiers dans nos villes, ouvrir le débat concernant le pouvoir réel des directeurs de ces types établissement au pays. Quelle fonction jouent-ils dans le processus de recrutement des élèves ? C'est dans cet esprit que s'inscrivait ma question. Cela dit, je constate que le citoyen MAHOP n'abonde pas ton sens. Il a certainement d'autres informations que nous n'avons pas. J'ose croire qu'il nous les fera partager. Mais comme tu peux le remarquer, ta réponse répond à mon interrogation ne m'a pas laissé indifférent. Encore merci.

En marge de cette précision, je dois tout même dire ceci : Je partage totalement le constat que fait notre ami Dombolo sur l'ensemble de son analyse et tout particulièrement au sujet des fuites de cerveaux. C'est une réalité que les corrompus n'ont pas pris en compte et qui pèse largement dans le développement du Pays.

Combien d'ingénieurs, de chimistes et de physiciens pour ne citer que ceux-là, ont préféré vivre à l'étranger, loin de leur famille, tout simplement parce que le système, tel qu'il est, ne permet aucune émulation, aucune évolution. Ces différentes affaires de corruption montre les limites du supportable, je crois.

J'imagine la tristesse des familles qui, ont payé à ces corropu parce que c'était la règle, hélas. Au-delà de mes différentes interventions, je voudrais tout simplement apporter mon soutien à des milliers de familles lèsées par ce système de corruption.

Je tiens à encourager tous ceux qui, par amour du Cameroun, se trouvent brimer, exclus du seuls fait qu'il ne peuvent pas corrompre, qu'il ne savent et ne veulent pas jouer ce jeu déshonorant. Eux au moins peuvent encore marcher la tête haute, mains propores.
Mahop
Fehmarn
  0
26-Jul-2004 21:15 EDT
@ X de Paris.

si selon toi MINLO'O a exclu "les faux élèves" qu'en est-il passé des élèves commissaires de la dernière promotion? 150 élèves aulieu des 80 prévus avant le concours. des listes qui fusaient de partout, des membres des associations reconnues comme ayant pour but de faire la cour à BIYA ET à sa femme. JACHABI, PRESBY ET AUTRE. MINLO' O a dû retarder le début des formations car le touriste n'était pas sur place. il a fallu son retour pour tous ces élèves soient admis en formation.

Bref c'est malheureux ce qui se passe chez nous. je pense que BIYA et sa clique en sont des responsables, mais également il y a des parents qui subissent une pression sociale qui les pousse à pousser leurs enfants et ceux par tous les moyens. comment pouvez-vous comprendre qu'une mère puisse payer un jeune pour qu'il aille faire un examen à la place de son fils?????
Akwa? Ya Ya!
Mboa.
  0
26-Jul-2004 21:08 EDT
Je vois que ceux qui étaient virulents, agressifs, injurieux, contre mes humbles observations sur la même information, mais à la suite d'un autre article, se rangent, la queue entre les jambes pour prendre le train en marche. Il a fallu quelques jours. Pas de Titans. Le train est en marche! Et il est bien marche. C'est ça, l'essentiel. Comme on dit chez nous, "fais quoi, fais quoi, on va y arriver!
Vive le Cameroun!
Complicités positives.
X
Paris
  0
26-Jul-2004 20:27 EDT
A M. ENUGUNY
Il s'agit juste, cher monsieur, d'une petite précision qui, me semble-t-il, vous sera utile. Monsieur Minlo'o, lorsqu'il s'est saisi du dossier des faux élèves de l'Ecole de police a, dans un premier temps, sursis à autoriser leur sortie de l'Ecole. il a ensuite saisi la hiérarchie et plus précisément la présidence de la République ; et ,finalement, il a exclu lesdits "faux élèves".
J'espère, cher citoyen, avoir apporté une réponse à votre curiosité.
Dombolo
France
  0
26-Jul-2004 19:20 EDT
C’est quoi la culture de l'excellence quand Chantal Biya elle même appelle le directeur de l'ENAM pour lui communiquer sa propre liste de candidats.
Il serait débile de croire qu'aujourd'hui les choses vont changer alors que la gangrene a atteint les plus hauts sommets de l'état cette manipulation a pour but de donner un coup de pub sur la lute contre la corruption à la veille des élections présidentielle dans ce pays personne n'est incorruptible et ceux qui veulent le paraître sont ceux à qui il n'a pas été proposé le bon pactole
J’aimerai tout simplement dire que les cerveaux camerounais sont maintenant à l'étranger faute de pouvoir réussir au pays ils sont exploité en France en Suisse en Allemagne au Etats unis etc.
Qu’est devenue la dynamique qu'avait Ahidjo pour la création d'emploi dans ce pays devenu le carrefour mondial de la corruption? Paul Biya maintenant c'est à toi que je m'adresse le luxe de la présidence et de ton palais de Mvokmeka est tellement high que tu n'imagines pas que dans ce pays il y a des camerounais comme toi, titulaires de memes droits que toi ,qui méritent de bien vivre au vue de leur intelligence et de leur travail.Mais qui croupissent dans la misère tout simplement par ce qu'on n'a plus la place qu'on mérite de part son inteligence mais celle que l'on peut payer, et toi qui veux briguer un n(ieme)mandat tu crois que cette situation sera éternelle? J'ai peur que tu ne finisses comme milosevik (Yougoslavie)ou tchao sescu (Roumanie) ceci peut te faire rire mais il y a 2 ans imaginer Sadam Hussein en prison et ses deux fils morts aurait été une utopie tu es aveugles ou quoi? Le charisme des hommes tel Mandela ne te fait pas rêver un tout petit peu?
C’est les hommes qui font l'histoire tu es un défaitiste et seulement pour cette raison tu ne devrais même pas diriger les poules
KOLA
COTONOU
  0
26-Jul-2004 19:11 EDT
C'est bien, et après ?
Pensez-vous que cela suffise à éradiquer l'extrême corruption à l'entrée des grandes écoles du Cameroun ?
Connaissant mon pays, je me garderai bien de jubiler. L'article est assez clair, Dame ATANGANA a été juste suspendue, c'est tout. Combien sont-elles au sein des administrations de nos écoles ? Pourquoi le parquet ne se saisit-il pas du dossier pour démantéler au grand jour tout le réseau ? Tant que les coupables ne seront pas punis au vu et au su de tous, ceci ne serait ni plus ni moins qu'un grand coup d'épée dans l'eau, vous connaissez la suite. Une nouvelle secrétaire sera nommée, elle fixera ses tarifs, et la belle machine se remettra en branle. Avec ça vous voulez que je pavoise ? Mon oeil ! Gâté, c'est gâté !!!
Benson
Suisse
  0
26-Jul-2004 19:04 EDT
Madame, Monsieur,
Afin d'ouvrir le débat, j'ai procédé au cal %%% de quelque pourcentage en fonction des régions de notre pays avec une marge d'erreur de 5%. Nous pouvons constater que:
40 candidats sur les 111 soit 36% sont du centre-sud-est
29 candidats soit 29% du Grand Nord
23 candidats soit 20% de l'ouest
10 candicats soit 9% du sud ouest-nord ouest et enfin
9 candidats soit 8% du littoral.
Quels sont vont commentaires suite à ces chiffres.

Très cordialement et bonne semaine tous dans vos villes respectives où que vous soyez dans le monde.
Biwele Xavier
Paris
  0
26-Jul-2004 18:13 EDT
qu'est ce qu'il en sera des braves petits camerounais qui ont eu plusieurs fois ce concour sans jamais passe l'oral par ce qu'il n'ont personne de bien placé dans ce pays s'il faut faire justice il faut qu'on la fasse jusqu'au bout
Quand à ceux qui croient que le directeur n'y est pas implique je suis camerounais et je suis le pape ça vous va?
James
Allemagne
  0
26-Jul-2004 17:47 EDT
C´ est vrai ouff de soulagement pour un Pays qui veut sortir dans la culture de la corruption. Je pense que ce qui faut dans l´ avenir c´ est la mediatisation des Actes de la Corruption Dans tous les domaines Publiques.
Il faut tout simplement un peu de courage chez les camerounais. Les pertes dues a la corruption dans notres pays sont enormes. mes felicitation au Directeur de l´ ENAM qui ´a eu le courage de donner le coup d´ envoi.
J´ appelerai une Revolution de Mentalit´e au Cameroun.
Youm's
Silver Spring(Maryland-USA).
  0
26-Jul-2004 17:31 EDT
Cet exemple doit faire tache d'huile.Il faut que cela soit applique dans toutes les grandes ecoles,pas seulement a l'ENAM.Beaucoup de choses se passent dans d'autres ecoles comme la Police,L'EMIA,L'IRIC,L'INJS et bien d'autres.Vivement que l'etat mette sur pieds une stucture pour resoudre ces genres de situation ou le plus souvent on se retrouve entrain d'avoir des candidats admis sans avoir compose alors que les plus meritants sont freines a l'oral par une simple question:tu es le fils de qui?Ou bien,de quelle ethnie es-tu issue?Vivement que le maitre puisse sonner la fin de la recreation!
Patrick Noah
Fribourg (suisse)
  0
26-Jul-2004 16:59 EDT
je ne sais pas si dame atangana n'a pas voulu jouer avec son chef ou alors son chef s'est fait doubler d'ou sa reaction mais une chose est sure c'est que l'administration camerounaise montrait deja ses limites il n'y a qu'à voir comment ils traitent les sujets de privatisations de nos entreprises..comment ils gerent même ces entreprises vous verez qu'ils ne sont pas passé par la bonne ecole.Je crois que la pression est de plus en plus forte et comme je le disais l'autre jour LA MERITOCRATIE VAINCRA LA MEDIOCRITé de gres ou de force
ENUGUNY
Adelaïde
  0
26-Jul-2004 16:30 EDT
Que doivent penser tout ceux qui, il y a encore quelques jours, ont vu en M. EMAMA Benjamin (son prénom vient tout juste d’être rendu public) le monsieur propre du Cameroun ? Hâtivement, n’a-t-il pas exclut de l’ENAM quatre étudiants sans jamais leur donner l’occasion de s’exprimer sur cette question de corruption ?

Dans mon propos initial, au sujet de l’article de Séverin ALEGA MBELE publié par le site Cameroun Info, sous le titre « Lutte contre la corruption : l’exemple qui vient de l’ENAM », diffusé le 20 juillet dernier, je ne me suis pas inscris dans ce registre des éloges adressés à M. EMAMA Benjamin. Cependant, j’ai apprécié cette initiative collégiale puisque ce Monsieur propre n’avait fait que le travail pour lequel il a été nommé dans cette Ecole. D’autres avaient perçu, dans ce lynchage public de quatre étudiants, une manœuvre visant à tromper l’opinion.

Les doutes et les critiques émis semblent d’ailleurs se justifier aujourd’hui, travers l’article de Jean-François CHANNON rendu public dans ce même site. Contrairement à ce que semble dire l’auteur de cet article, eu égard à son titre, il ne s’agit pas de fraude, mais de corruption. Cela dit, ce texte publié initialement par Le Messager et ensuite par Cameroun-Info. net montre à quel point le phénomène de corruption a gangrené tous les rouages de l’Etat et est devenu, au fil des années, un sport national.

Que doit-on retenir de cette situation de coirruption ? S'agit-il de la fraude ou de la corruption ? Les deux sans aucun doute.

Selon (M. Paul N.) un des informateurs de l’auteur de cet article, la corruption dure depuis plus de 15 ans, et je constate au passage que le président BIYA règne en maître absolu depuis 22 ans. Dans le même temps, M. Norbert NDONG, ancien directeur de l’Ecole Normale Supérieure veut laver plus blanc que son homologue de l’ ENAM, il prétend n’avoir jamais connu le problème de corruption.

En fait, il donne plutôt l’impression de quelqu’un qui veut à tout pris se convaincre d’avoir les mains propres, mais ne cherche pas à nous informer. Une précision de rigueur s’impose à moi : Je n’entends nullement mettre en cause l’honneur et la moralité de cet homme, je vais même jusqu’à dire qu’il n’est pas coupable.

Au sujet de cette question de corruption généralisée, le doute occupe une place de choix. Douter ici, c’est en quelque sorte s’interroger sur l'évolution des moeurs politiques du Cameroun. Mais au fait, n’est-il pas un ange ce M. Norbert NDONG, dans un pays ou la corruption fait partie, comme l’a si bien dit un des intervenants, la première épreuve aux concours de recrutement ? Ce M. Norbert NDONG cherche à s’écarter de cette histoire de corruption, mais ne souhaite faire aucun examen de conscience.

Selon lui, « le système d’évaluation et de recrutement des candidats par nous conçu à l’ENS, a toujours été objectif. J’ai toujours fait confiance à mes collaborateurs sur qui j’exerçais une pression éthique. Ainsi, les accusations formulées en mon encontre sont sans fondement ».

Le problème M. Norbert NDONG c’est qu’il est très précis lorsqu’il aborde la question des pressions éthiques qu’il exerçait sur ses collaborateurs dont il ne mentionne le moindre nom. Ce qu’il ne veut pas voir c’est qu’il y a toujours une éthique dans tous les milieux, y compris chez les malfrats. En fait, il a un autre problème, il a une amnésie sélective. Ne regrette-t-il pas de ne pas avour eu une collaboratrice aussi douée dans la recherche des corrupteurs ou corruptrices et aussi talentueuse que Dame ATANGANA dans la gestion des fruits de cette corruption. Ne perdons pas de vue que la corruption est un marcher sous-terrain, connu des seuls initiés.

Pourquoi M. Norbert NDONG ne donne-t-il aucun noms de ses collaborateurs ? Est-ce un hasard ? Non, il s’agit bien d’une stratégie qui consiste à ne pas réveiller les vieux démons, de se faire oublier et espérer ainsi passer entre les goûtes. Il prétend même n’avoir jamais connu ce genre de situation du temps où il présidait l’Ecole Normale Supérieur. N’est-il pas entrain de concurrencer M. EMAMA Benjamin pour le titre de l’homme le plus propre en ce moment où, tous ceux qui ont eu à diriger nos administrations cherchent par tous les moyens à se soustraire de cette étiquette de corrompu.

Les temps sont devenus durs pour vous aussi, il y a le risque d’aller en prison et celui de perdre son honneur. Nulle part ailleurs, un tel comportement n’a été observé et voilà que les fonctionnaires Camerounais, par cette recherche de la facilité pour les uns, et de l’accumulation des richesses pour les autres confirment ainsi, à travers cette pratique de son personnel administratif, le rang mondiallement connu de premier Etat corrompu. J’ai encore en mémoire la contestation de ce classement par M. le secrétaire général de la présidence de la République. En réalité il ne contestait pas la corruption, mais le place qu’occupait alors le Cameroun dans cette hiérarchie. Avait-il peur de voir le pays être détrôner par un autre ? C'est bien possible. Aujourd’hui, l’ampleur du phénomène observé uniquement à l’ENAM ne lui donne pas raison. Le Cameroun est, depuis 1982, un Etat corrompu. En tout cas, si l’on étend le contrôle dans les autres structures et rouages de l’Etat, le résultat sera celui du règne de la corruption dans un Etat devenue patrimonial au fil du temps.

Les faits sont têtus, pour cette Ecole Nationale d’Administration et de la Magistrature, Jean-François CHANNON dresse la liste des étudiants impliqués dans cette affaire. Selon lui, il bel et bien cent onze personne. Ce chiffre est donné, il est même accompagné des noms des présumés fraudeurs au concours d’entrée à l’ENAM.

Le fait, nouveau c’est l’apparition du personnel administratif. Pour une catégorie de ces fonctionnaires, l’auteur nous donne juste le nom et omet de mentionné leurs prénoms respectifs. C’est ainsi que Dame ATANGANA apparaît dans cette %%% histoire. Elle exerce son art depuis tout ce temps sans que son supérieur hiérarchique M. EMAMA Benjamin ne se doute de rien. Difficile à croire, sauf à admette que pendant tout ce temps où Dame ATANGANA posait les conditions autres que celles du concours à l'entrée de l'ENAM, M. EMAMA Benjamin était atteint de cécité (je voudrais bien le croire puisque dans les hôpitaux du pays, tout manque et les soins que l’on prodigue au malades ne sont pas à la hauteur de mal dont ils souffrent) ou alors, il ne voulait pas voir ( ne dit-on pas qu’il n’y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir ?) puisque le savoir faire de Dame ATANGANA profitait à tous, particulièrement au chef. Dans les deux cas, ils se sont foutus de nous et tout particulièrement de tous ceux qui de bonne foi, ont réellement étudié et travaillé pour intégrer cette école.

L’ampleur de la corruption (elle dure depuis plus de 15 ans dans cette école) et la longueur de la liste des personnes soupçonnées montrent qu’au Cameroun, l’effort n’ouvre aucune porte. Cela est d’autant plus vrai que le mode de recrutement des fonctionnaire reste opaque.

Monsieur propre n’a pas vraiment trouvé une lessive capable de rendre blanc plus blanc. Ne lui reproche-t-on pas d’avoir permis à sa nièce d’accéder à cette école sans jamais passé le moindre concours alors qu’elle vivait en France passait des moments de douceur.
Qu’a fait M. Pierre MINLO’O MEDJO lorsqu’il a su qu’il y’avait des faux élèves policier ? Rien, en tout cas le journalise ne rend pas compte de sa décision.

Vive le Cameroun, vive la République
Yao
Arlington, VA. USA
  0
26-Jul-2004 16:08 EDT
"Violation of privacy"
je pense que cette action de poursuivre et punir corrupteurs et corrompus est la bien venue du moment ou elle respecte la dignite des individues impliquees. Chaque fois que j'ai presente et echoue un Concours au Cameroun, je me souvient d'avoir fourni une addresse ou l'organisateur du dit concours etait senser me contacter...
Je ne trouve pas ca normal de masquer son imcompetance et sa mauvaise foi en exposant de pauvres citoyens qui se sont resigner a suivre ce qui parait etre le cours normal des choses dans chaque concours d'Etat organise Cameroun
Mauro
Italie
  0
26-Jul-2004 15:52 EDT
C'est vraiment désolant ce qui se vit chez nous. Les concours ne sont concours que de nom, la réalité est bien autre. Je pense que ceux sur qui on a mis la main à present ne sont que des pauvres malchanceux. Les fils de "capo" ne peuvent en aucun cas être touchés. Et nous autres fils de paysant alors? nous qui n'arrivions même pas à reunir les 50.000 Fcfa de Ngoa? J'ai voulu espèrer alors que j'étais à Ngoa mais j'ai fini par cueillir la première occasion qui s'est présentée devant moi pour plier bagage et aller me chercher. Je me sentais si fort lorsque j'ai obtenu le BAC et j'ai été bien accueilli par le 1er concours que j'ai presenté: Le C.U.S!!! Ceux qui en savent quelque chose me comprennent parfaitement. Je ne peux souhaiter que les chosent puissent s'ameliorer, malgré le fait que selon moi c'est de l'utopie...
Cyril
Paris
  0
26-Jul-2004 15:33 EDT
Je ne peux que me rejouir de cette nouvelle meme si elle arrive tardivement , il est temps que l'on arrete avec ce clienteisme et que l'on puisse promouvoir les braves etudiants, je ne peux que feliciter les auteurs et UN SEUL MOT, CONTINUEZ!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Syril
Allemagne
  0
26-Jul-2004 14:03 EDT
tout ce que nous pouvons dire est que la verite finit toujours par triompher et comme elle a commencen soit il pendant la veille des elections il faudrait que cela continue dans notre cher pays parceque en fait malgre que l on ait cree les comites de luttes contre la corruption,aucun reseau dementele
je pense que ce reseau fera du bien au camerounais et sera severement puni
mais une goutte deau dans la mer....................
Mme Ello
A.S
  0
26-Jul-2004 13:17 EDT
Bonne initiative de M.Benjamin Amama.
Que d'autres Ecoles ainsi que d'autres départements ministériels suivent cet exemple afin que le mérite redevienne le premier critère de réussite au Cameroun.
Afornoir
Europe
  0
26-Jul-2004 12:32 EDT
C´est avec satisfaction que j´ai apprecie le geste de Mr. A., je ne veux pas savoir pour qu´elle raison il a agit ainsi,le geste est deja bon, j´aimerai bien que la magistrature Camerounaise prenne le dossier en main, et que la justice fasse sont travaille, le peuple camerounais veux bien suivre cette affaire et il n´y a le minister Public qui doit a partir de ce moment faire son travaille. "Justice Justice Justice" il est grand temps ce pays a besoin
Grand
France
  0
26-Jul-2004 12:30 EDT
Que ce Monsieur se réveille maintenant est certainement une bonne chose, l'on peut juste se demander pourquoi maintenant? Tout le monde sait que cela se passe comme ça et dans toutes les écoles, aussi bien secondaires que supérieures, qui ignore que pour rentrer dans un lycée il faut "bien parler" avec les dirigeants de cet étabissement...Malheureusement, ce sont ces gens que l'on retrouve tous les jours dans nos services publics avec l'inconscence professionnelle dont ils font souvent preuve, et pour cause...croyez-vous que nous puissions nous développer avec ces gens là? eh bien non!!!le terrain est déjà miné depuis l'école
Freddy
Paris
  0
26-Jul-2004 11:54 EDT
Sans vouloir être sceptique, quelle est la nature de la fraude?
Tricherie %%% t l'examen? faux documents? corruption? à qui? de quel montant? l'information est incomplète.


Ces Fraudeurs seront -ils remplacés? parceque ça fait 111 places gachées pour de réels candidats, normalements admissibles et qui doivent se poser actuellement des questions sur leur avenir.

Les listes d'attentes doivent donc complèter celle-ci, sinon on a l'impression que c'est juste un coup de Pub.
Jean Gilles
Belgique
  0
26-Jul-2004 11:44 EDT
Que M.AMAMA ait aussi le courage de verifier sa propre situation depuis qu'il est à la tête de cette institution.je prie le redacteur de cet article de tendre aussi le micro à dame atangana et aux soit disant étudiants fraudeurs.Ainsi nous n'auront pas que des sacrifiés, mais on démentèlera le réseau.
Willy
Douala
  0
26-Jul-2004 11:35 EDT
nous nous trouvons dans un pays de corruption et on doit survivre par tous les moyens alors laisser les enfants appliquer ce que leurs dirigeants les ont appris Mr amama bravo mais j'ai peur que le regime vous rejette
une fois de plus bravo amama
Alfred
Ngaoundéré
  0
26-Jul-2004 11:02 EDT
Salut !
Très bon et courageux exemple. Mais un grain de sable dans le désert....
Kam
Ebolowa
  0
26-Jul-2004 10:46 EDT
Bonjour chers compatriotes!
je voudrais tout simplement apprecier cette décision somme toute courageuse de la direction de l'ENAM tout en espérant que de tels gestes continuerons pour le bien du pays tout entier. Je profite de cette occasion pour signaler à tous ceux qui ont créés et entretenus des reseaux qui hypothèquent l'avenir de ce pays, à l'instar de Mr. Ndong dont le chef du reseau ENS n'était personne d'autre que son épouse, agent dans une banque de la ville (de Yaoundé), qu'ils rendront compte le moment venu. Il ne s'agit que d'une question de temps. Tous les dossiers et informations sont stockés en lieu sûr. Ce message s'adresse à tous les gangsters du regime, qui feraient mieux de suivre l'évolution de l'histoire de l'Allemagne.
Vive le Cameroun!
AYANGMA
ABONG BANG
  0
26-Jul-2004 10:36 EDT
Quelqu'un peut-il me dire depuis combien de temps cet Amama, est-il directeur de l'ENAM, et pourquoi c'est aujourd'hui seulement qu'il s'aperçoit que la corruption est l'épreuve principale du concours d'entrée dans son Ecole?
Bertin Evina-Ze
USA
  0
26-Jul-2004 10:34 EDT
Ok, il n'est jamais trop tard;mais pourquoi maintenant alors que nous savons que les gens achetent les places partout depuis des lustres. On dirait qu'il y a eu un faux partage..

Par contre, ceux qui pretendent qu'on ne peut jamais entrer dans les grandes ecoles par la tete seulement se trompent. A mon avis parfois ce sont de mauvais perdants qui se plaignent. Les camerounais sont des gens intelligents, et toute personne admire les gens qui sont super intelligents..On n'y peut vraiment rien.
Napalone
-
  0
26-Jul-2004 09:06 EDT
vous êtes sûr que ces noms appartiennent aux personnes reelles ? les présidentielles approchent et ne soyez pas trop aveuglés par une campagne subtile.
Sinon dans une certaine mesure, c'est un bon geste. mais de la part de qui ? est ce que Dame Atangana n'aurait pas refusé la chose à Sieur Amama, pour qu'il en profite pour faire d'une pierre 2 coups.
Moi Napalone, j'ai les yeux encore ouvert et je suis aussi vicieux que ces hommes de pouvoir. à vous de croire qu'on peut vous manipuler mentalement
AZALY Pierre
Cameroun
  0
26-Jul-2004 09:03 EDT
Nous soutenons avec la dernière énergie l'action du Directeur de l'ENAM. Que cette exemple fasse tache d'huile dans les autres institutions.
Monsieur le directeur doit aller plus loin en mettant à nue le personnel et enseignants qui entretiennent ce réseau de corruption. C'est ce que nous appelons la bonne gouvernance.
Bravo M. AMAMA, ne cède à aucune pression et il faut même dénnonce ceux qui pourront faire pression sur vous.
My Africa
Da Hood
  0
26-Jul-2004 08:45 EDT
Bravo Mr Amama, le Cameroun a besoin des hommes comme vous.
Emmanuel Wembenyui
Brisbane, Australia
  0
26-Jul-2004 07:14 EDT
Mr Amama, you have started doing something good, so continue in the same spirit. The names cut across the broad cultural diversity of cameroon indicating that there is no bias in the suspension. Good governance is beginning to surface in Cameroon. Thank you.
Mike
Douala
  0
26-Jul-2004 06:51 EDT
La HONTE, comme d'habitude .... pauvre pays !
Entrée dans les grandes écoles: Fraude généralisée dans les concours
Le Messager
Le 26 Juillet 2004
© Jean François CHANNON | Le Messager
 61 Réactions
La Liste des étudiants suspendus... 111 candidats déclarés fraudeurs au concours de l’Enam ont été suspendus la semaine dernière. En fait, le réseau de l’Enam ainsi démantelé, n’est pas l’unique au Cameroun...
Dame Atangana doit avoir bien des soucis en ce moment. Secrétaire attachée de direction et responsable du secrétariat particulier du directeur de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (Enam) elle vient d’être suspendue de ses fonctions par Benjamin Amama, le directeur de l’Enam. De plus, elle doit faire face à la fronde de certains parents d’élèves “admissibles” au dernier concours d’entrée dans cette prestigieuse école qui lui demandent des comptes.


Enam : un fusible sacrifié ?

Dame Atangana, en fonction auprès du directeur de l’Enam pendant près d’une décennie, a été épinglée par le conseil académique de l’Enam qui, après le rapport de la commission de contrôle et de vérification des opérations des concours, a suspendu pour fraudes, 111 candidats jusque-là déclarés admissibles. Selon un employé de l’Enam, les reproches mis sur le dos de dame Atangana et son staff sont redoutables : “En fait, la commission de contrôle et de vérification des opérations de concours a établi que 111 candidats déclarés admissibles avaient tout simplement fraudé. Il y avait une différence entre les notes obtenues par les candidats après les corrections et celles qui ont été rapportées en définitive dans les fichiers informatiques. Il se trouve que la responsable de ce service de report de notes n’est autre que Madame Atangana la principale collaboratrice du directeur de l’Enam. Allez donc voir si cette dame qui semblait accumuler de la fortune au fil des ans, au vu et au su de tous, a opéré à l’insu de son patron.”, clame-t-il.

Au lendemain du jour où la décision de suspension des 88 candidats fraudeurs a été rendue publique, c’était bien des pleurs et des grincements de dents dans l’enceinte et les alentours de l’Enam. C’est le cas de cette jeune fille originaire du Sud, que Le Messager a surpris avec d’autres passants, en train de verser des chaudes larmes, tout en évoquant à haute voix la somme d’argent que ses parents ont versée au “réseau” dont il semble établi à ce jour que dame Atangana n’est que l’un des maillons exécutants. “Tout le monde a payé. Tout le monde paye… Ce n’est un secret pour personne. Ceux qui n’ont pas payé, sont ceux-là qui ont des parrains hauts placés. C’est la règle à l’Enam. Des ministres en fonction, des dignitaires du régime en place, des hommes d’affaires influents, tous envoient des noms lors des concours. Cette situation date depuis des années”, lance, agacé, un autre employé de l’Enam.


L’Iric, l’Ens, les autres aussi…

En tout cas, cette affaire des 88 candidats fraudeurs de l’Enam dont certaines sources révèlent que la plupart sont des enfants de bonne famille, met à nu un système qui s’est généralisé lors des recrutements dans les grandes écoles du système universitaire camerounais. A l’Ecole normale supérieure de Yaoundé, la plupart des agents s’étonnent que ce ne soit qu’aujourd’hui que l’on découvre l’existence de ces réseaux de recrutement supposé par concours. Paul N. révèle : “Depuis plus de 15 ans, l’entrée à l’Ens a cessé d’être objective. Du temps où l’on étudiait les dossiers pour admettre les étudiants, ce sont en fait les enfants des dignitaires ou alors ceux soutenus par eux qui étaient reçus. Même lorsque le retour à la formule du concours a été adoptée, le même système a perduré. On se retrouvait même avec des réseaux où des gens versaient des sommes allant de 500 mille à un million de francs. Evidemment on a vu des situations dramatiques, voire tragiques, où des candidats qui ont préparé le concours et l’ont brillamment passé avec des notes qualifiées d’excellentes, étaient tout simplement remplacés par des gens qui sont parrainés, ou qui ont versé de l’argent dans des réseaux et qui, très souvent n’ont même pas passé le concours.”
Norbert Ndong, du temps où il était directeur de l’Ens, s’est toujours défendu d’avoir mis en place les réseaux mafieux de recrutement des élèves. “Le système d’évaluation et de recrutement des candidats par nous conçu à l’Ens, a toujours été objectif. J’ai toujours fait confiance à mes collaborateurs sur qui j’exerçais une pression éthique. Ainsi, les accusations formulées en mon encontre sont sans fondements”, confiait-il au Messager, dans une interview.

Pareillement, le dernier concours d’entrée à l’Institut des relations internationales du Cameroun (Iric) aura révélé au grand jour, les perversités du système des concours au Cameroun. L’année dernière, en effet, des candidats ayant présenté le concours et ayant obtenu des notes appréciables se sont publiquement plaints auprès de la direction de cette prestigieuse école, et du Minesup, après que des noms des personnes n’ayant pas passé le concours eurent été affichés à leurs places, comme étant admises.

Même situation à l’Ecole militaire inter-armes et à l’Ecole nationale supérieure de police, où ceux qui sont admis à la formation sont à 80 % des individus amenés par les réseaux, et qui n’ont jamais été évalués au moment du concours. A ce propos, on se souvient des différents atermoiements des généraux face au Mindef et des différents coups de gueule de Pierre Minlo’o Medjo, sur les “faux élèves policiers”.

Au final, on constate bien qu’avec ce qui est qualifié ces derniers jours de courageuse décision de la direction de l’Enam, les fraudeurs se font rattraper. Certains anciens élèves de l’Ens ont même des problèmes aujourd’hui pour se faire intégrer à la fonction publique, parce qu’ils sont entrés à l’Ecole sans le diplôme requis. Une chose est certaine, avec un peu de volonté politique, même dans 10 ou 20 ans, on peut retrouver dans toute notre administration les traces des tricheurs et des fraudeurs. Avis donc…



ENAM: Liste des étudiants suspendus


Cycle B

Divisions administrative et des Régies financières

Administration générale
1.Adoum Abakar
2.Alioum Alhadji Adji
3.Atangana Denis Serge
4. Awah Sylvie Chefor
5. Cletus Fomba Sona
6. Essimi Mballa Serge
7. Ewodo Bella Valentin
8. Eyenga marie Hortense
9. Mbatang Njampou Carine
10.Ngwing Mercy Mbamulu
1l.Tchoffo André Marie
12.Tchoufa Mireille

Trésor
1.Abondo Abessolo Michel
2.Aissatou Aoudou
3.Anutemeh Johnson Fru
4.Anya Stella Pue
5.Atsama Thérèse
6. Djeutchouang Kamgang Elodi
7. Habiba Nguirdioua Hélène
8. Hamadou né le 04/01/78 à Yagoua
9. Ibrahim né le 25~08/74
10.Kaltoum Djougoudoum Bawa
11.Mba Mbo Yacinthe
1 2.Mbe Mva rose Estelle
13.Nga Bernadette
14.Ngo Hanna Mispa
15.Onguedou Ndongo Laurentine
16. Simo Lighapoe Roseline
17. Zakiatou Koda
l8. Zoatsimi Emmanuel

Impôts
1. Abdel Nasser
2. Abdou Rahaman né le 15/05/72
3. Aissatou Sanda
4. Ajebe Irine Mangue
5. Akoumba Soua Yvette Prisca
6. Assil Ndem Nicaise
7. Asta Dicko ép. Issa
8. Dekoisse Touafei Florence
9. Ernest Nzo Mbu
10. Eroume Bedji Marcelin
11. Esselakwe Emile Ateh
12. Essomba Marcel Adrien
13. Florentine Aïcha
14 Hamadou Diop Abdou Kaitaot
15. Ibrahim Yacoubou
16. Ibrahim Yacoubou
17. Kenfack Sonkeng Marianne
18. Kengne Calvin
19. Kiya Florence
20. Koupele Mouna Joseph
21. Mahop Antoine Marie
22. Maptue Mabou chantal
23. Mboudou Mboudou Justin A.D.
24. Mendo Sylvie
25 Mengueme Nnomo Flore
26 Miendjeu Philomène
2 7 Mohamadou né le 14/12/73
28 Ndi Essissima
29 Ngah Ndzana Madeleine
30 Ngo Bissombi Julienne
31 Ngouo Oyongo Joelle
32 Niba Maboh Elisabeth
33 Ousmanou né le 12/01/1975
34 Silas Termbunde
35 Souaibou Bouba
36 Takem Mary Lekong
37 Tatcheur Alain Joel
38 Vouffo Armand

Comptabilité-matières
1. Ambang Fabiang Kah
2. Asang Ngong Zamon
3. Bodo Victorine Julie
4. Boubakary né 1e 09/05/82
5. Chiatoh Guillaume Amah
6. Domeghuo Jacques
7. Fanta Bray Angèle
8. Inga Tankeu Elvire
9. Jerry Tantoh
10.Moussa Ousmanou le 17/02/72
11.Ndanou Lyzette
12. Stouffeu Yonou Leonaire

Division judiciaire Greffes
1. Mbassi Ndjana Bruno Prosper
2. Ngono Eugénie
3. Adidjatou Aminou
4. Elong Bernard Siegfried
5. Ndang Séraphine Ngouo
6. Tchakounte Ange Cathy
7. Kepseu Ngoule Armand
8. Kendo Yonou Valérie

Cycle A
Administration générale
1. Abdoul Karim Yakoubou
2. Halioum Haman Djoda
3. Ayissi Ernest (major à l’entrée)
4. Beyeme Christian Daniel
5. Djadai Yakouba
(élève secrétaire d’administration, actuellement en stage à la préfecture de Garoua)
6. Pelias Magnang Gervais Roger
(4e à l’entrée)

Impôts
1. Afor Ache Muri Yvonne
2. Adamou Yaya
3. Bekombo Jabea Claude
4. Bougueu Alain Christian
5. Dama Wadili
6. Fondja Jilius Achu
7. Kushine Vincent
8. Mbah Ngami Alphonse Glory
9. Meli’i Marielle Raphalie épse M.
10. Ndioguen Kamgang Romuald
11. Nzouhou Bassi Nina Marthe
12. Ouotonouo Eric
13. Pandapa Jean François
14. Simon Ngala Taboh

Magistrature
1. Ibrahim Halil Aldef
2. Mintya Ondoua Jean Blaise
3. Mohaman Souleyman Amadou

Article 2 : Cette sanction ne préjudicie en rien les poursuites judiciaires
Article 3 : La présente décision qui prend effet pour compter de sa date de signature sera enregistrée, publiée et communiquée partout où besoin sera.

Le directeur général
Benjamin Amama

Rédaction de Cameroon-Info.Net
© 2000-2014 Cameroon-Info.Net [ Hits: 12177 Réactions: 61 Transferts: 34 ]
Publicite

 61 Réactions
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Featured Stories...



P U B L I C I T E


P U B L I C I T E
Copyright  ©  2000 - 2013  Cameroon-Info.Net. Tous Droits Réservés.