Javascript Tabs Menu by Deluxe-Tabs.com
Dernière mise à jour: 02-Sep-2014 - 17h26
Recherche:    Web CIN      By
533 visiteurs en ligne
L'Oeil du Sahel: Voici pourquoi Guibai Gaitama a été arreté !
Click to jump to 'Cameroon-Info.Net'
YAOUNDE - 29 DEC. 2012
© Cameroon-Info.Net
 81 Réactions
C'est du moins ce que font croire ses kidnappeurs.
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Votre Réaction (Max.: 3000 caractères)
CIN_Id * (max. 20 carac.)
Register HERE !
Mot de passe *
I forgot my password
Localité * (max. 20 carac.)
E-mail *
( * ) : Champs obligatoires
Mollah45
Bonn
  0
06-Jan-2013 09:12 EST
LES LIENS ENTRE BOKO HARAM, LE QATAR ET LES PAYS OCCIDENTAUX

Boko Haram linked to Qatar, Western Powers

November 22nd, 2011
NewsRescue- The radical Islamist group allegedly responsible for a spate of bombings across the Northern region and capital of Nigeria, Boko Haram(Western civilization is bad) has finally begun to reveal its long sought roots.
A recent report in the Nigerian THEWILL magazine detailed links to Mauritanian ex premiere Maaouya Ould Taya, the dictator who seized power in a coup in 1984 and led Mauritania as president and Prime Minister till he was ousted in 2005 and fled through Banjul Gambia to Doha, Qatar where he now resides under impunity.
The former soldier, who was a strong ally of the United States, France and Israel during his reign, has lived in Doha, Qatar with his family since August 22, 2005, after he was offered asylum in the Arab state, the report gathered.
The Algerian government Sunday announced that it has credible intelligence that Boko Haram has linked up with al Qaeda in the Islamic Maghreb (AQIM) which has its North African headquarters in Algeria. Deputy Foreign Minister, Abdelkader Messahel told journalists that intelligence report show both groups have been coordinating. We have no doubts that coordination exists between Boko Haram and al Qaeda, Messahel said.
Is Maaouya Ould Taya the African point man designated by the powers that be, in charge of coordinating, training and developing the AQIM branch in Nigeria?

Motive for support of AQIM and Boko Haram terror in Nigeria
Why would Doha, Qatar and ultimately the western powers wish for a powerful radical terrorist group in Nigeria? As happened in Libya, is this a means of ultimately overthrowing Nigeria’s government to gain control of Nigeria’s abundant resources?
Nigeria is the 14th top oil producer in the world with an estimated over 36 Billion barrels of oil reserve. The Nation among other African Nations rejected an American military presence under the AFRICOM program on its soil. The United States it is known desperately seeks a military presence in Africa to counter China’s increasing influence in the natural resource abundant continent. With the global recession, collapse of Europe and increasing trouble and sacking of European leaders, the western powers are beginning to show more and more desperation to acquire and secure greater resource.

newsrescue.com/boko-haram-linked-to-qatar-western-powers/#axzz2HCj5lJjl
Mollah45
Bonn
  0
06-Jan-2013 08:09 EST
5 000 Forces spéciales du Qatar avaient été déployées en Libye
Par Georges Malbrunot le 6 novembre 2011

PS : A ceux qui doutent du chiffre de 5 000 soldats qatariens déployés en Libye, je signale les propos du chef d’état-major du Qatar, rapportés le 26 octobre par The Guardian : "The numbers of Qataris on the ground were hundreds in every region. Training and communications had been in Qatari hands. Qatar … supervised the rebels’ plans because they are civilians and did not have enough military experience," AFP quoted him as saying. "We acted as the link between the rebels and Nato forces."

mai68.org/spip/spip.php?article3430

Abdelmalek Droukdel est Algérien et est âgé de 42 ans. Il est le fondateur d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

Baccalauréat en poche, il noue d'abord des contacts avec des combattants du Front islamique du salut (FIS). […]

Le 11 septembre 2006, Ayman al-Zawahiri, bras droit de Ben Laden et idéologue d'Al-Qaïda, annonce l'allégeance de l'organisation algérienne, confirmée le 13 septembre par un communiqué de son chef : « Nous prêtons allégeance à cheikh Oussama Ben Laden. [...] Nous poursuivrons notre jihad en Algérie. Nos soldats sont à ses ordres pour qu'il frappe par notre entremise qui il voudra et partout où il le voudra. »

La feuille de route se veut ambitieuse : fédérer l'ensemble des mouvements jihadistes dans la région (Tunisie, Maroc et Libye), soutenir les opérations militaires contre la coalition en Irak, voire en Afghanistan, transformer le sud de l'Algérie et le nord du Sahara en une zone de repli depuis laquelle les jihadistes frapperont les « apostats » en Europe et aux États-Unis. Droukdel déploie également une stratégie de marketing. L'ultraviolence du GIA et les coups de boutoir de l'armée algérienne ont fini par fragiliser le GSPC. Le label « Al-Qaïda » semble alors plus porteur. Et c'est le 24 janvier 2007 que naît Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). […]

Aussi le Printemps arabe survient-il à point nommé. Droukdel comprend très vite l'intérêt de ce désordre régional pour gagner des positions, promouvoir la cause et donner du crédit à la rhétorique salafiste. Il ordonne l'infiltration de groupes en Tunisie, qui interviendront quelques semaines plus tard en Libye. […]

Chaos

La rébellion touarègue, lancée en janvier dernier par le Mouvement national pour la libération de l'Azawad (MNLA), puis le coup d'État contre Amadou Toumani Touré, le 21 mars, constituent alors une deuxième occasion : profiter du chaos à Bamako pour avancer ses pions dans ce Sahel propice à tous les trafics et transformer les dunes maliennes en base arrière du jihadisme international.

www.jeuneafrique.com/Articles/Dossier/JA2698p024-033.xml2/algerie-mali-terrorisme-aqmiaqmi-abdelmalek-droukdel-l-emir-cache.html
Mollah45
Bonn
  0
06-Jan-2013 08:02 EST
L’hebdomadaire satirique français Le Canard Enchaîné rapporte dans son édition du mercredi 6 juin que l’émir du Qatar a livré une aide financière aux mouvements armés qui ont pris le contrôle du Nord du Mali.

Sous le titre : « ‘Notre ami du Qatar’ finance les islamistes du Mali », le Canard Enchainé indique que la Direction du renseignement militaire (DRM), qui relève du chef d'état-major des armées françaises, a recueilli des renseignements selon lesquels « les insurgé du MNLA (indépendantistes et laïcs), les mouvements Ansar Dine, Aqmi (Al Qaïda au Maghreb islamique) et Mujao (djihad en Afrique de l’Ouest) ont reçu une aide en dollars du Qatar. »
Le journal satirique ne précise pas les montants de cette aide qatarie ainsi que le mode de son attribution, toutefois il note que les autorités françaises sont informées des agissements des Qataris dans cette partie du Nord du Mali qui partage 1300 km de frontières avec l’Algérie.
En clair : les émirs du Qatar financent des mouvements islamistes armés qui sèment la terreur en Algérie et dans le Sahel ; qui détiennent des otages algériens et qui ont proclamé un khalifa islamique aux frontières algériennes.
Le pétrole du Sahel
Mais il y a mieux encore. Toujours selon le Canard, l’émirat du Qatar a des visées sur les richesses des sous-sols du Sahel. « Des négociations discrètes ont déjà débuté avec Total », le géant pétrolier français pour exploiter à l’avenir le pétrole dont regorge cette région de l’Afrique.

www.malijet.com/actualte_dans_les_regions_du_mali/rebellion_au_nord_du_mali/44980-le-canard-r%C3%A9v%C3%A8le-%3A-des-dollars-du-qatar-pour-financer-un-khalifa.html

«…les insurgés du MNLA (indépendantistes et laïcs), les mouvements Ansar Dine, Aqmi (al Qaïda au Maghreb islamique) et Mujao (djihad en Afrique de l’Ouest) ont reçu une aide en dollars du Qatar».
«Au début de cette année, écrit encore l’hebdomadaire, plusieurs notes de la DGSE ont alerté l’Elysée sur les activités internationales, si l’on ose dire, de l’émirat du Qatar. Et, sans vraiment insister, diplomatie oblige, sur le patron de cet Etat miniscule, le cheikh Hamad ben Kalifa al-thani, que Sarko a toujours traité en ami et en allié. Les officiers de la DRM affirment eux, que la générosité du Qatar est sans pareille et qu’il ne s’est pas contenté d’aider financièrement, parfois en livrant des armes, les révolutionnaires de Tunisie, d’Egypte ou de Libye».

www.slateafrique.com/88719/mali-qatar-accuse-soutenir-financierement-rebelles-nord
Mollah45
Bonn
  0
06-Jan-2013 07:57 EST
Quand j’écrivais, ici, qu’il y a un pacte entre, d’une part l’Arabie Saoudite et le Qatar, d’autre part, les Etats-Unis, pour recoloniser l’Afrique via les groupes islamistes, je ne pouvais imaginer avoir autant de preuves ultérieures et ci-dessous.

Lorsque Marafa fut condamné, les USA ont réagi. J’ai trouvé étrange leur attitude car je m’attendais plutôt à celle de la France. Les USA contrôlent le pétrole du Tchad. La création du Sud-Soudan est une marque déposée des sionistes américains pour exploiter les grands espaces agricoles de cette région. Le moteur de la rébellion Libyenne, contre Kadhafi, fut 5000 forces spéciales du Qatar. C’est encore le Qatar qui finance les groupes islamistes, du Nord, du Mali.

L’objectif des Occidentaux qui se cachent derrière le Qatar et l’Arabie Saoudite: contrôler le pétrole de la zone Sahara y compris le Cameroun par la création de plusieurs Etats islamistes dans cette région.
Mollah45
Bonn
  0
06-Jan-2013 07:50 EST
Bernardint : « Adieu donc! »

C’est quoi ? Tu veux te suicider ?

On ne dit pas « adieu » lorsqu’on sort victorieux d’une confrontation.
Bernardint
Au Jardin
  1
04-Jan-2013 18:10 EST
HORS SUJET
Bernardint
Au Jardin
  3
04-Jan-2013 07:42 EST
@Mollah45

« En effet, ce n’est pas dans l’article, du journaliste, que l’on devra chercher l’idée principale de la discussion car le texte est immuable. C’est chez ceux qui débattent, je veux dire toutes les personnes qui ont posté les textes. Finalement, tu es hors sujet. »


Tu ne te rends même pas compte du chapelet d'âneries que tu dé %%% s. Ton affirmation est exactement la définition du « HOR SUJET » Un autre que moi aurait déjà fermé son pupitre. Si on accepte ton principe, (car le texte est immuable) sur quoi devra reposer le premier post ? Il faudra d'abord attendre les interventions des autres participants pour écrire le premier post. Quelle logique ! Cela est au-dessus de ce que je peux apprendre. Je n’ai pas la tête aussi bien faite que la tienne.

Si tu as un ami conférencier, propose-lui donc mon extrait que tu viens de ressortir, et qu'il te dise le contraire de ce que j’ai affirmé. Ce qui est écrit est clair. Un autre cinaute t’a déjà interpellé sur le sujet. C'est bien CIN. Mais ne cherchons pas à paraître ce que nous ne sommes pas, et de manière agressive. Il n'est pas nécessaire de jouer les singes savants. Les singes, eux, ne cherchent pas à paraître. Ils font seulement ce que leur maître demande.

Prenons les grands discours : Martin Luther King, Obama, et même Biya. Montre-moi une seule conclusion si tu en es capable. Tu en es encore à mâchouiller péniblement ce que tu as appris au collège. Et encore ! Pour revenir à l’objet :

Ce que j'ai présenté en 6 points est une fiche d'arrêt (consulte wikipédia ou Larousse, etc.) Si elle est hors sujet, alors corrige là. Je t’avais même invité à le faire. Rien ! Du vide !

Je suis au regret de te dire qu’il n'y a pas quelque chose que tu puisses m'apprendre dans l'art de l'exposé. Si un jour, tu avais le temps, en supposant que tu puisses comprendre l’œuvre, je t’invite à lire le « discours de la méthode. » Tu le trouveras en livre de poche.

Mets donc tes conclusions partout et passons donc à autre chose. Cette joute encombre inutilement un forum dans lequel on trouve parfois des idées pétillantes. Moi, je reste ouvert pour apprendre encore.

P.s. La démonstration est toujours là, sous tes yeux.

Adieu donc!


Le Jardinier
Mollah45
Bonn
  2
04-Jan-2013 07:22 EST
J’avoue avoir commis une erreur d’analyse, par manque de lecture des documents sur l’origine de Boko Haram. Lorsque j’écrivais que Boko Haram n’a pas de membres familiaux ou amicaux au Cameoun.

Kmt_bantu: « Je ne sais pas pourquoi les défenseurs du régime voient des secrets d'état dans une information courante »

Comme Masfao, tu confonds Etat et chef d’Etat. Défendre l’Etat Camerounais face a’ une menace terroriste ne veut pas dire défendre Paul Biya. Les Laakamois, comme toi, combattent Biya et l’Etat. Ils veulent que Laakam soit au-dessus de la nation camerounaise. C’est un rêve utopique.

Kmt_bantu: « En quoi la précision sur le nom des personnes arrêtées est un secret d'état. »

Je t’ai déjà exposé, ici, comme défenseur du Laakam qui stigmatise ethniquement une certaine l’élite. En plus, tu ne cherches pas comprendre le contexte géostratégie camerounais.

Premièrement, La sécurité d’Etat ne doit pas être minimalisée, mais maximalisée car on ne sait jamais. Tu prouves une nouvelle fois ta petitesse d’esprit.

Deuxièmement, la stabilité relative du Cameroun due, non pas à Biya comme le chantent ses supporters, mais à la prise de conscience des luttes intermittentes du peuple depuis Douala Manga Bell et Martin Paul Samba. Elle fait des jaloux. Les Occidentaux sont en crises, non pas seulement économique, mais aussi idéologique. D’un autre coté, la Chine est une nouvelle puissance économique qui influence l’Afrique.
La stratégie des Occidentaux pour s ‘en sortir économiquement est la déstabilisation des Etats a’ travers le monde. Cette logique à deux options :

1) La logique de la carotte avec le FMI et la Banque Mondiale. Nous populations africaines subissent les conséquences des Plans d’Ajustements Structurels dont le but est de brader nos entreprises aux Occidentaux.

2) La logique du bâton en créant des conflits armés pour déstabiliser les Etats. La secte Boko Haram en fait partie.
Les défenseurs du Laakam, particulièrement ceux qui vont dans les organisations étrangères pour défendre le pseudo problème Bamiléké, peuvent servir de levier contre l’Etat Camerounais. Ironie de l’histoire, je ne vois pas Horus, Masfao, etc., dans ce débat de Boko Haram.
Madame Nkom Alice qui défend les homosexuels en violant la Loi Camerounaises représente aussi un levier contre l’Etat Camerounais. C’est pourquoi j’estime qu’il faut même l’arrêter.

Pour terminer, l’Etat camerounais, quoiqu’on dise, est en ce moment l’un des meilleurs en Afrique. Voila la Cote d’Ivoire qu’on compare souvent au Cameroun. C’est un pays sans Etat depuis que Houphouët-Boigny avait accepté une base militaire française dans le territoire. Car l’armée nationale est le bras séculier de l’Etat.
Mollah45
Bonn
  2
04-Jan-2013 06:28 EST
Bernardint : « Je n’ai pas affirmé, j’ai démontré »

Ah bon ! Démontrer est une démarche rationnelle s’appuyant sur des évidences. Tu t’appuies sur quoi ? Sur rien. Par contre, je fournis de nombreuses références prouvant que l’Etat Camerounais est menace’ par la secte Boko Haram. Je comprends maintenant pourquoi tu faisais des affirmations gratuites contre mes posts concernant la méthodologie des articles, thèses et livres.


Bernardint : « Revenons à l’objet de la discussion en 6 points. »

C’est la confirmation que tu ne maitrises pas le discours rationnel. Car, toute discussion à une idée principale. Tes 6 points sont des idées secondaires. En plus, tu ne connais pas
Comment exposer l’idée principale, d’un sujet, de discussion.

En effet, ce n’est pas dans l’article, du journaliste, que l’on devra chercher l’idée principale de la discussion car le texte est immuable. C’est chez ceux qui débattent, je veux dire toutes les personnes qui ont posté les textes. Finalement, tu es hors sujet.

Bernardint, je vais te démontrer comment il fallait s’y prendre.

Quelle est l’idée dominante chez tous ceux qui ont écrit des posts ?
La réponse à cette question met en lumière l’’idee principale de la discussion. Il s’agit clairement du comportement de Guibai Gaitama en tant que citoyen Camerounais. Car, pour certains, il fait son boulot, de journaliste ; Pour d’autre, il trahit l’Etat.

Voila comment il fallait s’y prendre.

- Bernardint : [09-Dec-2012 20:19] : « Le texte s’articule alors en escaliers descendant jusqu’à la fin. C’est donc qu’il existe mille manières d’écrire. L’important est de garder l’intérêt du lecteur croissant ou entretenu. […]
En règle générale, quand un texte est bien écrit, la conclusion est superflue. Tout est déjà dit. »

Du charabia. C’est quoi « Le texte s’articule alors en escaliers descendant jusqu’à la fin » ? C’est une autre preuve que tu ne connais pas le discours rationnel. Par consequent, tes textes n’ont pas de consistance. Et comment peut-on alors debattre avec toi ?

Depuis quand un texte, une discussion, ne se termine pas par une conclusion ? D’ailleurs, dans un debat, l’expression « queue de poisson » indique qu’il n y a pas eu de conclusion.
Keko Bravo
Yaoundé
  0
04-Jan-2013 04:11 EST
@Mot Binam,

Mәkút mәbε tә wómaná...

Deux fous ne se querellent pas...
Mot Binam
Akom Etam
  0
03-Jan-2013 19:09 EST
Hahahaha!
Qui l'aurait cru?
Le masque est tombé!
C'est "sanguinaire"...
Je le savais!
Ces loups ravisseurs qui s'habillent de vetements d'agneaux....
Bernardint
Au Jardin
  4
03-Jan-2013 16:25 EST
Pauvre déchet humain !
Mot Binam
Akom Etam
  0
02-Jan-2013 22:01 EST
P.ute vérolée
Mot Binam
Akom Etam
  3
02-Jan-2013 21:58 EST
Aaaah!
Le masque tombe!
Bonne nouvelle!
Bernadinct, je vais lever l'infra-texte que j'ai utilisé en aval pour t'éviter l'humiliation sur la place publique.
Tu ferais mieux d'apprivoiser tes petits airs de negre de salon, tu n'impressionnes que la racaille ici. Contrairement a toi, bon nombre ici, ont non seulement traversé la Mediterranée, mais aussi l'Atlantique. Nous sommes donc capables de reconnaitre entre mille le negre de salon typique...
Tu n'es qu'un "phraseur" dépourvu de capacité d'analyse, de jugement, de modestie, et surtout de probité intellectuelle.
L'épitomé de cette malhonneteté s'est illustré sur ce fil une fois de plus: ta déclaration, en filigrane, justifiant et imputant ton absence du Cameroun depuis des decennies au régime de la double-nationalité...

Ici a CIn, tu louvoies comme un renard autour d'un poulailler. Tu utilises les belles phrases pour séduire les ames simples. Mais derriere ce vernis, se terre un individu sans substance, prétentieux, dont la tete est si enflée qu'il ne trouverait aucun casque de motocycliste a sa taille.
Pourtant, il est le premier a parler d'ego....
Tes petits mouvements de trapeziste ne trompent personne ici...Tout comme tes louvoiements avec Maurice Kamto. J'en veux pour preuve, a chaque fois, tu as été contraint sous pression de vomir tes mots, et surtout, te livrer a un exercice impregné dans votre ADN: "parler avec les deux cotés de la bouche".
Mon cher Gaulois a la peau noire, c'est ainsi qu'on reconnait les calebasses vides ici en Ameriques, lesquelles sont appellées "empty suits ou "hot air balloon"....
Tu t'étais livré en spectacle ici comme une %%% vérolée en crise d'opium dans l'affaire Strausskahn-Nafissatou.
Quand bien meme Mme Nafissatou aurait été dans ses torts, quel Africain digne de ce Nom se mettrait a la vilipender sur la place publique?

La premiere chose qu'on enseigne a l'enfant Africain, sous les paletuviers, c'est : "ce n'est pas parce que ta femme fait pipi au lit que tu devrais aller le raconter sur la place publique"
Que t'est-il arrivé dans cette Gaule glaciale, Mr Dupont?
"As-tu perdu ta matchette dans le bois des palmiers raphia?"

Espece de Oncle Tom!
Bernardint
Au Jardin
  4
02-Jan-2013 20:09 EST
"Mot Binam,
Je n'ai absolument rien compris de ce que tu écris."
@Mot Binam

J'ai relevé ceci :


@ Bernadinct:
Voici les 2 phrases que tu as écrites a quelques minutes d'intervalle, t'adressant a MotBinam:

"Mot Binam,
Je n'ai absolument rien compris de ce que tu écris."

"Quelques heure apres, parlant du meme sujet:

- "Toi, au bout d'un énième post, tu crois qu'il n'y a qu'une seule proposition de toi que je n'ai pas comprise, alors qu'il en est de presque tout."



Tu trouves de la contradiction dans ces deux phrases. S'il existe un instituteur dans ton quartier, montre lui ces deux prépositions. Il t'éclaireras sans doute.

Et ça veut débattre quand c'est incapable de comprendre ce qu'un enfant du cours élémentaire saisirait à la volée !

Si l'insulte est un argument, je comprends pourquoi ton évolution s'est arrêtée au ras des pâquerettes.


Ouste et Bon vent !
Bernardint
Au Jardin
  6
02-Jan-2013 19:51 EST
@Mbe Mot

Mon frère,

Je comprends tes peurs, mais la peur n’exclut pas le danger. Crois-tu que Boko Haram est au Nigéria parce qu’on a publié des noms, ou au Mali ?

Non mon frère, il n’y a aucune concession à faire à des terroristes. Le terrorisme se nourrit de la faiblesse des Etats. Le but d’un terroriste est de semer la terreur. Le Cameroun n’a pas à avoir peur, d’autant qu’il a mis en place le plus puissant des centres antiterroriste en Afrique. C’est à mettre au crédit de Biya.

Le geste de GG est salutaire. C’est un geste banal qui sert même la sécurité du Cameroun. Ceux qui restent cachés tremblent chaque jour de se savoir découverts. Ils se disent, et si même les journalistes connaissent nos nom… Plus que tout, ils savent qui a arrêté leurs confrères et les a extradés, sauf si tu penses qu’on a arrêté tout le monde et qu’il n’y a plus à s’en faire.

Cette même peur de parler, d’agir, de prendre son destin en mains fait que nous avons laissé pendant 30 ans un tyran faire ce qu’il voulait de notre destinée. Dans quelle situation sommes-nous aujourd’hui ?

Les terroristes extradés au Nigéria seront jugés. A ce moment-là on saura où ils ont été arrêtés. Que faudra-t-il faire ? Demander au Nigéria de taire l’endroit où ils auront été arrêtés ? Le jugement sera nul dans ces cas.

Non, vraiment non ! Il n’y a pas de raison d’avoir peur. S’ils frappent le Cameroun, c’est qu’ils l’auront décidé. D’ailleurs, ils l’ont déjà fait. Alors ?



Le Jardinier
Bernardint
Au Jardin
  5
02-Jan-2013 19:19 EST
1. Les forces de l’ordre camerounaise arrêtent 31 terroristes de la secte Boko Haram

2. La justice camerounaise extrade les dits terroristes au Nigéria où ils sont accusés de crimes

3. Un journaliste publie les noms des prisonniers extradés, uniquement ceux des prisonniers

4. Des agents des forces de l’ordre enlèvent le journaliste pour l’interroger sur ses sources

5. Quelques heures après, malgré son refus de répondre, le journaliste est remis en liberté.

6. Aucune poursuite n’est engagée contre lui.
Bernardint
Au Jardin
  4
02-Jan-2013 19:15 EST
@Mollah45

Tu écris ceci :

"Tu affirmes, sans preuve, que mes analyses sont fausses ; Ce sont des élucubrations [ton dernier post]. Or le passage de RAOUL GUIVANDA confirme le bien fondé de mes analyses. Et je disais déjà ceci, il y a plus de six mois "

Je n’ai pas affirmé, j’ai démontré. Toutes les réponses se trouvent dans mon post précédent. S'y référer te sera bénéfique. Je vais continuer plus bas. Il faut d’abord prendre les problèmes comme ils se présentent et non comme on les aurait prédit. Il est alors inutile de considérer le reste du propos tellement tu es hors sujet en nous parlant de tel fondateur de secte, etc.

Revenons à l’objet de la discussion en 6 points. Si tu en trouves d’autres, mets les.

1. Les forces camerounaise de l’ordre arrêtent 31 terroristes de la secte Boko Haram
2. La justice camerounaise extrade les dits terroristes au Nigéria où ils sont accusés de crimes
3. Un journaliste publie les noms des prisonniers extradés, uniquement ceux des prisonniers
4. Des agents des forces de l’ordre enlèvent le journaliste pour l’interroger sur ses sources
5. Quelques heures après, malgré son refus de répondre, le journaliste est remis en liberté.
6. Aucune poursuite n’est engagée contre lui.
Voici notre problème. Si tu peux y répondre, c’est bien. Si c’est pour te lancer dans des élucubrations sur tes écrits passés, alors ce sera sans moi. Vous avez trop pris l’habitude de débattre sur des sujets qui n’ont rien à voir avec l’objet principal. Et pour souvent te suivre, j’ai constaté que tu abondais dans ce sens. J'ai appris ici de gens de toutes catégories, il n’ y a pas de honte à ça. Dans cette histoire tu es à côté de tes pompes.

Cependant, s’il plaît à un certain @Mollah 45 de se croire plus intelligent que toute la magistrature camerounaise, que la police, que le gouvernement, alors que nous connaissons sa frénésie à embastiller, laissons faire. En engageant le débat, je pensais que Mollah pouvait argumenter sur l’objet de la cause plutôt que d’invoquer de sujets connexes et la magie de ses prédictions.

Je n'ai pas, moi, la patience des rochers du bord de mer.


Le Jardinier
Mot Binam
Akom Etam
  6
02-Jan-2013 14:37 EST
LES NEGRES DE LA GAULE:

Ils épousent ces Gauloises a la chevelure aussi argentée que les soies des épis de maïs de la Terre nourriciere.
Ils se voient alors en conquérant du Royaume des Cieux. Du haut de leur piédestal, ils pietinent cette terre nourriciere.
Jusqu'au moment ou leurs pubis blanchissent comme des plantations de coton en floraison...C'est alors qu'ils se rappellent, a nouveau, de la Terre Nourriciere.
Quel destin!
Celui de ces negres exilés!

.
Mbe Mot
Ebolowa
  3
02-Jan-2013 11:01 EST
@Bernardint
Au Jardin

Tu as dit:

"Si une organisation comme Boko Haram retrouve des membres qui étaient sensés être au Tchad se retrouver prisonnier au Nigéria il y aura pour eux deux possibilités. Soit les dits membres se sont introduits en cachette au Nigeria et ont été pris, ou ils ont été livrés par les Tchadiens. Il n'y a pas d'autre alternative..."

S'agissant d'un sujet sensible, comme l'ont estime certains cinautes, je pense qu'il vaille mieux laisser planer le doute sur "leur présence au Nigeria..." (ton exemple) que de livrer ceux qui ont favorisé ce transfert.

Pour ceux qui confondent l’État au Chef d’État, c'est bien malheureux. Si ma mémoire ne me lâche pas, on nous apprenait en droit Cons. que l’État (ou bien la nation, je ne sais plus très bien) est un ensemble constitue par un territoire, une population...pour ne citer que ces deux éléments. Alors, la sécurité de l'Etat veut dire quoi? tout simplement la sécurité des citoyens que nous sommes et que doit garantir en tout temps et en toutes circonstance avec tous les moyens dont il dispose l'appareil dirigeant de l’État qui a à sa tête un Chef.
Si donc la secte en question attaque le Cameroun, c'est nous qui payerons les frais par des assassinats massifs comme au Nigeria et non le Chef d’État, de toutes les façons pas de si tôt.
Nous comprenons bien les ennemis de l'individu Biya qui s'appliquent à déverser toute leur bile sur lui à la moindre occasion.
Est-ce que sincèrement sieur Guibai afficherait son propre nom dans sa feuille de choux au cas ou il favoriserait l'arrestation d'un ou plusieurs membres de cette secte?
J'ai toujours dit que la haine à l'endroit d'un homme ne doit pas nous faire perdre raison,
Kmt_bantu
Kemet
  4
02-Jan-2013 08:50 EST
de la bonne information, d’ailleurs dans les liens que j’ai mis, on apprend qu’un sénateur en activité est fortement accusé de fricoter avec la nébuleuse. Toute personne avisée du fonctionnement des réseaux, sait que les organisations Boko Haram dispose d’un service de renseignement et ne compte pas uniquement sur des articles de presse

La coopération et les échanges de prisonniers étant de notoriété publique, je ne saisis pas toujours le secret d’état que constituent les noms des personnes échangées.
Kmt_bantu
Kemet
  4
02-Jan-2013 08:47 EST
Quand la défense du régime qui enlève en plein jour des journalistes au lieu de leur servir une convocation républicaine, pousse à transformer un secret de polichinelle en secret d’état et à ne pas regretter les pratiques barbouzardes des services de sécurité, je réalise que la notion est élastique et autorise pour certains toutes les dérives

Nos adeptes de la logique autoritaire nous apprennent que la liste des noms des personnes échangées entre les services camerounais et nigérians est un secret d’état, qui justifie le type d’enlèvement par nous décrié, même le SED n’arrive pas à justifier un dysfonctionnement honteux, profitant de la présence des journalistes venus se renseigner pour exfiltrer le colis encombrant à la DGRE.

Pour nos censeurs de l’autocratie, le secret entourant la coopération entre le Cameroun et le Nigeria, est un secret de polichinelle, dont le monde en France, la BBC en GB, Jeune Afrique, sans oublier les journaux nigérians, nous avaient donné la primeur, il suffit de revisiter les liens que j’ai mis pour consultation, pour que nos censeurs ne fassent plus la confusion, le secret d’état éventé met en péril, le service secret, par exemple les journaux américains avaient révélé l’identité d’une agent secret qui officiait au Niger comme journaliste, bien qu’elle fut la femme d’un diplomate, la révélation de son nom rendait inopérant son utilisation par les services secrets et mettaient en danger, ces contacts fournissaient d’information, puisque les adversaires avaient une connaissance précise d’un agent, dans le cas d’espèce en discussion, comme nous avons lu dans les journaux, les noms des membres d’al qaeda échangés par les services européens et américains et renvoyés dans leurs pays d’origine, autant la liste de ces noms n’étaient pas un secret d’état.
Un autre secret d’état serait la révélation de l’emplacement d’une base secrète ou de l’existence d’un camp spécial ou d’une cellule secrète, permettant à l’organisation réprimée de mettre en œuvre une attaque contre la cible identifiée, mais une fois encore il ne s’agit de rien de tel. Enfin pour nos partisans du rapt et des secrets dans un panier troué et de contenu public, c’est que l’organisation Boko Haram, dont le fondateur est un camerounais d’origine, contrairement à ce que pense un expert en risques es secret d’état, que cette organisation n’a pas de liens familiaux avec le terrain camerounais, alors que plusieurs camerounais de naissance y officient, à moins de croire à la sorcellerie, que leurs liens familiaux se seraient évaporés, d’ailleurs si certains de leurs membres trouvent refuges et bases arrière en teritoire camerounais, c’est parce qu’ils y ont des attaches et connexions. Oui disais-je, Boko Haram n’a pas besoin de l’œil du sahel pour savoir quels sont les membres pris dans les filets, encore moins ceux en interrogation en territoire nigerian, puisque les affinités multiples et la porosité des services leur permettent de disposer de
Mot Binam
San Diego
  4
02-Jan-2013 00:23 EST
@ Bernadinct:

Tu as écrit:
"...Tu peux te moquer. Bientôt on ne pourra plus empêcher les enfants du pays de retourner chez eux au prétexte qu’ils ont acquis une autre nationalité. C’est la marche de l’histoire et 2013 est l’année"

Hahahahahaha!
Celle la est la meilleure!
Tu t'atteles maintenant a la propagation de fausses rumeurs assaisonnées d'un zeste de charlatanisme? Pauvre Mr Dupont!

Quand a t-on empeché ceux qui avaient une double-nationalité d'aller au Cameroun?
J'ai trois vrais passeports (je peux le reveler 3 années apres...), pourtant je suis au Cameroun tous les ans en depit de l'humiliation annuelle d'une attestation de residence...

Bernadinct, ta déclaration a le merite de confirmer ce que ma théorie predisait deja depuis l'affaire Nafissatou: tu es bel et bien un Gaulois a la peau noire, jadis citoyen du Char-des-Dieux, qui, autrefois sacrifia ses racines a l'hotel d'un entre-jambe dépigmenté; et, ayant disseminé a tout vent sur le terreau gaulois sa semence, se rappelle au crépuscule de sa vie, la belle mamelle nourriciere d'antan.

2013!!!!
N'est ce pas la fameuse année de prédiction des vénérables oracles des montagnes?
Tu es leur "mouth-piece" maintenant ? (En voila un autre mot anglais)
Chassez le naturel, il revient au galop...
Mollah45
Bonn
  3
01-Jan-2013 23:37 EST
Nigeria-Cameroun et le Tchad menacé par l'intégrisme islamique

Nigeria-Cameroun et le Tchad Nigeria-Cameroun et le Tchad menacé : la secte islamiste Boko Haram menace de repasser à l’attaque La secte nigériane Boko Haram, qui avait été sévèrement réprimée l’année dernière par la police du pays, a annoncé aujourd’hui qu’elle reprenait son combat divin et a menacé d’étendre ses activités au delà des frontières du Nigéria, rapporte Africasia. « Nous allons lancer des attaques plus importantes que les moudjahidines irakiens ou afghans contre nos ennemis à travers le monde, particulièrement aux Etats-Unis (...), mais notre attention est actuellement concentrée sur le Nigeria, le Cameroun et le Tchad qui nos principaux points de départ », a déclaré Musa Tanko, porte parole des Boko Haram le 31 juillet 2010. Révélation : des liens étroits entre la secte Boko Haram et Al-Qaida Maghreb Des membres de la secte nigériane auraient été formés par les terroristes algériens Pour démontrer qu’ils n’ont pas échoué dans l’affaire de la secte Boko Haram, les services de sécurité nigérians ont multiplié les révélations. Le pouvoir politique était informé depuis 2007 et de nombreux membres de la secte ont été à « l’école du GSPC », en Algérie.

miepna.com.over-blog.fr/article-nigeria-cameroun-et-le-tchad-menace-par-l-integrisme-islamique-54990532.html
Mollah45
Bonn
  3
01-Jan-2013 23:32 EST
Selon les informations rapportées par The Nation, le premier groupe de « personnes recrutées par l’Algérien ( des Nigerians,Nigeriens, Camerounais et Tchadiens sont parties s’entraîner en 2006 ».

miepna.com.over-blog.fr/article-nigeria-cameroun-et-le-tchad-menace-par-l-integrisme-islamique-54990532.html

xxxxxxxxxxxxxx
Cameroun. La menace islamiste s'invite dans l'opération épervier

Depuis son arrestation le 16 avril dernier, Marafa Hamidou Yaya occupe les devants de la scène à travers une forte activité épistolaire. Pendant qu'on s'attend à la publication d’une nième lettre, voici plutôt une menace terroriste - et pas des moindres - qui se signale à Garoua, bastion de ce cacique du RDPC (Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais).
D’après des informations relayées par Radio Équinoxe émettant en FM a Douala au Cameroun, des affiches collées à divers points stratégiques de la ville de Garoua et signées Boko Haram demanderaient la libération immédiate du désormais célèbre prisonnier sous peine de représailles.
On se demande quel lien peut entretenir un ancien ministre de cette stature avec ce groupe célèbre qui donne des insomnies au pouvoir fédéral du voisin nigérian. Pour une certaine opinion, même s’il ne faut pas négliger la menace, celle-ci serait l’œuvre non pas des islamistes eux-mêmes, mais plutôt des affidés de l’ancien ministre d’État devenu depuis son arrestation une véritable curiosité.
Nous y reviendrons
Ibii Otto
www.cameroonvoice.com/news/article-news-7116.html
Mot Binam
Akom Etam
  4
01-Jan-2013 23:24 EST
@ Bernadinct:
Voici les 2 phrases que tu as écrites a quelques minutes d'intervalle, t'adressant a MotBinam:

"Mot Binam,
Je n'ai absolument rien compris de ce que tu écris."

Quelques heure apres, parlant du meme sujet:

- "Toi, au bout d'un énième post, tu crois qu'il n'y a qu'une seule proposition de toi que je n'ai pas comprise, alors qu'il en est de presque tout."

Hahahahahahaah! Ces Gaulois Camerounais! Si moi je ressemble a Biya, toi tu es un frere siamois de Maurice Kamto: tu parles avec les deux cotés de ta bouche...
On ne vous enseigne pas la-bas de faire attention aux traces que vous laissez par ecrit?

Tiens une autre....
MotBinam avait écrit ceci, en s'adressant a Bernadinct:

"Pour terminer, Mr Le Jardinier, Domminique Strauss-Kahn a negocié a l'amiable pour environ 6 millions de dollars, les poursuites de Nafissatou. a New York.. "
Quelques heures apres, Bernadinct s'interroge:
"De quel montant parles-tu ? Incompréhensible ! "

C'est quoi, l'age ou l'ADS? (Attention Deficit Syndrom)

« Le fait qu'un secret soit révélé ne l'annule point. Voila pourquoi les mots trahison et fuite ont vu le jour... » (Mot Binam)

"Cela veut-il dire qu’un secret révélé, comme tu dis est encore un secret ? C'est impossible." (Reaction de Bernadinct)

Etonnant que meme celle la t'ait échappée....
Cela voulait dire que tu ne pouvais pas logiquement remettre en doute la validité d'une information sur la base que le reglement a l'amiable etait un secret; car les deux ne sont mas mutuellement exclusifs (validité de l'info. et secret), dans la mesure ou trahison et fuites sont 2 mecanismes connus capables de reveler un secret....

"Que ceux qui ont compris lèvent le doigt. Nous sommes dans un forum ici et il est nécessaire d’écrire pour tout le monde et non pour soi-même." (Reaction de Bernadinct)

Vous vous trompez, Monsieur Dupont...
You are out of touch...(Toi qui voulait m'entendre parler l'anglais tu es servi...)
Beaucoup de Camerounais authentiques comprennent le style figuratif que j'ai expressément utilisé ici afin t'empecher les mouches de s'interesser au vinaigre que je te servais...
Car c'est ainsi qu'on s'adresse a une certaine classe, chez nous, a l'ombre des palétuviers....
Mais il faut etre un inititié pour y piger quelque chose...
Je comprends que tu perdes ton latin...Mr Dupont
Mollah45
Bonn
  3
01-Jan-2013 23:11 EST
(Suite et fin)
A la question de savoir pourquoi les activités du leader de Boko Haram, Mohamed Yusuf, n’ont pas été stoppées à temps avant qu’il ne constitue une menace à la sécurité, ils font valoir que le SSS a arrêté, après enquête, une trentaine de membres du groupe. « Seize d’entre eux, y compris leur leader Mohamed Yusuf, ont été traduits devant une haute cour fédérale à Abuja. Mohamed Yusuf a obtenu une libération sous caution. Nous savions qu’il mènerait des représailles. Tous les rapports de sécurité le concernant ont été mis à la disposition de la Force de police du Nigeria par le SSS ».
Selon la même source, l’action du SSS a été contrecarrée par des leaders musulmans qui s’en sont pris au directeur général du State Security Service (SSS), M. Afakirya Gadzama, et l’ont accusé de « chercher à humilier l’islam parce qu’il est chrétien ». Pour dissiper les craintes de préjugés religieux, le patron du SSS a organisé une réunion avec de hauts dirigeants musulmans avec certains des suspects arrêtés. « Ils ont fini par admettre les conclusions des services de sécurité » et cela a aidé à calmer les esprits car les dirigeants musulmans ont « compris que les menaces étaient réelles ». Les combats qui ont lieu dans le nord-est du Nigeria entre les forces de sécurité et les islamistes de la secte Boko Haram, qui signifie « l’éducation occidentale est péché », ont fait plus de 700 morts.
Par M. S., pour Le Quotidien d’Oran
Mollah45
Bonn
  3
01-Jan-2013 23:09 EST
Révélation : des liens étroits entre la secte Boko Haram et Al-Qaida Maghreb
lundi 3 août 2009 / par notre partenaire Le Quotidien d’Oran

Des membres de la secte nigériane auraient été formés par les terroristes algériens. Pour démontrer qu’ils n’ont pas échoué dans l’affaire de la secte Boko Haram, les services de sécurité nigérians ont multiplié les révélations. Le pouvoir politique était informé depuis 2007 et de nombreux membres de la secte ont été à « l’école du GSPC », en Algérie.

De nombreux membres de la secte de Boko Haram, écrasée récemment par l’armée nigériane dans des opérations qui ont fait plus de 700 morts, auraient été « formés » en Algérie au cours des trois dernières années dans les rangs du GSPC. Le journal The Nation indique que le State Security Service (SSS) nigérian dans un rapport remis à la présidence du pays en 2007 a identifié la secte Boko Haram et l’a classée comme « groupe religieux meurtrier ».
Selon une source « haut placée », citée par le journal, l’une des conclusions du SSS nigérian est que beaucoup de membres du groupe ont été formés en Algérie. Ils auraient des liens avec le GSPC dans la région du Sud.
Selon ces révélations, un Algérien du nom de Khaled Bernaoui a été identifié comme le « sponsor » de ce groupe. Les révélations distillées par le service de renseignement nigérian sont clairement destinées à démontrer que le SSS n’a pas échoué à identifier la menace et à alerter l’autorité politique. C’est, outre la manière expéditive et sanglante dont l’armée nigériane a réglé le cas des « talibans », l’une des questions qui se posaient. En révélant l’existence d’un rapport daté de 2007, les services nigérians renvoient ces questions vers le pouvoir politique. Selon les informations rapportées par The Nation, le premier groupe de « personnes recrutées par l’Algérien sont parties s’entraîner en 2006 ». Selon la même source, le « neveu d’un ancien gouverneur du Nord-Est a été profondément impliqué dans la coordination de la secte. De même qu’un ancien président du gouvernement local de l’Etat du Niger ». Leur plan est de « résister à l’idéologie capitaliste » et de « comploter pour prendre plus de pouvoir » et de mener des attaques suicide dans les principales villes, selon le modèle irakien. Six artificiers ont été formés sur place dans l’Etat de Borno mais la plupart des « armes et des munitions sont présumées avoir été ramenées d’Afghanistan ».
« Ce n’est pas un échec du renseignement... »
Selon les services nigérians, « le groupe était lié au réseau Al-Qaïda à travers certains de ses membres comme Abdul Barah et Mohamed Al-Amin qui a été en Afghanistan et dispose de liens forts avec quelques dirigeants d’Al-Qaïda ». Conclusion de la haute source au journal The Nation : « vous ne pouvez pas dire que les troubles religieux ont été un échec du renseignement, cela est loin de la vérité ». A la question de savoir pourquoi les activités du leader de Boko Haram, Mohamed Yusuf,
Mollah45
Bonn
  3
01-Jan-2013 22:50 EST
2) Ta fuite en avant.
Incapable de contredire mon dernier post axé, comme tes précédents, autour de la publication de la liste des terroristes, tu te lances dans une fuite en avant en évoquant cette fois-ci le Droit.
Finalement, ta longue démonstration, sur le Droit, n’a pas de valeur face aux menaces concrètes, sur le territoire national, de la secte Boko Haram, qui aurait des membres Camerounais, selon un haut responsable Nigérian.

3) Mollah45 affirme: « Quand j’écrivais plusieurs posts, ici dans CIN, sur le risque de Boko Haram contre l’Etat Camerounais, où étais-tu ? »

Ma phrase ci-dessus que tu qualifies d« 'EGO poussé à son maximum » n’est qu’une interrogation d’un citoyen conscient face au danger de cette secte. Concernant l’ego, que tu mets en majuscule, tout le monde peut voir comment tu tentes de ridiculiser Mot Binam qui n’est pas un bleu. Celui-ci adopte un profil bas, non pas par faiblesse, mais par sagesse du village que tu n’as pas. Et il te répond finalement sur un ton sarcastique : « Dans le cas d'espece, toi le Gaulois, jadis citoyen du Char-des-Dieux, fervent avocat de la langue de Baudelaire, tu me demandes de t'ecrire dans la langue de Shakespear...Tout simplement parcequ'une proposition du commun des Gaulois t'a echappé. »

4) Les ethnofasicstes ont plombé CIN. Aussi certains qui veulent montre leur nombril d’académicien, d’intellectuel. On aurait pu mener un vrai débat citoyen d’autant plus que le sujet est important et il y a des pistes comme le nom de l’Algérien Khaled Bernaoui qui serait le créateur de Boko Haram.
Mollah45
Bonn
  3
01-Jan-2013 22:41 EST
@Bernardint

1) Tu écris : « La sureté de l'Etat n'est pas en cause. »

Je te donne les preuves, en contradiction avec ta pensée, que je viens de découvrir.

AMCHIDE: 31 membres de Boko Haram livrés au Nigeria
Yaoundé, 27 Décembre 2012
© RAOUL GUIVANDA | L'Oeil du Sahel

RAOUL GUIVANDA écrit : « Jointe au téléphone, une source haut placée au State Security Service (SSS) à Maiduguri dans l'Etat de Borno, [affirme]: « De plus, il y a des Camerounais qui opèrent déjà dans la secte mais mes amis camerounais refusent de l'admettre».
Depuis toujours, le SSS a une idée claire de cette présence des camerounais dans la secte. Dès 2007, le State security-service avait appris, selon le journal The Nation, que des Nigérians, des Nigériens, Tchadiens et Camerounais avaient été recrutés en 2006 par un algérien du nom de Khaled Bernaoui pour former le premier noyau de ce qui est aujourd'hui la secte Boko Haram. »
Mais c'est après les violences déclenchées entre le 26 et 30 juillet 2009 dans l'Etat de Bauchi, et après la mort du gourou de la secte, Mohamed Yusuf, que les autorités nigérianes ont obtenu confirmation de la profondeur stratégique de Boko Haram au Cameroun. »
Source : www.cameroon-info.net/stories/0,39849,@,amchide-31-
membres-de-boko-haram-livres-au-nigeria.html

Tu affirmes, sans preuve, que mes analyses sont fausses ; Ce sont des élucubrations [ton dernier post]. Or le passage de RAOUL GUIVANDA confirme le bien fondé de mes analyses. Et je disais déjà ceci, il y a plus de six mois :

Mollah [27-May-2012 06:32 EDT] : « En matière géostratégique, la secte islamique Boko Haram qui fait des ravages dans le Nord du Nigeria en ce moment te [KMT_Bantu] dis quelque chose? Je ne pense pas compte tenu, de la teneur, de tes posts.
Un extrait de l’article – La secte Boko Haram inquiète le Nord-Cameroun - Pendant que les autorités sont sur le qui-vive, les agents de renseignement se déploient sur le terrain. du journal – Le Septentrion : « L’inquiétude des autorités de la région du Nord à propos de cette menace peut être fondée. Il faut remarquer que la ville de Garoua, étant en majorité musulmane, peut constituer une terre d’accueil au Boko Haram. En effet, la particularité de l’homme musulman étant son obéissance inconditionnelle à son guide spirituel, il n’est donc pas exclu que des messages de ralliement puissent circuler de bouche à oreille lors des rassemblements de prière. »

Le Président Deby, affirme la presse, était au Cameroun pour une concertation à propos de la secte Boko Haram du Nigeria.
Notre myopie, au Cameroun, particulièrement dans CIN, ne nous permet pas de voir le risque de la naissance d’un mouvement armé du grand Nord en relation avec la secte Boko Haram.

Que dire des posters, en couleur grand format, non pas « Marafa », mais de « Son Excellence Marafa » qui circulent clandestinement à travers le territoire national?
Kolo Mama
Obala
  0
01-Jan-2013 14:55 EST
"la jalousioe provient de l'incapacité" quand on est incapable de diriger un pays dépuis 30 ans on choisit de détourner l'opinion par l'intimidation le tribalisme et la haine, puisque le peuple n'aime pas ses dirigeants à cause de leur façon de gouverner alors ces dirigeants font tout pour que ce peuple ne s'aime pas, vous avez dit politique du "renouveau"
Bernardint
Au Jardin
  5
01-Jan-2013 14:27 EST
@Mot Binam

Ta manière de faire ressemble beaucoup à celle de Biya. Trente ans qu'il ne cesse de tirer le pays vers le bas, le voici à l'aube d'une année nouvelle qui nous dit que ses objectifs seront atteints.

Toi, au bout d'un énième post, tu crois qu'il n'y a qu'une seule proposition de toi que je n'ai pas comprise, alors qu'il en est de presque tout.

Dans ton exemple tu utilises de manière très personnelle deux notions dont l'inter changeabilité n’est pas avérée Tu écris « qui peut le plus peut le moindre » Or le moindre est toujours utilisé en apposition avec un autre mot. Ton utilisation rend la phrase incompréhensible, surtout dans la version réciproque.

Qui peut le plus peut le moins est la bonne formule

Tu écris

2- « Le montant ici n'est pas pertinent (irrelevant): c'est l'action qui qui a toute sa signiification et son importance ici.... »

De quel montant parles-tu ? Incompréhensible !

Encore

1- « Le fait qu'un secret soit revele ne l'annule point. Voila pourquoi les mots trahison et fuite ont vu le jour... »

Cela veut-il dire qu’un secret révélé, comme tu dis est encore un secret ? C'est impossible. C'est même l'accusation ici. Ce qui est révélé n’est plus secret . Il me semble à moi

2- Aaah ...Comme tu es un dinausore du Cameroun, si jadis tu fus un Bassa, alors tes ancetres disaient "chercher des punaises dans une vieille veste"; …

Que ceux qui ont compris lèvent le doigt. Nous sommes dans un forum ici et il est nécessaire d’écrire pour tout le monde et non pour soi-même. Ce qui semble t’amuser beaucoup.

Tu peux te moquer. Bientôt on ne pourra plus empêcher les enfants du pays de retourner chez eux au prétexte qu’ils ont acquis une autre nationalité. C’est la marche de l’histoire et 2013 est l’année.

Ps. Je n’ai aucune origine bassa
Mot Binam
Akom Etam
  4
01-Jan-2013 12:54 EST
ok Bernadinct...

Il existe un vieux dicton Francais: "Qui peut le plus , peux le moindre"
Lequel signifie, celui qui peut accomplir les taches les plus difficiles peut certainement accomplir les plus faciles".
Mot Binam retourne a l'envers ce dicton, tout en conservant la meme idee initiale (rare scenario ou le decor et son envers reflete la meme image....Tour de force....):

Qui ne peut le moindre, ne peut le plus.

C'est a dire, celui qui ne peut accomplir les taches faciles, ne peut forcement accomplir des taches plus difficieles.

Dans le cas d'espece, toi le Gaulois, jadis citoyen du Char-des-Dieux, fervent avocat de la langue de Baudelaire, tu me demandes de t'ecrire dans la langue de Shakespear...Tout simplement parcequ'une proposition du commun des Gaulois t'a echappé..
Bernardint
Au Jardin
  7
01-Jan-2013 12:36 EST
@Mollah45

1- « Quand j’écrivais plusieurs posts, ici dans CIN, sur le risque de Boko Haram contre l’Etat Camerounais, où étais-tu ? »

Voici l'EGO poussé à son maximum. Il faudrait donc que je me mette devant le pupitre du maître pour l’écouter enfoncer des portes ouvertes ! Non ! très peu pour moi.

2- « Maintenant, tu viens défendre la liberté d’expression au détriment de la sécurité de l’Etat. »

Tu peux me sortir une seule phrase, non, un seul mot de mon discours où je parle de liberté d'expression ? Le travail d'un journaliste n'est pas la liberté d'expression, mais de faire du journalisme et de nous informer. La liberté d'expression est un droit humain consacré par la déclaration universelle des droits de l'homme, laquelle a été ratifiée par le Cameroun. Ce motif de liberté d’expression n’apparaît pas ici. Je me demande où tu vas le chercher. La sureté de l'Etat n'est pas en cause. Pour le prouver, imaginons comment et pourquoi le journaliste a été libéré aussi vite.

Les gendarmes ont arrêté GG au motif qu’il aurait publié les noms des membres de la secte dans son journal, que cette publication était répréhensible. Ils l’ont donc présenté au magistrat ayant signé l’acte d’extradition. Il y a en justice et cela partout dans le monde, deux principes intangibles :
1. Les magistrats rendent leurs décisions au nom du peuple souverain.

2. Les décisions de justice sont publiques et bénéficient de la publicité légale. Cela est rappelé au bas de chaque décision rendue par les cours. Je t’invite à te rapprocher d’un juriste allemand pour qu’il t’explique.

En référence à ces deux principes, le juge ne pouvait poursuivre GG, l’acte d’extradition signé par lui ou son confrère étant un acte public et à la disposition de tout citoyen au greffe. D’autre part, les gendarmes ont été en peine de démontrer que GG avait publié les nom des agents ou des informations sur les techniques de police. Le dossier était donc vide.

Evidemment, tu peux continuer tes élucubrations si tu estimes être meilleur juge que le magistrat qui a pris la décision de ne pas poursuivre et de faire libérer ledit journaliste quelques heures après son interpellation. Moi, je pense que le magistrat est 1000 fois meilleur. Prouve le contraire !
Bernardint
Au Jardin
  5
01-Jan-2013 11:37 EST
@Mot Binam

Que veut dire ceci ?

"Qui ne peut le moindre, ne peut le plus..."

Je n'y comprends rien !

Ecrire en anglais à un gaulois ! Où se trouve donc la Gaule et quels en sont ses contours et ses habitants ?

Tu te sens obligé, pour montrer ton érudition de souligner les traits importants de ton discours en anglais. Comme je n'avais rien compris à ton précédent post, je t'ai suggéré de le faire en anglais. Cela dit, si tu préfères en français, fais-le, mais de grâce, si tu veux que je te réponde, écris clairement.

2013 est là et je ne vais pas commencer par des bagarres inutiles.
Mot Binam
Akom Etam
  4
01-Jan-2013 11:10 EST
@ Bernadinct:
Mais voyons donc!
Au nom de quelle loi naturelle devrais-je ecrire a un Gaulois en Anglais?
Qui ne peut le moindre, ne peut le plus...
Mlk_do
Sed
  0
01-Jan-2013 07:54 EST
@ Bernadint: on dit finallemnt la même chose (tu le reconnais toi-même plus haut), mais avec des tons differents:
Je me repète "si la demarche (du sed) n'est certes pas à supporter..." suis mon regard...
Je n'ai nul part dit que le journaliste était coupable, j'ai tout juste rapellé l'arrestation de DSK pour besoin d'enquête ( ici aussi " Une simple convocation aurait donc suffi. " ...
Par ailleurs tu reponds toi-même à la question de savoir en quoi l'article mettrait la nation en danger...
Mlk_do
Sed
  0
01-Jan-2013 07:53 EST
@ Bernadint: on dit finallemnt la même chose (tu le reconnais toi-même plus haut), mais avec des tons differents:
Je me repète "si la demarche (du sed) n'est certes pas à supporter..." suis mon regard...
Je n'ai nul part dit que le journaliste était coupable, j'ai tout juste rapellé l'arrestation de DSK pour besoin d'enquête ( ici aussi " Une simple convocation aurait donc suffi. " ...
Par ailleurs tu reponds toi-même à la question de savoir en quoi l'article mettrait la nation en danger...
Mollah45
Bonn
  0
01-Jan-2013 06:49 EST
- leurs réseaux réguliers, de communication,
- pas de soutiens amicaux ou familiaux
Mollah45
Bonn
  3
01-Jan-2013 06:21 EST
Bernardint,
Quand j’écrivais plusieurs posts, ici dans CIN, sur le risque de Boko Haram contre l’Etat Camerounais, où étais-tu ? Maintenant, tu viens défendre la liberté d’expression au détriment de la sécurité de l’Etat. Mon cher, je ne me crois pas « supérieurs à tout » comme tu l’écris.

Il faut partir des réalités du terrain et non pas des « si » comme dans ton dernier post.

Sur le terrain, la secte Boko Haram a déjà tué, selon les sources officielles Nigérianes, environ 3000 personnes innocentes. D’un autre coté, l’armée Nigériane a aussi tué de dizaines des membres de la secte. Toute l’armée Nigériane est mobilisée, ses autorités demandent une coopération internationale en vue de finir à bout de la secte. Le gouvernement du Nigeria propose officiellement des fortes récompenses financières pour ceux qui dénonceront ou arrêtons les leaders de Boko Haram. Voila les réalités du terrain qui contredisent tes affirmations selon lesquelles Boko Haram connaît où se cachent ses membres.

Je vais être plus explicatif. Lorsqu’une organisation clandestine, de surcroit terroriste, est frappée durement et pourchassée par l’armée nationale, ses membres perdent, au risque de se faire arreter, leurs réseaux de communications régulières (E-mails, Téléphone, etc.). C’est d’abord le sauve qui peut.

Deuxièmement, ils ne peuvent pas vivre en permanence sur un même endroit car ils sont pourchassés. Une deuxième raison qui te contredit.

Finalement, Boko Haram ne peut pas connaître où se cachent ses membres dans un pays voisin, comme le Cameroun, qu’ils ne maitrisent pas car n’ayant pas de soutiens amicaux familiaux.

J’aurai voulu qu’on avance dans ce débat, mais je constate que certains regardent d’abord leur nombril d’intellectuel.

Qui finance Boko Haram ? Pourquoi la grande armée du Nigeria est-elle déstabilisée par cette secte ? Voila des questions pertinentes.
Bernardint
Au Jardin
  6
31-Dec-2012 23:57 EST
Mot Binam

Je n'ai absolument rien compris de ce que tu écris. Je vois que tu ponctues en anglais. Comme je ne veux pas travestir ta pensée, je te propose d'écrire en anglais si cela te convient mieux. Je me débrouillerai.
Bernardint
Au Jardin
  6
31-Dec-2012 23:53 EST
ne le pense pas...
Bernardint
Au Jardin
  9
31-Dec-2012 22:34 EST
Mollah45

Ton analyse est fausse parce que Boko Haram sait qui a arrêté ses membres. Il sait où ils étaient. Penser que le journaliste est responsable montre tout simplement qu'il faut grandir et quitter les jeux des enfants.

Si une organisation comme Boko Haram retrouve des membres qui étaient sensés être au Tchad se retrouver prisonnier au Nigéria il y aura pour eux deux possibilités. Soit les dits membres se sont introduits en cachette au Nigeria et ont été pris, ou ils ont été livrés par les Tchadiens. Il n'y a pas d'autre alternative. %Mais si cela plaît de penser que c'est de la faute du journaliste, alors pensons-le.

Je constate seulement que l'état camerounais, tout pourri qu'il est, NE LA PËNSE PAS.

Comme vous êtes supérieurs à tout, continuez de divaguer
Bernardint
Au Jardin
  8
31-Dec-2012 22:24 EST
Le doigt est plus proche et bien plus palpable. Malheur à celui qui ne pense qu'à la lune. Il faut demander aux femmes à qui cela arrive tous les 28 jours.

Le plus bête est-il celui qui regarde la lune ? Pourquoi alors que le journaliste a révélé des secrets d'état, n'est-il pas en prison dans le Cameroun que nous connaissons. Essayer d'avoir raison à tout prix est stupide. Mais c'est peut être dans l'ordre des choses. Alors 2013 arrive pour s'améliorer.
EvinaZe
USA
  1
31-Dec-2012 21:57 EST
Yoko(Ngoazip}

Toi tu vis dans quelle planete? Nous avons des informations du Cameroun ici sur CIN. Et je parle en connaissance de cause. Tu es d'ailleurs le seul individu a parler cete maniere du SED.De plus, il y'a des tas de camerounais qui travaillent bien pour le compte du pays y compris Mr Bokam du SED.

Si tu ne le savais pas, moi je vis aux USA et pas au Cameroun. De quelles faveurs parles tu? Toi qui sais tout des gens, viens nous dire ici. avec ta grande gueule!
Mollah45
Bonn
  0
31-Dec-2012 19:51 EST
Mais je m’aperçois qu’elle utilise
Mollah45
Bonn
  2
31-Dec-2012 19:49 EST
On dit dans nos traditions qu’il y a une différence entre la sagesse du village et l’éducation reçue dans nos écoles modernes. On veut analyser, prouver que le concept de secret d’Etat n’a pas sa place ici.

Défendre un Etat ne veut nullement dire défendre le régime en place. Cela me rappelle un poète, de CIN, qui confondait l’Etat et le chef d’Etat.

On n’a pas besoin de verser de tonnes d’idées dans cette thématique aussi simple. Précisément, le Cameroun et le Nigeria sont reliés, par de centaines de kilomètres, des frontières poreuses. Boko Haram frappe intermittemment le Nigeria. Cette secte peut se venger contre le Cameroun dont un journal a publie’ les noms de ses membres remis aux autorités Nigérians. En plus, l’affaire Marafa crée des mécontentements dans l’ancien Grand Nord. Par conséquent, il est facile, pour Boko Haram, de recruter de nouveaux membres, cette fois-ci Camerounais.

Boko Haram peut frapper le Cameroun, si elle veut. Mais je m’aperçois qu’il utilise plutôt le triangle national comme base arrière.

Alors, c’est une bonne stratégie, des services Camerounais d’adopter un profil bas. Or le journaliste partisan de Marafa vient mettre de l’huile dans le feu.
Yoko
Ngoazip
  1
31-Dec-2012 13:32 EST
@Evina ze
Si tu beneficies des faveurs de monsieur Bokam cesse de venir nous empester ici;qu'est ce que tu en sais de ceux qui ont eu a etre a la tete du secretariat d'Etat a la defense SED avant ton Bokam???il faut parler des dossiers que tu maitrises okay!
Le Patriot
Somewhere
  9
31-Dec-2012 12:39 EST
les Africains!!!,lorsque le sage montre la lune,les toto regardent le doigt.Je dis et le redis le journaleu a revele des infos classees secretes,d'ou son interpellation a des fins de savoir la source de ses infos.L'Etat a le DROIT et meme le DEVOIR de controller l'information,tout au moins les sources d'infos,c'est comme cela partout,n'en deplaise a messieurs les sabitou de l'internet,seulement se refugier derriere l'ordinateur et pseudo noms pour etaller leur %%%,prompt a exiger de leur pays ce qu'il n'ont pas ailleurs.Laissez-nous,nous ne sommes pas la france ou les US ou tout autre pretendue democratie de mes deux..le cameroun c'est pour nous avec touts ses imperfections.si vous n'etes pas content,ne venez plus,vous n'etes pas obliges.On aurait du lui donner d'abord une bonne fesse avant de le liberer
Mot Binam
Akom Etam
  2
31-Dec-2012 12:28 EST
@ Bernadint:
LOL!
1- Le fait qu'un secret soit revele ne l'annule point. Voila pourquoi les mots trahison et fuite ont vu le jour...
2- Le montant ici n'est pas pertinent (irrelevant): c'est l'action qui qui a toute sa signiification et son importance ici....
Pour le reste, tu tu as raison d'avoir tort...Il y a des jours ou je suis comme une amante frustree: elle cherche alors les feuilles de manioc dans une marmite de "kPem"....
Aaah ...Comme tu es un dinausore du Cameroun, si jadis tu fus un Bassa, alors tes ancetres disaient "chercher des punaises dans une vieille veste"; si tu fus un Bamileke, tes ancetres disaient: ""chercher des poux sur la tete d'un chauve"...

@Kmt_Bantu,
Quant a toi, tu as tort d'avoir raison...Je t'ai mis en ligne de mire a cause de ta declaration initiale relative aux defenseurs du regime....Si tu revendiques ton statut de combattant du regime, reconnais aux autres le droit de "defendre" ce regime, si la democratie est reellement l'objet de ton combat...
Ceci etant dit, je suis tres au courant des methodes de harcelement qu'utilisent les services speciaux Camerounais. Ils ont harcele Mongo Beti jusqu'au moment de son enterrement.....J'ai poste a maintes reprises ici a ce sujet...
Bernardint
Au Jardin
  5
31-Dec-2012 11:20 EST
@Kmt_bantu

Prépare-toi pour le réveillon. Il doit y avoir des choses plus interresantes ce soir qu'à essayer d'apprendre aux chèvres à grimper sur les arbres.

Si le journaliste a trahi, que l'Etat le jette en prison.

Cela n'est pas fait. C'est la meilleure des démonstrations.

BONNE ANNEE 2013
Bernardint
Au Jardin
  6
31-Dec-2012 11:14 EST
L'Etat camerounais a tranché : il n' y a pas d'acte antipatriotique

Des journalistes par le monde entier ont décrit comment le chef d'Al Qaida a été tué.
Des millions de journaux ont publié les noms des personnes emprisonnées à Guantanamo.

AUCUN N'A ETE POURSUIVI

Pour une raison simple : ils n'avaient pas attenté à la sûreté de l'état. S'ils avaient publié les noms des agents ayant fait ces arrestations, ils auraient été inquiétés.

Dans l'affaire qui nous occupe, GG n'a pas publié les noms des agents ayant fait les arrestations, mais les noms des prisonniers. Il n’a dévoilé aucun secret. Sa libération quelques heures après doit démontrer à tous ceux qui soutiennent un patriotisme de pacotille qu’ils ont tort.

Que les grands esprits patriotes m'indiquent ici où se situe la différence.

VOUS AVEZ TORT PARCEQUE l’ETAT CAMEROUNAIS VOUS DIT QUE VOUS AVEZ TORT. IL NE POURSUIT PAS

Je fais le vœu secret que la nouvelle année rende certains de nos concitoyens moins bornés, qu’elle leur booste même l’intelligence, mais je crois que je rêve la bouche ouverte.

BONNE ANNEE quand même !
Kmt_bantu
Kemet
  1
31-Dec-2012 11:07 EST
Le Patriot

"Par espect pour toi,j'ai parcouru certains des sites que tu as donne,mais aucun,je dis bien aucun d'eux ne donne une quelconque liste,cotrairement a notre ami journaleu,je le repete JOURNALEU qui a estime PROFESSIONEL de sa part de divulguer des noms."

kmt: relis bien, tu verras le nom d'um membre de boko haram arrêté.
relis bien également, tu auras l'information sur l'arrestation des membres de boka et la coopération entre les services secrets des deux pays.
relis également, tu liras le nom d'un sénateur en activité au nigeria, mais en cause pour de liens supposés avec boko malgré son immunité parlementaire.

Pour le risque de diffamation, c'est à la justice d'établir que les noms avancés ne sont pas ceux des personnes concernées, le journal devra à la barre apporter la preuve de sa bon foi, que l'information est véridique.

Le journal ne risque aucune condamnation en diffamation, s'ils produisent le fac similé du transfert avec la liste des noms.

Je peux vous fournir une liste d'articles avec le nom des membres de la nébuleuse de ben laden arrêtés, dans les journaux européens.
Bernardint
Au Jardin
  7
31-Dec-2012 10:57 EST
@Mot Binam

« Domminique Strauss-Kahn a negocié a l'amiable pour environ 6 millions de dollars, les poursuites de Nafissatou. »

Je croyais que l'accord était secret et que personne ne connaissait le montant. Mais si tu as eu accès au dossier de cette affaire ! A moins que tu n’aies obtenu cette information d’un journal ! La même chose que la liste Boko Haram, tu ne crois pas ? Pourtant, l’Etat américain n’a poursuivi aucun journaliste pour avoir publié avant que cela se fasse, un accord juridique secret.

Rien que ceci devrait te montrer la grande légèreté de ta démonstration.

Pour le reste, tu dis ceci :

« L'article lu meme parle de : " Les ravisseurs voulaient savoir comment le DP a-t-il obtenu la liste des membres du BOKO HARAM remise a l'Administration Nigériane par la Police camerounaise. »

Moi j'ai écrit ceci :
"C’est légitime pour les forces de l’ordre de chercher à savoir d’où le journaliste tient-il l’information. (Y aurait-il un mouchard parmi eux ?) Là est la limite. Une simple convocation aurait donc suffi."

Il ressort que tu avais juste envie de me critiquer, puisque nous arrivons aux mêmes conclusions. Je ne vois pas où tu démontre que le journaliste a failli. Si le journaliste avait trahi, aurait-il été libéré quelques heures après ? Il faut aussi réfléchir avant de se répandre partout.

D'autre part, je ne suis pas en France depuis 40 ans, mais 99 ans exactement. L'année prochaine cela fera 100 ans.
C’est fantastique de lire dans le marc de café.


BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2013
Kmt_bantu
Kemet
  0
31-Dec-2012 10:56 EST
L'information est la collaboration entre les deux pays, ainsi que l'arrêt des partisans d'une secte portée à la violence.

Que L'oeil du sahel communique l'information sur cette collaboration, donne la précision sur la remise des prisonniers, c'est du même ordre que l'information communiquée par le monde, le nouvel obs, la BBC, jeune afrique. En quoi la précision sur le nom des personnes arrêtées est un secret d'état.
Je vous signale que dans les liens, mis en lecture, le nom d'un membre de boko haram arrêté chez un sénateur est mentionné, comme d'ailleurs le nom du sénateur, ce n'est pas un secret d'état, je conviendrais d'une rupture de secret, si le mode opératoire de nos services secrets étaient mis à la disposition de nos adversaires, si le nom de nos agents étaient livrés à la connaissance profane, mais nos adeptes de faux secrets d'état se plaignent parce que les noms des membres de boko haram sont publiés, je les invite à lire les articles tant des journaux nigerians, que le monde, bbc dans lesquels les noms des membres de boka haram sont publiés.

Mot Binam.

j'ai pris position pour énoncer qu'il n'y avait aucun secret d'état, j'ai mis des liens afin que tu réalises qu'avant l'oeil du sahel, bien des journaux mentionnaient le nom des membres de boko haram.
Les liens ne remplacement pas ma prise de position, ils matérialisent la preuve que c'est de l'information normale.
Dans le présent post, j'analyse le pseudo argument de secret d'état. Je ne vois pas une critique pour critiquer, il me semble que c'est toi qui pratique ce prisme à l'égard de l'oeil du sahel
Mot Binam
Akom Etam
  6
31-Dec-2012 09:21 EST
@Kmt_bantu

Je ne sais pas pourquoi les ennemis naturels du regimes voient la dictature ou la persecution chaque fois que leurs partisans sont aux prises avec la police....

Si tu as donc tant de preuves et des articles de presses revelant les arrestations des terroristes de Boko Haram au Cameroun, sans harcelement de la police, pourquoi ne t'interroges-tu donc pas, comme le ferait un esprit moyen, sur ce qui serait different dans ce dernier cas?
Ingurgiter des informations, copier-coller des articles de presse ne fait pas avancer le débat...
Analyser, enoncer des théories, c'est ce que font ceux qui contribuent au débat....
Critiquer dans le but de critiquer, se lamenter éternellement, est l'apanage des esprits limités
Le Patriot
Somewhere
  6
31-Dec-2012 09:06 EST
@Kmt_bantu
mon frere il est bon de verifier les infos avant de reagir.Par espect pour toi,j'ai parcouru certains des sites que tu as donne,mais aucun,je dis bien aucun d'eux ne donne une quelconque liste,cotrairement a notre ami journaleu,je le repete JOURNALEU qui a estime PROFESSIONEL de sa part de divulguer des noms.Au mepris des riques qu'il encoure d'etre poursuivi pour diffamation.Alors messieurs donneurs de lecons,je le redis,ce journaliste et les autres qui le supportent devraient se mefier.
VEROKOUA
Palais Etoudi
  1
31-Dec-2012 08:41 EST
@Mollah45
"Savez-vous que quelques citoyens ont été condamnés, par la Justice anglaise ou USA, pour avoir simplement fait de petites rigolades sur Ben Laden ou Al Qaeda ? "

ils ne font pas la justice au usa! ils aiment faire des feuilletons à leur soupe. l'américain qui a tué 20 enfants et huit adultes il y a deux semaines.
a-t-on interdit le port ou la vente des armes aux usa? voilà ce qu'on appelle l'injustice dans la justice.
on a tué le guide lybien pcqu'il a tiré sur son peuple mais le garçon qui avait tué 78 personnes dans un pays de l'europe n'a pas été tué pcqu'il a tiré sur la foule.
je ne voudrais pas qu'on prenne les européens et les américains comme exemple à suivre en matière de justice car chez eux le nationalisme prime sur tout dans ces pays.
Kmt_bantu
Kemet
  7
31-Dec-2012 08:09 EST
Je ne sais pas pourquoi les défenseurs du régime voient des secrets d'état dans une information courante, ont-ils fait de même pour cet article de Jeune Afrique ( www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120117114042/) ou ceux mis en lecture ci-dessous.

Il n'y a aucun secret d'état mis en péril d'informer comme dans les articles ci-dessous de la coopération militaire entre le cameroun et le nigeria contre boko haram.
Le journaliste n'a pas revelé des noms des responsables militaires ou policiers camerounais, donnez la bonne information n'en déplaise à des partisans de faux secrets d'état, n'est pas une exposition du secret d'état.

www.kongossa.fr/politique/4156-boko-haram-le-nd3-de-la-secte-aux-arrets-a-maroua.html
www.ubiznews.com/news/histoire/item/3373-cameroun-nigeria-la-traque-aux-combattants-de-boko-haram-sintensifie
www.afriquinfos.com/articles/2012/10/18/police-nigeriane-arr%C3%AAte-suspects-secte-boko-haram-211600.asp

www.lemonde.fr/afrique/article/2012/10/19/nigeria-un-responsable-islamiste-de-boko-haram-arrete-au-domicile-d-un-senateur_1778429_3212.html

www.parismatch.com/Actu-Match/Monde/Depeches/Nigeria-92-membres-de-Boko-Haram-arretes-236183/
news.jetcamer.com/index.php/societe/604-

batoto.blogspot.fr/2012/10/nigeria-un-responsable-islamiste-de.html
Mot Binam
Akom Etam
12   5
31-Dec-2012 01:24 EST
@ Evina Ze:
Je te taquinais seulement...

@ Bernadinct:

Toi la, parfois je ne comprends pas ma tete...
Mais c'est bien comme tu poses des questions...
Et bien, cette operation n'avait pas ete mené par des services de police reguliers. C'est une operation qui avait ete menée par les Services Camerounais de Contre-Espionage (le celebre CENER que tu avais laissé il ya 40 ans...).
Logiquement, les autorités Camerounaises pourrais se pavaner de ce coup,; elles ne l'ont pas fait...Un esprit futé devrait se dire qu'il doit y avoir une raison en cela....
Je ne sais pas la raison, mais je peux facilement enoncer une théorie.
1- Nous ne connaissons pas les conditions de l' "Arrestation" et de cooperation entre les Servives Nigerians et Camerounais (ce qui deja pourrait etre un secret d'etat).
Les Camerounais ont ils "arreté"; "denoncé"; "donné des informations"; facilité l'infiltration des agents nigerians au Cameroun?
L'article lu meme parle de : " Les ravisseurs voulaient savoir comment le DP a-t-il obtenu la liste des membres du BOKO HARAM remise a l'Administration Nigériane par la Police camerounaise. "
Ceci suggere donc qu'il s'agit en fait d'informations passées par les Services Camerounais aux Services Nigerians.
Si cette information se retrouve dans la presse, cela signifie qu'il y aurait eu des fuites quelque part...
De quel coté? Nigerian? Camerounais?
Une enquete est inévitable...
L'armée Nigerianne est quantitativement et qualitativement mieux batie que celle du Cameroun. Pourtant Boko Haram commet des attentats de masse au Nigeria. Si cette organisation decidait d'agir au Cameroun, théoriquement, il n'y a rien qui l'en empecherait, y compris le tissus sociologique qui est le meme dans le Septentrion Camerounais qu'au Nigeria....
Ceci pourrait expliquer le profil bas des autorités Camerounaises....

Pour terminer, Mr Le Jardinier, Domminique Strauss-Kahn a negocié a l'amiable pour environ 6 millions de dollars, les poursuites de Nafissatou. a New York..
Vous connaissant , vous les Camerounais (meme quand vous faites 100 ans en Europe, vous restez dans le fond des kamers), tu vas dire qu'un reglement a l'amiable n'est pas une preuve de culpabilité.....
Tu as villipendé ta soeur Africaine ici a CIN, depuis ce jours la, je te regarde avec d'autres yeux....
Kero
Tseuh Fap
  0
31-Dec-2012 01:10 EST
Trés bel exemple de solidarité, cette facon de faire est a encouragé.
EvinaZe
USA
  4
30-Dec-2012 22:47 EST
Mlk_do{Sed}
Pour commencer, c'est juste pour prouver qu'on n'est pas oblige d'etre petit journaliste pour avoir les problemes avec la police. Les camerounais vivent ca tous les jours. Alors je ne vais pas perdre mon temps a pleurer un journaliste d'autant plus que beaucoup de journalistes ne sont pas credibles.

"EvinaZe: de quel Leadership de la gendarmerie tu parles?

La gendarmerie est en general mieux formee. Le SED a mon avis est beaucoup plus professionelle. Depuis que Mr J.B. Bokam.a ete nomme, on a vu beaucoup d changements positifs. Les bredis galeues ont ete punies. Le comportement des simples gendarmes est vraiment exemplaire, rien a comparer avec le desordre des policiers..
Mollah45
Bonn
  5
30-Dec-2012 21:34 EST
Quelques uns ont mis en exergue la notion réelle de « Sécurité de l’Etat ». Certains défendent la liberté d’expression. Savez-vous que quelques citoyens ont été condamnés, par la Justice anglaise ou USA, pour avoir simplement fait de petites rigolades sur Ben Laden ou Al Qaeda ?

L’affaire de Boko Haram au Cameroun touche essentiellement à la sécurité de l’Etat. J’écrivais, ici, le risque d’une collision entre Marafa et cette secte. En publiant cette liste des 31, Le journaliste Guibai Gaitama montre qu’il défend d’abord les intérêts partisans, au détriment de l’Etat camerounais.

Si vous ne le savez pas, il y a un accord tacite entre les USA et l’Arabie Saoudite. D’une part, l’Arabie Saoudite finance depuis des années les groupes terroristes et islamiques, dans le monde, sans que les USA, qui sont au courant, ne s’opposent. Or Boko Haram veut négocier avec le Gouvernement Nigérian via l’Arabie Saoudite. Est-ce un hasard ?

Aujourd’hui, les USA veulent implanter les bases militaires en Afrique (AFRICOM).

En plus, la plupart des extrémistes islamistes africains, de par leurs prouesses militaires, rendent réalisable le projet d’AFRICOM. Bref, la recolonisation de l’Afrique noire est en marche via les groupes islamistes qui sont au service des intérêts religieux de l’Arabie Saoudite, et économique USA essentiellement.

Visionnez cette vidéo du Prof. Gomez qui rejoint mes analyses :
www.youtube.com/watch?v=YWXuoEkkEKI

Il faut élever le débat !

BONNE ANNEE 2013.
Bernardint
Au Jardin
12   4
30-Dec-2012 20:13 EST
@Carambolage
C’est bien de poser le problème comme vous le faites. Je ne sais pas si ce que vous dites est vrai, mais je me suis gardé de m’interroger ici sur certaines pratiques.

J’ai eu récemment un post publié tard dans la nuit qui avait disparu le jour suivant. Je veux mettre cela sur une manipulation hasardeuse d’un administrateur. Je n’y disais rien qui pouvait attenter à quelque dignité que ce soit.

La chose m’étant arrivé par le passé, il me prend un doute. Le cas que vous décrivez m’incite à demander aux responsables du site, chaque fois qu’ils agissent ainsi, de mettre un signe indiquant l’action entreprise.

L’Etat de droit que nous réclamons ne peut être résiduel ni confiné à une sphère, mais continu. CIN ne saurait être une exception. Quand un pseudo est bloqué ou qu’un post est retiré, l’auteur doit en être informé pleinement (motivation)

BONNE ANNEE ET MEILLEURS VOEUX
Bernardint
Au Jardin
11   6
30-Dec-2012 19:53 EST
@Mlk_do

Cher monsieur,

Excusez-moi de vous interpeller ici. Vous semblez blâmer le journaliste pour acte antipatriotique. Vous n’apportez pas d’éclaircissements quant à votre hypothèse. Cela me laisse dubitatif. Je m’explique :

Boko Haram est un groupe terroriste qui sème la mort au Nigéria et son forfait accompli, se replie au Cameroun où il trouve refuge. Par un coup du sort, quelques-uns de ces terroristes sont arrêtés par les forces camerounaises et remis au Nigéria où ils ont commis des crimes de sang.

Un journaliste a connaissance de l'information et pousse son investigation au point de connaître les noms des terroristes exfiltrés. Il fait son boulot et publie ce qu'il sait. Il se garde de publier les noms des agents ayant procédé à l’arrestation. Vous ne saluez pas le geste, vous le dénigrez. Pourquoi ?

Pourtant, cette publication des noms des terroristes a l’avantage de faire savoir à ceux qui se cachent encore chez-nous qu’ils sont en passe d’être identifiés. Ce qui les met en grand inconfort. Le journalisme ici est l’allié objectif de la lutte antiterroriste.

Vous soutenez que l'Etat (d’autres parlent de Nation) serait en danger du fait de cette publication. Pouvez-vous étayer votre pensée ? Pour ma part, je pense le contraire.
C’est légitime pour les forces de l’ordre de chercher à savoir d’où le journaliste tient-il l’information. (Y aurait-il un mouchard parmi eux ?) Là est la limite. Une simple convocation aurait donc suffi.

La manière cavalière de l’enlever en plein déjeuner atteste de méthodes inacceptables qui n’ont que trop cours chez-nous, mais dont on aperçoit les limites. Le lion d’Etoudi et ses sbires ne font plus peur à personne.

Expliquez-nous aussi où se trouve le secret d'état.
Carambolage
Partout
  1
30-Dec-2012 19:39 EST
Cameroon-Info.Net,
CINautes


Carambolage, ce pseudo a eu l’accès bloqué aux débats pendant 48 heures.

Profitant de l’accalmie créée par la fin d’année, ai participé à bons nombres de débats. Ni langages insultants ou tribalistes me reconnaissent.

Mais ai concédé aux dénonciations des frustrations des situations troublantes du Cameroun et de ses gouvernants, dans un environnement qui est, serait, ou se voudrait celui de la liberté d’expression.

En 2008, je décidais de participer au débat au sein de CIN. Chiffré, j’avais préalablement ignoré un régime camerounais de 26 ans d’existence.

Les avènements qui avaient marqué le Cameroun (gambader les termes de fin du mandat présidentiel) m’invitaient sur une table de discussion; valider l’enregistrement au sein de CIN avait pris plus d’une année…

Suspectons que la censure qui s’oblige et se désoblige seule, constitue une mise en garde ou un avertissement (ou les deux) à l’endroit de la liberté d’expression de l’utilisateur.

Et lorsque vous êtes exclu dans un site public, fut-il temporaire, le réflexe est double:

a) vous bondissez pour un nouvel enregistrement ou mise à jour dans un autre site concurrentiel;
b) vous anticipez une étude de faisabilité pour la construction et la maintenance d’un portail d’information indépendant par vos soins.

CIN, que nous remercions d’avoir mis en place une plate-forme de discussions entre les camerounais (es), a droit à une tendance, cette tendance progouvernementale;

les utilisateurs, eux, ont certainement leur droit de s’exprimer librement, tant et si bien que les politiques du site sont respectées.

Mes lignes de raisonnements et mes positions ne sont, ni négociables, ni intimidables.

Happy New Year!
VEROKOUA
Palais Etoudi
15   0
30-Dec-2012 18:51 EST
@EvinaZe
USA

je n'avais rien donné même au tribunal car j'avais raison et je ne donnerai jamais rien si je suis interpeller pour une cause. je préfère que la justice soit faite même si le corps judiciaire est corrompu, si tout est clair on te libère.
je sais que je pourrais être interpellée au pays maintenant pour mes opinions politiques et mes positions tranchées sur certains pb de l'Etat mais là je préfèrerai aller en prison pour une cause juste c'est certain!
Mlk_do
Sed
  2
30-Dec-2012 17:51 EST
Patriot: Tu as très bien parlé, si la demarche n'est certes pas à supporter, il faut reconnaitre que ce journaliste met l'etat e danger.
En plus:
- qui nous dit qu'il n yavait pas un mandat d'arrêt (pour enquête) contre ce journaliste? je crois que pour une question pareille (secret d'etat), et connaissant la justice came, ca n'aurait pas depassé le SED de le faire.
- Les journalistes parlent de respecter leur droit, ils oublient ici leur obligations de se présenter au SED avec un avocat.

Rappellez-vous que Strauss-Kahn a été interpellé comme un chien par la police americaine...

EvinaZe et VeroKoua: Bien que vos deboires avec la police camerounaise sont ridicules et à condamner, je trouve que ca peut prêter à confusion de melanger ca ici avec une affaire de secret/sécurité d'état. Surtout que la police americaine n'est pas un bon exemple dans la conduite avec les présumés "dangereux".
EvinaZe: de quel Leadership de la gendarmerie tu parles? Ca veut dire quoi de la police?
EvinaZe
USA
14   1
30-Dec-2012 16:21 EST
VEROKOUA(Palais Etoudi)
Oui, mon histoire ne s'arrete pas la en fait. Le "sans payer" pour aller au commissariat etait plein, mais petit a petit il se vidait. Apparemment il fallait donner 1000 pour qu'on te laisse, moi je ne voulais pas..mais 3 femmes pleuraient qu'elles n'avaient rien et je leur avais donne de l'argent. Finalement on n'etait que 3 a aller au commissariat, mais en chemin les 2 policiers s'etaient arretes queques part pour boire. Quand ils sont revenus ils ont demandes ce qu'on faisait dans le "sans payer".
Apres ils nous ont amenes au commissariat. La-dedans il y'avait un chef de cellule, aussitot arrive qu'on nous depouillait de nos sous. On a battu un qui voulait resister.

J'avais remarque que certains avaient deja mis 3 mois en cellule sans que leurs parents sachent qu'ils etaient la..pas moyen de communiquer avec l'exterieur. A moins que celui qui sort vous fasse une faveur d'aller appeler un des votres. J'avais finalement eu peur. Et pour sortir, j'etais oblige d'emprunter mon propre argent et laisser mon passeport en gage. LOL. A mon avis c'a toujours ete comme ca au Cameroun, mais beaucoup de gens n'ont aucune idee. Les policiers sont de vrais sauvages. Les gendarmes sont un peu plus sages et refletent certainement son leadership.
VEROKOUA
Palais Etoudi
15   1
30-Dec-2012 13:36 EST
@EvinaZe
Ton histoire là m'a cassé les côtes.
j'ai fait huit jours de détention préventive à efoulan pcq 'un voisin voulait que je lui cède obligatoirement mon local. j'ai préféré dormir en cellule et aller gangner mon procès au tribunal.
j'ai déjà dit plus bas que les autorités camerounaises doivent cesser de rêver qu'en intimidant les citoyens ils doivent réunir à obtenir une faveur ou une informatition et s'ils le réussissent ce sont les pisseurs au lit qui cèdent.
je ne crains les ninjas, s'ils veulent ils m'interpellent d'ailleurs ceux d'Efoulan ne m'ont pas supportée dans leurs locaux pendant cette période.

En passant, je lance à un appel à mes concitoyens de ne pas céder à ce genre de chose car c'est ruine de l'âme!
EvinaZe
USA
20   3
30-Dec-2012 13:07 EST
Le Patriot(Somewhere)
Qui dit mieux.. Que voulez vous monsieur le Patriot, vous avez dit quoi "securite de la nation", nos freres ignorants journalistes n'ont aucune idee de ce que c'est. Certaisns d'entre nous sont aussi mal informes que ces journalistes. D'ailleurs c'est quoi Boko Haram?

@Mot Binam(Akom Etam)
LOL. J'ai le passeport americain depuis plus de 20 ans, mais je me considere plus camerounais qu'americain. On peut bien me revoquer mon passeport americain. J'ai meme encore mon passport camerounais. LOL, j'ai la double nationalite..J'ai meme deja eu a utiliser mon passeport camerounais plus de 5 fois: 2 fois pour aller en Iran (on refuse aux americains l'entree), 2 fois pour aller au Cameroun(je n'avais pas eu le temps d'obtenir mon visa avec le passeport americain), une fois pour aller en Algerie (la procedure etait plus complique pour les americains et simple pour les camerounais). Alors qui vous a dit que la double nationalite n'existe pas au Cameroun..demandez a Roger Milla, Samuel Eto'o, pour ne citer que ces 2 cas, etc..
Le Patriot
Somewhere
10   11
30-Dec-2012 12:50 EST
laissez nous ca.sur ce coup,je supporte le pouvoir(peut etre pas la demarche).Ce n'esrt pas parce que on dit liberte de la presse que des gens vont publier des infos,meme sensibles qui peuvent menacer la securite de l'Etat.Et puis ce journaleux par solidarite a son mentor en prison,peut balancer des choses juste pour chercher a destabiliser la nation.le pays nous appartient a nous tous et ce n'est pas n'importe quoi que nous allons supporter au nom de la critique accerbe du pouvoir.Et je suis de ceux qui pensent que la presse doit etre responsable,informer oui,mais aussi eduquer.alors messieurs les journalistes,apres *l'operation commande*,pensez aussi a sermoner votre collegue sur le caractere sensible des infos qu'il a divulgue.On ne veut pas que ce boko haram vienne s'en prendre AUSSI au camerounaisn par la faute d'un journaliste revanchare et irresponsable
Mot Binam
Akom Etam
  20
30-Dec-2012 12:32 EST
ok Evina,
On sait maintenant que tu es Americain,
Oyiéé!
Applaudissez le Bao!
EvinaZe
USA
35   1
30-Dec-2012 12:21 EST
"Guibai a été exfiltré à la DGRE, où on lui demande ce que c’est qu’un directeur de publication (surtout ne riez pas)"

Moi j'ai ri..c'est ca aussi le Cameroun. C'est juste une facon de denigrer un directeur de publication. Un policier m'avait dit qu'un passport n'est qu'un document de voyage, ca ne dit pas qui je suis comme la carte d'identité. Apres il me dit, tu as un nom d'ici et tu te trouves au Cameroun, tu ne peux pas etre américain..Mine de rien on m'a amené au commissariat du 1er apres m'avoir fait asseoir pendant 15 minutes sur le trottoire les mains sur ma tete. LOL
J'avais beaucoup ri ce jour la..Arrive au commissariat, je n'avais pas droit d'appeler, meme apres avoir menace d'appeler l'ambassade des USA. On me dit "mouf", tais toi sinon on va demander aux autres prisonniers de me battre. LOL.

Ok, c'est notre pays on va faire comment? Quand vous etes ici, vous gueulez fort, mais au pays vous n'etes rien devant un policier. Soyez contents de venir sur CIN insulter les gens en toute liberte. Allez le faire au pays, et vous nous raconter vos mésaventures. On ne plaisante pas au pays..LOL
Thomassankara
Cameroun
14   10
30-Dec-2012 12:00 EST
@Guibai Gaitama
Bsr FRERE, juste pour SALUER votre COURAGE.Nos FRERES IVOIRIENS disent c est ca GARCON pas ce que certains hommes de CIN PONDENT ici on dirait des petits garcons en âge de PUBERTE. J'ai surtout beaucoup aimé cette phrase de vous."si c’est pour ça nous allons faire trois ans ici ". Cette phrase a elle SEULE démontre votre sens de LOYAUTE vis à vis de votre SOURCE. Du courage monsieur et bonne année 2013. Sur ce one love and peace!!!!!!!!!!!!!!
VEROKOUA
Palais Etoudi
11   3
30-Dec-2012 11:20 EST
@Jerryco

"je suis pres a donner 25 euros par an pour cette association"

je crois qu'il faudra dans les jours à venir et très proches, mettre sur pied de véritables syndicats dans tous les secteurs professionnels au Cameroun. Chancun devrait alors s'affilié en payant ses côtisations pour être défendu à chaque moment. Ce sont ces syndicalistes, qui désormais, seront plus aptes à défendre le droit des citoyens.
c'est de cette manière que doit naître des véritables entreprises sociales pour lutter contre les abus de toutes sortes.

que Dieu bénisse le Cameroun!
Jerryco
FR
10   4
30-Dec-2012 10:33 EST
la liberté d´expression est avant tout un element essentiel pour toute democracie...
et c´est une bonne nouvelle d´apprendre qu il y a un syndicat de journaliste...malheureusement ce syndicat ne netoie pas assez la profession...
il est surprenant que l´association n´a pas d´avocat d´office...je suis pres a donner 25 euros par an pour cette association
Le Juif
Jakarta
15   8
30-Dec-2012 10:02 EST
A Chaque chose son temps, Il ya un temps pour pleurer, un temps pour rire,

Le temps du %%% viendra et ns serrons liberes de la Dictature. Soyez patient chers compatriotes.
VEROKOUA
Palais Etoudi
19   9
30-Dec-2012 09:15 EST
qu'il soit libéré ainsi! trop c'est trop, si on pense qu'en intimidant les gens ils finiront pas céder à des indimidation au Cameroun je pense que c'est peine perdue.

à tous les tortue ninja sachez que nous sommes au siècle révolue où tout homme est prédisposé à assumer son destin et sachiez qu'une simple intimidation n'est pas une arme à utiliser.
ALLEZ AIDER BEAU ZIZI envahi par les rebelles et a besoin d'aide dans une coopération militaire dans la zone CEMAC.
bande de co.ns et de co.nasses!
L'Oeil du Sahel: Voici pourquoi Guibai Gaitama a été arreté !
Click to jump to 'Cameroon-Info.Net'
YAOUNDE - 29 DEC. 2012
© Cameroon-Info.Net
 81 Réactions
C'est du moins ce que font croire ses kidnappeurs.
Le Directeur de Publication de l'Hebdomadaire Régional l'Oeil du Sahel a été kidnappé Vendredi en fin d'après midi alors qu'il se trouvait dans un restaurant a Yaoundé en compagnie de ses amis. Ses kidnappeurs, qui étaient armés et opéraient en tenue civile, s'étaient présentés comme des gendarmes.

C'est une fois dans les locaux de la DGRE, au cours de ce qui tenait lieu d'interrogatoire, que le DP apprendra que c'est en fait, l'article ci-dessous, a la une de la derniere édition de l'Hebdomadaire, datée du 27 décembre 2012, cad la veille de l'interpellation, et du reste publié sur CIN, qui lui vaut ses mésaventures:

Extreme-Nord: 31 Membres du Boko Haram livrés au Nigéria par la Police


Une - L'Oeil du Sahel- Edition du 27/12/2012
Photo: © L'Oeil du Sahel


Les ravisseurs voulaient savoir comment le DP a-t-il obtenu la liste des membres du BOKO HARAM remise a l'Administration Nigériane par la Police camerounaise. Et naturellement, le journaliste a opposé un refus catégorique de livrer ses sources. "Si c'est pour cela que nous sommes ici, alors nous allons passer 3 ans dans cette pièce", a-t-il rétorqué, l'air défiant !

L'histoire retiendra que c'est a la suite de ces échanges que bizarrement et curieusement, le journaliste sera libéré, a peine 3 heures après son interpellation. Un dénouement précipité que d'aucuns n'hésitent pas aussi a attribuer a la forte mobilisation quasi instantannée des associations de journalistes camerounais en faveur de leur confrère...

Voici du reste le récit qu'en a fait Sismondi Barlev Bidjoka, Journaliste a la Radio Siantou, rendu au SED, en compagnie d'autres confrères, s'enquérir de la situation du DP de l'Oeil du Sahel, dans les heures qui ont suivi son enlèvement:


"RECIT DE L’AFFAIRE GUIBAI


Guibai Gatama, Directeur de publication de L’ŒIL DU SAHEL, se trouvait au restaurant concordia à Bastos à 15H , quand des personnes armées, et en civil ont débarqués, (renseignées par un indic), saisissant les téléphones de GUIBAI (écoutez les témoignages audio ci-dessous) et l’embarquant de force en se présentant comme des gendarmes ;

Je suis alerté par Xavier Messe dix minutes plus tard, mais avant de bouger, je lance l’alerte sur les réseaux sociaux.

Une fois au SED, je fais le tour de la brigade de recherche avant de rejoindre le groupe de journaliste mobilisés pour retrouver le journaliste enlevé.

-Haman Mana

-Bobiokono,

-Jules Domche

-Jean Baptiste K

-Gustave Samnik

Sont dans le bureau du SP au SED. Je prends place et on attend ! un quart d’heure plus tard, un capitaine vient nous chercher, et nous conduit dans la salle de conférence de Jean Baptiste Bokam, secrétaire d’état à la défense. Ce dernier entre une minute après accompagné du Général de Brigade Elokobi. Il introduit en disant que c’est exceptionnellement qu’il nous reçoit parce qu’on lui a dit qu’il s’agit de la sécurité de l’état ; et là, il nous donne la parole ; nous laissons parler l’aîné Haman Mana qui lui demande où se trouve Guibai ; Bokam commence par expliquer qu’il ne sait pas, tantôt qu’il n’a pas d’explication à nous donner etc…et qu’il est possible que des explications soient fournies à l’avocat de Guibai. Le Secrétaire Général de l’UJC Bobiokono prends la parole et évoque l’état de droit où on ne doit pas se permettre d’enlever des gens dans l’illégalité, ce qui a la don d’énerver le Général Elokobi, qui nous dit que nous ne sommes pas des interlocuteurs adéquat, et qu’il ne parleront qu’à l’avocat ; je prends la parole pour indiquer que Guibai a les problèmes de santé, et qu’on pourrait très vite se retrouver avec un autre journaliste mort dans les cellules pour rien ! Bokam me repond : « Je vous dis qu’il n’est pas ici, (il regarde sa montre) il est 20H30, et dites dans vos journaux qu’à cet heure ci Monsieur Guibai n’était pas au SED »

En fait pendant qu’on était au SED, Guibai a été exfiltré à la DGRE, où on lui demande ce que c’est qu’un directeur de publication (surtout ne riez pas) avant de lui demander comment il a eu la liste des Boko Haram remis à l’administration négérianne ; Guibai leur répond « si c’est pour ça nous allons faire trois ans ici »

Pendant ce temps, Haman Mana et son commando sont à la recherche d’un avocat ; alors qu’on va en trouver un, Haman reçoit un coup de fil indiquant que Guibai a été libéré et se trouve au restaurant concordia ; c’est alors qu’on le rejoint sur place…et qu’il nous raconte sa mésaventure
."

Rédaction de Cameroon-Info.Net
© 2000-2014 Cameroon-Info.Net [ Hits: 19254 Réactions: 81 Transferts: 3 ]
Publicite

 81 Réactions
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Featured Stories...



P U B L I C I T E


P U B L I C I T E
Copyright  ©  2000 - 2013  Cameroon-Info.Net. Tous Droits Réservés.