Javascript Tabs Menu by Deluxe-Tabs.com
Dernière mise à jour: 23-Oct-2014 - 08h17
Recherche:    Web CIN      By
1241 visiteurs en ligne
Yaoundé: David Nkoto Emane, DG de CAMTEL, auditionné à la PJ
Click to jump to 'Mutations'
YAOUNDE - 16 AOUT 2011
© Evariste Menounga | Mutations
 12 Réactions
Le Dg de la Cameroon Télécommunications a été auditionné dans l’après midi du jeudi 11 août 2011 à la Direction de la police judiciaire sise au quartier Elig Essono à Yaoundé. David Nkoto Emane déférait à une convocation de la sous-Direction des enquêtes économiques (Sdee).
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Votre Réaction (Max.: 3000 caractères)
CIN_Id * (max. 20 carac.)
Register HERE !
Mot de passe *
I forgot my password
Localité * (max. 20 carac.)
E-mail *
( * ) : Champs obligatoires
Zaapie
Allemangen
  0
25-Aug-2011 11:25 EDT
Il faut d'abord être au pays pour savoir ce qui se passe: Le PCA de CAMTEL est le promoteur de MTN au Cam, le régulateur des Télécom au Cam est actionnaire à Orange Cameroun, que peut -on attendre de CAMTEL? Comment est-ce que Orange et MTN peuvent -ils promouvoir les produits CAMTEL susceptible de le battre sur le terrain? CAMTEL n'est qu'0 l'image de la société qu'elle sert, qui est ionnocent à la descente aux enfer du CAM?
Aliwek
Allemagne
  0
21-Aug-2011 09:12 EDT
Mlk_do
Yaounde

"Je n'ai jamais aimé ce gars de Nkoto Emane, mais ca put la jalousie. Des accusations dont les explications tendent au ridicule pour un ancien cardre.Pauvre Afrique où va t-on avec ca?"

C'est terrible. Au lieu de te plaindre de la gestion catastrophique de la CAMTEL par un camerounais incompétent et avide d'argent, tu te plaint de la façon dont on l'accuse. Quelle qu'elle soit peux-tu défendre le bilan de Nkoto Emane à la CAMTEL? Peux tu défendre le calamiteux état dans lequel se trouve cette entreprise qui détient 10 fois le potentiel et Orange et MTN réunis et qui pourtant est à la traîne de la téléphonie et de la communication au Cameroun? La libération des télécommunications ont eu lieu partout dans le monde, et dans la plupart des pays avant nous. En France, en Allemagne et partout, la société qui détenait avant le monopole, a du céder des parts de marché, se soumettre à la concurrence, mais grâce à son potentiel, à son avance, à ses infrastructures et aux avantages liés à son lien avec l'Etat, a su toujours rester N° 1, reléguant souvent la concurrence au rang de sous-traitants. Mais voilà chez nous. À peine on a libéralisé le secteur que notre compagnie cherchait les repreneurs à qui se brader. Elle est incapable de tenir la concurrence, et elle a chaque année de grosses subventions de l'Etat. Voilà le bilan. Je pense que le Cameroun est un spécimen rare. Au 21ème siècle, à l'heure où les télécommunications sont au devant de tout, au moment où les hommes les plus riches au monde sont de ce secteur, un qui dicte sa loi sur le marché mondial parce que tellement pourvoyeur de fonds, au Cameroun on peine à en faire usage. Parce que les gens se servent. Et tu pense qu'on doit s'apitoyer sur ce qui arrive à cet n ième bandit de la république bananière du Cameroun? Le cadre qui l'accuse a travaillé la bas. Il doit avoir fait même partie de son équipe de bandits. Mais alors? Il sait ce qui s'y passe, il ne parle pas dans le vide. En plus on n'a pas besoin de ses preuves, les résultats de l'entreprise en disent long. Tu dois t'apitoyer sur le sort de l'Afrique mais pour autre chose mon ami, pas parce qu'on accuse un bandit de piller le contribuable.
Aliwek
Allemagne
  0
21-Aug-2011 09:01 EDT
Mbe Mot
Ebolowa

"Puisque vous même vous etes des bandits, vous ne meritez qu'un chef bandit.Et puis qui ne répondra pas de quoi que ce soit? chacun répondra de ses actes, et je ne crois pas que vous soyez un ange."

Tu as raison de dire que chacun répondra. Et d'ajouter que Clark n'est sûrement pas un ange, mais je ne pense pas qu'il s'agisse de cela. Clark a beau répondre de ses actes, ils ne concerne qu'un infime nombre de personne et peut-être même juste sa famille. Tout le monde parle de Biya parce qu'entre ses mains a été mise la destinée de millions de personnes qu'il a abondamment pillées et réduit à la mort ou à la misère. Alors si Clark devait rendre compte pour 100 personne, Biya le ferait pour 30 millions. En plus je pense que Clark parle encore plus de la justice des hommes que de celle de Dieu. Il parle des enfants et de la femme de Biya parce que ce sont eux qui vont rester quand il sera mort. Ceux que Ahidjo a malmené ont du bien se moquer et continuent de se moquer de sa femme lorsqu'elle réclame les honneurs. C'est de ça je pense que Clark parlait. Et je ne sais même pas pourquoi ça te dérange tant qu'on dise que Biya en répondra, en fils ou en père.
Clark
Florida(USA)
  0
19-Aug-2011 10:43 EDT
Mbe Mot
Ebolowa
je suis navré pour vous mais je me demande juste si vous avez une conscience? etre Président c'est pas synonyme de dilapider les biens d'une Nation ou bien d'enrichir les siens au détriment des autres. et Biya est marié officiellement avec Vigourou sous regime biens communs alors il ne sera pas obtu si Chantal est indexée après le mort de Biya parce qu'il veut mourir au pouvoir à tout prix pour echapper à la justice.
Mbe Mot
Ebolowa
  0
19-Aug-2011 07:50 EDT
@Clark
Florida(USA)
"que Biya excuse le Peuple Camerounais il est le Chef bandit et un jour, meme sa femme et ses enfants repondront."

Puisque vous même vous etes des bandits, vous ne meritez qu'un chef bandit.Et puis qui ne répondra pas de quoi que ce soit? chacun répondra de ses actes, et je ne crois pas que vous soyez un ange.
Mlk_do
Yaounde
  0
18-Aug-2011 11:19 EDT
Je n'ai jamais aimé ce gars de Nkoto Emane, mais ca put la jalousie. Des accusations dont les explications tendent au ridicule pour un ancien cardre.Pauvre Afrique où va t-on avec ca?
Clark
Florida(USA)
  0
18-Aug-2011 05:09 EDT
c'est le DG qu'on auditionne qu'en est-t-il du cas de Mebe Ngo'o? son dossier est à auel niveau? les preuves ne sont t-elles pas suffisantes pour l'inculper? que Biya excuse le Peuple Camerounais il est le Chef bandit et un jour, meme sa femme et ses enfants repondront.
LE FOU
Marseille
  0
17-Aug-2011 11:28 EDT
Cette histoire est d'autant plus vraie que ce Dg ne saurait nier les faits. Il faut saluer le courage de ce monsieur qui a décidé d'en découdre avec ce gere de gestion à la "BULU" au Cameroun. J'ai des amis dans cette entreprise, qui disent ne plus percevoir les frais d'affectation, soit à cause de leur appartenance ethnique, soit par refus systématique du tout puissant "dégé". Le personnel n'est plus assuré, et pourtant, le conseil d'administration valide chaque année, le budget que est dit-on excédentaire. Voila comment Biya gère son pays, et quand la fin de son mandat approche, il panique de touts ses jambes.
Vivement que l'épervier passe par CAMTEL
Nofear
Ndikawa
  0
17-Aug-2011 06:22 EDT
Qu'il aille en prison au moins pour son incompétence. Un pays disposant de la fibre optique qui n'arrive pas à profiter de celle-ci à cause du manque de vision de son DG
Arantes
Ongola
  0
17-Aug-2011 05:35 EDT
ca sent le roussis!!! bad days are coming;dommage qu il ne soit pas du laakam il aurait au moins l excuse comme quoi on est jaloux de lui!!
ALI BOMAE!!!!!
Aliwek
Allemagne
  0
17-Aug-2011 05:35 EDT
Rien de nouveau sous le soleil! Au Cameroun on sait que la nomination à un poste de responsabilité c'est une invitation à manger. Et même celui qui nomme le sait. Depuis qu'on arrête les gens pèle-mêle est-ce que vous avez vu que ça change quoi que ce soit? Il y en a toujours un qui pense qu'il peut être encore plus malin que tous les autres. Objectif, faire le plein avant la déchéance complète du régime.

Lorsque l'on voit la très mauvaise qualité de Internet au Cameroun et la couverture limitée du réseaux, tout comme les difficultés que connaît le téléphone, en plus des prix exorbitants, on se demande effectivement à quoi servent ces milliards qu'on y a injecté. Ça va dans les poches des gens.
Oudraegos
Rep. Tcheque
  0
17-Aug-2011 04:58 EDT
Pardon, arrete-le au plus vite avant qu'il ne fuit le pays sous pretexte d'une reunion a l'exterieur. (. Et d’affirmer qu’il n’est pas question de céder à ce genre de distraction qui n’a pour but que de créer la confusion à un moment important pour les télécommunications de notre pays), N'importe quoi. Depuis la, il fessait quoi? Qu'il aille retrouver ses amis a la 11eme region.
Yaoundé: David Nkoto Emane, DG de CAMTEL, auditionné à la PJ
Click to jump to 'Mutations'
YAOUNDE - 16 AOUT 2011
© Evariste Menounga | Mutations
 12 Réactions
Le Dg de la Cameroon Télécommunications a été auditionné dans l’après midi du jeudi 11 août 2011 à la Direction de la police judiciaire sise au quartier Elig Essono à Yaoundé. David Nkoto Emane déférait à une convocation de la sous-Direction des enquêtes économiques (Sdee).
Yaoundé: David Nkoto Emane auditionné à la Pj


David Nkoto Emane
Photo: © CIN Archives
Le Dg Camtel a déféré, jeudi dernier, à une convocation de la sous-Direction des enquêtes économiques de la Direction de la police judiciaire.

Le Dg de la Cameroon Télécommunications a été auditionné dans l’après midi du jeudi 11 août 2011 à la Direction de la police judiciaire sise au quartier Elig Essono à Yaoundé. David Nkoto Emane déférait à une convocation de la sous-Direction des enquêtes économiques (Sdee). Le Dg Camtel est arrivé vers 17h45, accueilli puis conduit au bureau du Commissaire de police Enyegue Mbolong qui l’a longuement auditionné. Contrairement à ce qui était prévu, Nkoto Emane a pu rejoindre son domicile tard dans la soirée, à l’issue de plusieurs heures d’audition.

Des sources proches de la Pj, il avait été initialement été prévu de garder le Dg Camtel dans les locaux de la police, n’eût été l’absence du directeur de la Police judiciaire parti en visite au siège de la Sacel, à Mvan à Yaoundé, en compagnie du délégué général à la Sûreté nationale.

L’audition de Nkoto Emane s’inscrit dans le sillage de la demande d’informations du Contrôle supérieur de l’Etat au sujet de la gestion des fonds alloués aux travaux de la pose des 3200 km de câbles à fibres optiques. La même audition, selon notre source, ne serait pas étrangère aux dénonciations contenues dans la lettre ouverte que publie un ingénieur principal des travaux des télécommunications en service à Camtel, correspondance ampliée à la présidence de la République, au Minjustice, à la Conac, à l’Anif et aux bailleurs de fonds internationaux. Godfroid Ondoua Ella y évoque en effet les «six années de gabegie et de descente aux enfers de Camtel». (Lire décryptage ci-dessous).

La cellule de Communication de la Direction générale de la Camtel ne confirme pas cette audition à la Pj. Joint au téléphone, Eric Pela Ondobo a été formel : «le Dg n’a jamais été, de près ou de loin, inquiété. Il vient tout juste de rentrer de la Chine où il faisait partie de la délégation qui accompagnait le chef de l’Etat. Il s’atèle, révèle-t-il, à s’assurer depuis lors que d’importants projets de coopération conclus récemment dans le secteur des télécommunications avec la Chine commencent à être mis en oeuvre. A ma connaissance, il n’a jamais été question d’un quelconque ennui judiciaire auquel vous faites allusion. Et d’affirmer qu’il n’est pas question de céder à ce genre de distraction qui n’a pour but que de créer la confusion à un moment important pour les télécommunications de notre pays. A l’heure actuelle, précise Eric Pela, le Dg travaille et ne fait que ça. Il préside énormément de réunions. Il reçoit pas mal de gens en ce moment. Nous n’avons pas un quelconque agenda judiciaire. Le Dg a un agenda tellement surchargé qu’il n’a pas besoin de cette forme de distraction. Aucun rendez-vous avec la justice n’est mentionné dans cet agenda Il s’agit des rumeurs dénuées de tout fondement». a insisté notre interlocuteur.

Le chargé de la Communication se refuse cependant de confirmer que le Dg de Camtel a passé l’après midi de jeudi dans son bureau de l’entreprise.ne Tout au plus se contente-t-il d’indiquer que «le Dg Camtel, c‘est comme les produits de l’entreprise. Ceux-ci sont connus de tous. Si le Dg, suggère-t-il enfin, était passé à la Pj tout le monde le saurait».

Evariste Menounga



Décryptage: Camtel, la gabegie au bout du fil

Dans une lettre adressée au Dg et ampliée à la présidence et aux services spéciaux, un cadre prévient l’opinion sur la descente aux enfers de l’entreprise.

Visiblement, le brûlot envoyé à David Nkotto Emane le 5 juillet dernier par son ancien collaborateur (l’employé aurait été libéré de ses charges comme il le souhaitait), Godfroid Ondoua Ella, n’a pas tardé à produire ses premiers effets. Car, l’audition du Dg de Camtel à la direction de la police judiciaire en fin de semaine dernière est certainement liée à cette «demande de départ volontaire» de Godfroid Ondoua Ella, ingénieur principal des travaux des télécommunications en service à Camtel. Dans sa requête aux allures d’audit fort documenté sur la gestion de l’entreprise publique de téléphonie, ce cadre de Camtel dissèque la gestion de David Nkotto Emane, dont le magister à la tête de Camtel se caractérise par une «détermination à vouloir à tous prix détruire Camtel, en foulant systématiquement au pied aussi bien les règles de l’art que la réglementation, et en opérant des détournements de deniers publics à tour de bras».

Ainsi, écrit par exemple Godfroid Ondoua Ella, à cause de la piteuse qualité du service offert aux abonnés, «plus d’un abonné Ctphone sur deux abandonne le réseau, jetant à la poubelle le terminal acquis chez Camtel (…) près de 500 abonnements à Internet ne sont pas renouvelés chaque mois ; et l’on est obligé de maintenir dans la base de données, des années durant, des abonnés qui ont depuis longtemps oublié qu’ils ont jamais souscrit un abonnement au réseau Ctphone, dans un souci de maquillage des chiffres officiels, tactique que l’on retrouve d’ailleurs sur le réseau fixe, où des dizaines de milliers d’abonnés continuent de recevoir des factures mensuelles, alors que leurs lignes sont hors service depuis de nombreuses années déjà».

Résultat des courses, les recettes de l’entreprise publique de téléphonie, malgré ce que l’ancien collaborateur de Nkotto Emane qualifie de «tapage médiatique» visant à vanter les prouesses de cette société, les recettes de Camtel «dépassent difficilement 30 milliards de Fcfa/an, le Ctphone [produit phare de l’entreprise] ne parvenant même pas à faire des recettes de 500 millions de Fcfa/mois, soit moins de 6 milliards/an, sur un budget annuel de plus de 100 milliards, budget néanmoins continuellement révisé à la hausse, visiblement pour tromper la vigilance du Chef de l’Etat».


Prélèvement des cotisations

Dans ce même ordre d’idée, pour montrer que le maquillage des chiffres est devenu un sport prisé à Camtel, l’ancien cadre de la maison qui dénonce la gestion de David Nkotto Emane se demande pourquoi, depuis 6 ans, l’entreprise revendique invariablement 220.000 abonnés. Chiffre qu’il trouve suspect, parce que ne variant jamais. On apprend également dans la correspondance de Godfroid Ondoua Ella, que malgré «de nombreux rapports dénonçant la violation systématique des règles de l’art lors de la conduite des travaux de pose de plusieurs centaines de km de câbles à fibre optique en régie (…) et en dépit du refus systématique des opérateurs Gsm que sont Mtn et Orange [manque à gagner de plusieurs milliards pour Camtel] d’emprunter une infrastructure visiblement de qualité douteuse», le Dg de Camtel a poursuivi ces travaux d’un montant de 38 milliards de Fcfa, rendant ainsi «la situation des près de 6.000 km d’infrastructures de câbles à fibres optiques hautement précaire».

Par ailleurs, sur ce financement de 38 milliards de Fcfa obtenu avec la caution gouvernementale auprès d’Eximbank of China, l’auteur de la lettre, après calcul, fait savoir que lesdits travaux ont réellement coûté 15 milliards de Fcfa, et demande à David Nkotto Emane de justifier l’utilisation des 23 milliards de Fcfa restants. En outre, l’ancien cadre de Camtel dénonce pêle-mêle l’ignorance des commissions de passation des marchés par le Dg, qui affectionne visiblement le gré à gré parfois au mépris de la loi ; l’utilisation incompréhensible des intermédiaires pour la fourniture du matériel auprès de Huaweï, ce qui double les prix de ces acquisitions ; les entraves du Dg de Camtel à l’exécution de marchés attribués à des entreprises qui ne sont pas ses préférées; le prélèvement des cotisations sociales qui ne sont pas reversées à la Cnps;... l’insolvabilité de l’entreprise qui n’arrive plus à payer ses prestataires … Pour terminer, Godfroid Ondoua Ella conseille au gouvernement de ne pas accorder de licence de mobile à Camtel sous Nkotto Emane, qui dirige une entreprise dont les «recettes globales mensuelles ont baissé d’au moins 1/3 entre mars 2005 et février 2007».

Brice R. Mbodiam

Rédaction de Cameroon-Info.Net
© 2000-2014 Cameroon-Info.Net [ Hits: 6959 Réactions: 12 Transferts: 4 ]
Publicite

 12 Réactions
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Featured Stories...



P U B L I C I T E


P U B L I C I T E
Copyright  ©  2000 - 2013  Cameroon-Info.Net. Tous Droits Réservés.