Javascript Tabs Menu by Deluxe-Tabs.com
Dernière mise à jour: 18-Dec-2014 - 16h51
Recherche:    Web CIN      By
626 visiteurs en ligne
Lutte pour l’emploi: Le calvaire des Camerounais de la diaspora
Le Messager
PARIS - 02 Aout 2005
© Jean-Célestin EDJANGUE | Le Messager
 182 Réactions
Après leurs études en France, ils éprouvent les pires difficultés à trouver un emploi gratifiant dans leur pays d’origine...
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Votre Réaction (Max.: 3000 caractères)
CIN_Id * (max. 20 carac.)
Register HERE !
Mot de passe *
I forgot my password
Localité * (max. 20 carac.)
E-mail *
( * ) : Champs obligatoires
GUEST_Eric Nkoum
Paris
  0
26-Aug-2005 11:50 EDT
les japonais disent que le mental prime sur la technique.
C'est vrai il vaut d'abord cultiver le mental(l'endurance, l'abnegation,la volonté...), puis remplir son coeur de valeurs,de bonnes habitudes enfin choisir un metier.Ils disent encore qu'un simple bâton devient une baguette magique entre les mains d'un sage...Moïse) , peu importe ce que tu fais il sera valorisé, mais pas l'inverse et c'est la faute que font les africains en generale. Mais le tire peut être rectifié facilement, c'est juste une question de teaming
GUEST_54
Paris-france
  0
23-Aug-2005 15:59 EDT
merci petit piment:enfin un kamer qui dit du bien et du vrais ; la diapora est une equipe monter par le rdpc pour mieux vous voler ; et surtout controler, enfin nous les kamers de demain on s'en fout de la diapora ...
Guest_Petit Piment
Yagoua
  0
21-Aug-2005 19:35 EDT
Mbome (Kousseri) 2005-08-03 02:00

"Le problème du retour des gens de la diaspora mérite d'être pris très au sérieux par les hautes instances de l'état,en réalité c'est par une conférence nationale spécifique à ce sujet qu'on pourra amorcer un début de solution.
Il y a certains abrutis du côté de l'Etat,certains abrutis du côté des "revenants" et des abrutis aussi parmi ceux qui n'avaient pas bougé,du coup des jalousies,des guéguerres et depuis les habitudes sont restées statiques."


Réponse: Evitons d'avoir la langue de bois - il faut que le kmer et sa diaspora changent de mentalité.

La diaspora Camerounaise est économiquement invisible dans les pays où elle se trouve. Par manque d'organisation et de projets d'avenir, tout ce que ses membres gagnent est dépensé dans l'épicerie, dans des "restaurants" , dans des boîtes de nuit et dans l'habillement. Et si la diaspora africaine n'était qu'un fantasme, à l'image de la caverne de Platon ?

Nombreux attendent de mobiliser les moyens nécessaires (humains, matériels et financiers) pour rentrer. Ils attendrons longtemps. D'autres croient à la mobilisation de la diaspora comme un seul homme. Ils attendront aussi longtemps.

Par manque de volonté et allergiques à l'action, le seul discours que ses membres tiennent est: «Il faut rentrer, c'est sur le terrain qu'on peut aider le peuple.» Avec ce discours qui n'est qu'une feinte; 5, 10, 20 années plus tard ces personnes ne rentrent pas.

Épuisés, usés vieillis, et ayant vécu de petits boulots malgré leurs tonnes de diplômes, certains errent dans les pays où toutes les portes leur sont fermées.

Ainsi va la diaspora Camerounaise dont le leitmotiv est de vivre le présent immédiat sans penser à l'avenir.

Camerounais que nous sommes, nous sommes friands des images et comme notre maître blanc, même si ça vous fait mal, adeptes du mensonge. Voilà l'utilité de la diaspora, si on pense qu'elle existe.
Otektek
Us
  0
20-Aug-2005 01:09 EDT
Guest_N'kana Man (Makak-Séga.)

Tu me rappeles quelqu'un....
Guest_mj
USA
  0
19-Aug-2005 07:10 EDT
%3C%3F%3DHello+World%3F%3E
Guest_N'kana Man
Panam
  0
18-Aug-2005 15:46 EDT
Paul BIYA et son grand pays était à l'honneur ce matin dans les colonnes du journal "LIBERATION". Lisez:

"MISES EN BIERE AU CAMEROUN.
Dans certains coins du Cameroun, la capsule de de bière a remplacé le franc CFA, au moins pour les petites transactions de tous les jours, comme les courses de taxi. Les brasseries, qui se livrent une concurrence effrénée, ont inventé un jeu qui donne virtuellement à chaque consommateur une chance de gagner un prix, grâce aux capsules gagnantes. Il suffit d'ouvrir une bouteille, le gain est inscrit côté pile. En achetant une bouteille à moins d'un euro, on peut gagner des téléphones portables, des voitures, ou plus souvent, plusieurs bières pour le prix d'une. Avec cinq capsules, par exemple, on a de quoi payer ses déplacements de la journée, si on a encore le courage de bouger. Bien évidemment, plus on boit, plus on gagne. Selon la BBC, la consommation de bière aurait considérablement augmenté au Cameroun, sans que les institutions chargées de la santé publique n'y voient rien à redire."

Source: Libération, N° 7550 du 18/08/2005, page 7.

VIVE LE PAYS DE L'HOMME LION, VIVE BACCHUS.
Guest_Epapala
Vancouver (Canada)
  0
17-Aug-2005 03:10 EDT
Guest_Sambo

Merçi d'avoir pris quelques minutes de ton précieux temps pour me donner cette information combien précieuse pour moi. C'est bien un nom d'artiste pareille" liu Kmer"qu'elle m'a donner mais je n'étais certain que ce soit vrai.

Toute mon amitié
Sambo
France
  0
15-Aug-2005 19:06 EDT
Guet- EPAPALA
le chanteur chinois en question s'appelle LIU du Cameroun
il chante très bien. son album sera bientôt en vente en france, chez ALADJI TOURE à paris.
garde bien ta chinoise, ce sont des femmes bien, je sais de quoi je parle.
amicalement
Macabo
Mbengue
  0
15-Aug-2005 15:25 EDT
Guest_54 (Paris-france)

comment tu insultes la chinoise du frere. tout le monde n'a pas les moyens d'entretenir les sistas avec leur nombreuse famille alors cerains freres vont voir ailleurs si l'herbe est plus verte(koffi anan,senghor,pele,cheikh anta diop et meme romulus et epapala)
il faut que les sistas commencent a contribuer aussi. je sais ca n'a rien a voir avec l'article mais bon n'en deplaise guest bami. il faut evacuer la pression de temps en temps
Guest_Ngonase Atangana Winoc Akiraki
Paris --Okola
  0
15-Aug-2005 13:56 EDT
Guest_Bami
Tu es vraiment bête
Guest_bami010705
France
  0
15-Aug-2005 12:45 EDT
guest ngonase;
ce sont les pro de l'ambassade qui t'empêchent d'avoir un emploi au pays ou de monter une affaire au pays?...va revoir le sujet de l'article
Guest_N'kana Man
Paris
  0
15-Aug-2005 02:10 EDT
Ngonase

lool. Si tu me fais trop de compliments je pleure. Je t'appelle demain. Ah je vois que je maîtrise le bassa. ça fait plaisir. Un bémol quand même: tu n'es pas man libii. tu es man tôn. libii c'est péjoratif. La mère de mon fils est béti voilà pourquoi j'ai appris à détester l'expression libii. Je t'appelle demain. Je fouille vite le répertoire d'adresse de ma princesse adorée et je t'appelle.

Guest_54

Tu es jaloux de sa chinoise ou quoi?
Guest_54
Paris-france
  0
14-Aug-2005 22:20 EDT
epala en s'en fout de ta chinoise ;
GUEST_Epapala
Vancouver (canada)
  0
14-Aug-2005 20:56 EDT
S'lut à tous,

Excuser moi de m'abstraire sans m'introduire dans vos débats si passionnés. J'ai une seule demande :Quelqu'un ici peut-il m'aider à me procurer l'album de ce chanteur ou musicien CHINOIS qui joue du makossa en Duala?

C'est urgent pour moi car je ne sais où et comment ma compagne que j'aime tant et qui m'en parle tout le temps de cet artiste comme pour me mettre au défi, une chinoise de souche a pu découvrir pareille insolite.

Bref je ne crois tout à fait pas à cette affaire et prie toute personne à m'informer de la véracité d'une telle information et si possible se manifester ici sur CIN.

Merçi
Guest_Ngonase Atangana Winoc Akiraki
Paris --Okola
  0
14-Aug-2005 16:40 EDT
Nkana_Man
Je comprend pourquoi elle ne me donne plus de ses nouvelles ! Tranquilise toi je sais ce que veut dire N'Kana Man; U YI BE LE MAN TÖN ANOK BASSA LONGUE ; Me YI U yè man Nkana, mè meyi man Lebiii.
Prévenez moi dès que la grossesse sera à terme Lool
Tu sais si je ne t'avais pas rencontré j'aurais continué à te juger comme les autres mais je t'assure tu es un gar super bien que nous n'ayions pas souvent les mêmes opinions . Beaucoup de camerounais devraien être comme toi. Si tu peux , appelle moi;j'ai untruc pour toi !
Guest_54
Paris-france
  0
14-Aug-2005 16:08 EDT
donc tu es blanc; les michael jaskson d'afrique.
Guest_Nkana Man
Paris
  0
14-Aug-2005 15:35 EDT
Ngonase

Je passe un été très fun. Je suis presque tous les jours avec celle que tu connais. On s'entend très bien.Je suis même chez elle en ce moment. Mais le mariage n'est pas encore à l'ordre du jour. C'est moi qui hésite. Mon pseudo je l'ai changé à la demande implicite du webmaster. Mon nouveau pseudo est en bassa. il signifie "enfant heureux", "enfant blanc" "enfant digne" etc.
Guest_Ngonase Atangana Winoc Akiraki
Paris --Okola
  0
14-Aug-2005 14:22 EDT
Guest_N'kana Man

Dis , où es tu allé chercher encore ce pseudo ?Tu as tellement laissé de grossesses sur CIN que tu changes de nom pour ne pas te faire reconnaître? Les filles t'ont barré Lool !
Guest_54
Paris-france
  0
14-Aug-2005 12:33 EDT
moi c'est la diaporette qui m'amuse ;
Guest_Ngonase Atangana Winoc Akiraki
Paris --Okola
  0
14-Aug-2005 11:50 EDT
guest Bami
Je crois que tu es complètement fou si tu ne peux pas comprendre que les problèmes de nos ambassades sont aussi liés à la diaspora !
Guest_bami010705
France
  0
13-Aug-2005 22:56 EDT
guest atangana;
une fois de plus ce topic ne concerne pas l'accueil à l'ambassade du Cameroun;bien sûr que c'est un problème de la diaspora et tous les camerounais qui ont eu à faire un tour là-bas et qui n'ont pas la "côte" savent de quoi toi ou guest 54 parle; et je suis le premier à m'en plaindre:payer une enveloppe timbrée avec son nom et son adresse pour un extrait de naissance que j'attends depuis 4 mois faut le faire sans compter les insultes envers ma personne faut le faire!!!mais ce n'est pas l'objet du débat actuellement...
Guest_N'kana Man
Paris
  0
13-Aug-2005 20:23 EDT
Amougou et Ngonase winoc

Je ne suis pas contre ce que vous appelez "la vérité". J'espère seulement que vous n'avez pas oublié le rôle des diaspora chinoise et japonaise dans la construction de la puissance de ces deux Etats...
Guest_54
Paris-france
  0
13-Aug-2005 19:57 EDT
en encore le probleme de l'ambassade est un petit probleme qui va se regler malgres les mediocres employers servant aujourdhui, tot au tard ils vont quitter ces emploies.
Guest_54
Paris-france
  0
13-Aug-2005 19:54 EDT
moi les gens de la diaporette ,ca m'epate trop ;
Guest_Ngonase Atangana Winoc Akiraki
Paris --Okola
  0
13-Aug-2005 19:48 EDT
Guest Amougou ( Seattle)

Parfaitement en phase avec toi ; tu dis la vérité !
Guest_Ngonase Atangana Winoc Akiraki
Paris --Okola
  0
13-Aug-2005 19:45 EDT
Guest_Bami

Le problème de l'ambassade du Cameroun interesse aussi la diaspora car ce lieu est la plaque tournante de tous nos ressortissants .Les problèmes que rencontrent nos compatriotes à l'ambassade sont des problèmes sérieux; cette institution a le devoir de protéger les camerounais de la diaspora , mais ces gens nous prennent comme des cochons ..;;
Si pour toi on est hors sujet, alors tu n'as jamais rien compris lors de tes dissertations à l'école !
Guest_N'kana Man
Paris
  0
13-Aug-2005 19:39 EDT
A tous

Veuillez m'excuser pour le posting ci-dessous. Je testais quelque chose.Merci.

Par ailleurs devient N'kana Man à compter de ce posting.
Guest_54
Paris-france
  0
13-Aug-2005 19:39 EDT
????????? alors c'est chouette /
Guest_gfd
Gtd
  0
13-Aug-2005 19:36 EDT
hjn,n
Guest_Amougou
Seattle
  0
13-Aug-2005 16:45 EDT
Je crois que Dieu n'a pas ete fou de nous creer au Cameroun, en Afrique. c'est qu'au fond il y a un plan qu'il nous faut simplement executer. Apres 5 annees perdues ici a lutter pour sauver mon credit ou acheter une maison, je ne sais a quel prix ou mieux encore pour payer des assurances maladies ou vie... le constate qu'au fond nous vivrons beaucoup mieux chez nous... alors retournons! Mveng ne s'est t-il pas engage la bas? n'en a t-il pas paye le prix pour faire la difference? Hebga n'agit-il pas la bas pour adoucir les maux du peuple, lutter de face contre la Rose Croix qui nous manipule chaque jour? Nous ne demandons pas aux gens de faire comme Hebga, comme mveng, comme Mongo beti...je travaille comme enseignant de mathematiques dans un Lycee a Seattle mais j'ai pleinement conscience que ma vie ne sera jamais faite ici. Je gagne beaucoup mieux qu'un ministre ou un DG au Cameroun, mais il reste que je ne fais pas ce que je dois faire pour les miens qui attendent chaque jour comme les enfants d'israel attendaient l'arrivee de Moise pour les sauver... le combat n'est pas seulement politique, nous pouvons changer ces resistances au sol du Cameroun en apportant des projets concrets...nous pouvons apporter une revolution sociale par le travail bien fait et oriente vers la resolution des problemes que les populations affrontent chaque jours sans avoir a confondre qui que ce soit sur le chemin, parce qu'il est du RDPC ou SDF ou n'importe lequel de ces parleurs qui vivent de la poche de l'etat. Tenez, nous avons vu Essindi Mindja mourrir sans soins, nous avons egalement vu un comite se creer quand l'epouse de Fru Ndi etait malade. Quelle est la difference? Fru Ndi a pu degager de l'argent pour soigner sa femme des poches de l'Etat, meme si elle est morte, tandis que le meme Etat a laisser mourrir Essindi sans daigner reagir? ou etait le meme comite??? par contre nous tirons notre chapeau a ce comedien qui a pu de ses forces reunir la conscience nationale, les artistes... pour la somme. l'Etat du cameroun aurait pu anticiper, les camerounais savent alors aujourd'hui qu'il existe un comite pour des urgences de la sorte, mais ce comite ne se reuni que lorsqu'il s'agit de personnes jouant leur jeu... en retournant au pays, il est possible que ce soit plus difficile mais c'est notre chemin si nous voulons reduire l'ecart avec les autres pays. Nous ne changerons rien de l'exterieur, nous ne ferons rien a l'exterieur, nous aurons certainement beaucoup d'argent, mais pas assez de pouvoir pour faire la difference...regardez l'environnement et faisons chacun une relecture...Notre vie se limite a acheter une nouvelle voitute, pour nous, pous notre epouse, notre maitresse, une maison, deux peut-etre, les factures et autres quittances a n'en plus finir...si vous n'en etes pas sur designez-moi un seul milliardaire africain dans le monde qui ne vit pas chez lui...on a des pseudo-riches africains ici, mais lorsque vous regardez leur existance, c'est la pitie!
Guest_54
Paris-france
  0
13-Aug-2005 15:15 EDT
rien et attendre que la vague des ces voleurs meurent et la refaire le pays; tot ou tard les gros ventres creveront .
Guest_bami010705
France
  0
13-Aug-2005 15:11 EDT
toujours comme des pompiers ,en retard: d'où l'utilisation de "aurait pu" et la nécessité de faire l'école ou à défaut faire aussi bien en étant autodidacte...
les blancs ont reconstruit leurs villes avec des ouvriers mais à la tête de ces ouvriers il fallait bien quelqu'un qui soit instruit pour faire les plans et autres calculs...
mais vous vous trompez de débat avec vos histoires de l'accueil à l'ambassade du Cameroun à Paris l'objet ici c'est Lutte pour l’emploi: Le calvaire des Camerounais de la diaspora: comment faire pour mettre pratiquement en oeuvre notre savoir livresque au pays
Guest_54
Paris-france
  0
13-Aug-2005 13:25 EDT
ce monsieur adore les costumes et gueuler ; mais un jour on va lui faire dur ; on va payer des petits arabes pour lui casser sa gueule et sa voiture ; il verra ....nous sommes des ressortissants camerounais en france ,on devrait etre encadrer dans cette ambassade ,mais non ;c'est la jungle ,et vous voyez nous sommes en france dans cette ambassade la qualite de travail est mediocre; vos etudes alors servent a quoi ? faut -il aller a l'anpe pour formation apres avoir passer 20 a l'ecole ...?????
Guest_Ngonase Atangana Winoc Akiraki
Paris --Okola
  0
13-Aug-2005 13:08 EDT
Guest_54
Moi j'ai été le seul à dénoncer cet anglophone que tout le monde connait qui est responsable des passeports à l'ambassade; on m'a traité ici même de ségrégationiste, de raciste(Tout le monde le connait car dès que tu rentrais à l'accueil, c'est son crâne long et brillant que tu voyais ; c'est d'ailleurs le plus long crâne de l'ambassade).
Ce monsieur Patrick je crois , a fait des passeports son affaire( Busness )et insulte tout le monde comme ses enfants ; oubliant qu'on l'a mis là pour servir d'abord le peuple.
Dernièrement, je m'étais fais voler mon passeport et à l'ambassade, le monsieurs n'a pas voulu m'en refaire ; j'ai tellement fais du boucan que le commissaire Etoundi est venu lui même règler le problème!
Une autre fois , j'allais faire faire des visas pour mes quatre filles qui sont françaises et qui voulaient aller au cameroun ; ce monsieur m'a reconnu et nous avons terminé lui me menaçant avec un fauteuil qu'il avait souleve derrière son compitoir et moi avec ma canne patriarcale mystique .
C'est vraiment terrible ce qui se passe à notre ambassade et c'est bien que tu aies ressoulevé le problème.
Je vais aussi ajouter que toutes ces personnes ne respectent même pas l'ambassadeur qui est le représentant de notre pays sous prétexte que le consul est anglophone aussi. Que celui qui ne croit pas aille s'en rendre compte !
C'est triste pour notre diaspora
Guest_54
Paris-france
  0
13-Aug-2005 12:27 EDT
atangana : je te dis que la dispora s'en me tue seulement .je vais les voir au mariage de manga betote ; la princesse de douala le 20 sur paris .
Guest_Ngonase Atangana Winoc Akiraki
Paris --Okola
  0
13-Aug-2005 12:10 EDT
Guest_54
Tu as raison mon frère , tu as parfaitement raison
Guest_54
Paris-france
  0
13-Aug-2005 11:54 EDT
je n'ai pas fait l'ecole et alors c'est pour ca je ne dois pas vivre ; vous qui avaient fait tellement l'ecole ; il y a tellement d'intellos au pays qu'ils ont oublier de lire ; comment evoluer ,comment travailler ,comment construire , comment eduquer comment etre un homme intergre dans une assemblee .apres la 2 eme guerre mondiale ,les blancs ouvriers ont reconstruits la france .ils n'avaient pas de livres ,;;; au pays il n'y a pas d'ouvier. il y a que des livres .tintin a reussis son coup ( partir en afrique pour vendre leurs livres )et ca marche ,ils ont tellement faim de pages et de savoir ; qu'ils sont pauvres .
Guest_Ngonase Atangana Winoc Akiraki
Paris --Okola
  0
13-Aug-2005 11:41 EDT
Guest_Bami
Guest_54 s'exprime peut être mal mais il dit des vérités . Tout le monde n'a pas été à l'école mais le plus important est de pouvoir saisir la portée de ses idées. Je l'encourage à parler
Guest_54
Paris-france
  0
13-Aug-2005 11:09 EDT
toujours comme des pompiers ,en retard , mais il y a une nouvelle adresse pour notre ambassade ,attendons quelques mois pour la poupelle recommence ; une poupelle qui represente un pays et surtout qui fait des sous en especes tous les jours ; l'ambassdeur etait omi-present qu'il a oublier que c'etait %%% . a l'ancienne adresse ils ont oser dechirer leur drapeaux ; quel asso kamers a ecrit pour ne pas denoncer mais ameliorer????mais tous les jours ,les gens viennent seulement pour leur visa . on s'en fout du drapeau.
Guest_bami010705
France
  0
13-Aug-2005 10:54 EDT
il a vraiment un problème ce guest 54;
rien que de recriminations rien de concret.. tous les problèmes du Cameroun et de l'Afrique en général nous les connaissons tous donc si certains essaient de ne pas s'enfoncer dans le pessimisme c'est tout à leur honneur et cela effectivement devrait être encouragé...lui qui parle de la propreté de l'ambassade, si aucune association ne s'est proposé pour son nettoyage lui d'une manière concrète aurait pu faire cette proposition ou alors engager une équipe de nettoyage et lui même à l'oeuvre juste une fois avec en surplus une lettre à l'ambassadeur pour denoncer l'etat des choses...
Guest_54
Paris-france
  0
13-Aug-2005 08:57 EDT
quelle population ; voila une simple question: l'ambassade du cameroun a auteuil ; a toujours etait tres %%% ,cassee ,mal entretenue . et des employers arrongas et enssoiffes d'argent sous la table; quel est l'association kamercs sur la france qui a soulevez ce probleme ; a titre de solidarite et benevola de faire une equipe de nettoyage de l'ambassade 1 fois par semaine ..... mais quand c'est pour faire une grosse soiree arroseer et dansez ah oui ils sont presents.
Guest_Ngonase Atangana Winoc Akiraki
Paris --Okola
  0
12-Aug-2005 23:53 EDT
Nous avons fait une rencontre du 27 juillet au 4 novembre avec certains membres du CIN qui venaient d'Italie.
Malgré nos différences d'opinions , nous avons pu réfléchir ensemble et c'est là que je me suis rendu compte que nous avions les mêmes objectifs. Personne n'a parlé politique et nous nous sommes attelés sur la manière de pouvoir aider nos villages.
C'est pour cela que j'apprécie aussi l'idée de Sambo et je suis prêt à me déplacer partout en Europe où quelque chose de sérieux serait suceptible de se faire d'une manière appolitique et pour l'intérêt de nos populations !
Sambo
FRANCE
  0
12-Aug-2005 22:48 EDT
il s'est tenu dernièrement à paris, une réunion de la diaspora . j'ai personnellement eu l'impression qu'il s'agissait en fait, d'une réunion politique. il faudrait peut-être commencer par definir le rôle et les moyens d'action de la diaspora, pour sensibiliser les camerounais. certains ne voudraient pas que ces assises offrent une tribune politique aux politiciens. les partis politiques de l'oppositions en ont fait un moyen de véhiculer leurs idées politiques. j'ai d'ailleurs constaté, que les répresentants du gouvernement n'était, ni invités, ni souhaités.
la diaspora devrait être appolitique( ce qui ne veut pas dire, qu'elle n'a pas le droit de s'exprimer sur des faits politiques). elle doit faire avec le gouvernement et autres, et non systématiquement contre le gouvernement. beaucoup de répresentants des délégations n'étaient tout simplement que des opposants acharnés. ct etat de choses intringue, et entame la crédibilité de la diaspora. alors ATTENTION
Guest_Ngonase Atangana Winoc Akiraki
Paris --Okola
  0
12-Aug-2005 21:34 EDT
Pacman( Le Mans)
Je trouve tes interventions louables ; je me bats dans la même direction que toi et je sais que le résultat n'est pas pour demain à cause du laxisme de certains de nos compatriotes! Il faut faire avec sans pour autant baisser les bras , c'est pour cela je te demanderai de nous rejoindre.
Le camerounais se méfie de son frère et à juste titre, pourtant plusieurs associations à l'étranger ont montré leurs forces . Je suis confiant que je puisse faire quelque chose pour ceux qui sont restés au pays et je continuerai la lutte .
Je suis aussi d'accord avec toi sur l'idée de représentations à diverses assemblées de la diaspora.... Si nous les avions , je crois que le droits de vote que tout le monde réclame nous aurait été accordé depuis. J'ai l'impression que nous sommes des camerounais à part!
Guest_54
Paris-france
  0
12-Aug-2005 12:00 EDT
encore la diasporette ,oh lalal il n'y a pas d'autre sujets .... en tout cas ; le cameroun appartiens aux camerounais qui n'ont pas de passport europeens .
Pacman
Le Mans
  0
12-Aug-2005 11:18 EDT
salut à tous,
j'ai déjà proposer une ébauche de solution à l'un de mes précedents post.
Je pense que tant que nous n'avons pas de représentants reconnus au niveau des institutions, et désignés par nous même (suffrage universel), nous n'avancerons pas!
Moi, je pars sur un principe simple. Il suffit d'observer comment d'autres pays font, et on suit leur exemple. je vous propose ainsi de regarder le
cas d'organisation de la france:
www.expatries.senat.fr/
www.expatries.senat.fr/representation.html

Prenons la peine d'étudier ce cas ou d'autres que nous jugerons interessants et de dire comment l'on peut l'appliquer ces schémas dans le cas de notre pays.
P.S:
SVP pas seulement des critiques, des propositions aussi!
Guest_54
Paris-france
  0
11-Aug-2005 23:21 EDT
et vas -y le communiste en marche ..... c'est dingue ils sont pleins dedans corps et ames .
Sambo
FRANCE
  0
11-Aug-2005 23:05 EDT
Ne gaspillons nos energies. avançons coe bcp le souhaitent.
je trouve en fin matière à réagir. COMMENT S'ORGANISER?
il se tient dans certaines grandes metropoles occidentales, des regroupements de camerounais de la diaspora. il faudrait tout simplement les institutionnaliser, faire en sorte que dans ces villes se forment des associations ou mouvements( peu importe l'appelation). ils doivent être structurés, et se tenir régulièrement. informer et réunir ceux de la diaspora, pour discuter de l'avenir du pays. une coordination au niveau mondial étant nécessaire. ainsi un programme d'action pourra s'en dégager, car la confrontation des idées débouche toujours sur quelque chose de constructif. un lobby pourra s'en constituer, et sera chargé de négocier la façon dont la diaspora peut apporter sa contribution au dévélopement du pays.
Guest_54
Paris-france
  0
11-Aug-2005 21:24 EDT
je vais rentrer au pays bien sur car je suis un emigre ici ,et je n'ai pas assez d'argent pour acheter ma maison ,alors c'est au [pays ma vie professionnelle va se jouer , on verra sur place ; j'ai eu par de mon pere 1 ha de terrain a yaounde et 1 ha de terrain dans le centre de nanga-eboko ,alors je dois vivre ma nouvelle aventure ; le commerce .ma soeur est rester mariee avec un blanc ,et elle me dit tous les jours je suis francaise ,c'est fini le pays , alors je dois rentrer je ne peux laisser ces terrains tous nu et seuls , mon pere etait un homme pauvre mais c'est ce qu'il a laisser ,alors a mon tour d'etre le pere .il faut rentrer au pays ....bientot
Shauna
Ivry Sur Seine
  0
11-Aug-2005 20:59 EDT
Guest_54 (Paris-france)

Que souhaites tu réellement?
Rentrer au Camer? Non : tu trouves que tout est sale, il y a des latrines et autre.

Créer une association de la Diaspora? Non : tu n'es pas d'accord.

Que veux - tu au juste? Fais des propositions s'il te plaît. Tu ne veux pas dire que tout est perdu. Ou bien c'est juste pour faire du tapage et empêcher les autres de réagir.
Soyons constructif avant tout. Essaye d'initier un projet comme un hôpital créé par la diaspora (ou une école ou un supermarché, n'importe quoi). Les fonds nécessaires pour le lancement et la mise sur pied du projet peuvent être gardés dans une vraie banque (pas les histoire de tontines) avec un huissier qui vérifiera que tout est légal, et toute personne qui n'honerera pas "sa part" dans le projet serait immédiatement écarté avec remboursement de ses cotisations...., etc.

Avec un business plan bien élaboré, on se rendra compte qu'il ya parmi nous certaines personnes (ici à CIN) qui connaissent des gens au pays qui pourront faciliter les choses du côté administratif, délivrance des permis de construire et autre. Sait - on?
Guest_54
Paris-france
  0
10-Aug-2005 21:18 EDT
diaporas pour faire des soirees dansantes non merci .faire des groupes de petits intellos en cravattes qui parlent du futur cameroun mais sans agir non merci , ;aller dans le 19 arrtd au maisai (resto )d'un cuisinier bafia qui depense 100.000 euro et reve de faire la cuisine bourgoise et vendre des tableaux , or rellement son commerce ne tourne pas bien non merci , a jouer les etudiants intello or ce sont des hommes qui ont 5 gosses a nourrire ; non merci ....et c'est ca votre disapora ....merci pas pour moi
Guest_magnang
Nrw
  0
10-Aug-2005 19:27 EDT
Le debat devrai donc revenir a;comment peut s'organiser la diaspora,pour le developpent de notre pays.Faites des suggestions dans ce sens deja et voyons par la suite,c'est aussi ca l'action que l'on prone depuis sur ce forum.
Magnanlement!
Bifaka A.
Genève
  0
10-Aug-2005 17:14 EDT
@Pacman (Le Mans)

Tu as dis que " la plupart d'associations
camerounaises de la diaspora ont montré leur limite.."

D'accord à 100%. Vois tu, l'implication de l'état ne
servirait à rien. Faudrait d'aborb qu'elle montre ce
qu'elle peut faire.
Pacman
Le Mans
  0
10-Aug-2005 15:51 EDT
@ Bifaka A. (Genève)

Justement, il faut donc organiser notre diaspora !
Mais comment l'organiser ? et qui doit le faire ?

La plupart d'associations camerounaises de la diaspora ont montré leur limite et tant que l'état ne s'y implique pas, je ne vois pas qu'on peut apporter notre pierre au developpement de manière significative, nous procederons toujours des actes isolés non significatives par rapport au potentiel global dont nous pourrions fournir.
Bifaka A.
Genève
  0
10-Aug-2005 15:33 EDT
@Pacman (Le Mans)

"..En observant l'histoire de certains pays émergents
(japon, chine, Israel ou Liban), on peut faire une
remarque pertinente: ces derniers se sont redressés ou
se redressent grace à l'apport non négligeable de la
diaspora!"

->Oui mais l'apport dune diaspora ORGANISEE!
Pacman
Le Mans
  0
10-Aug-2005 15:09 EDT
Le probleme de l'intégration de camerounais ne devrait pas se poser au fait de travailler ou pas sur le territoire nationale.
De prime à bord, si la synergie d'engagements individuels pour un retour travailler au pays peut sembler à une solution idoine, il faudrait l'inscrire dans une politique plus globale où nos décideurs devraient prendre leur responsabilité. je m'explique:
A l'heure de la mondialisation, l'essentiel serait d'avoir un emploi qui vous permet de vivre decement et de pouvoir apporter votre pierre au developpement du pays où que vous soyez.
En observant l'histoire de certains pays émergents (japon, chine, Israel ou Liban), on peut faire une remarque pertinente: ces derniers se sont redressés ou se redressent grace à l'apport non négligeable de la diaspora!
En y regardant de plus prés, nous verrons que ceux ci possedent une véritable organisation (soit familliale cas des Libanais, soit étatique cas israelien) qui facilite l'investissement de leur diaspora au pays.
Or notre pays, avec une forte diaspora, présente dans plusieurs pays developpés n'arrive pas à tirer significativement le developement de celle ci:
1-> Combien d'entre nous peuvent faire confiance à leurs parents pour investir au pays?
2-> Ils n'existent pas de structures pour faciliter des investissements de la diapora et permettrent leur insertion des lors de leur retour
3-> Au niveau des institutions (Senat, AN, Chambres de commerces,...), la diaspora n'a pas de representants et ne peut exprimer son opinion sur les orientations en matière de developpement du pays
4-> Acun effort n'est fait pour permettre d'inclure la diaspora comme élements du developpement( je pense notamment aux cas des expatriés francais qui paient leur impots et peuvent benefier des aide du gouvernements une fois de retour dans leur pays, Aux Israeliens aux USA qui peuvent financer les investissements d'états grace à des dons ou l'achat d'Obligations émises par leur pays)
La solution à l'intégration de la diaspora passe donc à mon avis par un solutionnement des 3 derniers points soulevés. cela facilitera l'implication de notre diaspora au developpement du pays et en facilitera le retour sur le térritoire national .
Guest_djo&lobo
Paris
  0
10-Aug-2005 14:36 EDT
Ce forum est plein d intellectuels non realistes et pretentieux. Chacun pense que le probleme est celui de quelqu'un d'autre. Chacun explique comment on peut faire pour rentrer et survivre au pays mais personne ne dit se propose de rentrer.

Nous devons savoir que chaque camerounais est rationel et sais faire la part des choses. Ceux qui rentrer le font et ceux qui peuvent faire les affaires le font deja.

Pour repondre a mon chere Guest Theorem, je n ai rien compris a ce que vous avez dis. Le langage est tres soutenu. C'est une illustration du genre de dialogue que nous avons en Afrique. Un dialogue de sourds.
Guest_54
Paris-france
  0
10-Aug-2005 14:26 EDT
on doit former les educateurs pour notre jeunesse. l'education nationnale est assez faible; un professeur pauvre de materiels ne peux donner quelques lecons ; quand j'etais en terminale c ,mon cousin vivait en france ,c'est lui qui m'a aider avoir les livres ,que les professeurs devraient avoir , et moi je pretais mes livres aux professeurs .... ??? est ce normal. et nous sommes 2005 c'est pire .....
Guest_54
Paris-france
  0
10-Aug-2005 14:26 EDT
on doit former les educateurs pour notre jeunesse. l'education nationnale est assez faible; un professeur pauvre de materiels ne peux donner quelques lecons ; quand j'etais en terminale c ,mon cousin vivait en france ,c'est lui qui m'a aider avoir les livres ,que les professeurs devraient avoir , et moi je pretais mes livres aux professeurs .... ??? est ce normal. et nous sommes 2005 c'est pire .....
Guest_54
Paris-france
  0
10-Aug-2005 14:26 EDT
on doit former les educateurs pour notre jeunesse. l'education nationnale est assez faible; un professeur pauvre de materiels ne peux donner quelques lecons ; quand j'etais en terminale c ,mon cousin vivait en france ,c'est lui qui m'a aider avoir les livres ,que les professeurs devraient avoir , et moi je pretais mes livres aux professeurs .... ??? est ce normal. et nous sommes 2005 c'est pire .....
Guest_54
Paris-france
  0
10-Aug-2005 14:26 EDT
on doit former les educateurs pour notre jeunesse. l'education nationnale est assez faible; un professeur pauvre de materiels ne peux donner quelques lecons ; quand j'etais en terminale c ,mon cousin vivait en france ,c'est lui qui m'a aider avoir les livres ,que les professeurs devraient avoir , et moi je pretais mes livres aux professeurs .... ??? est ce normal. et nous sommes 2005 c'est pire .....
Guest_guest_tony
Paris
  0
10-Aug-2005 13:44 EDT
Guest_54 (Paris-france)

c'est vrai ce que tu dis; car au regard du retard dans lequel certains dirigeats nous laissent végéter, il y a de quoi s'en offusquer ainsi. Pire, ils font tout pour baillonner toute idée lumineuse.

Là et une des clés du non retour de certains au pays. Tous les camerounais de la diaspora ne demandent pas de gros salaires; certains demandent simplement qu'on leur laisse la lattitude d'implimenter certaines idées, qui seraient bénéfiques pour tous, même pour cette classe politique corrompue.
Bifaka A.
Genève
  0
10-Aug-2005 12:22 EDT
Nous voyons les Asiatiques réussir, mais nous ne
savons pas et nous ne voulons pas savoir quels sont
les éléments déterminants qui ont forgé leur
personnalité, leur ténacité leur psychisme qui leur
permettent de vouloir concurrencer, de tenir tête aux
autres et d'être maîtres d'eux-mêmes.

Nos problèmes ne sont pas d'ordre physique, ils sont
d'ordre psychique. Nous sommes très malléables,
disposés à accepter tout ce que nos bourreaux d'hier
nous disent. Nous sommes complexés. Cet état dont nous
devons nous débarrasser est peut-être dû au
traumatisme psychologique laissé par les traites
négrières (arabe et occidentale) et de la
colonisation. Le mal est-il fait? Nous sommes
musulmans et chrétiens, francophones, anglophones et lusophones. Nous sommes et demeurons toujours sujets des maîtres étrangers; incapables de réfléchir, nous faisons la promotion des cultures des autres tout en délaissant les nôtres.

Aujourd'hui, nous sommes dans le coma et nous menons
une vie végétative. Ce sont les autres qui décident à
notre place. Pour le Camerounais et l'Africain, la
condition sine qua none est d'abord le recouvrement de
la force mentale. C'est par ce seul moyen que nous
pourrons faire ensemble des actions coordonnées,
convergentes constantes et ciblées.

Mais si nous voulons toujours nous définir par rapport
aux référents étrangers, inutile de commencer quoi que
ce soit. Car, les esclaves sont là toujours les
propriétés de leurs maîtres et ne peuvent rien faire d’eux-mêmes.

Il en sera ainsi à l'avenir si nous ne nous
déprogrammions pas pour radier notre aliénation.
THEOREM
NANGA-EBOKO
  0
10-Aug-2005 12:14 EDT
Cher Compatriote Guest_djo&lobo (Paris)!

Je ne voulais pas comme vous, vous cataloguer et insinuer des insultes car cela est réducteur. Loin de moi cela M. le Prométhée de l’Education infuse américaine. Cristallisation elle-même du symbole de la menace d’une sortie potentielle du néocolonialisme, vous ne parvenez pas à idéaliser, une méthode pour des intellectuels que dis-je pour le Cameroun de la diaspora qui devrait se féliciter de se frotter à d’autres cultures intellectuelles ou par ce contact physico-social et se jeter en bataille contre l’injustice et les problèmes insolubles de notre existence. Votre positionement me prouve qu’effectivement les problèmes du Cameroun mis sur une échelle de Likert entre 1 et sept, reste au niveau 1 avec 1 comme l’acculturation et tous ses corrolaires (analphabétisme, passiveté, perte d’identité, ambiguïté, fuite du débat, diversion, indolence, têtutesse,accusations…) et complétez vous-même la liste. Mon Cher si vous confondez la nature et la société chez moi à Nanga-Eboko, les deux font corps. Vous gardez des petites phrases que vous avez lu dans votre enfance ou alors entendues étant donné que nous sommes des peuples oraux. « Les Etudes sont très Chères aux USA se répète t-il » Mais Oui! C’est le pays de Willaim Gates qui fait ses amplettes dans le même magasin que Donald J. Trump! Que voulez-vous que cela représente pour une famille qui fait des entrées, je dirai même de petites rentrées (comme on dirait à Nanga) en saison morte d’un million de dollars par mois, de payer des études de $25 mille dollars par an? Allez voyons mon vieux! Nature et société font corps aux USA. Demandez-moi comment cela peut-il s’appliquer et je vous le dirai car je suis entrain de vous encouragez à sortir du joug de la France de nos ancêtres les Gaulois et je pensai vous dire pour revenir sur le sujet qui nous lie, que votre retour au bercail ne dépend vraiment pas et/ou plus du Président Biya quand vous êtes hors du triangle. Quand bien même il en dépendrait, il n’en ait pas responsable. J’ encourage à risquer les études ou vivre aux USA. Alors que je vous donne cela comme une reflexion et il me vient d’ailleurs à l’Esprit de vous demander concrètement dans quelle Université Américaine avez-vous fait des études et quel a été vôtre diplôme? Si vous êtes endetté dites le moi et je vous montrerai comment payer votre dette parce que vous êtes venu du Cameroun. D’ailleurs, vous auriez dû en faisant corps avec nature et société, comprendre comment le faire! Lisez les journaux, allez sur Internet, fabriquer votre future en pensant qu’on travaille effectivement à McDonald. Cela fait parti de la vie estudiantine ici. Sauf que les rentrées ne sont pas substantielles pour permettre à celui qui a le droit de travailler de subvernir aux frais de ses études et survivre. Or le camerounais qui arrive aux USA n’a pas le droit de travailler selon la loi. Il s’agit pour lui de bénificier de toutes les bourses pour payer son minerval
Guest_petzouille
France
  0
10-Aug-2005 12:08 EDT
Océane,

Votre constat et votre analyse sont pertinents. Les interrogations que vous soulevez, ne seront pas résolues dans un avenir proche sauf miracle.
Par ailleurs, vous êtes un élément du système que vous dénoncez mais vous avez réussi à prendre du recul.
Venir en occident pour s’instruire est une bonne démarche. Les Grecs (pionniers de la civilisation occidentale) ont été s’instruire en Egypte mais ils ont su adapter leur savoir aux réalités locales. Notre problème est que nous ne savons pas adapter nos connaissances aux réalités de nos pays respectifs. Nous reproduisons ce que nous avons appris chez nous sans faire un effort de réflexion. La théorie est différente de la pratique. Avons-nous compris cela, j’en doute ! Un autre point : la majorité de nos intellectuels, lorsqu’elle a terminé ses études, elle ne fait pas de recherche, elle ne fait de formation continue, etc. Elle pense qu’aux plaisirs hédonistes.
Guest_54
Paris-france
  0
10-Aug-2005 12:00 EDT
merci tony ; mais on ne vit pas seul dans un pays ,il ya une assemlbee de gens autour ; sinon je vais contruire une maison et m'enfermer dedans car autour rien de ne va plus .... enfin et des que tu veux faire un changement par exemple dans me famille ; on te rements a l'ordre ; du genre ( c'est ce qu'on mange ) rentre chez les blancs si et si sisisisii .alors comment se battre pour les siens ; il y a un manque de disciplime , regarde sur nos routes en villes ; sur un perimentre carrer ; il ya une femme qui vends ses beignets ,a coter il ya un nordiste qui vends les habils ,et deux pas il ya un bamy qui vends l'huile de palm, derrier lui il y a une femme qui vends les piossons braisses , et a coter de ceete femmme il ya garage de voitures a polutions , en face un bar, ou on fAIT PIPI SON LES ARBRES .... THAT THE CAMEROON .
Guest_guest_tony
Paris
  0
10-Aug-2005 11:32 EDT
Guest_54 (Paris-france)

la critique par l'exemple est la meilleure, vas au pays, fais ce que tu pense bon et tu verras les autres t'imiter.

Tu auras rendu service à quelques camerounais, beaucoup plus que le gouvernement ne l'aura fait.

Une fois j'avais conseillé à ma mère des sémences selectionnées auxquelles elle ne croyait pas, alors elle a fait son champ et moi le mien, avec des superficies quasiment égales. A la récolte, j'avais produit trois fois plus qu'elle. Depuis elle est une inconditionnelle des sémences selectionnées (je ne dis pas OGM) et depuis c'est elle qui encourage les autres femmes à les utiliser.

C'est par aggrégation des petites actions qu'on parvient au développement et non par une politique transnationale.
Guest_guest_tony
Paris
  0
10-Aug-2005 11:24 EDT
Guest_54 (Paris-france)

pose toutes les accusations possibles sur les épaules des autres, mais je suis convaincu que si ton voisin a encore un "cabinet en tôle" depuis 85 ans, ce n'est que de sa faute car s'il cotisait 5 francs CFA chaque jours depuis 85, il serait déjà 155 150 francs CFA. Or avec cette somme c'est toute sa salle d'eau qu'il aurait pu moderniser.

Et je suis convaincu que dans sa vie (85 ans), en considérant qu'il a commencé à boire à la majorité du pays, 21 ans, il a dejà bu des bieres pour au moins 3,5 millions de francs CFA, en considérant un prix moyen de 300 FCFA/la bouteille et qu'il ne boit qu'une bierre tous les 2 jours.

Alors soyons sérieux dans nos accusations, tu ne dois t'en prendre qu'à ton voisin pour cette chiote en tôle.

Toi même avec l'argent que tu gagnes ici tu peux envoyer un WU afin qu'on arrange les chittes dont se sert l'AUGUSTE que t'es.

Amicalement parce que nous s'amuser
Guest_54
Paris-france
  0
10-Aug-2005 11:05 EDT
mais non je ne sous -estime par les negres je suis un negre aussi; justement c'est vous dire qu'il faut se battre et se reveiller; nous tous ici nous avions bien une famille des cousins des amis au pays qui sont des dirigeants ; arretons de leurs mettrent la creme et disons leurs la verite ; que tout va mal , 'qu' ils vivent mal ,qu 'ils sont en retard ....il faut voir quand ils viennent en vacances ont leurs donnent les bons coter de l'europe ; dans tous les apparts ici ;il n'y a pas de toileete en toles, on ne se lave pas avec des sceaux. ect ect ect ..... alors a nous le futur au cameroun .
Guest_petzouille
France
  0
10-Aug-2005 10:42 EDT
Guest_54 (Paris-france),

Je constate que vous sous-estimez l’homme noir et en particulier le camerounais. Pour vous, nous sommes des incapables. Seuls, les occidentaux sont capables de construire les pays. C’est une aberration ! Par ricochet, vous avez une image dévalorisante de vous-même. C’est déplorable !
Si, personnellement, vous êtes une incapable, cela ne voudrait pas dire que la majorité des camerounais le sont. Le développement du Cameroun est fait et sera réalisé que par les camerounais mais nous pourrions demander aux étrangers à venir nous aider.
La génération future à laquelle vous faites allusion poursuivra le développement amorcé par leurs aînés.
Vous êtes aliénée !!!
Oceane
Paris
  0
10-Aug-2005 10:23 EDT
Et que pensez-vous de ceci ? : « Le développement de l’Afrique n’est possible que sur la base d’une rupture radicale avec le système capitaliste international qui a été et est toujours le principal agent du sous-développement de l’Afrique au cours des six derniers siècles. La question n’est pas de savoir : « Pourquoi l’Afrique est sous-développée ? » mais plutôt : « Comment se fait-il que l’évolution jusque-là normale de l’Afrique – comme toute société – ait été interrompue et détournée ? »
Les Africains refusent d'accepter cette rupture car ils seraient obligés de « Remettre une grande partie du contenu de [leurs] études en question [ce qui] serait en quelque sorte avoué qu'on a étudié de longues années inutilement. » Mais aussi qu’ils ont payé pour leur aliénation. Frustrant, n’est-ce pas lorsque l’on s’en rend compte. De quelle Afrique veulent les futurs dirigeants du continent Noir ? La réponse est de répondre à cette question : « Comment se fait-il que l’évolution jusque-là normale de l’Afrique – comme toute société – ait été interrompue et détournée ? » Le choix de rentrer y vivre sans faire de comparaison saugrenues ne posera plus dès lors. Parce que les chaînes se brisées et que ce que notre compatriotes Anza appelle « réflexe » n’aura plus de place dans les comportements.
Pour comprendre mieux, imaginez lorsque vous êtes accro à une personne et que la famille, les amis vous empêchent de vous marier. Mais vous, vous savez que LA personne. Les menaces de couper les vivres n’y font rien. Vous décidez de résister à la famille et aux amis qui vous disent que vous ne pourrez pas vous en sortir sans leur aide. Mais vous préférez manger le pkwem et le manioc jusqu’au jour où vous pourrez manger de la viande. C’est la même chose avec la construction du Cameroun, de l’Afrique. Le reste n’est que littérature, ou le bep bep, alo, comme on dit chez nous. Comme avec la moitié de votre vie, c’est une décision et un choix personnels. N’attendez donc pas que Paul Biya ou le voisin de Guest-54 construise quelque chose de mieux qu’un « cabinet en tôle derrière la maison» à votre place pour que vous décidiez de rentrer. Et ne perdez pas de vue que « Les Africains dirigent leurs pays au nom de leurs protecteurs qui ne sont que leurs créanciers. » Néocolonisation oblige. « Il est important, nécessaire de déraciner les nombreux mythes qui ont été implantés dans la conscience des Noirs ».
Oceane
Paris
  0
10-Aug-2005 10:14 EDT
On croirait rêver en lisant certains d'entre vous ! Ce qui revient à comprendre que nombreux sont les Africains qui parlent de développer leur pays, leur continent, sans le mode d'emploi de ce développement, si ce n'est de chercher à s'insérer dans le système capitaliste raciste qui à fait de leur continent le débouché des produits finis occidentaux et aujourd'hui chinois. D'un système qui a affiné leur aliénation par le biais de leurs grandes écoles dans lesquelles se précipitent les Africains, futurs dirigeants de leurs pays. Tout ceci, sans se rendre compte qu'en fait, ils travaillent pour quelque chose qui les broie. Si l'on admet que la transmission des savoirs, des connaissances n'est jamais neutre et qu'une ou des idéologies les accompagnent, comment pensez réellement sortir des griffes de l'Occident ? Quelle idéologie première accompagne le système dans lequel vous ne voulez pas songer à sorir ? Selon E. Saïd, « L’un des sujets canoniques de l’histoire intellectuelle moderne a été le développement de discours dominants et de traditions dans les grandes disciplines de la recherche scientifique, sociale et culturelle. Sans exception que je connaisse, on l’a étudié à l’aide de paradigmes issus de sources exclusivement occidentales. »
"On ne coiffe pas une personne en son absence". Vous voulez coiffer l'Afrique, le Cameroun ? Quelqu'un l'a dit avant : il faut être sur place, accepter de bâtir un autre système, au lieu de dire combien ont coûté des études ayant contribué à votre aliénation pour le plus grand profit des capitalistes racistes ; de dire avec combien au minimum vous devez vivre sur place. Vous vous entendez au moins parler, ou alors vous relisez-vous seulement ?
Théophile Obenga prévient les Africains fascinés comme des papillons par les « lumières » occidentales : « Une globalisation ou mondialisation sans valeurs humaines affirmées ne se réduira, sans faute, qu’à des enjeux financiers égoïstes où les plus riches s’estiment indifférents au sort des démunis. Un monde qui communique rapidement, vend et achète de tout, donne consciencieusement la drogue à la jeunesse, développe des mœurs sexuelles dont on peut douter du bien-fondé physiologique, pollue les fleuves, les rivières, les mers, les océans, l’atmosphère et l’Espace extra-terrestre, commande la guerre pour dominer et contrôler les matières premières stratégiques : un tel monde ne peut qu’être en crise profonde, en déclin. » Est-ce donc un tel monde que vous voulez perpétuer ?
les Sud-Africains disent avec raison d’ailleurs que « l’homme Blanc n’a pas de parents, son parent c’est l’argent » Et vous Africains, qui est votre parent. L’argent, l’Homme ?

Puisque : "Les colonies ont été crées pour la métropole par la métropole." (Dicton français)et que nous sommes passés au néocolonialisme, quelle est la leçon première à tirer en remplaçant colonies par néocolonies ?

Et que pensez-vous de ceci ? : « Le développement de l’Afrique n’est possible que
Shauna
Ivry Sur Seine
  0
10-Aug-2005 01:08 EDT
Guest_54 (Paris-france)
"laissons les blancs venir construire le pays et nos petits fils auront un pays ...."

Je pense que tu as un sérieux problème.

Cependant, je préfère que tu dises "mes petits-fils" et non "nos petits-fils".

Au fait combien de fils et de filles as-tu pour parler de petits-fils???????
Guest_54
Paris-france
  0
09-Aug-2005 22:54 EDT
moi je me demande toujours ; ces parents qui ont etaient en france en 1955 .... et sont rentrer au pays pour l'independance qu'ont -tils fait vraiment ? zero dollar .si vous attendaient que les blancs viennent au cameroun pour contruire le cameroun : comme en afrique du sud : gouvermenent dit le nous .aprs on lit des betises ,l'afrique du sud est chouette ,et patati et patata .... ce sont des blancs qui ont fait l'afrique du sud et le temps a tourner ,et les noirs ont repris la suite ; comme aux states ; les blancs ont construits les states et regardons la vie sociale des noirs aux states elle est au top sur bien des domains ; l'armee ,la police ,ect ..... alors laissons les blancs venir contruire le pays et nos petits fils auront un pays ....
Guest_54
Paris-france
  0
09-Aug-2005 22:45 EDT
non ce n'est pas seulement le salaire ; c'est de contruire une vie ,une famille , avoir une maison , c'est l'esentiel meme de l'homme . moi je vous parle de moi ,je rentres une fois au pays par annees; c'est tout la galere , en france je ne chie pas dans un cabinet en tole , derriere ma maison, dans les quartiers ,les routes sont terribles cassees , sales ,les gens vivient dans la rue ,on mange les poissons braisees parterre ,
;tu as vu le marche d'etoundi : tu tombes sur son %%% frere . les gens vendent la viande sans os ; 1kg .1200cfa sur la brouette ; et il ose prendre le baygon et mets ca sur la viande pour changer ces mouches. c'est dingue , tu meurt quand tu vois ca .c'est le chaos ,et il faut les voir ces soit disant riches ,ils garent leur merco pour acheter 2 kg de plantins qui sont au sol parterre . c'est pire que chateau rouge oh lalalal africa d'afrique ::::
Sambo
FRANCE
  0
09-Aug-2005 22:15 EDT
JE COUVRE MAINS YEUX lol lol

donc à vous tous votre seule motivation pour rentrer est uniquement le salaire? vous pensez uniquement à vos vendre donc?
alors en vouloir aux autres du pays, qui pensent comme vous et agissent conséquemment? où mettez vous le dévélopement de votre cher cameroun? certains metiers nobles offrent des salaires très bas, comme les medecins, les enseignants, qui ont poutant passé leur vie sur les bancs. ne devons nous pas alors en avoir?
chers amis pensez à votre pays. apprenez à aimer ce pays, malgré tout. assumez votre patriotisme
Guest_djo&lobo
Paris
  0
09-Aug-2005 19:17 EDT
Guest theorem

Sans vouloir vous insulter je pense que c'est vous qui ne comprenenz rien au system educatif americain. Aussi,la discussion ne doit pas se ramener a un exemple particulier. Je repete qu'un bon diplome americain vous coutera environ $25000 par an. Un bon diplome qui vous permettra de travailler - pas un diplome qui vous envoit a McDonald. Pour ce qui est de la bourse,les Uitversite Americaine ne donnent que tres exceptionellement de bourses aux etrangers -- et encore moins pour un Bachelor's Degree. et lorsque je dis $25000, c'est pour une universite a cout modere.

Comprenez qu'aus USA l'education est un investissement -- meme pour les americains. Leducation la bas est tout un secteur economique.

Nous demandons au gens de rentrer au pays. commencons nous meme par le faire. Le cout de la vie est beaucoup plus eleve au Cameroon qu'en france. A salaire eqgale, quel qu'un vivrait mieux en France qu au Cameroon.
Guest_BIEN
BIENBON
  0
09-Aug-2005 16:50 EDT
Eux penser que africa besoin de eux. africa pas besoin de eux. eux besoin de africa. eux devoir travailler pour gagner son pain en africa ou hors africa.
Bifaka A.
Genève
  0
09-Aug-2005 13:09 EDT
"... Rentrer faire quoi au pays si papa n a pas trouve
un tuyau dans la mageaille. Meme a cfa 1000000 par
mois on ne rentrera jamais dans ses frais. soyons
realistes et rationel." JE NE SUIS PAS D'ACCORD.

le pragmatisme S'IMPOSE. Je finis par croire que
certains sont pessimiste et fataliste, et le but de
ces propos est de décourager nos frères et soeurs de
bonne foi qui veulent rentrer. Je veux tout simplement
dire que le changement au Cameroun se fera de
l'intérieur. En Europe ou en Amérique nous sommes trop
loin et trop fragile pour être efficace.

Shauna (Ivry Sur Seine)
Je suis d'accord avec toi. Quelqu'un qui gagne
1000000cfa peut vivre décemment au Cameroun.

Si on va suivre ses études aux STATES, c'est
parcequ'on est capable de payer et de se prendre
encharge. Pourquoi faudrait t-il qu'en rentrant au
Cameroun qu'on ai un salaire qui puisse nous faire
rentrer dans nos frais? Quand bien même il y aurait
ces salaires, un autre problème se poserait; faudra
t-il alors privilegier ceux qui ont étudié aux états
unies afin qu'ils puissent rentrer dans leurs frais?

Le problème est ailleurs. Comme l'a dit quelqu'un tout
ceux qui rentrent veulent être ministre ou DG. La
réussite ne viens nécessairement pas par là.
THEOREM
NANGA-EBOKO
  0
09-Aug-2005 11:31 EDT
Tres Bien dis Guest_54. Il faut d'abord comprendre la realite avant de discuter. Pour aller un peu plus loin, un bon diplome americain va vous couter en cash au moins $100,000 pour 4 ans et encore $50,000 pour un master. sans compter le cout d'opportunity et les depenses accessoires. Rentrer faire quoi au pays si papa n a pas trouve un tuyau dans la mageaille. Meme a cfa 1000000 par mois on ne rentrera jamais dans ses frais. soyons realistes et rationel.



Je me lève pour apporter un bémol à cette déclaration du Compatriote Guest_djo&lobo (Paris). Où avez-vous étudié? Je veux dire dans quelle Université avez-vous étudié aux USA ? Vous donnez de la très mauvaise information aux Camerounais. Pour deux raisons.
Vous ne maîtrisez pas le système éducatif américains qui est le seul au monde qui donne des bourses à tous ceux qui font des preuves à l’Ecole de Charlemagne. Ou alors, et c’est là ma seconde hypothèse, vous êtes allé étudié dans une unversité américaine très pauvre qui ne pouvait pas payer ses professeurs et opérant dans la cladestinité. J’ai actuellement mon neveu qui commence un programme de Physique en vue aéronautque avec une bourse qui peut donner du tourniquet si je vous dis le montant. Il faut mon cher apprendre à caresser votre bête dans le sens du poil. Parlez de ce dont on vous avez la maîtrise est une noblesse. Essayez l’ignorance si vous racontez toujours que les Etudes coûtent chères au USA. « Informez-vous, lisez les journaux » disait encore il y a un homme politique. Et moi je vous dirai aller sur Internet pour faire des recherches et discuter avec les autres qui y ont fait un tour. Comment ont ils fait. A moins d’être myope comme une taupe alors vous verrez toujours les fils de Y et de X entrain d’aller étudier aux USA alors que ma famille et moi par exemple descendons de la plèbe ou mieux encore de la racaille du Cameroon et étudions ou avons étudié aux USA. Strong and Wrong will never take over Weak and Right.
Guest_54
Paris-france
  0
09-Aug-2005 11:02 EDT
de rever de quoi ? d'une pauvre afrique comme depuis 30 ans . je suis aller au village de mon pere ,la ou il es ne 85 ans . c'est la meme route (appellons ca piste)et en l'an 2005 c'est la chose ; rien n'a bouger ,rien n'a changer et on ai seulement a 10 kilometre de yaounde. c'es terrible .....je reve encore de quoi .mais dans sa maison il ya le cable ,un salon en cuir qui vient de france , et mon neveu joue avec les games-boy elelctronics, n'oublie pas les dvd acheter parterre en ville a coter de score; les taxis qui arrivent chez moi ;remplise leur voiture d'essence avec les bouteilles ; 2 litres =600 cfa ; je reve encore meme de quoi ?????? nous sommes en 2005 .
Shauna
Ivry Sur Seine
  0
09-Aug-2005 09:33 EDT
Je l'ai remarqué moi aussi.

Tous ceux qui font leurs études hors du Cameroun veulent devenir Ministres à leur retour au bled.

Vous n'avez aucune expérience professionnelle et vous voulez devenir empereurs?
Vous croyez que parce que vous avez bossé chez McDo, Quick, Flunch et autres babysitting, menages, vous vous croyez supérieurs à ceux qui sont restés au pays, qui ont fait l'Enam et bossent depuis des années dans ces ministères là??????
Laissez moi rire : hahahahahaha!!!

Quelqu'un a dit plus bas qu'il ne peut rentrer pour gagner 80 000 FCFA. En Europe vous gagnez combien??? Si un étudiant gagne en moyenne 480 euros (pour 20h de travail par semaine au SMIC) et qu'il n'ha %%% pas forcément la cité Universitaire, une fois qu'il a payé son loyer, sa carte orange, il ne lui resste pratiquement rien pour manger, acheter des bouquins, faire des photocopies et autres (je ne parle même pas de se vêtir). Il vit à peu prés comme quelqu'un qui gagne 80 000 FCFA au bled.

POURQUOI VOULEZ VOUS ABSOLUMENT MENER UNE VIE AU CAMEROUN DIFFERENTE DE CELLE QUE VOUS MENEZ A L'ETRANGER???????

Et puis arrêtez de dire n'importe quoi! Un cadre dans le privé ou le parapublique ne gagne pas 80 000 FCFA. Le salaire de base est de 250 000 FCA et c'est parfois très élevé pour des sociétés comme la SNH, la CNPS, la SNI......
Les fonctionnaires débutant ont environ 125 000 FCA, quand on est marié, il ya "double income"...

Une autre personne a dit qu'il / elle ne pouvait rentrer dans ses frais en gagnant 1000 000 FCFA au Cameroun. Je ne sais pas pour les autres pays, mais en France un employé de banque (débutant) touche à peu prés cette somme là (1500 euros) et il vit moins bien que celui qui gagne un million au pays (loyers elevés, train de vie élevé, il faut être présentable au boulot, s'acheter une bagnole et envoyer des sous au Cameroun).

Je trouve qu'un salaire de un million est honorable au pays. En France quand on veut s'acheter une maison, on prend un crédit et on réduit considérablement son niveau de vie, pour le rembourser. Pourquoi voulez vous que ce soit différent au Cameroun?

ARRÊTEZ DE RÊVER LES GARS!!!!
Guest_54
Paris-france
  0
08-Aug-2005 20:42 EDT
ihihihiihihihhiih la dia asss poras hihihihiihih qu'allons nous devenir ????
au fait le 20 aout sur paris mariage de la princesse betote akwa manga ; alors la je les attends ,je vais les voir la diasporas ....hihihiihihihihi
Guest_BIEN
BIENBON
  0
08-Aug-2005 20:21 EDT
Eux prendre africa pour papier chiotte. Quand europe pas vouloir de eux. Ils penser être EMPEREUR de africa. OOOH MA LEEEE!!!
Guest_54
Paris-france
  0
08-Aug-2005 19:14 EDT
le cameroun c'est d'abord le cameroun ; c'est le president qui la dit .si tu savais combien en reve d'etre minsitre ,mon cher ,c'est pour le vol .
Guest_djo&lobo
Paris
  0
08-Aug-2005 18:58 EDT
Ministre pour gagner combien ou pour vivre du fruit de la corruption? Il y a au Cameroon a peine 2 Ministeres qui vaillent la peine. Defense et finance. Je me sentirait vraiment blesse dans mon amour propre (meme offense)dans la gestion de certain ministeres.
Guest_54
Paris-france
  0
08-Aug-2005 18:42 EDT
masi alors eux en prison de l'ame : prison sans chaines , mais eux critiques que gourverments au cameroun n'a rien fait pour eux ,or ils ont fermer leurs portes en prenant des nouvelles nationnalites alors que faire ? l'europe ou rester dans le songe qu'un jour je serai minsitre au cameroun et si et si et si avec des si qu'eux vont -ils devenir? oh frere ,mere
on a perdu les reperes de nos peres .
Guest_54
Paris-france
  0
08-Aug-2005 18:09 EDT
eux demandant les nationnalites en europe ,alors eux doivent traviller en europe /hahhahahah je t'aime bien .
c'est du tintin au cameroun.
Guest_BIEN
BIENBON
  0
08-Aug-2005 17:37 EDT
@ Guest 54,

Toi dire vérité de chez vérité. Mais ce que toi pas dire, c'est que même avec papiers de europe, eux pas pas trouver travail. Si eux pas trouver travail, eux devoir penser création de entreprises. Si eux pouvoir créer entreprises dans europe, eux capables de créer même entreprises dans africa comme blancs faire. Mais eux incapables, eux savoir seulement faire tapage de bouche.

Eux pas rêver et faire tapage de bouche. Eux étrangers, eux pas pouvoir être fonctionnaires, élus du peuple ou ministres, parceque eux plus camerounais. Eux devoir laisser affaires de cameroun aux camerounais.
Guest_54
Paris-france
  0
08-Aug-2005 11:01 EDT
ahahah alors la les artistes doivent faire une soiree camerounaise et nous allons bien boire et danser ,et nous pourrions faire un don pour preparer notre galere du retour au pays .
Guest_palapala_2010
Dortmund
  0
08-Aug-2005 10:28 EDT
C´est la patate qui avait accepté des le debut qu´on la mange cru...le macabo son confrere s´y est opposé tres farouchement des le debut...donc á present peule noir d´AFRIQUE,pleurons notre mort et dansons nos funerailles...ce n´est que de cette maniere qu´on supportera mieux l´hécatombe...
Guest_54
Paris-france
  0
07-Aug-2005 16:54 EDT
alors dans ce cas il faut rester en europe et travailler ici ,reprendre tout l'argent qu'on a perdu pendant ces etudes .... de toute maniere la soit disant diaspora camerounaise depuis des annees ( ils ont demander des natinnalitees europeennnes alors ) pourquoi revent t'ils de rentrer au pays ; pour etre fonctionnaire au pays il faut etre camerounais et non d'origine....
Guest_djo&lobo
Paris
  0
07-Aug-2005 16:34 EDT
Tres Bien dis Guest_54. Il faut d'abord comprendre la realite avant de discuter. Pour aller un peu plus loin, un bon diplome americain va vous couter en cash au moins $100,000 pour 4 ans et encore $50,000 pour un master. sans compter le cout d'opportunity et les depenses accessoires. Rentrer faire quoi au pays si papa n a pas trouve un tuyau dans la mageaille. Meme a cfa 1000000 par mois on ne rentrera jamais dans ses frais. soyons realistes et rationel.
Guest_54
Paris-france
  0
07-Aug-2005 14:42 EDT
comment voulez -vous que ces etudiands revenant d'europe avec leurs valises en mains ,bien charger ,de belles cravattes ,des chaussures cirer kenzo ,des vestes acheter en euros ; les portables derniers cris le f7856 cr avec photos et flash ; et leurs cartes de credits de banques europeennes , s'il vous plait : une facon de parler ,le tein de leur peau a meme changer ;
( mon cousin qui me sorte un jour , que les gens sont noirs au pays : bebela sabam, un noir qui trouve que les noirs sont noirs ::::tout ca pacequ'il vit en france .... enfin tout ca apres pour etre dans un bureau et avoir 80.000 milles cfa par mois ;;; alors l'intelligence rentre en jeu : le vol , les magouilles , comment payer ma maison , mon style de vie , mon salon en cuir ,ma tele et son cable , attention il faut montrer qu'on vient d'europe ... et ma famille doit etre fiere .... mais qui va alors m'envoyer les werterns-unions de france si je rentre?????pour 80.000 cfa. c'est la prison de l'ame ......
Guest_djo&lobo
Paris
  0
06-Aug-2005 20:56 EDT
Il faut arreter de faire de la theorie. Il n y a personne qui laisserai passer une opportunite -- meme par pure egoisme. Nous qui passont notre temps a nous distraire ici en suggerant aux autres ce qu'il a lieu de faire ne sommes pas rationel. S'il y avait opportunite chacun de nous chercherait a l'exploiter.

Donc cesser de dire ce qu il faut faire et ne pas faire. La realite est qu il y a des obstacles que nous ne controllons pas. Regardez le Zimbabwe. Pour ceux qui sont alle la bas il ya 15 ans. Il n y a avait pas de defference avec une ville europeenne. Mais des que les africains on voulu controller. Bam, les embargos sortent de partout au point de mettre le pays a genoux.
Guest_magnang
NRW
  0
06-Aug-2005 16:38 EDT
Je propose également de contacter les grandes écoles ou universités qui souhaiteraient créer des partenariats avec les universités ou grandes écoles au Cameroun ou dans la sous region.Nous devons faire un transfère de technologie pour nos frères qui sont aux pays.Chaque petites contributions de notre part faconnera notre cher pays.
Magnanglement votre.
PS: Theorem,je vous ai emailé!
Oceane
Paris
  0
06-Aug-2005 11:37 EDT
Guest_palapala_2010 (Dortmund) 2005-08-06 10:31
"Si aujourd'hui,on faisait l'inverse;tous les blancs partaient s'installer en AFRIQUE et tous les AFRICAINS venaient s'installer en Europe...Je vous assure apres 30ans,vous ne reconnaitrez plus votre AFRIQUE et le flux migratoire se fera a l'inverse de ce qu'il se fait aujourdhui,et les noirs se retrouverions encore "sans papiers en AFRIQUE"................................."

Devrions-nous donc comprendre que l'Africain que tu es fait partie de ce flux migratoire et "sans papier en Afrique" ?
Un célèbre négrologue dit d'ailleurs que si l'on faisait un échange standard de population entre Israël et le Tchad qui ont sensiblement la même démographie, le Tibesti reverdirait pendant que Israël deviendrait une catastrophe.
Que doit-on penser lorsqu'un Africain a les mêmes idées sur lui qu'un raciste notoire?
Il est question perpétuellement d'aider à sortir l'Afrique de la misère. Mais combien cherche vraiment à comprendre pourquoi Palapala rejoint un "passeur du racisme ordinaire" dans sa manière de se voir, de se dire, lui Africain ?
Palapala, et si tu commençais par expliquer ce qui rend possible cette communauté de vue ?
Macabo
Mbengue
  0
06-Aug-2005 10:51 EDT
Shauna

t'es tres positive mais je ne peux resister a l'envie d'ameliorer ta devise
I REPEAT STOP TALKING AND START REACTING

pourrait devenir
I REPEAT STOP TALKING AND BE PROACTIVE

resolvez les problemes avant qu'ils se posent en etant proactif quand il faut reagir c'est que qq d'autre a deja agi donc on est deja en retard par rapport a lui(si si c'est possible)

LET's BE SHARP!!!!
Guest_palapala_2010
Dortmund
  0
06-Aug-2005 10:31 EDT
Si aujourd'hui,on faisait l'inverse;tous les blancs partaient s'installer en AFRIQUE et tous les AFRICAINS venaient s'installer en Europe...Je vous assure apres 30ans,vous ne reconnaitrez plus votre AFRIQUE et le flux migratoire se fera a l'inverse de ce qu'il se fait aujourdhui,et les noirs se retrouverions encore "sans papiers en AFRIQUE".................................
Guest_guest_tony
Paris
  0
05-Aug-2005 19:49 EDT
Une idée suite à l'article sur la construction au pays

Je voudrai ici donner une idée aux jeunes camerounais qui voudraient gagner de l'argent de façon honnête.

Je le dis et j'en suis convaincu: un gars qui monte une entreprise de construction de maison individuelles aujourd'hui au pays, pour peu qu'il est sérieux et patient, va se faire beaucoup d'argent dans 5 ans. Car des quantités incroyables de camerounais de la diaspora sont prêts à construire, mais n'ont pas de relais fiables au pays.

Alors les gars "creusez" bien cette idée.

1) comprendre comment le secteur marche au pays
2) monter une boîte (et pour bien montrer son sérieux, faire d'abord les travaux puis se faire payer ensuite, par tranches de travaux)
3) prospecter dans les communautés camerounaises, si possibles, avec des réalisations déjà concrètisées et vérifiables (voir dans les ambassades su Cameroun à l'étranger et tous les autres lieux où trouver les camers)
4) savoir être à l'écoute du client

Celui qui le fait le premier et qui est sérieux restera toujours leader du marché, même si d'autres s'engouffrent dans la breche.

Alors les gars voyez bien ce "bizz" car il y a de l'argent à se faire là, et en toute honnêteté, tout en rendant services aux frères de la diaspora et à l'emploi au frères du pays.
THEOREM
NANGA-EBOKO
  0
05-Aug-2005 16:50 EDT
Shauna (Ivry Sur Seine)

You don't have to worry whether some fellows call you man or or woman. Rather we are all Human and the little sex does not have a place. Now as to encourage you with your uplifting insight, I challenge every one whith a science degree to e-mail me. If you are in Cameroon it won't be easy but we will try. If you are out of the triangle, you must master English and be legal in your host country and risk taker.My electronique mail address:
ensf325mi@yahoo.com
Write soon...
Shauna
Ivry Sur Seine
  0
05-Aug-2005 15:30 EDT
Pacman (Le Mans)
Excuses acceptées.
Bonne journée
Pacman
Le Mans
  0
05-Aug-2005 15:22 EDT
Shauna (Ivry Sur Seine)

Toutes mes excuses et rassures toi, je ne suis pas misogyne.
Shauna
Ivry Sur Seine
  0
05-Aug-2005 15:03 EDT
Pacman (Le Mans)

Je suis une fille.
Arrêtez de croire que tout ce qui est intéressant ne vient que des gars!
ravie d'avoir rendue service
Pacman
Le Mans
  0
05-Aug-2005 14:53 EDT
Shauna (Ivry Sur Seine)

T'es super mon gars. Tres pragmatique et efficace.
ce sont des infos comme celles là dont nous ( j'ai ) avons besoin.

Merci
Shauna
Ivry Sur Seine
  0
05-Aug-2005 14:08 EDT
Arrêtez de débattre les gars. Réagissez!!!

Ceux qui ne veulent pas créer des entreprises au Cameroun, rentrez de temps en temps faire des concours. Il ya eu le concours de la BEAC récemment, je n'ai pas vu beaucoup de candidats ici à Paris....

Inscrivez vous chez les chasseurs de têtes, il ya ADRH à Douala par exemple,

inscrivez vous pour recevoir des newsletters et infos sur l'emploi en Afrique sur le site www.africa2005.com,

il ya aussi un cabinet de recrutement pour les entreprises en Afrique inscrivez vous sur www.careersinafrica.com

Les gars vous avez toujours les mêmes débats qui n'avancent à rien. PROPOSEZ NOUS PLUTÔT DES SOLUTIONS SUR CIN POUR AMELIORER NOS CONDITIONS DE VIES.

Actuellement le Canada a une vaste politique d'immigration. Allez sur le site www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/francais/index.html.
Pour ceux qui sont à Paris ou en France, vous allez à l'Ambassade du Canada (cherchez l'adresse sur le net) et vous retirez un dossier d'immigration. Dûment rempli (avec environ 400 euros de frais) et déposé, vous obtenez une réponse au bout de trois mois(souvent positive quand on est diplômé de l'enseignement supérieur). Ensuite il ya la suite du dossier (certificats médicaux et autres....) BON COURAGE!!!

I REPEAT STOP TALKING AND START REACTING
Guest_guest_tony
Paris
  0
05-Aug-2005 14:00 EDT
Shauna (Ivry Sur Seine)

trop marrant ton post
Shauna
Ivry Sur Seine
  0
05-Aug-2005 13:47 EDT
HELLO EVERYBODY!!!!!! UNE HISTOIRE DRÔLE POUR VOUS FAIRE RIRE

Histoire vraie

Trois individus de nationalité américaine,
britannique et ivoirienne meurent
dans un accident et se retrouvent en Enfer.
Après quelques temps, l'Américain désireux de
savoir si, enfin, Ben Laden
a été attrapé,
sollicite la possibilité de passer un coup de
fil vers l'Amérique.

Le diable accepte et lui facture, aussitôt le
coup
de fil terminé, les
trois minutes à 3
millions de dollars. L'américain sort son carnet
de chèque et
s'acquitte de sa dette sans sourciller...

Le britannique, à son tour sollicite la même
faveur, afin de s'enquérir
de la santé de la Reine Elisabeth... Le diable
accepte et lui facture,
aussitôt la conversation achevée, les trois
minutes à 4 millions de
dollars que
notre ami s'empresse de payer...

Ce fut, enfin, au tour de L'ivoirien. Ce dernier
hésitant du fait de la
faiblesse de ses moyens, se décide quand même à
demander l'autorisation
d'appeler en Afrique pour avoir des nouvelles du
continent.

Satan accepte et là commence une longue
conversation téléphonique au cours
de
laquelle l'ivoirien apprend qu'une guerre civile
fait rage en
Côte-d'Ivoire, que le
sida continue de progresser sur l'ensemble du
continent, que les Togolais
s'affrontent, que le prix du carburant ne cesse de
grimper au Cameroun, que le Jola a coulé au Sénégal,
que
la famine et les
criquets sévissent au Burkina et au Mali,
etc...etc...etc... La
conversation s'achève enfin au bout de trois
heures ! l'Ivoirien osant à
peine regarder le
diable, lui demande en bégayant, le prix de la
communication.

Le diable tout serein répond:

Oh, pour les trois heures ça fait trois dollars!
Surpris, l'Ivoirien demande :
Mais co..... co....comment ça se fait ??

Le diable lui répond:
Et bien, de l'Enfer à l'Enfer, c'est un appel
local !!
Guest_guest_tony
Paris
  0
05-Aug-2005 13:45 EDT
Guest_Evina-Ze (USA)

t'as raison et comme le souligne Sadjo, il faut juste que le gouvernement mette seulement 25% de la volonté nécessaire et les choses iront bien.


Pivot (Saint-Marin(Italie))

c'est vrai qu'il faut que le LEADER sache se démarquer des multiples usurpateurs que compte le Cameroun.
Guest_Sadjo
Bordeaux
  0
05-Aug-2005 13:03 EDT
Guest_Evina-Ze (USA)

Votre pragmatisme est éloquent. Simplement, savez-vous qu'il y existe des centaines d'infirmiers au Cameroun que l'Etat est incapable d'engager alors que nos centres de santé manquent cruellement de personnels ? Idem pour les instituteurs. Le problème est le suivant : Comment arriver à employer tout ce beau monde ?
Peut-être en créant des centres de santé privés ! mais les camerounais ont-ils les moyens pour se faire soigner en privé ?
Pivot
Saint-Marin(Italie)
  0
05-Aug-2005 12:07 EDT
Guest_guest_tony (Paris)
" La question pour moi est juste de savoir si le peuple camerounais comprendra que "voilà la personne". Car même Moïse a eu du mal à se faire respecter, parce que ses compatriotes étaient dans un tel niveau de résignation qu'il ne croiyait plus en rien d'autre que la fatalité."

C'est donc au LEADER de redonner L'ESPOIR à son "peuple".
C'est également à ce dernier d'utiliser LA SAGESSE pour se DISTINGUER des USURPATEURS dans ses discours et actes, dans ses convictions et sa capacité D'ARRIVER AU "COEUR" DES GENS LORSQU'IL LEUR PARLE.


L'erreur serait de vouloir absolument vivre cette nouvelle ère, mais il faut plutôt refléchir en termes de "peut-être que je ne verai pas les fruits de mon travail, mais au moins mes semblables ne connaîtront plus jamais ça!"

Justement!
come vous l'avez dit plus haut "Le blanc que nous cotoyons tous les jours pris individuellement ne nous dépasse en rien. Il est ausssi égoïste et pervers que nous. La difference c'est qu'il a des dirigeants qui pensent grand, gros, haut et fort pour ses pétits-fils (quitte à anéantir les autres peuples),"

je reste optimiste dans la mesure où LA POTENTIALITE d'ètre un GRAND LEADER est dans tous les ètres humains dotés de RAISON. Sauf que pour certains elle plus "endormie" et ne peut se manifester en cette vie...
Tandis que d'autres ont simplement besoin de "CATALISEUR"(grosse injustice, grosse souffrance...), de "MENTOR", de "SPIRITUALITE" pour développer la CONSCIENCE EN LEUR "MISSION".
Guest_Evina-Ze
USA
  0
05-Aug-2005 07:58 EDT
Guest_guest_tony (Paris)
Dis moi, que faut il vraiment dans un village, un docteur en medecine, un infirmier, un chirurgien plastique, un chirurgien tout court?

Ma reponse serait un infirmier. Cela doit te dire qu'il ne suffit pas de se barder de gros diplomes pour pouvoir faire la difference au Cameroun. Je connais un ingenieur en physique nucleaire ici, que peut il faire au Cameroun en dehors de l'enseignement?
Guest_guest_tony
Paris
  0
05-Aug-2005 01:40 EDT
L'Occident est ce qu'il est parce que une poignée de personnes a cru et a dirigé le reste du "troupeau".

Le blanc que nous cotoyons tous les jours pris individuellement ne nous dépasse en rien. Il est ausssi égoïste et pervers que nous. La difference c'est qu'il a des dirigeants qui pensent grand, gros, haut et fort pour ses pétits-fils (quitte à anéantir les autres peuples), alors que nos dirigeants sont assez souvent des "erreurs de la nature".

Je veux par là dire que quand un peuple a un leader, il finit par prosperer, car c'est juste un commandant de bord depuis ses petits doigts qui pilote un grand bateau ou avion; alors que nous en Afrique nous avons des gens à la tête de l'Etat et ils se croient des hommes d'Etat. Un homme d'Etat voit et conduit l'avenir de l'Etat, alors que chez nous c'est leurs arrière qu'ils assurent.

Mais il y a lieu de croire, car ce qui est vrai aujourd'hui peut devenir faux demain, sur la volonté d'un homme hors du commun. Comme le demontrent les exemples de Gandhi, Mandela, Luther King etc.

Et je suis convaincu que chaque peuple arrivé à un certain niveau de souffrance finit par accoucher d'un tel homme/femme. La question pour moi est juste de savoir si le peuple camerounais comprendra que "voilà la personne". Car même Moïse a eu du mal à se faire respecter, parce que ses compatriotes étaient dans un tel niveau de résignation qu'il ne croiyait plus en rien d'autre que la fatalité.

Alors mon frère Palapala, non pas qu'il y aura un miracle (mais qui sait?) il y a espoir tant qu'il y a vie. En d'autres temps d'autres peuples on souffert plus que nous aujourd'hui, mais il n'ont jamais perdu espoir et aujourd'hui ils se sont relévés.

L'erreur serait de vouloir absolument vivre cette nouvelle ère, mais il faut plutôt refléchir en termes de "peut-être que je ne verai pas les fruits de mon travail, mais au moins mes semblables ne connaîtront plus jamais ça!"
Sambo
FRANCE
  0
04-Aug-2005 20:36 EDT
BRAVO à toutes et à tous, pour vos analyses.
NOUS devons, après analyses, passer à l'action. je trouve, que nous avons suffisamment explorer le MAL camerounais. pouvons nous S.V.P. passer à l'étape de l'action?
certains ici ont avancé des idées intéressantes. banque de données, etats généraux, etc. il vaudrait continuer à en repertorier, puis pouvoir arrêter un programme à mettre en oeuvre.
il y'a des réunions des camerounais de la diaspora, qui se tiennent de temps en temps, dans des grandes métropoles occidentales. il faudrait les institutionnaliser. ce sont des grands moments d'échanges. il faut des personnes pour organiser et cordonner.
il y'en a ici, qui ont cette volonté, et surtout cette capacité.
que de bonnes volontés nous fassent bouger les choses. j'aimerais bien voir dans les moments à venir, des adresses, des numéros de téléf, et autres réseaux de communications, qui nous rapprocheraient.
en existent ils peut être déjà? en tout cas ### à qui nous permettrait de bien avancer dans la conquête du dévéloppement.
Amicalement
Guest_djo&lobo
Paris
  0
04-Aug-2005 19:17 EDT
Oceane vous avez parfaitement raison que chaque politique est locale. La bonne gouvernance commence par repondre aux besoins des administres avec les moyens disponibles.

Dans mon intervention precedeante, je n ai pas voulu ecrire une dissertation. Cependant je vais essayer de repondre a vos questions.

1 - aujourd'hui le monde est devenu global avec les distances qui se reduisent et l' avance technologique. Il ya de cela 30 on pouvait encore canaliser les consciences et les forces. Avec les telecommucations nos populations ont un repere qui malheureusement n est plus d'afrique. Physiquement on est au Cameroun, mais culturelement on est ailleurs. C est un constat.

2 - Je n ai jamais pretendu qu il falliat une expansion hors d'afrique. Je constate seulement qu'une entreprise qui s installe au Cameroun a part dans le service ne serait pas competitive. Il coute moins chere d'importer du poulet (il vrai congele) que d'en produire sur place. Acuellement au Cameroon les agriculteur se plaignent. Donc si deja on n est pas pas competitifs pour les produits de base comment est ce que nous comptons l'etre dans d'autres secteurs.

3 - Constatez qu il n y a eu au Cameroon aucune nouvelle industrie hors du secteur de distribution et service ces dernieres annees. Ce n'est pas par manque de volonte.

Je vous met au defit de concevoir un business plan (quelque soit le secteur) pour un projet d'investissement au Cameroon et d'etudier sa faisabilite et sa rentabilite. Vous comprendrez qu'il ne faut pas rever.
Oceane
Paris
  0
04-Aug-2005 16:49 EDT
Nous sommes devenus, à force de repeter et croire ce que l'on disait et dit de nous, nos propres ennemis. Ce qui arrange bien entendu notre manipulateur. Il n'a plus besoin par exemple d'être physiquement sur place pour nous diriger, car nous sommes fascinés par lui. Remarquez que nous nous disputons pour ses langues, et jamais à cause des nôtres. Nous voulons toujours, malgré l'inégalité de son système économique, le transposer tel quel chez nous, mais dans le même temps, nous nous en prenons à nos dirigeants qui font déjà ce que nous ferons demain lorsque nous occuperons leurs places. Nous ne parlons jamais rupture parce que nous n'y pensons même pas. Tellement nous sommes persuadés que rien de bon de peut être tiré de chez nous et qu'il faille tout importer.
Bâtir le Cameroun signifie d'abord regarder les Camerounais d'en bas et adapter leurs besoins aux formations reçues et non imposer ce qui a été appris pour se croire important pour la société. Et pour cela, le meilleur des laboratoire se trouve dans ce Cameroun et cette Afrique où tout est à construire.
Comme le dit Evina-Ze, ce qui est populaire en Occident ne l'est pas forcement chez nous. Le courage c'est de décrocher de cette "modernité" de gaspillage qui ne fait que nous tuer. Si l'Occident nous domine, c'est parce que nous sommes sa créature et tant que nous verrons notre bien-être sous le prisme occidental, nous ne ferons que perpétuer notre dépendance.
C'est amusant parce que nombreux sont ceux qui refusent de se poser cette question : "Qu’est ce qui finance le developpement ?"
Et de trouver cette réponse toute bête : "N’est ce pas le sous developpement ?"
Attendre que l'Occident nous aide à nous relever relève d'une douce utopie.

Guest_djo&lobo (Paris)
Quel train avons-nous raté il y a trente ans ? Pourquoi veux-tu une expansion hors d'Afrique alors qu'elle est incapable pour le moment de se nourrir sans recourir à la mendicité ? Lors de ton expansion, as-tu pensé que les peuples que tu veux inonder de tes produits doivent vivre de leurs productions ? Tu veux repeter exactement ce qui nous tue.
Il ne t'est jamais venu à l'idée que c'est ce genre de développement qui n'avait pas pu convaincre l'Afrique ?
L'Afrique résiste depuis 6 siècles maintenant aux coups qui lui sont portés, mais elle ne tiendra plus très longtemps si ses enfants ne veulent faire que du copié-collé sans comprendre que si elle a resisté, c'est parce que ce qu'on attendait d'elle ne lui plaisait pas. Dès ce constat fait, il revient aux fils et filles d'Afrique de regarder ce qui cloche pour qu'elle refuse ce "développement" imposé. Mais pour cela, ses enfants doivent lui revenir. D'abord dans leur tête, et ensuite physiquement. Si les chaînes mentales sont brisées, l'Afrique redeploiera son genie sans aucune entrave. Vous êtes geniaux, vous le savez, alors, que font ces chaînes qui nous entravent ?
Oceane
Paris
  0
04-Aug-2005 16:11 EDT
Guest_palapala_2010 (Dortmund)

Sans oublier que "La fascination de l'Occident n'a pas épargné les élites elles-mêmes et jusqu'à la bêtise." Njoh Mouellé.
Oceane
Paris
  0
04-Aug-2005 16:09 EDT
Guest_palapala_2010 (Dortmund)

Je trouve ton intervention pertinente, mais pas la conclusion. Conclusion qui découle de l'allégation de la Bible selon laquelle les descendants de Cham seraient maudits.
Pourtant la raison des comportements que tu as cités n'a rien d'extraordinaire, car toute humaine. Aujourd'hui au Soudan, les enfants noirs apprennent et répètent à l'envie "Je suis Arabe et musulman". Devenus grands, ils penseront mordicus qu'ils sont "Arabes et musulmans", car ils ont fini par y croire.

Frantz Fanon. "Peau noire, masques blancs" : « Le complexe d’infériorité, la honte de sa couleur, la passivité et la paresse qui sont des signes de découragement social ou encore l’imitation, la singerie du Blanc dans l’espoir de ressembler au maître, la tentation de se « blanchir » même physiquement (en se poudrant, s’enduisant de fards clairs, en se défrisant les cheveux), même biologiquement (en cherchant à épouser un Européen ou à avoir un enfant mulâtre), l’abandon quasi général des coutumes et croyances africaines pour acquérir l’instruction, les religions, les habitudes et les objets européens, tout cela traduit jusqu’à quel point les Noirs ont été ébranlés dans leur confiance en eux-mêmes. »

"Carl Siger, auteur d’un Essai sur la Colonisation 1907 : « Les pays neufs sont un vaste champ ouvert aux activités individuelles, ### entes, qui, dans les métropoles, se heurteraient à certains préjugés, à une conception sage et réglée de la vie, et qui, aux colonies, peuvent se développer plus librement et mieux affirmer, par la suite, leur valeur. Ainsi, les colonies peuvent, à un certain point, servir de soupape de sûreté à la société moderne. Cette utilité serait-elle la seule, elle est immense »
Aimé Césaire"

Discours d’accueil d’Aimé Césaire adressé à François Mitterand, mairie de Fort-de-France, 25 octobre 1974 « Si vous me demandiez d’établir la hiérarchie de nos besoins, si vous me demandiez de définir ce que je considère comme l’aide la plus urgente et la plus nécessaire que vous, homme de France, vous puissiez nous apporter, j’en surprendrais plus d’un, car je ne parlerais ni de l’agriculture, ni de l’industrie, ni du tourisme, ni de subventions, je ne tendrais ni la main ni la sébile, et je vous répondrais ceci :
- Si vous voulez nous aider, par-delà toutes les aides ponctuelles et conjoncturelles, nous aider fondamentalement,
Aidez-nous d’abord à être nous-mêmes,
Aidez-nous à redevenir nous-même,
Aidez-nous à rendre à notre peuple la fierté d’être lui-même.

Keba M’Baye, « l’Afrique doit attendre tout... de l’Afrique d’abord... ».
Kwame N’krumah « nous préférons la liberté dans la pauvreté et non la richesse dans l’esclavage »,

Ce que Cesaire dit à Mitterand ne peut être qu'arraché, car impossible que celui-ci le donne de son plein gré.
Sommes-nous prêts ? Sans oublier que "La fascination de l'Occident n'a pas épargné les élites elles-mêmes et jusq
Guest_djo&lobo
Paris
  0
04-Aug-2005 16:04 EDT
Appelons cela comme nous voulons. La realite est la et crue. Il faudrait un Tsunami pour ravager l'occident et favoriserlexpansion economique des pays africains. les donnees ne sont plus les memes qu il ya 30 ans. Nous avons rate le train et nous payeront. Ce qui nous reste c'est de survivre la nature fera le reste. L'equilibre ecologique mondiale sauvera peut ete notre espece. Essayons de visioner les choses objectivement. Le marche est trop petit pour favoriser l'implantation des industries a valeur ajoutee sans compter le context socio economique des pays africains et l'effet de la globalization.
Pivot
Saint-Marin(Italie)
  0
04-Aug-2005 15:51 EDT
Guest_palapala_2010 (Dortmund)

"...Le noir est un etre maudit,on ne pourra jamais chancer positivement la donne en AFRIQUE,attendont tranquillement la fin des temps ou la fin du monde...Si DIEU,reorganise,j´espere qu´il nous donnera meilleur conscience."

Vous avez "tout gaté" avec ce dernier paragraphe...

Reflechissez-en et avec un peu d'humilité et de clairvoyance vous comprendrez l'exagération et mème la superficialité de cette affirmation.

Mais je partage le reste de votre discours,
Ce qu'il faut dans nos pays africains ce sont des gens CAPABLES, ALTRUISTES, des gens qui soient en mesure de penser l'Afrique, le Cameroun dans 50 100 ou 200 ans. en d'autres termes il faut des "illuminés" pour diriger le Cameroun et à l'Afrique.
Le POUVOIR dans toutes ses formes doit ètre detenu par des gens qui l'exercent comme une MISSION.

Un exemple TANGIBLE est le cas du GRAND MANDELA.

Moi je ne suis pas PESSIMISTE je suis convaincu que beaucoup d'Africain ont compris l'URGENCE d'avoir des GRANDS LEADERS...
Quelque soient les moyens( écoles de sagesse, religion, science "occultes", "sectes"Lol...), peu importe, l'important c'est d'avoir des GENS DE VALEUR.

Il nous faut de VRAI LEADERS!!!
Et non des gens qui font la politique plus pour leur Narcisisme, orgeuil ou interèts personnels divers.
"UN VRAI LEADER PENSE D'ABORD AUX GENS QU'IL A EN CHARGE ET ENFIN A' LUI-MEME" a dit un SAGE.

LA PLUS GRANDE RESPONSABILITE DES PEUPLES AFRICAINS MAINTENANT ET DANS LE FUTUR C'EST D'AVOIR LA SAGESSE DE BIEN CHOISIR LEUR GOUVERNANTS.

En attendant l'Afrique, le Cameroun se construit dans chaque famille, dans chaque école, dans chaque hopital ou lieu de travail, bref c'est la Somme de nos ACTIONS qui feront du Cameroun ce qu'il sera demain, et non seulement la "MEDIOCRITE" des dirigeants.
THEOREM
NANGA-EBOKO
  0
04-Aug-2005 15:48 EDT
AGISSEZ!

Il s’agit de retourner au Cameroun et ce d’autant plus que nombreux ont la possibilité de faire des allées et venues entre les Etats-Unis et le CAMEROUN, le Nord et le Sud, le Riche et le Pauvre, le Voyant et l’Aveugle… compléter la liste. Mais comme Tony de Paris revient dessus, il serait vraiment imprudent de retourner dans la "galère", pour avoir voulu à la longue entrer dans l'histoire du Cameroun s’il faut, dans le même ordre d’idée parodier Pivot. Je ne pense pas qu’il faille pour cela utiliser des mots comme Conférence Nationale, les Etats- Généraux et autres épithètes contre le President et les autres tribus. Cela donne le sens du vulgaire, de l’irréfléchi et de l’amateurisme. Les idées se suivent souvent dans ce forum et nous n’arrivons pas à conclure certains sujet important comme celui de la santé. Il s'agit pour moi de lancer les jalons de quelque chose.Je voudrais que nous fassions une banque des données. Il faut sacrifier votre idée d’une entreprise, d’un regroupement quelconque de nos forces que vous voulez voir installée au Cameroun, dans la sous régions et ailleurs dans le berceau de l’Humanité et ce en me la donnant ou en la donnant au Webmaster. Je vais faire un listserv ou alors vous le faites et nous allons l’appeler comme vous voudrez.
MANDELA est ma proposition
Mission des Africains Nostalgiques du Developpement et d’Entraide Littérale et d’Allégorique.
Mission of African Nostalgic of Development with Entraid Literal and Allegory.
Je viens de fabriquer un néologisme en Anglais pour garder l’achronyme MANDELA.
Je crois que nous devons éviter de nous faire un statut tout de suite avec tous les autres paramètres qui refroidissent les intellectuels quand il s’agit d’action. Combattons les idées et évitons vraiment les querelles de personnes. Demandons des explications et elles vous seront données. La Négritude est partie du Quartier Latin à Paris, le retour de certains cerveaux au Cameroun peut commencer par CI.net
S’il y a un courant aller qui est fort dans un sens, il faut trouver les voies et moyens pour qu’il y ait la flèche retour. Ne me contactez pas pour un parti politique car je hais cette facon d'agir. A vos plumes…
Guest_petzouille
France
  0
04-Aug-2005 14:40 EDT
Guest_palapala_2010 (Dortmund),

Tout à fait d’accord sur vos points de vue mais je suis en désaccord avec vous sur la malédiction des africains. Nous ne sommes pas maudits. C’est notre égoïsme, notre naïveté, parfois notre manque de maturité qui nous font torts. Nos politiques ne prennent pas en compte l’intérêt du plus grand nombre. Dans la gestion des affaires de la nation, ils n’intègrent pas l’intérêt général. Est-ce une malédiction ? J’en doute fort ! M. Mandela a prouvé au monde que l’africain n’est pas maudit. Si nous voulons progresser, se développer, etc. nous possédons toutes les billes. Il n’y a qu’à oser et gérer le pays en « bon père de famille » au lieu de se comporter comme des délinquants.
Je suis optimiste car la prise de conscience est en train de s’opérer petit à petit dans nos consciences. L’Europe n’a pas été construite en un jour !
Pacman
Le Mans
  0
04-Aug-2005 14:15 EDT
palapala_2010 (Dortmund)

1 - Tu tiens un discours d'afropessimiste.
c'est à croire que tous les noirs ne sont bons à rien. ce qui est faux. n'y a qu'à regarder nos intellectuels qui foisonnent au sein d'institutions internationales. y sont ils pour meubler le personnel ou pour leurs compétences?
Un exemple: l'Afrique du Sud est un pays géré essentiellement par des noirs et il nous montre l'exemple en matière de bonne gouvernance et de réussite économique !

2-Un autre point qui me frappe dans ton raisonnement, est celui du parrainage.
Actuellement, il est vrai que l'accés à certaines responsabilités dans notre pays est du domaine reservé aux fils de certaines hautes personnalités. mais est ce une raison de résignation? Crois tu qu'actuellemnt, la seul façon d'avoir un emploi soit d'entrer dans la fonction publique?
Je crois que nous devons oublier cette façon de raisonner et plutot trouver comment créer nos propres emplois au pays et les viabiliser à long terme! tel me semble l'approche que les internautes ont préconisés ici.
Nous pouvons encore tolerer que ces hauts fonctionnaires parrainent leurs fils (même dans les etats developpés, ce phénomène existe, ne soyons pas naifs !), mais qu'au moins, qu'un minimum de conditions nous soit assurés pour pouvoir investir dans notre pays.

Pour ma part, le minimum vitale s'appelle Bonne gouvernance et lutte contre la corruption: deux gros mots peut etre, mais pourait arangé bien des situations au pays.

Bien à vous,
Guest_palapala_2010
Dortmund
  0
04-Aug-2005 12:00 EDT
...A LIRE VOS DIFFERENTS INTERVENTIONS,on a l´impression que les Camerounais sont tombés par la tete.Comment voulez vous changer les mentalités au pays alors vous meme en ete des fossoyeurs???Ceux qui dirigent le CAMEROUN depuis les indépendaces jusqu´á nos jours ont eté tous formés á l´etranger(France,ex Union soviétique,USA,canada,Allemagne,belgique...)Etant au pouvoir,ils se sont accaparés des richesses et de la politique...et depuis les annees 70-80-90,c´est avec ces moyens,qu´ils ont envoyés leurs nombreuses progenitures faire aussi les études dans les pays préalablement cités...et ces enfants sont de plus en plus entain d´occuper en douceur les places que laissent leurs vieux parents qui vont progressivement en retraite...Au pays,un papa commissaire parraine son fils pour qu´il devienne aussi commissaire(une fois rentré au pays,il"passe"le concours de la police et hop le voila eleve commissaire...)il en est de meme pour les juges...bref tous les secteurs.Combien de fois avions nous cotoyés les fils de hauts dirigeants Camerounais dans les universités ici en europe?choment-ils une fois rentrés au pays?sont-ils des Camerounais á 2 tetes? ont-ils recus des cours dispensés les nuits par des professeurs blancs pendant qu´on dormait tranquillement dans nos lits?ont-ils conscience du tres grand retard qu´accuse l´AFRIQUE?...pourtant on a les meme diplomes...Tous ont ete unanimes que leurs papa cheris gerent mal le CAMEROUN!!!!Alors pouquoi une fois aux affaires,ne changent-ils pas la donne?pourtant eux et nous revions dans les amphi europeennes de changer l´image negative qu´ont les noirs AFRICAINS en Occident en pratiquant du bon travail que nous confere nos "GROS" diplomes...pourquoi croyez vous que vous feriez exception??? Lorsque qu´un noir arrive á un poste de decision,la 1ere des choses qui lui arrive á l´esprit,c´est de %%% le plus grand nombre de jolies femmes qu´il voit(meme celles qui sont mariés)(regardez autour de vous comment les associations des ressortissants Camerounais sont gérés ici en occident),ensuite regler les vieux comptes...et enfin s´habiller tres chic(cardin-yves st laurent-vuiton-pacco rabane...)et s´octroyer de tres belles voitures de luxe...Le noir est un etre maudit,on ne pourra jamais chancer positivement la donne en AFRIQUE,attendont tranquillement la fin des temps ou la fin du monde...Si DIEU,reorganise,j´espere qu´il nous donnera meilleur conscience.
Guest_guest_tony
Paris
  0
03-Aug-2005 22:53 EDT
erratum: à ne pas considerer
Guest_guest_tony
Paris
  0
03-Aug-2005 22:52 EDT
Guest_Evina-Ze (USA)

là n'est pas le problème, on dit ceci: pourquoi le régime au Cameroun s'obtinne t-il à considerer les camerounais de l'extérieur?

Je peux te confirmer que sur ce forum, il y a plusieurs personnes qui ont plusieurs diplomes, très recherchés dans un marché du travail comme celui du Cameroun. Parce que tu ne saurais m'expliquer comment dans ce pays là, on n'arrive pas à caser ou laisser se caser un médecin, un ing. politech, un MBA Harvard, ou Oxford, un HEC un DESS Dauphine ou même un ing. ENSA, ou polytech-Ydé, ou ENSIA
Guest_Evina-Ze
USA
  0
03-Aug-2005 21:51 EDT
On oublie souvent qu'il y a des specialites qui sont populaires en occident mais pas en Afrique. En choisissant une profession, l'on doit tenir compte des debouches au pays. Ici aux USA, le marche de l'emploi change tout le temps et les etudiants attendent souvent la 3eme annee pour se specialiser. En plus de la specialite majeure, beaucoup d'etudiants y ajoutent des specialites mineures qui peuvent en elles memes devenir cruciales sur le marche de l'emploi. Bien sur ici, etant donne que les etudes sont payantes, on les considere comme de l'investissement. Donc a la sortie il faut vraiment trouver un travail.
Guest_guest_tony
Paris
  0
03-Aug-2005 21:02 EDT
Guest_Sadjo (Bordeaux)

comme l'a dit Guest_petzouille voilà une des clés de la reussite des investisseurs étrangers chez nous.

D'autre part, un grand nombre de ces investisseurs sont des prêtes-noms de haut-bonnets d'Occident.

Alors quand le fonctionnaire camerounais veut un peu trop les "sissia" en voulant se faire "tchoko", c'est l'ambassadeur de la puissance Occidentale qui ménace notre ministre de ne plus accorder les visas à ses épouses et enfants qui viennnent remplir les sacs ici lors des soldes d'été.

Sans compter les menaces comme "on va faire des revélations sur tes comptes bancaires chez nous"

Alors qu'est ce qui reste à resquiller? le pauvre investisseur camerounais!!!

En plus faut pas se leurer, quand nos responsables voient le "blanc" (même s'il était maçon ici), on lui accorde tous les marchés, même quand l'ambassadeur de son pays ne fait pas de pression.

N'évoquons même pas la fraternité des "ordres".
Kaolo
Schweiz
  0
03-Aug-2005 20:33 EDT
la situation est désastreuse, mais comme l'ont remarqué OCEANE OU GUEST TONY plus bas, un frein est à l'échelle internationale même, qui échappe à nos dirigeants.
-En FRANCE ET EN SUISSE AUSSI, CES DERNIERS MOIS ON BASSINE A TOUT VA AVEC LA DELOCALISATION, mais pourquoi les entreprises européennes traversent-elles la moitié du globe pour l'Asie? ne me dites pas que c'est pour la stabilité politique et leur force de travail, qu'est-ce qui nous manque en Afrique pour être aussi capables que les asiatiques? Savons-nous seulement acheter des armes? qui nous fournit ces armes? POUR BOIRE DU CAFE TOUS LES MATINS OU METTRE SES VETEMENTS OU LEURS JEANS DE BOULOT PUR COTON, ils ne ne gènent pas de savoir qui l'a produit et comment.
-AU CAMER ON PRIVILEGIE les "formations diplomantes" au lieu des "formations professionalisantes", il suffit de lever la tête du guidon pour constater qu'on ne se nourrit pas de diplomes qui ne valent rien en comparaison des normes qu'établissent les européens. Nos dirigeants nous bluffent et nous bassinent depuis trop longtemps parce qu'elles ont les mains liées par les institutions capitalistes qui prétendent que la force du développement n'est pas démographique, mais la Chine est en train de rendre obsolètes toutes leurs thèses. la formation professionnelle, le travail bâtisseur de la jeunesse et la créativité (si tant est que les occidentaux nous permettent) sauveront l'Afrique de son marasme
Nous sommes au contact du monde dit civilisé depuis des lustres et comment ne parvenons-nous pas à avancer?
Guest_djo&lobo
Paris
  0
03-Aug-2005 16:55 EDT
Ou peut-ontravailler au Cameroon? quel business peut-on creer au Cameroon? Comment definir la reussite d'un business au Cameroon? reflechissez a out cela dans le context de la globalization. La situation est tres grave. Avec Biya ou sans Biya, la situation est extremement grave.

Les Americains restent chez eux et envoient leur argent travailler partout dans le monde. Nous n'vons pas de capitaux a envoyer parout dans le monde mais nous avons nos Hommes. Favoriser les departs massif vers les pays ou il y a encore de l'opportunite (USA, australie, grande bretagne, etc..) Peut etre que ceux la au moins pourront aider le reste a survivre.

La situation va s'empirer (et beaucoup vont perdre leur vies) avant de s'ameliorer.
Guest_petzouille
France
  0
03-Aug-2005 16:43 EDT
Guest_Sadjo (Bordeaux),

Les investisseurs étrangers qui réussissent chez nous sont dans la majorité des cas issus des sociétés multinationales. Leurs investissements sont garantis d’une part par leur groupe et d’autre part protégés par l’Etat camerounais alors que ceux des investisseurs camerounais ne bénéficient pas de la même protection.
Quant à la sécurité, c’est au gouvernement d’assurer la sécurité des hommes et des biens. Chaque citoyen ne peut pas assurer sa propre sécurité. C’est la mission régalienne de l’Etat.
THEOREM
NANGA-EBOKO
  0
03-Aug-2005 16:34 EDT
Sorry Sal.
I lost your number!
How did you figure out my nickname? Well I like that! You see how much I can be faithful to the Nation even with a nickname. How Kids and Madam are doing? Hey the Man from Colorado...How does he do? When did you hear from him lately? Drop me a line when you have another minute at ensf325mi@yahoo.com with the number so that I can call!
Love u and my best regard to your "Sweety"
Uncle Theorem
Guest_Sadjo
Bordeaux
  0
03-Aug-2005 16:03 EDT
Guest_petzouille (France)
Guest_guest_tony (Paris)

Aidez-moi à comprendre pourquoi les investisseurs étrangers réussissent chez nous ?
Est-ce par le biais de la corruption ?
Qui apportera la sécurité chez nous ?
Je suis d'accord que l'Etat doit manifester une réelle volonté. Mais comment y arriver ?
GUEST_bassnga
Spartan
  0
03-Aug-2005 15:58 EDT
My brother theorem, i missed you , give me a call, would you ?
Sal
THEOREM
NANGA-EBOKO
  0
03-Aug-2005 15:55 EDT
Je viens de dire plus haut exactement ce que certains parmis vous sont entrain de dire. Il s’agit de retourner au Cameroun et ce d’autant plus que nombreux ont la possibilité de faire des allées et venues entre les Etats-Unis et le CAMEROUN, le Nord et le Sud, le Riche et le Pauvre, le Voyant et l’Aveugle… compléter la liste. Mais comme Tony de Paris revient dessus, il serait vraiment imprudent de retourner dans la "galère", pour avoir voulu à la longue entrer dans l'histoire du Cameroun s’il faut, dans le même ordre d’idée parodier Pivot. Je ne pense pas qu’il faille pour cela trouver des mots comme Conférence Nationale, les Etats- Généraux et autres épithètes contre le President et les tribus ont le sens du vulgaire, de l’irréfléchi et de l’amateurisme. Les idées se suivent souvent dans ce forum et nous n’arrivons pas à conclure certains sujet important comme celui de la santé ce d’autant plus que le respect s’installe entre nous, autant lancer les jalons de quelque chose. C’est un plaisir de retrouver Océane, Tony et King 123 se féliciter après un malendu dans l’agora. Je voudrais que nous fassions une banque des données. Il faut sacrifier votre idée d’une entreprise, d’un regroupement quelconque de nos forces que vous voulez voir installée au Cameroun, dans la sous régions et ailleurs dans le berceau de l’Humanité et ce en me la donnant ou en la donnant au Webmaster. Je vais faire un listserv ou alors vous le faites et nous allons l’appeler comme vous voudrez.
MANDELA est ma proposition
Mission des Africains Nostalgiques du Developpement et d’Entraide Littérale et d’Allégorique.
Mission of African Nostalgic of Development with Entraid Literal and Allegory.
Je viens de fabriquer un néologisme en Anglais pour garder l’achronyme MANDELA.
Je crois que nous devons éviter de nous faire un statut tout de suite avec tous les autres paramètres qui refroidissent les intellectuels quand il s’agit d’action. Combattons les idées et évitons vraiment les querelles de personnes. Demandons des explications et elles vous seront données. La Négritude est partie du Quartier Latin à Paris, le retour de certains cerveaux au Cameroun peut commencer par CI.net
Vous voyez, tous les Européens des pays de l’Est et Centrale, du bardé de diplômes à la prophétesse et au prohète du sexe rêvent de travailler en Allemagne, France, Angleterre et j’en passe, tout comme les Canadiens rêvent s’exporter travailler un jour aux USA et les Ricains à exploiter leur arrogance congénital. S’il y a un courant aller qui est fort dans un sens, il faut trouver les voies et moyens pour qu’il y ait la flèche retour. Ne me contactez pas pour un parti politique car je hais cette facon d'agir. A vos plumes…
Guest_petzouille
France
  0
03-Aug-2005 15:42 EDT
Guest_guest_tony (Paris),

Je partage votre point de vue. En effet, il faut sécuriser le pays et lutter contre la corruption.
Un pays qui vit dans une insécurité permanente n’attire pas les investisseurs même si ceux-ci sont des enfants du pays vivant à l’étranger.
Par ailleurs, c’est fort de café de dire que nous sommes étranger chez nous parce que certains brebis galeuse nous mettent les bâtons dans les roues ! Ces derniers, comme je dis souvent, n’aiment pas leur pays, se sont des égoïstes qui ne veulent pas que le niveau de leurs compatriotes progresse et par ricochet ils freinent le développement économique et social du Cameroun. De toute façon, je crois au dynamisme de certains camerounais, je sais que dès que le pays recouvrera sa sérénité d’antan, certains camerounais de la « diaspora » qui peuvent, iront investir au pays. Nous ne sommes pas des étrangers chez nous ! C’est le principe de précaution qui fait qu’aujourd’hui certains hésitent à aller investir. Je les comprends parfaitement !
GUEST_alambong
Paris
  0
03-Aug-2005 14:25 EDT
Faut-il poser le vrai problème du cameroun et de sa diaspora? Une bonne diaspora ne lorgne pas à rentrer au bercail car c'est elle qui soutient le pays de l'extérieur. regardez les chinois aux USA , ou les Arabes en Europes. Le pays de son côté doit faire des choses "bien", et si bien que la diaspora prenne les gros risques de l'aider de l'extérieur. Regardez les Maliens et Burkinabés. Vivre hors de son pays n'est pas une partie de plaisir , même si matériellement on est à l'aise. Le reste, ce qui fait "l'homme" , ne suit pas.Cessont de croire à la vie "belle sans limite" en occident.
GUEST_pid
Ydé
  0
03-Aug-2005 14:16 EDT
la solution c'est le renouvellement profond de la classe politique en commençant par le départ de Paul Biya qui est en total déphasage avec les nouvelles dynamiques d'intégration.
THEOREM
NANGA-EBOKO
  0
03-Aug-2005 14:05 EDT
Erratum
lire au lieu que "tes yeux te fassent peur..."
Guest_guest_tony
Paris
  0
03-Aug-2005 13:57 EDT
Guest_Sadjo (Bordeaux)

c'est vrai qu'il faut aller créer des PME au pays, et ne pas compter se faire embaucher, comme tu le souligne bien il manque des emplois au pays.

Mais comme tu le sais bien, investir c'est comme garder son argent; or quand tu gardes ton argent, tu le fais en lieu sûr. Là est tout le problème du pays. Il suffit que le préfet ou le sous préfet ou l'inspecteur des impots ne sois pas en bon terme avec toi, ou même que ta sécrétaire ne succombe pas à ses avances et voilà comment tu entre dans son collimateur.

En effet, plusieurs personnes sont prêtes à aller investir, mais ce qui est freine est la sécurisation des investissements. Même en oubliant notre système bancaire qui est des moins objectifs.

Sécuriser les investissements, c'est le rôle de l'Etat, mais que font nos décideurs, ils sécurisent juste leurs places autour de la mangeoire, comme ce sous-prefet qui est aller bagarrer avec le leader des étudiants!!!

Sécuriser signifie de faire au moins ceci:

1) garantir l'intégrité physique des biens et des personnes

2) permettre les conditions de leur libre circulation, c'est à dire mettre en place des moyens de communications et faire diminuer ou cesser le "braquage" fait par les mange milles et les autres formes de corruption

3) ne pas obliger l'investissseur de rentrer dans le parti (en plus l'argent qu'on y met ne va même pas ds le parti, mais dans les poches des responsables locaux du parti)

4)que les décideurs voient en les investisseurs des compatriotes qui n'aspirent qu'à fructifier leurs affaires et aider la population, par la création de l'emploi et globalement l'amélioration du niveau de vie (mais ça les politiciens n'aiment pas parce que le peuple devient indépendant et de ce fait devient plus apte à juger judicieusement les divers programmes politiques)

Comme le soulignais Mbomè, cela débutera par des états généraux axé sur la problématique du retour au pays des diplomés de l'étranger.
Lectrice_cni
Europe
  0
03-Aug-2005 10:33 EDT
quelqu'un fait allusion a "l'esprit de solidarite", ainsi qu'a l'exemple des chinois. Cher frere, je suis tout a fait d'accord avec toi. C'est en fait ce qui nous manque nous camerounais, cet esprit de solidarite.
En fait, chacun ne pense qu'a lui, personne n'est pret a faire un petit sacrifice pour l'autre, la mefiance regne entre les esprits,pour que X te montre une voie qui peut t'aider, il faut non seulement que tu sois son frere du village, mais aussi que tu fasses la meme reunion que lui.je n'ose pas continuer, sinon, je n'en finirai jamais.
LMA
Douala
  0
03-Aug-2005 10:17 EDT
"Ce n'est pas parceque les choses sont difficiles que nous n'osons pas, c'est parceque nous n'osons pas que les choses sont difficiles" - SENEQUE.

"L'action n'entraîne pas toujours le bonheur, mais il n'y a pas de bonheur sans action." - Benjamin Disraeli

"Mieux vaut faire les choses que d'espérer qu'elles se feront." Proverbe écossais

Débarrassons-nous de tout dogmatisme stérile, de faux amour-propre, de complexes non fondés, de lamentations puériles, de camerouno-pessimisme. Agissons et faisons avancer le Cameroun.
Guest_Sadjo
Bordeaux
  0
03-Aug-2005 09:23 EDT
Il me semble aussi important de se grouper pour se faire entendre. Les jeunes de la diapora qui ont des moyens peuvent se mettre ensemble pour résister aux autres groupes étrangers qui contrôlenet les secteurs. Les étrangers nous donnent une vraie leçon. Ils savent se grouper alors que nous nous sommes incapables de nous supporter et de gravir progressivement les échelons. N'attendons pas qu'on nous serve tout dans un plateau. Evitons aussi d'être pessimistes. Si les camerounais le veulent vraiment, ce pays pourrait changer. Tout se joue d'abord dans notre mentalité abrutie par un air de facilité. Regardez les Chinois...
Oublions le langage de gros diplômes. Nous en avons tous. Mettons la main à la pâte.
Guest_Sadjo
Bordeaux
  0
03-Aug-2005 09:15 EDT
Si les Camerounais de la diaspora le peuvent, le mieux à mon avis c'est de retourner au Cameroun pour créer ne serait-ce qu'une petite entreprise. Cessons de rêver. Il ^manque cruellement d'emplois au pays. Le Cameroun a besoin de gens qui osent. C'est un pays vierge. Il faut créer des secteurs d'activités, des emplois etc...
A ceux et celles qaui rêvent d'aller se faire embaucher je dis "Be careful !".
Seules les entreprises privées (PME) peuvent faire avancer ce pays.
THEOREM
NANGA-EBOKO
  0
03-Aug-2005 02:32 EDT
Je suis à ma deuxième expérience. Indiscret : 1995, je vais dire à maman Bassong (elle m’a toujours appelé mon fils), doyenne du corps diplomatique accrédité au Benelux aurevoir et que je voulais repartir à l’école aux USA si les choses ne sont pas claires au Cameroun. Elle m’a donné ma requisition de transport retour étant entré en Belgique comme Boursier du Cameroun et m’a vivement déconseillé l’aventure vers l’Amérique. En Décembre dernier alors que j’ai payé mes études aux Etats-Unis, j’ai encore fait savoir au Cameroun qu’il est ma pririorité pour servir. J’ai eu à bénéficier des impôts de la vendeuse de beignets, du pousseur en passant par le chauffeur de taxi et tous les autres contribuables. J’ai eu une lettre de Yaoundé qui à la lire sur les lignes me renvoie vivre ad vitaem eternam chez Uncle Sam et oublier la Patrie et tout le reste.
L’Equation que nous refusons obstinément de résoudre est bien celle de comprendre que le Capitalisme n’a pas vaincu le Communisme ou en d’autres termes que l’Economie des Marchés n’a surplanté le Dirigisme Etatique. C’est une très grande faute d’analyse. Tous des Etats-Unis en passant par le Puissant Japon, l’ Angleterre et... ont été ou sont ce qu’ils sont par rapport à l’autre et l’unissons de l’ orgeuil interne. Mon problème est le regard que nous rivons sur l’autre oubliant d’adapter notre égoisme. Le labyrinthe se trouve au niveau de manager moral qu’est l’Etat. Moi je lis vos interventions qui sont dignes de leaders. Vous vouler de l’action et le leader est celui qui bouillonne d’idées. Il y a quelques jours nous discutions du problème de la Santé au Cameroun. Il appartient à une poignée des Ministres de lancer un programme de Santé comme je l’ai ébauché plus loin. Ceux qui réussissent ne pensent pas très souvent à des organisations mais bien à la communauté. La causticité dans l’approche de ma Tendre et Chère soeur Océane est de trouver mon analyse impossible. Tu sais ma défunte mère me triturait souvent l’Esprit avec des histoires et devenu adulte cela me revient comme un image d’enfant. La moralité dans l’une d’elles était à peu près ceci :au lieu que tes yeux te font peur de la brousaille mets-toi justement à la défricher alors tu feras peur à tes yeux. Il est vrai que je ne vais jamais appartenir à un clan politique, mais je souscris d’ores et déjà à l’idée que quelqu’un a lancé plus haut. Car que serait la France et les autres si une communauté de penseurs-travailleurs controlent toutes les productions de je sais quoi dans notre sous région? Quelle est cette histoire ou des gens qui vont apprenndre le managerial à l’école vont mettre des théories de managers dans une sociétés ou tout le monde nait avec sa boutique sur un plateau? Je dis bien tout le Monde chez moi est MANAGER les enfants qui vous hèlent au carrefour des trois morts vers Bépanda au rond point de la poste à Yaoundé sont mieux formés que ceux de Harvard Business School!
Mbome
Kousseri
  0
03-Aug-2005 02:00 EDT
Le problème du retour des gens de la diaspora mérite d'être pris très au sérieux par les hautes instances de l'état,en réalité c'est par une conférence nationale spécifique à ce sujet qu'on pourra amorcer un début de solution.
Il y a certains abrutis du côté de l'Etat,certains abrutis du côté des "revenants" et des abrutis aussi parmi ceux qui n'avaient pas bougé,du coup des jalousies,des guéguerres et depuis les habitudes sont restées statiques.
1-Le SMIG en France dépasse le salaire d'un cadre au cameroun,celui qui revient le sait-il?N'est-il pas abruti lorsqu'il hurle après?A part cet exemple,la liste ne serait jamais exhaustive.
2-Il y a encore au Cameroun des %%% qui occupent des postes de cadres pour rien,des hauts fonctionnaires de l'état qui ont leurs protégés sans diplômes dans certaines sociétés,des gens payés au rang même de cadre alors qu'ils sont nuls.L'exemple d'un ancien président de la section départementale du RDPC du wouri est palpable,il est sans diplôme mais était ou est encore cadre à la SNEC.Il était PATRON de plusieurs anciens facaires et anciens élèves de grandes écoles d'ici et du dehors,il savait commander et trafiquer sa %%% influence,au point de giffler un jour l'ancien proviseur du Lycée Joss de Douala après que les élèves de ce lycée aient bloqué la route pour grève.L'ancien gouverneur en personne était obligé de pousser un cri de raz-le-bol,l'histoire est longue mais bien connue.Déjà pour un camerounais d'ici c'est si douloureux d'être sous les ordres d'un tel %%% ,combien de fois avec quelqu'un qui s'est frôlé à d'autres mentalités plus objectives?Une prise de conscience à tous les niveaux doit être prise si nous voulons que les gens reviennent.
Ce qui est certain 80% de ceux qui reviennent savent qu'ils seront casés quelques part,soit Fotso Victor est le Papa-quoi de plus normal?-soit alors l'oncle est le Gouverneur du Littoral,entrer au PORT ou à la CAMSHIP n'est alors q'une sinécure.Les débrouillards qui sont partis d'eux-même doivent souffrir comme à leur départ,chacun se débrouillant comme ces nombreux chômeurs déjà là.Vous dites qu'on peut résoudre ce problème sans une CONFERENCE NATIONALE sur le RETOUR des gens de la diaspora?
Guest_King123
Yaoundé
  0
03-Aug-2005 00:03 EDT
C'est bien de nous lire ces derniers temps.
Les gens développent les idées sans insultes. Félicitations à Oceane et à Tony qui s'excuser en grands.
Impossible n'est pas camerounais
Guest_l'emir Abedelkader
Bordeaux
  0
02-Aug-2005 23:45 EDT
Nous nous trouvont au cameroun et dans bien de pays francophone,à l'apogee d'un culte de mediocrité sans precedent, depuis 20 ans.
il s'agit d'une pratique bien conÇue, theorisée par l'imperialisme francaise et ses suppots qui tienent le pouvoir au cameroun et dont le schema est le suivant:

1-etouffer tout esprit d'initiative de la part des nationaux et favoriser l'implantation d'expatrier"libanais,chinois francais pakistanai..."

2-limiter le niveaux d'instruction afin de creer un grand nombre possible d'ignorants comme"ROMULUS"comment admettre qu'un pays qui etait dans les annees 80 une reference en matiere de formation, d'education, se retrouve 15ans apres avec un systeme educatif aussi desintegrer"frais de scolarite a l'universite,fraude aux examens etc"

3- LA FRANCE et ses sicaires africains ont trouvé necessaire de signer les accords d'imperialisme et d'esclavage avec le FMI dont l'objectif principal est circonscription et le pillage systematique des ressources naturelles

4-la chose se passe comme si,"homme noir ne compte pas,le sol africain et son sous sol compte"


nous nous avancons vers une situation pire que celle du commerce triangulaire

en europe l'africain ne se retrouve pas en afrique il n'est non plus chez lui car ne participe a aucune prise de decision
AUTANT SE LANCER DANS LE TERRORISME INTERNATIONAL POUR SE FAIRE ECOUTER
Oceane
Paris
  0
02-Aug-2005 23:44 EDT
Guest_guest_tony (Paris)

Excuses acceptées
Guest_guest_tony
Paris
  0
02-Aug-2005 23:03 EDT
Oceane (Paris)

Mes sincères excuses!!!

Je te remercie d'avance, merci.
Pivot
Saint-Marin(Italie)
  0
02-Aug-2005 22:58 EDT
Enfin je suis persuadé d'une chose: L'EUROPE EST SATUREE, L'AVENIR EST AU CAMEROUN ET EN AFRIQUE EN GENERAL!

Mais LE DESIR DE VOIR UNE AFRIQUE OU UN CAMEROUN RAYONNANT doivent ètre à la base de la décision de "back". Sinon ce serait une tentative sans grande DETERMINATION ET CONVICTION qui peut aller à bon port pour les plus chanceux, mais par contre un cauchemard insupportable pour la majorité.

Moi je suis en train d'y penser...Mème s'il faudra faire 6 mois ici et 6 mois en Afrique. Ce ne serait pas rien.
Oceane
Paris
  0
02-Aug-2005 22:55 EDT
Guest_guest_tony (Paris)

Tu devrais commencer par savoir que "chapeau bas" veut dire : je te salue, je suis d'accord avec ton analyse, ce que tu dis. Ensuite, tu n'agresseras plus lorsque quelqu'un est d'accord avec ce que tu dis.
Guest_guest_tony
Paris
  0
02-Aug-2005 22:46 EDT
Oceane (Paris)

STP ne prends pas dans le mauvais sens mes paroles, mais c'est pour te confirmer que les choses sont bien verouillées ailleurs et bien plus haut que nos Biya ne le pensent.

toutefois, c'est pas impossible qu'on se détache; d'autres l'on fait.
Pivot
Saint-Marin(Italie)
  0
02-Aug-2005 22:43 EDT
Guest_petzouille (France)
"Le parcours du combat dont fait allusion l’article ne concerne pas que les camerounais. Toutes les minorités vivant en France (Arabes, les africains, etc.) sont touchées. En effet, la France ne n’arrive pas à les intégrer socialement à cause des préjugés."
Très peu de mots, mais significatifs...


Moi je crois que c'est la situation dans laquelle se trouvent nombreux immigrés ayant suivi une formation dans un pays plus développé que le leur.

Les questions qu' à mon avis cet article, ce "pertinent" article n'a pas souligné sont:

1-Combien de d'étudiants Camerounais ou ex étudiants sont vraiment déterminés à rentrer chez nous au Cameroun mème au prix de salaire ou de rémunérations dérisoires mais pourvu d'exercer la profession qu'on a étudié, et surtout faire bénéficier aux frères camerounais de sa propre expérience?

2- Combien sont vraiment "amoureux" de ce qu'ils ont appris au point de privillégier d'abord le plaisir et la joie d'exercer la profession qu'on aime et de surcroit au milieu de ses frères camerounais (en espérant tòt ou tard à des lendemain meilleurs au niveau de la rémunération...)?
- Et surtout ne voyez vous pas en toutes ces raisons apparament évidentes ("mauvaise gouvernance", manque de politique de l'état camerounais en la matière...) une autre "gangrène" plus substile, assez égocentrique voire mm une "alienation": celle qui est de CROIRE QUE SI ON "POUSSE" LOIN A' L'ECOLE (DE SURCROIT EN EUROPE!) ON DOIT ABSOLUMENT ETRE UN "BAO" LORSQU'ON BACK AU PAYS?

Moi je l'avoue tranquillement: un des motifs pour lesquels je ne rentre pas c'est comme l'a si bien dit
GUEST_Ibrahim Yema (Nantes) c'est à cause du MANQUE DE DETERMINATION à rentrer. Un manque de détermination qui est provoqué par +sieur raisons, qui vont de l'habitude à vivre en occident avec ses "commodités", son "organisation" à la PEUR de la GALERE du Mboa!

Mon amour pour le pays est fort mais il n'est pas encore assez fort pour prendre le courage de rentrér, comme ça sans "garanties"...
Et pourtant! avec un peu plus de COURAGE de DETERMINATION, D'ORGUEIL ET D'ESPRIT DE SACRIFICE beaucoup d'entre nous créeraient par EXEMPLE UN COMMITE qu'on pourait appeler par ex. "commité des patriotes rentrants". Un commité qui regrouperait les kamers de toutes les compétences qui veulent rentrer au Mboa, UN PORTE PAROLE ET UN SECRETAINE SONT SUFFISANTS pour s'organiser, mème en formation politique s'il le faut...
Vous verrez qu'au début ce serait peut-èttre la "galère" pour certains, mais à la longue nous pourrions entrer dans l'histoire du Cameroun.
Guest_guest_tony
Paris
  0
02-Aug-2005 22:42 EDT
Oceane (Paris)

tu dis chapeau bien bas pour mon analyse; mais force est de constater qu'elle rejoins ce que ton ami ethnologue t'a dit et que tu relates en disant

"Un ami ethonologue m'a dit ceci : "Vous ne pouvez pas avoir notre niveau de développement, parce que nous ne pourrions plus l'avoir et nous nous appauvririons, raison pour laquelle vous devez être pauvres, abriter des régimes dictatoriaux. Tout ceci, avec notre contribution active car il y va de notre niveau de vie qui coûte cher et ne doit en aucun cas baisser. Le désordre s'installerait chez nous, comme chez vous actuellement, et cela, nous ne pouvons le permettre. Pour finir, il m'a dit, je sais que c'est cynique, mais c'est la vérité et la réalité, que tu le veuilles ou non."


Alors ma chère qui connait mieux et qui se charge d'attribuer les notes aux diverses analyses (je ne seras pas le seul à le constater), apparement la meilleure analyse est celle de ton ami l'ethnologue blanc, or celle-ci ressemble comme deux gouttes d'eau à la mienne.

Dans ce cas, je vais finir par croire que t'es des camerounais qui croit qu'un camerounais ne peut rien dire ou faire de bon.


Alors va relire mon analyse, si t'es pas capable vas la soumettre à ton ami ethnologue et il te dira: ce mec a tout compris du mécanisme du système!!!
Oceane
Paris
  0
02-Aug-2005 22:23 EDT
Fils d'Afrique, d'accord avec toi.

Guest_guest_tony (Paris)

Chapeau bien bas pour ton analyse.

Nous cultivons ces produits qui leur sont utiles et négligeons celles qui nous nourrissent, pour quemander de l'aide. Le Cameroun demande de l'aide pour le nord de notre pays alors que ces céréales qui manquent au nord et à d'autres pays peuvent être cultivées sur les terres fertiles à la place des cultures d'exportation, de toute façon dévaluées sur les marchés internationaux alors que nous avons faim.
Nous n'aurions pas un petit velo dans la tête pour ne pas comprendre que notre sécurité alimentaire prime sur tout et qu'en plus nous pourrions mieux vivre ? On dit et nous savons pourtant que l'environnement est le futur.
L'Occident met tout le monde à contribution pour son développement, mais Xavery nous parle de se sentir bien où l'on se trouve, pendant que GUEST_A_MAN93 CRI DE COEUR SAVE KAMERUN(FRANCE ==> KAMERUN) attend de "faire table rase" pour que son pays change ou qu'il décide de rentrer. Pour que tu te sentes bien dans ces pays, combien de millions doivent trimer ? Voilà la mondialisation que tu salues Xavery. On te fait te sentir bien hors de chez toi, et aucune révolution ne se faisant au nom de la famine, tu te conteras d'être bien labas, pendant que la majorité n'aura rien. La contribution de la minorité exploitéé à l'exploitation de la majorité du pays d'origine. Elle passe plus facilement lorsque l'on a une sécurité alimentaire, salariale, physique. L'on est "intégré", lorsque l'on devient un "national".
Une camerounaise a préféré quitter la France pour s'occuper des cultures qui servent au Camerounais en rasant les cultures d'exportation. Dis-lui Mr table rase d'attendre et elle te rira au nez. Elle a trouvé son bonheur et sa contribution au développement de son pays et n'a plus aucune envie de quitter celui-ci pour vivre en Occident. Pourtant, "la table" n'est toujours pas "rase". Je préfère la saluer, elle, que de saluer la mondialisation qui n'est qu'un artifice de plus pour masquer l'inavouable.

Theorem,

Ceci est impossible, car cela n'avantage pas les pays riches. "Pourquoi Washington et Paris ne permettent pas un mécanisme officiel du retour de tous les cerveaux qui font le bonheur et la joie des places étrangères comme un memorandum de remise de la dette?"

Un ami ethonologue m'a dit ceci : "Vous ne pouvez pas avoir notre niveau de développement, parce que nous ne pourrions plus l'avoir et nous nous appauvririons, raison pour laquelle vous devez être pauvres, abriter des régimes dictatoriaux. Tout ceci, avec notre contribution active car il y va de notre niveau de vie qui coûte cher et ne doit en aucun cas baisser. Le désordre s'installerait chez nous, comme chez vous actuellement, et cela, nous ne pouvons le permettre. Pour finir, il m'a dit, je sais que c'est cynique, mais c'est la vérité et la réalité, que tu le veuilles ou non."
Sambo
FRANCE
  0
02-Aug-2005 21:52 EDT
les illustres personnalités, que j'ai cité en exemple ont montré combien ils étaient unis et solidaires. ils nous en faut quelques uns de cette pointure-là.
Sambo
FRANCE
  0
02-Aug-2005 21:48 EDT
cher Guest_King 123

Nous sommes d'accord, que les conditions favorisant un bon établissement des retournants, ne sont pas remplies. c'est évident, que l'Etat ne fait rien pour, du moins pas assez, car il ( je parle des Hommes, qui le composent) se nourrit du ce chaos. la corruption, la malhonnêteté, l'insécurité, etc.
c'est pour celà que je préconise, que les personnes désireuses de rentrer au bercail se mobilisent, qu'ils soient assez imaginatifs et organisés, pour améliorer les choses. l'union et la solidarité de la diaspora sera mise à l'eppreuve.
Guest_King123
Yaoundé
  0
02-Aug-2005 21:29 EDT
Oui on a attaqué la dispora. détendez-vous.

Guest- Un Fils d'Afrique et Sambo

Je ne suis pas très d'accord avec vous deux. Ce que les autres essaient de dire c'est qu'ils ont la volonté, les moyens et la compétence pour revenir au Cameroun ; leur pays natal.

Il reste maintenant à l'Etat de créer les conditions de ce retour qui se résument en : justice, culture de la compétence, absence de corruption, sécurité,
et vous pouvez compléter la liste
Sambo
FRANCE
  0
02-Aug-2005 21:09 EDT
Guest- Un Fils D'afrique

je totalement d'accord avec vous. c 'est ce que j'ai toujours essayé de faire comprendre aux compatriotes ici sur ce Cin.
les analyses des uns et des autres sont bonnes, mais il est temps de passer à l'action. et coe vous le dites nous devons nous tenir la main.
nous de la diaspora sont encore egoïstes, opportunistes, malhonnêtes, calculateurs, et j'en passe. combien peuvent ils faire confiance à leurs compatroites? combien méritent ils cette confiance?
la diaspora doit être conscient du rôle qu'elle a à jouer, pour sauver le pays. elle doit s'organiser et surtout agir, car elle se limite à la seule analyse de la situation politico-économique du pays, sans toute fois oser entamer une demarche active. demander aux dirigeants de changer ne résoudra le problème. ce ne devrait plus être un secret pour personne, de comprendre que ces gens là ne voient pas l'intéret de changer quoi que soit, au contraire. ils protègent leur busness.
LA MEILLEURE FACON DE CHANGER LES CHOSES, C'EST DE CHANGER SOI-MEME.
nous avons la matière qu'il faut.....alors...?
le pays a plus que jamais besoin de ses patriotes.
les UM, WANDJIE, MOUMIE, ATANGANA, DOUALA, etc ont marqué leur époque, à nous de marquer la notre

Amicalement
Guest_guest_tony
Paris
  0
02-Aug-2005 21:03 EDT
C'est un pb facile à régler, mais plus complexe qu'on ne croit.

Est ce qu'il y a la volonté de la part de nos dirigeants (qui verront ces nouveaux arrivants comme des adversaires)?

Est ce que Bretton Woods, qui est à la solde des capitales occidentales, voudra que vous rentrez ouvrir les yeux à ces Biya et autres?

Est ce que ces capitales ne sont pas conscientes que vous leur êtes plus utile ici, au regard de leur problème de démographie, et surtout de cervaux?

Qu'est ce que Bretton Woods et ses potes qui chapeautent nos pays ont faits dès lors qu'ils ont compris qu'il auront des pb de démographie et d'essoufflement de leurs économies?

1) Après vous avoir dit de cultiver ce dont vous n'avez pas besoins et qui ne pouvait pas poussé chez eux, ils ont cassé les prix des matières premières, qu'ils vous ont "interdit" de transformer (cacao, café, beauxite, etc.)

2) bien qu'il n'y ait pas d'usines d'armes en Afrique, force est de constater que c'est le continent où la densité d'armes légères (kalach, etc.) au Km2 est la plus élévée du monde; pourquoi? Pour mieux piller pendant que vous vous battez!!!!

3) Après la base des matières premières, pour encore mieux vous enfoncez, ils ont affaiblie les monnaies nationales, ce qui a conduit à des phénomènes comme la dévaluation du franc CFA (qui n'attendait que la mort d'Houphouet, et dont nous avons été épargné d'une 2e grâce à la ménace de Bongo de quitter la zone franc, si cette 2e dévaluation avait lieu)

4) comme certains intellectuels ne comprennaient toujours pas le message qui leur était intimé, on leur a laché la bombe: la coupe des salaires, suivi de la coupe dans les effectifs des sociétés d'etat et de la fonction publique, alors il est devenu honteux de dire je suis medecin, ingenieur, chef de service....

5) On a fait comprendre que le rève est la feymania et les sciences connexes (prostitutions- hommes comme femmes-, etc.)

En conséquence nous sommes monté dans la guelle de l'occident qui nous attendait dejà et reserve à chacun un son sort. Ce qui veut dire pas toujours le résultat qu'on attend; car certains ici reussissent bien, d'autres par contre c'est pas le cas. Quelqu'un peut être dernier au Cameroun et reussir ici, s'il sait se définir des objectifs et des moyens d'y parvenir. Et le premier au Cameroun peut "échouer" sociétalement ici ou alors reussir 100 fois plus.
Kaolo
Schweiz
  0
02-Aug-2005 20:50 EDT
Xavérie, tu n'es pas tout à fait juste dans ta thématique de mondialisation. Enfin bref, se sentir citoyen de la cité où l'on c'est toujours un idéal auquel chacun aspire, mais que penser de ce même Cameroun où à chaque concours de grande école(ENAM, POLYTECH, NORMALE SUP, et j'en passe), les admis sont toujours les fils d'anciens pensionnaires de ces écoles ou de partisans de la mangeoire organisée? j'ai vite fait de choisir et quitte à rabaisser mon niveau ici (car je ne suis pas reconnu à ma juste valeur ici en Suisse) je préfère la sûreté de l'emploi ici à ce que vivent mes promotionnaires de l'uni de douala qui ne peuvent pas accéder à leur objectif de carrière.
Nos frères restés là bas n'ont pas idée du parcours du combattant qui nous mène à avoir une chance d'intégration en Europe, s'ils savaient, ils comprendraient pourquoi nous finissons par préférer le prétendu confort Européen
("EGALITE DE CHANCE" concept creux au Cameroun).

Sinon Xavérie comment va ton bizzness de prêt-à-porter? Au cas où t'as toujours ton magasin?
Guest_Un Fils D'afrique
USA
  0
02-Aug-2005 19:42 EDT
C'est un debat interressant.
Mais je constate une chose c'est que tout le monde attend quelque chose de l'etat, alors que la situation financiere de l'etat est mauvaise.
Alors quoi faire? il faut creer.
Facile a dire me diront certain! mais je leur dirait ceci: le plus dure est de commencer une affaire, et surtout il faut etre patient et s'attendre a y sacrifier beaucoup de son energie. Il faut aussi s'attendre a des jours ou tout ne marchera pas comme l'on le souhaite.
Il y'a aussi un probleme que les camerounais oubli pour la pluspart: l'individualisme. De nos jours il faut appendre a s'unir (Un vieux dicton l'union fait la force) dans les affaires et etre honnette. L'honnette fini toujours par payer, alors que la malhonette fini par mettre a l'ecart et pour toujours son auteur (What go around come around).
Pour moi l'avenir c'est l'afrique, il faut y croire et etre perceverant. Car malgre ce que l'on voit il y a des gens honnetes aux pays qui cree et y reussissent: leur secret c'est: le courage, la volonte, l'honnette et l'esprit d'equipe.
A bientot.
Guest_yemek
Afrique Du Sud
  0
02-Aug-2005 17:08 EDT
Thématique de la semaine : Questionner le rôle et la performance de la Police camerounaise

L’heure est grave. Ce qui est évident c’est que notre pays le Cameroun a besoin d’une révolution mais laquelle? Dans le contexte sociopolitique actuel, la révolution des idées reste le levain par lequel nous pouvons investir des espoirs pour notre émancipation démocratique et une réelle alternative.

Il est assez compréhensible que le débat des idées politiques au Cameroun soit louable s’il s’inscrit dans l’éthique de la construction d’une nation camerounaise équitable. Si nous sommes sincères et honnêtes envers nous-mêmes, nous avoir désormais (et plus que jamais) le devoir de nous unir pour briser la logique du renversement des valeurs qui cancérise le peuple camerounais. Dans nos multiples forums virtuels, les camerounais y compris ceux de la diaspora disent des choses assez pertinentes qui peuvent et doivent même inspirer les politiques.

La situation de la police est actuellement sur les feux de l’actualité nationale et internationale avec notamment avec un « Shift » dans les services routiers décrété par le DGSN. En tant qu’institution fonctionnelle de l’Etat du Cameroun, nous devons nous convaincre que son rôle est essentiellement de préserver la justice sociale et économique. Je crois pour ma part que l’intention du Patron de la police est bonne mais elle manque de vision car elle n’est pas soutenable. La police camerounaise semble actuellement se confiner à développer des acquis pour l’intérêt de sa cohorte et une certaine classe politique qui l’embrigade. Je crois que ce qui est primordial pour l’instant, c’est notamment la restructuration de la police camerounaise et la redéfinition de son rôle vis-à-vis de la protection des intérêts des camerounais.

Un ami me disait hier que « la connaissance s'accroît quand on la partage » ; dans le même esprit je crois qu'il assez urgent d'inviter les parlementaires autant que les autres composantes institutionnelles à initier un débat visant à questionner le rôle et la performance du corps de la police camerounaise en vue de sa restructuration et sa modernisation.


Etienne Pierrot Yemek
eyemek@yahoo.com
+27 82 636 3244
Guest_Le Don
FRANCE
  0
02-Aug-2005 16:58 EDT
THEOREM (NANGA-EBOKO)
Vous avez tout dit!!!
je ne sais plus quoi ajouter!!!

GOD BLESS
Guest_Le Lion De L'Ouest
Metz
  0
02-Aug-2005 16:47 EDT
t'as raison guest petzouille!
Guest_petzouille
France
  0
02-Aug-2005 16:38 EDT
Le parcours du combat dont fait allusion l’article ne concerne pas que les camerounais. Toutes les minorités vivant en France (Arabes, les africains, etc.) sont touchées. En effet, la France ne n’arrive pas à les intégrer socialement à cause des préjugés.
Guest_ Le Lion De L'Ouest
METZ
  0
02-Aug-2005 15:52 EDT
Bel article,et bravo!Je suis moi aussi camerounais et coe la plus part de ceux que vs avez cité,je vis et travaille en France.J'ai d'ailleurs retrouvé un camarade ds cet article que j'ai connu à l'Université de Metz:Djemté.J'étais en Faculté de Géographie %%% t qu' il préparait un troisième cycle d'Amenagement et Défense aprés avoir passé un troisième cycle de Politique et Stratégie militaire au Centre d'Etudes Diplômatiques et Stratégique de Paris,Centre par où est passé un certain Capitaine Guérandi Mbara(l'un des auteurs du coup d'Etat manqué de 1982). %%% t deux ans,nous sommes restés en contact,comme vous l'aviez dit,il est aussi titualire d'un autre troisième cycle de l'Université de Nice Sophia-Antipolis,dont l'intitulé exact est:"Police, Sécurité et Droits fondamentaux de la personne".Il me semble bien qu'il était rentré au Cameroun et avait monté un dossier qui traitait de la lutte contre l'insécurité.Je suis un peu surpris qu'il soit revenu en France,nous nous sommes perdus de vue aprés,quel gâchis!oui Guest THEOREM!.Enfin je pense bien qu'il s'agit de ce Djemté originaire du département du Nkam,car qd ns avons fait connaissance,je lui avait dit que j'étais origianire de l'ouest.Je voudrais parler du sujet qui ns interpelle ici.

Aujourd'hui les faits sont là,et Guest THEOREM l'a bien souligné,le débat est ouvert,quelle politique pr la main d'oeuvre investie à l'étranger?.Le Cameroun ne planifie pas tjours le retour de ses enfants qui sont partis poursuivre leurs études à l'étranger,d'ailleurs il ne le fait pas pour ceux qui sont restés au pays car ceux-ci ne st pas coe l'a souligné un de nos frères des incapables.Guest Ibrahim Yema a raison lorsqu'il évoque les salaires des français.Pourquoi payer 2.000.000cfa alors qu'on pourrait payer quatre camerounais(oui Guest Dja§lobo) qui plus est sont plus comptétents que ces expatriés qui se la coule douce au pays?
Il faut que nos compatriotes qui st restés au pays comprenent que ts ceux qui vivent ici ne le font pas parcequ'ils aiment soit la France,la GB,les USA ...mais parcequ'il ne peuvent pas s'exprimer coe ils auraient voulu le faire,parce qu'ils ne st pas tjrs bien compris etc...Il va sans dire que bcp st ds cette situation.Je dis aux responsables politiques du Cameroun que les enfants de ce pays aimeraient un jour rentrer,et aimeraient travailler ceux eux,malgré les mentalités négatives,les tracasseries administratives...il faudrait tendre la main à cette main d'oeuvre bien formées et capables d'aider le pays.Ce ne st pas les intellectuels qui manquent ds ce beau pays.Biya,Inoni,Marafa,A.Mebo Ngo'o,...à vous de jouer.Nous aimons ts ce pays.
GUEST_guestUK
UK
  0
02-Aug-2005 14:55 EDT
A wonderful article that adequately captures the misery of Cameroonian students abroad and not just in France. In the UK where I have been studying, it is pretty difficult to find the kind of work that will give you enough work experience to take home. Yet when you apply to organisations that supposedly seek qualified Cameroonians and other Africans to return home, you are again discarded for not having enough relevant experience. And so you find yourself in a vicious cycle: work experience comes from appropriate employment, yet employment is pre-conditioned by the acquisition of relevant work experience. Result? Frustration.
GUEST_Ibrahim Yema
Nantes
  0
02-Aug-2005 14:09 EDT
Votre article pose là un des vrais problèmes du cameroun qui n'est pas souvent débattu là où il le faut: le sort de l'immigré camerounais. Ce que vous dites est vrai, difficulté à s'inserrer au pays après de longues études, une considération au rabais en France, "notre mère patrie". Je pense pour ma part que le problème est à deux niveaux: d'abord, les qualifications souvent acquises par les camerounais ne rencontrent pas toujours un pojet politico-économique local. Je m'explique: quand le gouvernement envoie ses enfants se former en europe, très souvent il ne planifie pas leur retour par un programme d'insertion professionnelle. Le fait que certains de ces étudiants restent en europe ne saurait justifier ce manque. Mais la raison est que le gouvernement ne fait aucun suivi des études de ses nationaux. De deux, la faiblesse de la vision politique des hommes politiques camerounais y est pour beaucoup. Aucun programme politique à ma connaissance ne touche du doigt ce problème. Comment un pays peut ne pas s'interesser à l'apport de ses enfants formés à l'étranger? On compte sur quoi pour nous développer? On a qu'a lire la stratégie de développement des pays asiatiques pour comprendre l'importance du lien entre la diaspora et le milieu politique national. D'ailleurs, c'est trop demander au gouvernement de paul biya car même les jeunes formés au cameroun ne trouent pas à s'intégrer professionnellement. Peut-on nous dire quel est le taux de chômage au cameroun? Impossible. Le gouvernement peut-il nous dire combien de postes d'emploi il offre à la jeunesse par an? Rien du tout. L'emploi ce ne sont pas les concours administratifs car, l'Etat ne doit pas être le grand employeur. Il ne faut pas être économiste pour le savoir. Le secteur privé devrait être encouragé car c'est là qu'il y a création d'emplois. On connait tous la politique du régime biya en matière fiscale et la corruption qui est un sport national. Je comprends que des compatriotes dans ce climat, ne puissent que recueillir désillusion en revenant au cameroun.
Mais la solution, est ce revenir en europe ou en amérique? Je pense que pour trouver une solution individuelle à ses problèmes, ce serait la meilleure solution. Mais sachez que vous n'êtes pas à l'abri d'un coup de téléphone à 2 heures du matin vous annonçant le décès subi de votre père, mère, oncle, cousin, des suites d'un manque d'intervention médicale rapide alors que vous êtes médecin de renommée en france, aux Etats-unis.
D'accord, on doit se chercher dans le monde, mais tant que chez nous rien ne marche, nous serons toujours concernés voire pertubés par ce qui se passe au cameroun. Quand on choisit de rentrer, il faut le faire avec détermination car ce n'est pas un choix facile. Il faut se battre avec les mentalités négatives, les tracasseries administratives, l'ambiance politique vide de toute discussion. Bref, il se battre sur tous les fronts dans l'espoir que nos enfants et petits enfants seront fiers de nous.
GUEST_djo&lobo
Paris
  0
02-Aug-2005 13:41 EDT
Le problemeest beaucoup plus profond que cela. Si on doit se plaindre de la situation des Camerounais qui reviennent de l'exterieur, il faut aussi s'apitoyer sur le sort de nos freres formes dans nos universites Camerounaise. En general, les entreprises de la place donnent les postes de responsibilite aux expatries non Camerounais. Ensuite, ces entreprises se tournent vers les Camerounais diplomes de l'etranger. Si seulement on pouvait niveller le terrain en mettant sur place une convention collective digne de ce non, on ferait beacoup plus d places pour les Camerounais. Meme si on devait creer du sur emploi. Par exemple remplacer un expatrie qui gagne 2000 000 par deux cadres Camerounais a 500 000 souvent de qualification superieur a celuide l'expatrie. Ceci ne veut pas dire que l'expatrier vaut 2 cadres Camerounais, mais juste pour montrer que tout le monde peut gagne. L'entreprise gagne 1000 000, la societe gagne 2 emplois, la consommation est augmentee car les camerounais vont epargner ou consommer localement, L'assiette fiscale est augmentee. Il est vrai que c'est utopique de dire que les expatries vont partir, mais en demandant au moins l'galite de salaires ces expatries seront oblige de partir. On peut meme jste appliquer le meme code de travail qu'en occident et s'en sortir beaucoup mieux.

Sur un autre plan, le code de l'investissement et le la pression fiscale devraient etre revu pour favoriser le retour au bercail de ceux qui veulent creer.
THEOREM
NANGA-EBOKO
  0
02-Aug-2005 12:30 EDT
Véritable nœud gordien!
Le Cameroon s’était mis dans une dette tout azimut de former une élite qui l’oblige aujourd’hui à se laisser manipuler par des institutions de Bretton Woods, et de je ne sais quel autre irréaliste. C’est d’ailleurs ici où se situe le véritable débat. Pourquoi Washington et Paris ne permettent pas un mécanisme officiel du retour de tous les cerveaux qui font le bonheur et la joie des places étrangères comme un memorandum de remise de la dette? Une méthode incitative des niversiatires Camerounais ayant envie de retouner entraînant le choix d’un travail avec salaire permettant de discuter avec son banquier de l’achat d’une maison, ou le refinancement d’une voiture, d’une exploitation agricole, etc…de Garoua à Edéa, en passant par Lomié et Nanga-Eboko, bref un travail qui apporte cette intime satisfaction du rêve dont ont a formulé le jour où l’on a attaché sa ceinture dans cet avion là pour cet univers là. Cet univers des autres qui échappe quelque soit la méthode et la facon dont on esaye de s’y adapter. On se résigne à renter ou rester en lâche! Lews discussions avec les techniciens chargés du dossier du Cameroon auraient dû trouver les voies et moyens pour attirer les resources humaines de la diaspora et locale pour réduire la dette. Nous savons tous quels sont les meilleurs médecins, ingénieurs et enseignants Camerounais en France ou ailleurs. Proposez à un Camerounais par exemple qui enseigne dans une Université Américaine ou Europénne de rentrer, montrez lui ses possibilités de continuer une carrière de recherche que dis-je d’enseignant et dites lui que celle-ci contribuerait à la réduction de la dette de son pays. Ce serait à mon avis resoudre véritablement notre problème de la dette. Toute autre approche est juste draconnienne et à la longue montrera ses très grandes limites. Souvenez-vous de cette anecdote d’un Pakistanais qui son MBA de Harvard à la main retourne au Pakistan après avoir était émerveillé par le « drive thru » de McDonald, Taco Bell et touts les autres « fast food » du pays de Uncle Sam. L’expérience fut un échec car le Pakistanais fondamentalement n’a pas la sociologie de la voiture et ne mange pas des choses toujours emballées, dehors avec tout ce que vous pouvez ajouter qui colle à nos réalités. Cela me fait dire que le problème de notre dette se situe dans une révolution que la Banque Mondiale et le Fond Monétaire n’ont pas cerné les solution et torture les pauvres paysans pour un échec qui s’annonce cuisant pas plus tard que vers la decade 2010 -2020. Personne ne doit penser aux voies et moyens vers notre sortie de nos problèmes. Ce sont ces Camerounais dont le placenta et autres attache se trouvant au Cameroun qui doivent y retourner et trouver des solutions. Penseurs de Bretton Woods, de la Présidence du Cameroun, du Premier Ministère, pensez encore plus car cet article est une porte ouverte au véritable débat sur la main d’œuvre que la Patrie a investie dessus. C’est du gâchis.
GUEST_A_MAN93 CRI DE COEUR SAVE KAMERUN
FRANCE ==> KAMERUN
  0
02-Aug-2005 11:49 EDT
Merci pour cet article, il a fallu le faire même si beaucoup en pensait, je me reserve donc le droit d'apporter ma pièrre pour que cela change. Nous ne disons pas que ceux des KAMERUNAIS qui font leur chemin au KAMERUN sont des incapables, et que ceux ayant fait leur étude en europe ou ailleur sont des supers intelligents, de grace mes frères, il y a de la place pour tous, surtout dans ce KAMERUN en déclin.
Tant que les mentalités de nos dirigeants n'évolueront pas, dans ce domaine de progrès, le KAMERUN restera au point mort, et ne pourra pas déclencher la première vitesse pour commencer d'avancer.
Que les incompétents cedent leur place, que les retraités laissent la place, car personne n'est ni éternelle, ni ne detient la science infuse, ni la vérité, ni le savoir absolu, de grace le monde change, le KAMERUN doit s'adapter, ce n'est pas avec les dirigeants des années de l'indépendance qui vont décider au KAMERUN de ce siècle.
Que tous les KAMERUNAIS reflechissent, pourquoi est on arrivé là, nous savons qu'il faut faire table raz.
Guest_xavery Capi Mbazoa
Bienne Suisse
  0
02-Aug-2005 11:48 EDT
La problématique migratoire est qu'on perd en amont une certaine identité et en aval on reçois une autre ,nous devenons des hybrides; donc il appartient à chaqu'un de se positionner dans la sociéte de son meilleur choix (soit le Cameroun soit le pays d'aceuil)et d'affirmer ses compétences dans la plus grande détemination et surtout accepter et faire avec le systéme de son choix sans éssayer de retranscrire un systéme dans l'autre erreur à ne pas commettre pas évident!et de se sentir Citoyen de la société ou l'on vit c'est aussi la mondialisation.

 

Rédaction de Cameroon-Info.Net
© 2000-2014 Cameroon-Info.Net [ Hits: 14853 Réactions: 182 Transferts: 38 ]
 
Publicite

 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Featured Stories...



P U B L I C I T E
Copyright  ©  2000 - 2014  Cameroon-Info.Net. Tous Droits Réservés.