Javascript Tabs Menu by Deluxe-Tabs.com
Dernière mise à jour: 02-Oct-2014 - 10h27
Recherche:    Web CIN      By
1582 visiteurs en ligne
Besoin d'enquete: Siyam Siwe transféré à douala
Le Messager
DOUALA - 02 MAR 2006
© Léopold Chamberlain CHENDJOU | Le Messager
 24 Réactions
C’est désormais sûr, l’ex-ministre de l’Eau et de l’Energie, ex-Dg du Port autonome de Douala se trouve à Douala depuis le 1er mars en fin de journée.
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Votre Réaction (Max.: 3000 caractères)
CIN_Id * (max. 20 carac.)
Register HERE !
Mot de passe *
I forgot my password
Localité * (max. 20 carac.)
E-mail *
( * ) : Champs obligatoires
Eteme
Tours
  0
08-Mar-2006 15:24 EST
L'affaire de Siyam est une manipulation politique orchestree par ceux la meme qui sont entrain de dire que leur poulain et complice (Zibi - arrete pour faire diversion) n'est pas concerne. Ils vont bientot le liberer et executer leur basse besogne.
CONARD
SOUDAN
  0
06-Mar-2006 15:22 EST
MUTATIONS l'a dit: "Qu’on nous comprenne bien. Il n’est pas question de prendre la défense des Edou, Siyam Siwe, Bélinga et Ondo Ndong. Mais de dire haut et fort qu’à l’heure du bilan, toute la chaîne des bénéficiaires des détournements, si détournements il y a, devrait être démontée. Il est un trop facile de laisser à d’autres la responsabilité des déficits, de tirer à soi tout l’actif en accablant autrui sous le poids du passif."

Prennons l'exemple SIAM:
DGA du Labogenie à ...27 ans
DG à 31 ans
Ministre à ...37 ans

Dites-moi vraiment:dans quel pays au monde, on n'arriverait pas à la fortune qu'il a.
À moins que j'ignore complétement sa fortune ou les coups bas dont il est mêlés.
Les premiers à punir, c'est ces gens qui se sont enrichis de manières insolentes et arogantes, ces gens qui sont des intouchables.
Les NDONG et autres viennent loin derrières ceux-là
On connait tous les familles TCHOUTA, AKAME, MENDO NZE et autres. Que BIYA commence par ceux-là et nous saurons qu'il courageux.
Il n'a jusque là que vendu les moins chers.

En plus nous voulons des procès transparents, qu'on nous donne des chefs d'accusations bien detaillés... et surtout ne nous jettons pas dans des rancunes, les têtes de ces gens ne m'interessent pas, c'est leurs fortures, qu'on recupère les sous volés et qu'on les libère même, ils nous coutent cher en prison (voir le cas EDZOA)
Acajou
FRANCE
  0
06-Mar-2006 11:01 EST
Rectificatif Envoyé spécial a été diffusé Jeudi 02/03/06
Acajou
FRANCE
  0
06-Mar-2006 10:49 EST
A Citoyen (Mars)et Ekamtout (Yaoundé)je suis entièrement d'accord avec vous.
J'ajoute simplement que l'impunité et la corruption ont atteint un tel point
culminant qu'il faudra(une fois la pêche aux véritables grosses baleines
entamée) une réelle prise de conscience individuelle pour esperer amorcer le
changemengemt des mentalités de toutes les couches de la population au Cameroun.

Pour ceux d'entre-vous qui ont regardé "Envoyé spécial" hier soir sur
France2 le reportage consacré à la pédophilie au Cameroun, se sont rendus compte
que beaucoup de nos compatriotes ont touché le fonds.
J'ai été anéantie et profondemment révoltée de voir dans ce reportage ces
vigils d'un grand hôtel de Douala livrer une gamine de 14 ans (caméra cahée du
journaliste) pour la modique somme de 90 Euros. Et que dire de ce témoignage
d'une petite du même âge que les parents ont poussé dans la gueule des
pédophiles à Kribi en lui faisant comprendre qu'ils était temps pour elle de se
"battre"??
Et cet officier de police qui témoigne caché affirmant que les autorités
sont au courant de ce crime odieux qu'est la pédophilie mais ne font rien pr
l'instant??
Pour ceux qui n'ont pas vu ce reportage, un article est disponible sur
_ www.bonaberi.com_ ( www.bonaberi.com)
Leboutdutunel
Bruxelles
  0
03-Mar-2006 22:38 EST
we shall overcome.
Leboutdutunel
Bruxelles
  0
03-Mar-2006 22:34 EST
nous esperons bien que cette action n'est pas un feu de paille de la part du président paul biya. nous sommes de tout coeur avec cette action du président de la république. certes, depuis son accession au pouvoir, on n'a jamais rien eu de positif de sa part et nous esperons qu'il nous sortira de la situation dans laquelle il nous a plongé. le moment tant attendu est arrivé. les soit disant intouchables ne le seront plus. tout ceci ne sera possible qu'avec la fermeté et la perseverance de son excellence PAUPOL. J'usqu'ici , je me demande si tous ces sommes faramineuses dtournées seront récuperées.
Ekamtout
Yaoundé
  0
03-Mar-2006 19:53 EST
Loin de nous contenter des arrestations de certains gestionnaires indélicats, il faut tout simplement reconnaître que c' est le procès de tout un systême qui est en cours. En d' autres temps Biya demandait "où sont les preuves?", maintenant c' est à lui de fournir des efforts pour nous les servir. De par son laxisme Biya a laissé se propager des pratiques qui ont conduit le Cameroun dans la misère la plus abjecte. Il n' est certes pas tard d' amorcer un redressement des mentalités qui ont à juste titre fait à croire à certains qu' ils étaient intouchables car ils pillaient pas uniquement à leur seul profit mais aussi pour le bénéfice de tout un systême mafieux. Les détourneurs de fonds se sont personnellement enrichis et vivent dans une insolente opulence qui ne reflète nullement le classement du Cameroun parmis les PPTE. En plus de cela force est de reconnaître c' est avec ces richesses mal acquises qu' ils finançaient à coût de millions les pompeuses campagnes du parti au pouvoir à toutes les élections (présidentielles, législatives et municipales). Malgré le multipartisme l' époque où les biens de l' Etat se confondaient avec ceux du parti au pouvoir n' est pas encore révolue. Si lors de la "chasse aux Baleines" lancée par Garga Haman Adji la défunte Première Dame fut impliquée dans le scandale de la SCB, cette fois il ne fait l' ombre d' aucun doute que le RDPC, parti de Paul Biya, sortira fortement affaibli par la bourrasque soulevée par les arrestations, incarcérations et surtout des procès qui s' en suivront.
Ce qui nous inquiète est de constater que pour l' instant la justice se consacre à des cas beaucoup plus récents alors que lorsque la sonnette d' alarme avait été tirés, les noms de ces individus ne figuraient pas encore dans l' élite de la kleptocratie camerounaise. Se contenter des individus actuellement mis hors d' état de nuire serait reconnaître que le phénomène des abus des biens sociaux date du milieu des années 90. Nous connaissons les grandes faillites qui ont profondément fait un tort irréparable aux Camerounais; tant que les affaires concernant la CELLUCAM, l' ONCPB, la SOTUC, la SOFIBEL... et des noms comme Obouh Fegue, Niat, Kedi à Tock ou Dakolé ne nous seront pas servis, il ne servira à rien de prendre au sérieux cette opération qui aura finalement eu pour objectif de satistaire les bailleurs de fonds et non de véritablement punir ceux qui par leurs actes ont compromis l' avenir de toute une Nation.
Tandandan
PARIS
  0
03-Mar-2006 18:53 EST
Avant de vous apesantir sur le sort de quelques personnalites arretes, prenez un instant pour penser a ceux qui ont perdu leur emploi pour faillite des entreprise pilles par une poignee de personne. On ne compte pas l'etat des routes et des hopitaux dans un etat calamiteux pour impot detourne par quelque uns. Pour ceux qui auraient fait " pareil ", rappeler vous qu'il y a pas de delai pour reclamer justice.........
Eteme
Tours
  0
03-Mar-2006 15:58 EST
@ Poupoly5 (France)
Es-tu sur que Siyam vivait dans un luxe a faire tomber plus d'un? Je ne sais pas ou est-ce que tu le connais et sur quoi tu te bases pour l'affirmer, mais je peux te dire que ce n'est pas vrai du tout. Ce monsieur est la simplicite meme. Mais je ne veux pas m'etendre sur cet aspect de sa personne, ni meme essayer d'affirmer qu'il n'a jamais commis rien fait de mauvais. Seulement, ce qui doit etre su de tous c'est que toute cette histoire est un montage grossier de ses ennemis tapis dans l'ombre. Il a ete lache par ses protecteurs qui savnet tre sbien ce qui s'est passe et ont accepte de l'utiliser comme bouc emissaire (pour l'interet superieur de l'etat, comme l'a annonce le RDPC).
Les problemes de ce monsieur ont commence des le jour ou il s'est attaque aux interets de son predecesseur (Tchouta Moussa qui est decede recemment). Ce predecesseur etait un protege d'Omgba Damase avec qui il controlait le Port de Douala. Pendant presque 5 ans, ils ont essaye d'avoir la tete de Siyam en vain. Lorsque la Banque Mondiale (qui a adresse ses felicitations a Siyam en temps et lieu) a commence sa pression actuelle sur Biya, ces ennemis de l'ombre ont saute sur l'aubaine pour le sacrifier. Ils se sont tellement precipites qu'ils n'ont pas pris de precautions et ne sont que maintenant entrain d'essayer de constituer des preuves contre lui.
C'est simple, il faut que la justice soit transparente et que malgre les experts en montages et accusations fallacieuses il ait l'occasion de se defendre publiquement et de facon transparente (nous souhaitons tous une justice equitable au Cameroun). La verite finira bien par sortir un jour et qui vivra verra. @ tous, ne vous jetez pas sur moi a bras raccourcis, je sais tres bien que dans les circonstances actuelles, il est difficile de croire en autre chose que ce qu'on voit ou entends. C'est bien pour notre pays que la pression des Americains pousse le President a ordonner des arrestations, mais seulement ce serait encore mieux si on arretait les bonnes et les vraies personnes.
Pivot
Saint-Marin
  0
03-Mar-2006 15:34 EST
Poupoly5 (France)
" Sauf que la question que je me pose néanmoins, c'est que : Aurais-fe fais pareil ? Saucun doute que Oui "

Moi aussi j'ai des difficultés à dire que j'aurai fait le contraire...LOL!

"Je connais bien Siyam Siwé et sa famille.
Comme le Messager l'a dit, dans cette vie, il y'a des hauts et des bas. Cette famille qui était longtemps appréciée et enviée dans l'Ouest, a touché le fond."

Je vous comprends et j'apprécie votre esprit CONSTRUCTIF , mais je crois qu'il y'en aura pour tout le monde, car si le NETTOYAGE sera fait comme il se doit, TOUT LE MONDE devrait avoir au moins une CONNAISSANCE, UN PARENT impliqué, car le pillage, la corruption sont désormais un MODE DE VIE AU CAMEROUN.

Donc, si l'opération continue comme je l'espère, que chacun de nous attende son tour de voir un des "siens" dans la liste...
Ecqmann
Paris
  0
03-Mar-2006 15:25 EST
OUI ! vraiment un grand ouf! si tous ces bandits de grands chemin portant les honneurs de VIP du kmerun sont démasqués un par un pour répondre de leurs actes malveillants de corruptions et escroquerie, détournement de l'argent public de l'Etat, je ne peux que m'en réjouir et encourager le Président dans sa décision d'assainir le pays, surtout en lieu du PAD où le vol et corruption étaient devenus monnaie courante!!!A défaut de ne pas pouvoir mettre la main sur les petites carpes qui parcours les allées entres les conteners de marchandises, que les grosses baleines en paient les pots cassés! Et que cà continu!!!pourvu que cette fois-ci ce ne soit pas du bleuf!!!

Merci!
Citoyen
Mars
  0
03-Mar-2006 15:24 EST
Essingan (Mvolye)

Ce que Poupoly5 (France) dit est très pertinent indépendamment de ses supposés liens avec la famille Siyam. Qui d'entre nous aurait agi autrement ? La question au Cameroun n'était pas de savoir si on puise dans les caisses ou pas, c'était plutôt "est-ce qu'on accepte ou pas sa nomination". Car être nommé implique presque automatiquement voler.
Quel DG ou ministre peut avec ses revenus officiels organiser des fêtes au village pour célébrer la magnanimité de Popaul ? pour assumer les fonctions de "personalité ressource" du comité central du "parti" qui se greffe automatiquement à la nomination ?
Chaque camerounais devrait faire un examen de conscience.
Poupoly5
France
  0
03-Mar-2006 14:01 EST
Pivot (Saint-Marin(Italie))

On ne dit pas qu'on veut que les choses restent comme elles étaient.
Sauf que la question que je me pose néanmoins, c'est que : Aurais-fe fais pareil ? Saucun doute que Oui

Paul Biya avait cultivé une certaine impunité totale qui brillait par une perrénité absolue dans ses multiples gouvernements.

Du moment où tu sais que voler est plus que normal et impuni dans les hautes sphères de l'Etat, je ne vois pas pourquoi tu ne le ferais pas.

En tout cas, moi, je l'aurais fait. Si ce président ne puni pas tous les voleurs, je pense qu'il aura fait un pas en avant pour deux en arrière : la politique de la terre brûlée.

Il faut que les gens comprennent maintenant que le moindre écart sera réprimandé.

Je connais bien Siyam Siwé et sa famille.
Comme le Messager l'a dit, dans cette vie, il y'a des hauts et des bas. Cette famille qui était longtemps appréciée et enviée dans l'Ouest, a touché le fond.

J'ai encore dû mal à imaginer cet homme au milieu d'une prison de Kondengui, qui, jadis vivait dans un luxe à faire tomber plus d'un.
Ancien Noyé
Mfoundi
  0
03-Mar-2006 12:38 EST
Je me rejouis pleinement du nouvel etat d'esprit instauré par le citoyen Biya, président de la ré^publique du cameroun.
Le bon sens etant la chose la mieux partagée au monde, monsieur le president a compris que seul l'interêt des camerounais les plus pauvres et/ou meritants devait être sa priorité et qu'à fortiori, les delinquants et voyous de ce pays doivent être combattus ...
TOUTE DELINQUANCE, QQ SOIT SA FORME DOIT ÊTRE EXTERMINEE AU MÊME TITRE QUE LA PESTE OU LE CHOLERAS.
J'ai parlé ma part
Pivot
Saint-Marin(Italie)
  0
03-Mar-2006 12:32 EST
Ecoutez!
S'il faut choisir entre laisser les choses comme elles étaient ou alors cultiver cette nouvelle "illusion" de voir finalement les détourneurs punis et surtout la PEUR que ceci va désormais engendrer, je préfère de loin la deuxième solution, c'est vrai que probablement tout le monde ne sera pas pris, mais je continue à le dire, en tant que Camerounais je m'indigne qu'on me dise qu'un INDIVIDU et sa famille élargie ont utilisé les télephones PORTABLES, (RIEN QUE LE TELEPHONE!!!) pour 450 millions pour quelques semaines seulement!
Alors moi je dis au moins pour cette fois-ci nous y sommes, en espérant VIVEMENT que d'autres suivront QUI QUE CE SOIT!
Reffuser de considérer cette REALITE est un reffus IMPLICITE du CHANGEMENT du moment où à moins d'un COUP D'ETAT ou d'autres mésaventures de la nature... Paupol sera encore PRESIDENT jusqu'en 2011, alors ...je crois que la démarche la plus sage est de "L'ENCOURAGER" le plus possible durant ce mandat pour SAUVER LES MEUBLES.
Le reste n'est que ressentiment inutile, qui bien que COMPREHENSIBLE n'apporte rien à notre pays.
L'heure est à la LUCIDITE et au REALISME et non se laisser emporter par nos EMOTIONS.
El-Khama
Alexandrie
  0
03-Mar-2006 12:11 EST
Ce que tous les precedants ont dit est vrai. Mais tout cela a eu lieu a l'epoque de l'ancien president du Cameroun...Mr Paul Biya. Maintenant avec le nouveau president, Mr Paul Propre Biya, la donne a change. Disons donc courageusement: en avant Mr le president!
Bounty
France
  0
03-Mar-2006 11:31 EST
N'oubliez pas aussi les personnes qui ont bien volé à qui on a évité la prison en les nommant ambassadeurs , diplomates par ci par là et qui sont sorties librement avec femmes et enfants du pays, quelle belle promotion!eh oui un bon voleur obtient toujours une reconnaissance au Cameroun.
BVB
GErmany
  0
03-Mar-2006 11:12 EST
T'as raison poupoly5 je ne veux pas être l'avocat de SIAM SIEWE, mais il reste pour moi un camerounais "normal", c-a-d un petit voleur, contrairement aux autres coe TCHOUTA, MENDO ZE...
Quel DG au Cameroun a voler moins que SIAM?
Et qu'a t-il volé exactement?
On finit par se demander si avoir diriger une société d'etat n'est pas synonyme d'avoir volé.
Poupoly5
France
  0
03-Mar-2006 10:53 EST
Je suis très favorable à ces arrestations.

Néanmoins, je n'arrête pas de me sposer une question :
Qu'aurais-je fait à leur place. Sans doute, j'aurais également volé dans les caisses.

Voler l'argent de l'Etat cameounais n'était pas puni.
Si tu entres dans un magasin tout en sachant que si tu prends un écran plasma sans payer, que tu sors par la porte normale et que personne ne te dira rien, il n'y a pas de doute que tu le feras.

Conclusion : Pour moi, c'est Paul Biya le grand fautif dans tout cela. S'il avait puni les premiers voleurs, on en serait pas arrivé à cette impunité totale.
Poupoly5
France
  0
03-Mar-2006 10:53 EST
vraiment
Tna
ICI
  0
03-Mar-2006 03:55 EST
Qu'on n'oublie pas tous les petits et grands voleurs qui empoisonnent la vie des usagers au Port de Douala, dans les aéroports et dans les services des douanes: tous des voleurs corrompus qui ne respectent aucune loi!
BONADIBONG
ETOUDI
  0
03-Mar-2006 01:19 EST
QUE BIYA NE SE LIMITE PAS A SIYAM SIEWE, CAR LA LISTE EST ASSEZ LONGUE.
Besoin d'enquete: Siyam Siwe transféré à douala
Le Messager
DOUALA - 02 MAR 2006
© Léopold Chamberlain CHENDJOU | Le Messager
 24 Réactions
C’est désormais sûr, l’ex-ministre de l’Eau et de l’Energie, ex-Dg du Port autonome de Douala se trouve à Douala depuis le 1er mars en fin de journée.
Selon une source bien introduite, l’ex-Dg a passé la nuit dans les locaux de la légion de gendarmerie du Littoral en compagnie de ses ex-collaborateurs eux aussi interpellés. Toutes les démarches auprès de cette unité de gendarmerie pour avoir confirmation officielle de cette information se seront avérées vaines. Le commandant de légion étant en déplacement. Une source proche de la légion de gendarmerie de Bonanjo explique néanmoins que M Siyam Siwé et ses collaborateurs sont “ juste de passage ” pour le parquet. Une source toujours proche de la même unité de gendarmerie précise qu’ils auraient été présentés devant le procureur de la république pour la poursuite de la procédure judiciaire.

Rappelons que c’est vendredi le 24 février que M. Alphonse Siyam Siwé jusque-là ministre de l’Eau et de l’énergie a été écarté du gouvernement, mis à la disposition de la justice et place sous mandat de dépôt. La procédure aura été tellement rapide qu’elle a étonné plus d’un. Pratiquement au même moment, certains de ses anciens collaborateurs du Pad ont été interpellés à Douala et conduits à Yaoundé. Selon nos sources, si tout ce monde se retrouve à Douala depuis mardi en fin d’après-midi, c’est parce que c’est le parquet de Douala-Bonanjo qui est territorialement compétent pour instruire les affaires ayant pour cadre une entreprise qui se trouve sur la même aire géographique.

A ce jour l’ancien ministre de l’Eau et de l’énergie et ses sept anciens collaborateurs impliqués dans cette affaire sont sous un régime de visite restreinte. C’est à peine qu’ils peuvent recevoir les visites voire communiquer avec les membres de leurs familles et leurs avocats. Il n’est d’ailleurs pas impossible que le cercle des prévenus de ce que certains appellent déjà l’affaire Siyam Siwé ne s’élargissent à d’autres cadres du Port autonome de Douala où règne une ambiance est des plus frileuse depuis le déclenchement de cette affaire.
D’aucuns se demandent aussi où séjournera l’ancien ministre, dans les locaux de la gendarmerie ou à la prison de New-Bell.

Décidément, la vie a vraiment des hauts et des bas. Alphonse Siyam Siwé, Ondo Ndong et Gilles Roger Belinga en savent quelque chose depuis quelques jours.

Rédaction de Cameroon-Info.Net
© 2000-2014 Cameroon-Info.Net [ Hits: 10848 Réactions: 24 Transferts: 19 ]
Publicite

 24 Réactions
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Featured Stories...



P U B L I C I T E


P U B L I C I T E
Copyright  ©  2000 - 2013  Cameroon-Info.Net. Tous Droits Réservés.