Javascript Tabs Menu by Deluxe-Tabs.com
Dernière mise à jour: 25-Jul-2014 - 10h23
Recherche:    Web CIN      By
583 visiteurs en ligne
Développement – Implication des élites extérieures: A quoi sert la diaspora camerounaise?
Click to jump to 'Aurore Plus'
Douala, 15 Février 2013
© Michel Michaut Moussala | Aurore Plus
 47 Réactions
Estimée à plus de 5 millions de personnes, elle passe son temps à critiquer le Président Paul Biya mais ne fait rien pour le Cameroun.
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Votre Réaction (Max.: 3000 caractères)
CIN_Id * (max. 20 carac.)
Register HERE !
Mot de passe *
I forgot my password
Localité * (max. 20 carac.)
E-mail *
( * ) : Champs obligatoires
Kuntakinté
KAMA
  1
18-Feb-2013 05:43 EST
Si la diaspora qui se reconnait dans ce système mafieu de transfert de nos fond en europe ne prend pas ses responsabilités en mettant fin à travers leur complicité tacite et active, alors les Kamer du pays n'en ont pas besoin... Lisez plutôt cette pertinente analyse à ce propos...
'Plus de 50 ans après les indépendances africaines, on peut constater que le choix de la dépendance monétaire des pays africains d'abord à la France et aujourd'hui à l'Europe est un véritable fiasco économique et les difficultés financières de la France et de toute la zone Euro, avec l'inexplicable navigation à vue de ses membres (19 sommets en 22 mois pour ne rien décider) ne sont pas de nature à rassurer les pays Africains qui ont renoncé à leur souveraineté monétaire d'avoir été dans de bonnes mains. Et les conséquences économiques et sociales sont dramatiques pour ces pays africains, ce qui fait que sur les 10 pays les plus pauvres d'Afrique, 8 sont des pays soumis à ce régime monétaire du F cfa. Est-ce une simple coïncidence ? Les Africains doivent-ils encore pour longtemps accepter d'être pris en otage par des intellectuels qui ne sont intéressés en définitive qu'à leur plan de carrière sous l'ombrelle possible de la France ou de l'Europe ? La jeunesse africaine est-elle suffisamment informée pour construire et manifester son indignation ? N'est-ce pas venu le moment du mea-culpa des 70% des étudiants Africains de la diaspora dont les parents sont fonctionnaires en Afrique ? Pour qu'ils se demandent à eux-mêmes s'ils sont véritablement convaincus que l'argent du loyer du studio qu'ils payent 500 € (328.000 FCFA) par mois à Paris vient vraiment des 200.000 FCFA (305 €) de salaire mensuel de leur papa ou leur maman en Afrique ? En attendant la venue d'une monnaie unique africaine, si chaque pays crée sa propre monnaie et la rend non-convertible, que ferons-nous de cet armada d'étudiants de la diaspora qui vit grâce au sous-système tel qui est aujourd'hui ? Sommes-nous encore disposés à nettoyer devant notre porte et dire au revoir au Franc CFA ?
Jean-Paul Pougala
IdeeFixe
Douala
  0
17-Feb-2013 06:52 EST
».
faites
IdeeFixe
Douala
  0
17-Feb-2013 06:45 EST
Quand vous en aurez assez d'accuser la France, vos enfants s'en prendront à la Chine. Il y a toujours un autre à accuser. A la limite, vous pourrez même dire que ce sont les dieux et les esprits qui en sont responsables. La nation, elle-même, est une fatalité.

Fumée et poussière à part, si vous êtes fier d'être Camerounais, pouvez-vous dire pourquoi et en quoi cela compte au juste ? Quelle fierté cela vous procure-t-il de pouvoir entrer et sortir librement d'une prison à ciel ouvert ? Qu'avez-vous peur de perdre qui ne vous est pas déjà retiré par la force par d'autres camerounais comme vous ?

Sortons de cette éternelle posture fainéante. La vérité est que ce n'est pas la France ou la Chine qui fragilisent ce pays, mais nous et nous seulement.
IdeeFixe
Douala
  0
17-Feb-2013 06:43 EST
Tous les pays qui ne reconnaissent pas la double nationalité ne le font pas sur la même base que le Cameroun (perte tacite de la nationalité du fait de l'acquisition d'une autre). Faire des rapprochements avec d'autres pays dont les lois ne sont pas les mêmes, comme l'Angola, alors que le Cameroun en lui-même est un sujet juridique bien vaste, est curieux. Pourquoi regarder ailleurs ? Posons-nous simplement les questions liées à ce que nous voulons, nous, au lieu de regarder ailleurs à chaque fois !

Il faut déjà comprendre la terminologie employée. Le Cameroun ne fait pas que ne pas reconnaître la double nationalité de certains, le Cameroun retire à ceux-là leurs droits de Camerounais et se perd dans la lecture de ses propres lois !

D'un côté, on prétend que cette double nationalité n'est pas reconnue, ce qui est déjà faux pour qui s'est donné la peine de lire toute la loi de '68. Cette loi dit bien entre autre que quiconque acquiert ou conserve une autre nationalité étrangère à la majorité perd la nationalité Camerounaise. Sur quoi se fondent alors ceux qui disent que cet le Thierry Atangana a été jugé et condamné en tant que citoyen camerounais, alors qu'il est clair au regard de la loi camerounaise qu'il a perdu sa nationalité Camerounaise ? Qu'il soit traité comme citoyen français, jugé selon la loi camerounaise si l'infraction a été commise sur le territoire camerounais ! Et s'il y a des accords bilatéraux, faisons-en alors usage ; autrement, à quoi ça sert de signer de tels accords ? Et puis, pourquoi soupconnez-vous qu'une extradition d'Atangana vers la France lui sera nécessairement plus favorable ?

Vous fêtes un amalgame entre des questions politiques bilatérales spécifiques, voire néo-coloniales (Cameroun-France) et les questions bilatérales dans leur ensemble, ensemble qui s'étend bien au-delà du petit couloir Cameroun-France et qui inclut déjà le Cameroun dans la sous-région.

Ahidjo, qui lui-même rédigea cette loi de '68, a perdu accès à ses biens au Cameroun et tristement fini ses jours au Sénégal comme citoyen Sénégalais, parce que ni la France, ni le Cameroun, ni pas grand monde d'ailleurs ne voulait de lui. Sa femme et ses enfants pleurnichent pour le rapatriement de sa dépouille depuis 25 ans. Ironie ? Pourtant, son fils se balade librement dans ce pays. Depuis lors, ceux-là qui maintiennent cette restriction sur la double nationalité, à juste titre selon vous, sont les premiers à jouir au vu et au su de tous de multiples nationalités. Bravo, Kitson !

« Sans être un défenseur de Popol, j'aimerais attirer votre attention sur le fait que les personnes qui planifient l'affaiblissement de nos institutions se trouvent généralement du coté de l'Elysée. »

Quand vous en aurez assez d'accuser la France, vos enfants s'en prendront à la Chine. Il y a toujours un autre à accuser. A la limite, vous pourrez même dire que ce sont les dieux et les esprits qui en sont responsables. La nati
IdeeFixe
Douala
  0
17-Feb-2013 06:42 EST
Kitson,

Je retiens essentiellement de vos deux précédents posts que la perte de la nationalité camerounaise du fait de l'acquisition ou de la conservation d'une autre relève d'une appréciation purement subjective.

Soit, le Cameroun n'est pas le seul pays à ne pas reconnaitre la double nationalité, de la même manière qu'il y a plusieurs autres pays qui reconnaissent la double nationalité.

Cependant, la Loi, comme toute autre source du droit, doit avoir un fondement éthique. Et, de manière générale, toute loi a une fonction soit extinctive, soit acquisitive de droits (droits étant entendus ici comme droits et devoirs), ce qui veut dire que toute loi octroie ou retire des droits à ceux à qui elle s'applique.

D'un côté, des étrangers sont poursuivis et punis au Cameroun pour leurs crimes et délits, de la même manière que les doubles nationaux camerounais subissent la force des lois de leurs pays d'accueil. De l'autre, des Camerounais sans nationalité autre échappent à la justice de ce pays, tout en y restant pourtant pour beaucoup. En quoi la double nationalité exacerbe-t-elle tout cela ?

Selon vous, quel fondement éthique la loi de '68 satisfait-elle en retirant leur droit à la nationalité à certains fils et filles de ce pays ? Les incongruités vous sont-elles devenues si affectueusement familières, cher compatriote ? Savez-vous qu'il y avait, à côté de cette loi de '68 et jusqu'à récemment encore en vigueur au Cameroun, une loi qui interdisait à toute femme mariée de sortir de ce pays sans l'autorisation écrite de son mari ? Et bien d'autres !

Il n'y a eu, avant '68, aucun cas connu de Camerounais dont la double nationalité posa quelque menace pour les intérêts de ce pays. D'ailleurs, les premiers cas d'asiles politiques et de naturalisations des camerounais avaient lieu dans des pays Africains tels que le Ghana et le Nigeria, pays supposément néo-colonialistes peut-être. En France, Biyidi ne deviendra exilé que longtemps après s'être installé en France, encore que ! Mais évidemment, l'Enfant représentait une menace réelle pour les intérêts du Cameroun !

Vous dites beaucoup de « si » et de « pourraient » Et si vous donniez plutôt des faits, pour une fois ? Dites-nous par exemple ce que les pays qui admettent la double nationalité ont si catastrophiquement et irrémédiablement perdu ? La liste doit être longue ! Dites-nous aussi ce que le Cameroun a réussi à préserver si chèrement avec cette loi de '68, et comment les Camerounais en jouissent librement et pleinement. La sécurité, la santé, l'éducation de haute qualité, le bien-être pétillant des Camerounais, peut-être ? Les ressources naturelles ? L'environnement ? Le patrimoine culturel ? Quoi, Kitson ? La fierté du néant ?

Tous les pays qui ne reconnaissent pas la double nationalité ne le font pas sur la même base que le Cameroun (perte tacite de la nationalité du fait de l'acquisition d'une autre). Faire des rapprochements
Kitson
ALLEMAGNE
  0
16-Feb-2013 22:02 EST
@IdeeFixe


Si c'est aujourd'hui que les francais que Popol est un mauvais president, ALORS ca veut dire qu'il a commencé à ne plus agir dans les interets de la france (Car depuis quand la france s'interesse pour le bien etre des africains), par ricochet ca voudrait dire que les actions de popol actuellement sont plutot favorables pour les camerounais. Ceci est vrai meme s'il le fait pour sauver. D'ailleurs après tout, qu'est ce qui motive un président à travailler pour son peuple, c'est la PEUR de perdre son job. En effet s'il n'agit pas en faveur du peuple, ce dernier pourrait le limoger.


"A vous lire, on dirait que les autres pays encouragent leurs citoyens d'origine Camerounaise à venir librement enfreindre les lois du Cameroun. Si ce n'est pas de la paranoïa, c'est très près de l'être. "

Non pas du tout, mais ces neo-colonisateurs pourraient s'en servir pour faire pression sur nos gouvernements le moment venu. Par ex. si la france s'interesse à une mine d'or au cameroun, sachant qu'elle ne peut pas faire face à la concurrence chinoise, peut etre parceque cette derniere est plus rentable pour le gvt camerounais, la francais pourrait utiliser des "prisonniers politiques" "francais" incarcérés au cameroun, pour menacer un de nos dirigeant.
Je suppose que vous meme vous savez que ce n'est pas du tout impossible.

Un exemple de pays où cette histoire de double nationalité donne du fil à retordre aux dirigeants est l'angola. Des bi-nationaux angolais ont dejà organisé plusieurs marches qui finirent avec des morts, pour ensuite s'enfuir dans les consulats du pays de leur autre nationalité.

Il n'y a rien de mesquin deja, nous sommes deja à plat ventre à cause de la MESQUINERIE des pays comme la france. alors l'heure est au nettoyage, afin de repartir sur de bonnes bases.
Kitson
ALLEMAGNE
  0
16-Feb-2013 21:54 EST
@IdeeFixe

"La mesquinerie et la paranoïa sont les moteurs de gouvernance et de vie chez nous. On se soucie peu de mettre en place des systèmes législatif, administratif ou judiciaire objectifs, on fragilise leurs institutions à dessein, pour ensuite prétendre que ce sont les autres qui en sont la menace. "

Sans être un défenseur de Popol, j'aimerais attirer votre attention sur le fait que les personnes qui planifient l'affaiblissement de nos institutions se trouvent géneralement du coté de l'Elysée. Pour me justifier, je citerais:
- le soutien de paris à la tricherie de Biya en 92, pour une occasion manquée pour solidifier nos institutions
- le refus de paris de reconnaitre les resultats en Cote
- la provocation orchestrée par paris du coup d'etat au Mali, pays reconnu au moins pour sa stabiliteé democratique.

Maintenant que ces institutions sont affaiblies, moi j'aimerais qu'on protège ce qu'il y a à protéger. De nos jours, nous ne savons plus QUI EST QUI. Bédié bien qu'etant ivoirien, ca ne l'a pas empecher de vendre le pays à Ouattara. C'est pourquoi une étude du background de chaque personne désirant occuper un poste de responsabilité s'impose.

"Dites un peu, Kitson, comment fait-on alors pour tous ces Nigérians ou Japonais ou Allemands qui violent les lois de notre pays ? Les laisse-t-on simplement partir chez eux ? Partent-ils tout bonnement d'eux-mêmes ? Un Dubuisson n'a-t-il pas été condamné récemment chez nous ?

Et qu'en est-il des Camerounais condamnés dans d'autres pays ? Avez-vous jamais entendu dire que le Cameroun a porté assistance à un Camerounais aux prises avec la justice d'un autre pays ? "

Des arrangements bilatéraux existent pour regler ceci. ET comme lors de toutes negociations DANS LE MONDE RÉEL, le plus forts imposent generalement ses positions au plus petit (clair tout depend de comment le plus faible s'y prend).

"Dans la cas de Thierry Atangana, la France a-t-elle empêché le Cameroun de le mettre en prison il y a 15 ans ? Non."

Peut etre que parceque pour la france de l'epoque Biya etait considéré comme le bon president, qui suit les ordres. Maintenant que Popol a commencé à aller voir ailleurs, pour vérifier si l'herbe y est verte, les francais se rappellent d'un francais insignifiant. J'appelle ca MONTER LES ENCHERES. Ne vous etonnez pas que d'ici peu, des JIHADISTES ou pseudo separatistes venus de je ne sais où commencent à reclamer un lopin de terre qqpart au nord ou à l'est du pays. Ainsi les instruments de propagandes occidentales pourront s'appuyer sur le sort subit par ce Mbom de Thierry Atangana, pour justifier la cruauté de Biya.
Kitson
ALLEMAGNE
  0
16-Feb-2013 21:53 EST
@Blizzard
désolé le poste precédent vous était destiné
Kitson
ALLEMAGNE
  0
16-Feb-2013 21:38 EST
@IdeeFixe

"Ton propos, au contraire, démontre la nécessité de l'institution de la double nationalité. Tu dis qu'en cas d'infraction à une loi camerounaise (je m'en marre), puisque je suis Américain, les USA viendront me récupérer pour que je vienne purger ma peine ici. Tu as cité le cas de Thierry Atangana.

Or, si nous avions la double nationalité, l'état du Cameroun pourra objecter, en présentant l'argument de ma camerounité.

Vois-tu?"

Il y a des arrangements bilatéraux à ce niveau. En allemagne lorsque la police allemand interpelle un americain, je pense qu'elle le remet directement à la police américaine y présente.

Par contre un djo qui veut profiter des avantages réservés aux CITOYENS CAMEROUNAIS, comme par ex. occuper des postes dans la fonction publique etc... devrait être prêt à assumer les conséquences qui vont avec. Alors étant donné que nous savons tous que dans cette situation toute personne sensée (moi inclus) cherchera à sauver sa tête coute que coute, alors vaudrait mieux ne pas le permettre. Car actuellement notre pays ne dispose pas encore du poids necessaire pour resister aux pressions des pays comme la france.
Lamontagne
D C US
  0
16-Feb-2013 21:13 EST
Mon cher Michaut Moussala vous avez oublie que ces pays que vous avez cite, ont creer un environnement favorable pour promouvoir le developpement, les servives secrets de ces pays et leurs gds bussiness, y ont largement participe a ces realistions.
Pour ajouter a votre article, L'Inde, la Chine et l'Israel ont cree leur Silicon Valley grace a leurs nationaux qui y ont travaille,et aussi en l'an 2000 deux mille chinois sont rentres fonder de gds business chez eux, laissant derriere eux des plus payant jobs en Amerique.
Pour revenir a notre cher Cameroon, le regime et le president lui-mme n'ont pas confiance a leur nation, il faut voir ou vivent leur famille, le diaspro a lui seul ne peut rien faire, il en est de mme pour la democratie, pour quelle soit viable et respectee il faut la volonte du regime.
Debatons comme nous voulons, il appartient au leader de chaque pays d'aider son pays a sortir de dictature ainsi que de la pauvrete,mon choix nous faire sortir d'abord de la pauvrete.
Man Tara
Chicago
  0
16-Feb-2013 13:51 EST
@Ykamga
Milan

Tu entames sous le ton de la chamaille comme ceci:

"- le probleme des enfants adultes
.......................
- le contexte sosio-polique incertain
ne sont pas seulement "mes" pbs persos.
si tu ne t'y trouves pas tant mieux pour toi."

Me chamailler n'est pas mon passe temps favori. Si tu veux repondre a mon post, engageaons-nous sur un plan intellectuel.
je n'ai rien a repondre
IdeeFixe
Douala
  0
16-Feb-2013 11:47 EST
@ Kitson,

« Ainsi des personnes pourraient arriver au pays, vider les caisses, ou causer des des gaffes, et se rappeller par la suite qu'ils sont d'une autre nationalité, lorsque la police les prend. »

La mesquinerie et la paranoïa sont les moteurs de gouvernance et de vie chez nous. On se soucie peu de mettre en place des systèmes législatif, administratif ou judiciaire objectifs, on fragilise leurs institutions à dessein, pour ensuite prétendre que ce sont les autres qui en sont la menace.

Dites un peu, Kitson, comment fait-on alors pour tous ces Nigérians ou Japonais ou Allemands qui violent les lois de notre pays ? Les laisse-t-on simplement partir chez eux ? Partent-ils tout bonnement d'eux-mêmes ? Un Dubuisson n'a-t-il pas été condamné récemment chez nous ?

Et qu'en est-il des Camerounais condamnés dans d'autres pays ? Avez-vous jamais entendu dire que le Cameroun a porté assistance à un Camerounais aux prises avec la justice d'un autre pays ?

Dans la cas de Thierry Atangana, la France a-t-elle empêché le Cameroun de le mettre en prison il y a 15 ans ? Non. Ce à quoi la France s'oppose aujourd'hui dans son cas, c'est l'instrumentalisation de la justice à d'autres fins. D'ailleurs, même si elle s'ingère moins, la France s'oppose aussi au traitement de personnes comme Mebara ou Edzoa, et cette France comme plusieurs autres pays, offre l'asile à beaucoup des persécutés politiques qui arrivent à sortir clandestinement de ce pays.

Selon vous, combien de Camerounais ont-il réussi a échapper à la juste de notre pays grâce à une autre nationalité ? Tous les cas bien connus, tels que Messi ou Ambassa, sont ceux de personnes parties du Cameroun sans nécessairement bénéficier d'une autre nationalité.

A vous lire, on dirait que les autres pays encouragent leurs citoyens d'origine Camerounaise à venir librement enfreindre les lois du Cameroun. Si ce n'est pas de la paranoïa, c'est très près de l'être.

Contentons-nous de mettre sur pieds des lois et des institutions fortes, de bâtir un pays juste, et la double nationalité ne sera pas un soucis. Refuser la double nationalité, c'est simplement jouer le jeu des mesquins à qui la fragilisation de ce pays profite en premier.

Un système qui retirerait plutôt la nationalité camerounaise à tout double national poursuivi par la justice de ce pays et qui refuserait de s'y soumettre sur la base d'une autre nationalité serait plus juste.

@Blizzard,

« Or, si nous avions la double nationalité, l'état du Cameroun pourra objecter, en présentant l'argument de ma camerounité. »

Justement, c'est la capacité à objecter que certains sont déterminés à fragiliser.
AfrikeRevolution
Afrique
  2
16-Feb-2013 11:06 EST
Un Etat irresponsable comme le Cameroun veut attendre quoi de sa diaspora? Les Etats qui ont utilises leur diaspora comme levier de developpement ont su quelle politique adoptee.

La vision du MRC de Maurice Kamto sur ce sujet est a mon avis la meilleure jusqu'ici.

Tout le reste n'est que bavardage inutile. Et les camerounais sont champion dans ce domaine.
Blizzard
USA
  0
16-Feb-2013 10:40 EST
Paul Biya sait qu'avec la double nationalité, des lobbys seront formés et nous seront capables d'influencer l'élection présidentielle au Cameroun.

Nous serons en mesure de financer tel ou tel candidat. Tout candidat à la primature israélienne vient battre campagne auprès des lobbys juifs aux États Unis, à cause de son pouvoir financier. Je ne sais pas ou ne puis confirmer que les juifs américains votent le premier ministre israélien.
Blizzard
USA
  0
16-Feb-2013 10:18 EST
@Kitson

A propos de la double nationalité, Paul Biya sait qu'autant de camerounais qui l'obtiennent, autant de votes contre lui. Je ne voterais JAMAIS pour lui.

Tous ceux là qui ont voté pour lui à l'étranger étaient les diplomates et leurs familles, ou encore les "hier-hier".

Ton propos, au contraire, démontre la nécessité de l'institution de la double nationalité. Tu dis qu'en cas d'infraction à une loi camerounaise (je m'en marre), puisque je suis Américain, les USA viendront me récupérer pour que je vienne purger ma peine ici. Tu as cité le cas de Thierry Atangana.

Or, si nous avions la double nationalité, l'état du Cameroun pourra objecter, en présentant l'argument de ma camerounité.

Vois-tu?
Kitson
ALLEMAGNE
  0
16-Feb-2013 07:37 EST
@Ykamga

c''est peut etre en Italie ainsi (ce dont je doute, prière de vous renseigner encore, sinon ce serait purement et simplement de l'ecroquerie). En Allemagne il n'y a pas de durée minimum. Lorsqu'on parle de durée minimum en général, il s'agit de la durée minimum à cotiser pour obtenir la retraite à hauteur de 100%.

Si après verification, cette durée minimum se confirme de votre coté, alors vous savez ce qui vous reste à faire: PLANIFIER ce que vous devez faire une fois cette condition remplie.
Ykamga
Milan
  0
16-Feb-2013 05:14 EST
Kitson
ALLEMAGNE
la durée minimale de cautisation de retraite c'est 25 ans....avant tu perds tout...
Pour les banques au pays tous font la mm chose...
Kitson
ALLEMAGNE
  0
16-Feb-2013 03:47 EST
@Man Tara

Merci. Surtout ne tomber dans le piege du farotage, La meilleure facon d'aider qqn est de l'aider à pêcher, que de lui donner du poisson.
Kitson
ALLEMAGNE
  2
16-Feb-2013 03:43 EST
@Ykamga

les retraites se recuperes quand on rentre. Si vous avez deja opté pour une autre nationalité, alors ca sera versé à partir de l'age de la retraite de ce pays. Par contre si vous etes encore camerounais, la plupart des pays vous versent vos cotisation CASH lorsque vous rentrez.

Sur le pb avec la banque. La SGBC est une banque privée, si vous trouvez le service nul, ben CHANGEZ de banque (OU comment faites vous generalement en europe lorsque vous trouvez le service d'une entreprise pas à votre gout?).

NB: je ne dis pas qu'au cameroun, POPOL fait du bon boulot, ou que les choses y sont bonnes. J'aimerais juste que les camerounais de la diaspora comprennent que lorsqu'ils rentrent au cameroun, ils sont (en depis du RESPECT que leur famille respective leur accorde) des citoyens lambda. Et s'ils ont pris une autre nationalité, eh bien qu'ils sont des étrangers.

Je revies au cas des bresiliens etc.... que vous avez cité. Le Bresil a t-il le risque d'etre destabilisé par la France ou un pays européen? Vous comparez là un pays (Cameroun) qui se trouve plein sous le joug neo-colonial à des pays parfaitement independant. Le cas du prisonnier "francais" Atangana (avec le soutien que lui apporte le president francais) montre bien les risques qu'un etat comme le cameroun court en acceptant une double nationalité PAR DEFAUT. Ainsi des personnes pourraient arriver au pays, vider les caisses, ou causer des des gaffes, et se rappeller par la suite qu'ils sont d'une autre nationalité, lorsque la police les prend.
Kitson
ALLEMAGNE
  1
16-Feb-2013 03:30 EST
@Bedimo

Oui vous avez tout dit. C'est juste que les mbom reviennent generalement avec un l'esprit du colon. Ils s'attendent à ce que les portes soient automatiquement ouvertes, PARCEQU'ILS ETAIENT À L'ETRANGER.

MINALMI

NB: ATTENTION je parle de la majorité, je sais qu'il y a des individus plus humbles.
Kitson
ALLEMAGNE
  0
16-Feb-2013 03:26 EST
A RIEN
Blizzard
USA
  0
16-Feb-2013 03:00 EST
@MMM

À force de vous lire, je commence à croire que vous soyez un charlatan. Votre papier est plein de contradictions et de chiffres erronés , un mélange de devinettes et de conversations de bars.

Comment expliquez vous que le nombre de camerounais aux USA soit supérieur à celui de ceux qui vivent en France? Passons outre!

Puisque vous propagez l'écho de l'opinion publique au Cameroun, qui en grande majorité nous sous-estime, qu'attendez-vous de nous?

Nous constituons la colone vertebrale de l'économie du Cameroun. Je suppose que vous avez lu le chiffre des recettes douanières de l'an passé, n'est ce pas?

Augustin Frédéric Kodock de son vivant avait dit: "pour tuer un serpent, on frappe sur sa tête et non sur sa queue". Imaginez que tous les maux qui freinent le développement du Cameroun soient le serpent, et qu'il faille frapper sa tête.....je vous laisse le soin de deviner qui est sa tête.

M'inviter à investir au pays reviendrait à m'inviter à dîner sur le genre de poubelle qui bloquaient la voirie de Yaoundé, quand j'y étais encore.

C'est pas faute de n'avoir essayer, c'est un système hermétique, de surcroît corrompu qui refuse le développement afin de préserver les intérets de la minorité. Voilà pourquoi nos investissements sont restreints.
Bernardint
Au Jardin
  0
15-Feb-2013 19:54 EST
@Jms

Ne rentre pas dans ce débat qui n'a pas de sens.

La diaspora camerounaise fait énormément au Cameroun et pour le Cameroun malgré les limites drastiques fixées par les dirigeants.

Chacun ici a, qui une mère, une femme, un fils à qui il envoie régulièrement un peu d'argent.

Cet argent ne reste pas sous l'oreiller. Il rentre dans le circuit économique du Cameroun et contribue à soulager la douleur d'un peuple que des dirigeants avides affament et matraquent au-delà du raisonnable.

MMM a écrit sur la diaspora pour essayer de faire gagner un peu d'argent à son torchon. D'ailleurs, vous verrez que l'article signé n'est pas de sa main.
Jms
Kmer
  0
15-Feb-2013 16:44 EST
"...
- Certains panélistes sur les plateaux de télévision et de radios au Cameroun tentent de tribaliser la diaspora camerounaise ou parlent d´extrémistes. Que leur répondez-vous? et Est-ce que le challenge camerounais connait ce phénomène?

- Déjà il est important de constater que ce n’est pas un hasard si les débats sur les plateaux de radio et de télévision au Cameroun s’intéresse autant à la diaspora. Se basant sur les actions de plus en plus nombreuses menées par cette diaspora, on s’interroge d’avantage sur son rôle dans le processus de lutte contre la misère et la pauvreté dans notre pays. La plupart de ces actions vont dans le bon sens et l’origine tribale des uns et des autres n’y joue aucun rôle. C’est le cas aussi au sein du Challenge Camerounais. Notre seule préoccupation c’est de trouver des solutions aux problèmes qui sont les nôtres en tant que communauté étrangère et mettre notre potentiel au profit des actions qui contribueront à édifier notre pays. Si c’est ca être extrémiste, alors je suis fier de l’être.
...
source: camer.be "
Jms
Kmer
  0
15-Feb-2013 16:42 EST
@MMM
Actuellement tout ce qui se fait en Mbeng et autour de la "diaspora kmrunaise", c'est du débrouillage ! La vie est strong là-bàs, donc les gars se battent, malgré la nostalgie qui ronge l'esprit. Sinon sur ce point, rien de concret n'est fait pour influencer réellement le développement de l'Etat Kmrun. Je te passe à propos le point de vue d'un "diasporé" dans une interview:

"
Allemagne/Cyrille Ntamghe, président Challenge camerounais :"Berlin 2013 se prépare dans une sérénité absolue"
...

- Monsieur le président, il ya quelques jours une partie de la diaspora camerounaise s´est signalée , par des manifestations sur les places publiques en Europe; une autre partie, dont le challenge camerounais, prépare un grand évènement socioculturel. Est-ce á dire qu´il y a plusieurs diasporas?
- Les préoccupations des membres de la diaspora ne sont pas seulement nombreuses mais aussi diversifiées. Les moyens de les exprimer ou d’essayer d’y apporter des réponses peuvent aussi être très variés. Il ne me semble donc pas qu’il y a plusieurs diasporas mais plutôt plusieurs sujets qui préoccupent les membres de la diaspora et différentes façons d’y faire face.
- Au fait même, comment définissez-vous la diaspora?
- Dans le contexte actuel, il n’est pas à mon avis juste de considérer les membres de la diaspora comme des personnes qui ayant tourné le dos à leur pays d’origine, se passent pour être des donneurs de leçons et n’ont rien d’autre à offrir que des critiques. Il s’agit bien plutôt des fils du Cameroun qui dans des conditions et pour des raisons diverses ont eu contact avec une autre culture s’octroyant ainsi une autre façon de concevoir les réalités de notre pays. Que ceci conduise à des revendications et heureusement aussi à des actions concrètes pour le bien communautaire est une issue très positive. La diaspora est donc aussi un maillon essentiel dans la chaine qui aidera à la construction du Cameroun.
- Certains panélistes sur les plateaux de télévision et de radios au Cameroun tentent de tribaliser la diaspora camerounaise ou parlent d´extrémistes. Que leur répondez-vous? et Est-ce que le challenge camerounais connait ce phénomène?
- Déjà il est important de constater que ce n’est pas un hasard si les débats sur les plateaux de radio et de télévision au Cameroun s’intéresse autant à la diaspora. Se basant sur les actions de plus en plus nombreuses menées par cette diaspora, on s’interroge d’avantage sur son rôle dans le processus de lutte contre la misère et la pauvreté dans notre pays. La plupart de ces actions vont dans le bon sens et l’origine tribale des uns et des autres n’y joue aucun rôle. C’est le cas aussi au sein du Challenge Camerounais. Notre seule préoccupation c’est de trouver des solutions aux problèmes qui sont les nôtres en tant que communauté étrangère et mettre notre potentiel au profit des actions qui contribueront à édifier notre pays. Si c’est ca être extrémiste, alors je
Ykamga
Milan
  0
15-Feb-2013 16:17 EST
Man Tara
Chicago
- le probleme des enfants adultes
- le probleme des salaires
- la double nationalité
- la corrution
- le contexte sosio-polique incertain
ne sont pas seulement "mes" pbs persos.
si tu ne t'y trouves pas tant mieux pour toi......
Jms
Kmer
12   0
15-Feb-2013 15:50 EST
Et ban ! Le terrible Triple M refait scène. Tout un cahier de résumé, 288 pages.

" ... Estimée à plus de 5 millions de personnes, elle passe son temps à critiquer le Président Paul Biya mais ne fait rien pour le Cameroun. "

Toi là tu peux aimer les problèmes, massa ! La diaspora kmrunaise concrètement c'est quoi ?
C'est le nom d'un nouveau condiment dans quelle sauce? c'est une ong? la réunion d'un village? un parti politique ? est-elle représentée à l'assemblée nationale ? existe-t-il pour elle un ministère ? avec des représentations dans les pays par toi-cités ? Recoivent-ils un budget chaque début d'année ?

Si les réponses à ces questions sont toutes négatives, alors la "diaspora kmrunaise" ne sert et ne servira à rien et n'aura aucun impact ou influence majeure sur le développement de l'Etat Kmerun. Donc laisse les mbenguistes tranquilles, ils sont allés se chercher et finiront par se retrouver au Kmrun.

La prochaine fois, poses toi la question: à quoi servent AesSonel et Camwater ?? Voilà veritablement les premiers coucougnoufs et vrais paplés en ce 2013 qui " passent leur temps à applaudir le président Paul Biya mais ne font rien pour le Cameroun. "
Man Tara
Chicago
  2
15-Feb-2013 15:25 EST
@Elobo
Yaoundé

Tu as l'excuse la plus boiteuse en affirmant:

"La Diaspora camerounaise ne fait rien pour le Cameroun?!
Que tous les membres de cette diaspora qui ne va pas faire des transfert d'argent à leur famille ou amis se manifestent. "

J e comprends donc que tu n'as pas lu l'article. peut-etre seulement une seule phrase qui te permet de noyer le poisson.

Veux-tu nous dire que les chinois, les indiens et les pakistanais ne font pas les transferts d'argent.

Moi, j'en ai faits. Beaucoup. mais ca ne commence meme pas a repondre a cet article. Personnellement j'ai finalement compris qu'il faut faire mois de transferts si on veut vraimenet etre eficace.
Man Tara
Chicago
  4
15-Feb-2013 15:15 EST
@VEROKOUA
Palais Etoudi

Je n'ai aucune envie, ni le droit de te renier tes raisons personnelles. Mais elles ne sont pas mes raisons a moi. Et mes raisons a moi ne seraient pas valables pour toi aou personne d'autre.
Je ne represente pas la diapora, toi non plus. Au fait, tout le monde ne peut pas rentrer au pays ou meme agir au pays, alors les excuses personnelles ne repondent a rien.

Juste en passant, Mere Therese, pour tout ce qu'elle aurait fait etait ineficace. Pour moi, utiliser la charite comme moyen d'action n'est pas efficace.

Il est inutile de me taper dessus. Je reconnais deja que tu as tes raisons, qui ne sont pas les miennes. Ni celles de Ykamga
Milan, .

Les indiens et israeliens, etc ont chacun des vies differentes et peuvent aussi nous donner leurs raisons. Mais leurs communautes (qui ne se refere pas comme "diaspora") ont eu des resultats differents des notres.
C'est, justement, la demonstration de l'article qui est valable a mon avis.
Elobo
Yaoundé
  0
15-Feb-2013 15:08 EST
La Diaspora camerounaise ne fait rien pour le Cameroun?!
Que tous les membres de cette diaspora qui ne va pas faire des transfert d'argent à leur famille ou amis se manifestent.

Paul Biya fait-il pas partie de la diaspora camerounaise?
VEROKOUA
Palais Etoudi
10   0
15-Feb-2013 14:44 EST
@Man Tara

"Vos raisons personnelles ne representent pas les raisons de la diaspora en general."

les raisons doivent être personnelles avant d'être collectives!

lorsque biya reçut la diaspora, le réception était personnelle car j'ai vu subitement des français(e)s se transformé(e)s en Camerounais(e)s pour la cause.

je ne peut jamais me rattraper au Cameroun car j'ai fait la majeure partie de ma vie au Cameroun dans ce milieu pauvre et précarisé constitué des voix sans voix dont je suis devenue aujourd'hui leur porte parole auprès du roi fain.éant à perpétuité .

JE ME TRANSFORMERAI A JAMAIS EN MERE THERESSA POUR SAUVER CETTE COUCHE DE LA POPULATION , PRECARISEE, EN LEUR OFFRANT AU MOINS LA COUVERTURE MEDICALE car ils n'ont rien fait pour mériter cette inégalité sociale que leur offre le roi fai.néant et sa clique de kleptomane sans scrupule qui dirige ce pays.
Le_droit
Ngaoundal
10   0
15-Feb-2013 14:28 EST
Ce géronte qui n'est pas prêt à "renoncer" au pouvoir

Paul Biya. Il a fêté en novembre dernier, à 80 ans, ses 30 ans à la tête du Cameroun. En 1992, dix ans après son accession au pouvoir, il organise la première élection multipartite de l’histoire du Cameroun, poussé par un vent de révolte populaire qui souffle sur l’Afrique. Il la remporte de justesse. Réélu en 1997 puis en 2004 lors de scrutins entachés de fraudes, il modifie, en 2007, la Constitution qui limitait à deux le nombre de mandats présidentiels consécutifs. L’année suivante, "Popaul" - surnom dont l’ont affublé les Camerounais – parvient à sortir indemne des violentes émeutes de la faim, calmées par son exubérante épouse Chantal. Il remporte un nouveau scrutin présidentiel en 2011 avec près de 78 % des voix. Selon toute vraisemblance, il devrait se présenter une nouvelle fois en 2018. Dans ce pays très jeune, 70 % de la population n’a connu que lui à la tête de l’État.
Man Tara
Chicago
  2
15-Feb-2013 14:17 EST
@Le Juif
Jakarta
@Bedimo
Ici

Et surtout
@Conceptman
Usa

J'apprecie votre intervention. Je ne sait quoi ajouter a vos posts. La so called diaspora est a l'image des camerounais au pays. Je m'en suis disconnecte depuis la fin des annees 80. Ils ne sont pas interessants.

Quant a:
-Ykamga
Milan,

-VEROKOUA
Palais Etoudi,

Je ne peux dire que ceci. Vos raisons personnelles ne representent pas les raisons de la diaspora en general. Et d'un.
Et de deux, ce n'est que des excuses. Tout le monde peut en trouver.

Et moi alors, quelles sont mes excuses. Je n'en ai pas. I have eggs all over my face.
J'aurais pu faire beaucoup pour mon pays. J'ai failli a ce pays dont j'ai tant recu. A ma famille aussi (a l'exception des Western Union).
Cela ne fait que reinvigorer ma resolution de venir et agir avec autant d'energie que je peux mettre au profit de tous ces jeunes qui croupissent sous la misere.
Je ne suis pas ici pour dire aux autres camerounais ce qu'ils n'ont pas fait. Mais pour dire a mes freres que je vais devoir me rattraper. Big time.
:
Angouto
USA
  5
15-Feb-2013 13:28 EST
Hahahahaha! Bedimo !

C'est comment frerot ? Où en es-tu avec la defense du sanguinaire dictateur Laurent Gbagbo à la TPI ? Pour le reste, pardon laisse l'affaire de poser les actes-là !
Le Juif
Jakarta
  7
15-Feb-2013 12:56 EST
La diaspora camerounaise est a l'image de son president. Paresseux, laxiste, bavard, hypocrite et tout ce qui est mauvais.

Cest vrai que parmis elle, il yen a qui sorte du lot, font des merveilles a letranger, et sont capables si l'Etat leur donne un environnement meilleur de travail de de revenir.

Dans le domaine du tourisme ou j'exerce, je peux apporter enormenet au cameroun, mais je ne suis pas sur que le tourisme fasse partie des priorites du gouvernement alors que ce secteur ds certains pays rapporte plus que le petrole. Alors pourquoi chercher a rentrer si la bande d'abruti de yde n'ont aucune feuille de route ? Ns avons pourtant des sites, le pire cest que les camerounais meme ds leur propres pays ne voyagent pas si ce nest aller aux funerail, mais vs pensez que qui viendra decouvrir les merveilles non entretenues ?

La diaspora a plein dingenieur sux states, en allemagne, plein de medecin en france et ailleurs, ds quel environnement devrait-il travaille s'ils sont au pays? ds les pays occidentaux les salaires ne sont pas aussi bon comme on le pense, au moins il ya une garentie au niveau social, sante, systeme judiciaire bon, facilite d'obtenir des credit pour ses affaires, j'en passe, tout ca existe til au cameroun? vous voulez qu'on laisse le bon ici pour rentrer ds la galare? le gvernement doit faire le minimum, jene vois pas mes enfants entrain de quitter l'universite de jakarta pour aller a yde ou a dla ou il ya des greve chque jour, ou il ya mem pas de labo, Chers massoula, nous ne rentrons pas. Les ministres camerounais qui etaitent memebre de la dispora sont devenu des corrompu, des abruti, des incompetent, ns ne pouvons pas nous frotter a ce genre d'environnement. DESOLE.
Ykamga
Milan
15   3
15-Feb-2013 11:44 EST
Pacman
Le Mans
je te donne un exemple tout simple. j'ai voulu lors de mon dernier passage ouvrir un compte alla sgbc. le gars m'a fait attendre une heure debout pour après me demander
- mes 3 dernieres fiche de paie en europe
- le titre foncier de la piaule de ma maman
- le plan du quartier ou se trouve sa piaule
- les 3 dernieres facturee de la sonel ou de la snec
- 400.000 cfade depot.
Pour un simple compte courant ??? pour un credit j'immagine les traccasseries...en plus, sur qu'il faudra lui donner la biere...
Ykamga
Milan
12   2
15-Feb-2013 11:33 EST
Bedimo
Ici
je ne sais pas en quoi je suis egoiste. mes etudes universitaire en europe m'ont coute très cher. et j'ai pas galéré à l'epoque pour venir en italie, au contraire. aujourd'hui je suis cadre ds une multinational et je devrai abbandoner mon poste pour aller prendre 3 fois ou 4 fois moins avec un permis de sejour travailleur de 2 ans ??? tu rigoles ou koi ??? reinscrire mes enfants ds des lycées ecc au pays bled . et ma femme devrait abbandoner la sienne et rentrer au pays etre menegère koi ??? et les presque 17 ans de costisations retraites faites ici abbandonner comme ca au white koi.
je m'arrete ici, pcq j'ai comme impression que t'es pas bien informé sur l'europe toi...
VEROKOUA
Palais Etoudi
20   1
15-Feb-2013 11:16 EST
@Conceptman

quelle belle analyse!

le dualisme des camerounais ne sévit pas uniquement aux usa, nous avons perdu le bon sens de notre origine lorsqu'on se trouve à l'étranger.

il existe entre nous la compétition du titre et du paraître comme aux pays.

nous sommes franchement à l'image de notre pays malgré l'acculturation.
Conceptman
Usa
24   2
15-Feb-2013 11:06 EST
Le 1er probleme de la diaspora camerounaise (je parle des USA) est le tribalisme!

Le 2eme probleme de cette diaspora est la jalousie, sorcellerie, conspiration, la course au positionnement en nuisant a tous ceux qui ne veulent pas se soumettre a la dictature de ceux qui se croient "chefs-terres"... et qui clament haut et fort que la ville ou vous les trouvez leur appartient parce qu'ils y vivent depuis 20-30 ans!

Le 3eme probleme est le manque d'equite dans l'appreciation des faits lorsqu'il y a un conflit entre compatriotes... c'est donc a ce moment que vous comprendrez que la diaspora est simplement a l'image du pays... a la seule difference des multiples nationalites que nous possedons, en plus des competences diversifiees!

Cette diaspora qui exige tant en brandissant sa pseudo modernite, son ouverture d'esprit et autres acquis d'occidentalisation, est la meme discriminative, et tribaliste... allez voir dans les reunions des BAM'S, BETI, SAWA, ou WADJO, et vous comprendrez que nous sommes encore bien loin de desamorcer la bombe sociale du cameroun, car le detonateur est peut-etre dans la diaspora!

Meme si la question est formulee sous fond d'incoherences, MMM a le merite de remettre ce debat sur la table, car l'enorme potentiel de la diaspora est desormais un veritable gachis a cause des maux que j'ai decrit plus haut!
Fanfan
NYC
14   4
15-Feb-2013 10:56 EST
article truffe de beaucoup d affirmations gratuites : il ne peut avoir plus de camerounais au états unis qu en France , le nombre des camerounais aux états unis très exagéré il n atteigne pas 30 000 ,le cameroon à une des plus petite communauté ici contrairement aux nigérians ghanéens maliens qui avoisinent à peine 800000. le journaliste semble ignorer que la diasporas injecte chaque année plus 100 milliard CFA dans leconomie du pays .nous sommes prêt à investir beaucoup plus mais biya et son systeme sont de obstacles
Pacman
Le Mans
  3
15-Feb-2013 10:22 EST
@MMM,
je m'appesantirais juste sur les limites qu'à la diaspora pour s'impliquer au Cameroun en allant dans le sens de @Ykamga, et en fournissant d'autres éléments limitant leur apport. je citerais :
- La double nationalité non admise (avec ce que cela implique comme limite à investissement dans son propre pays d'origine)
- La corruption et environnement juridique non protecteur
- L’inexistence de programmes incitatifs pour l'implication de la diaspora
- ...
Pour mieux illustrer le dernier exemple, je prendrais un cas que j'ai eu à affronter personnellement.
Aujourd'hui, l’État ambitionne de lancer des programmes de construction de logements dans des villes en manque criard.
Pourquoi un de ces programmes ne serait il pas pris en charge par un organisme du type SIC ou autre, qui elle, lèverait des fonds/participation auprès de la diaspora avec des taux attractifs ?
bref pour avoir eu a discuter avec la sgbc ou le crédit foncier lors du challenge camerounais en Allemagne, c'était à ce décourager par par notre pays: les taux proposés sont d'environ 14 à 15% minimum contre des taux de crédits de l'ordre de 3 à 6 % pour les banques classiques ici en France par exemple...
Cet organisme devrait pourvoir rassurer les potentiels investisseurs de la diaspora; c'est a dire que les formalités pour être propriétaire du bien immobilier doit être simples et surtout qu'il aie la garantie juridique d'en avoir la pleine jouissance, sans se faire embobiner par des fonctionnaires en place.
VEROKOUA
Palais Etoudi
14   3
15-Feb-2013 09:46 EST
@Bedimo

"Verokoua qui met toute participation sur un apport prealable du gouvernement c'est a dire au dos du contribuable Camerounais qui pourtant se meurre deja de faim et de soucis. Image on ne peu plus nette de cette diaspora a la limite parasite, incapable de creer, s'accrochant a des reponse de demande a telle ou telle institution
gouvernementale comme un etudiant fraichement sorti de l'IRIC. Cela temoignent de l'incapacite de cette diaspora qui est aussi en manque d'inspiration. de volonte et franchement de moyens. "

J'AI PAYE L'IMPÔT AU CAMEROUN PENDANT DIX ANS A YAOUNDE VI et mon entreprise est toujours au cameroun même si c'est fermé périodiquement.

Aujourd'hui je misère car j'ai travaillé pour le cameroun et je vis des allocations de ma fille en Belgique.

n'ai-je pas le droit de bénéficier du cameroun même une aide si tu pense que je veux parasiter ce pays?

je peux dire qu'en mettant sur pied ce projet, je suis allée dans le pays de mon mari puisser leur connaissance pour revenir développer ce cameroun et la Belgique a perdu pour le coût de ma formation car lien de mariage uniquement. cette belgique nourrit, éduque une camerounaise alors qu'elle ne profite rien de moi. bande de C.ON

J'ai fait jusqu'à ce que oxfam a agi dans le grand nord lors des innondation fruit de mon travail de bénévolat dans cette ONG.

dans ce cas, le cameroun reste un éternel profiteur de la Belgique.
Bedimo
Ici
10   12
15-Feb-2013 09:17 EST
La diaspora Camerounaise est a l'image des hommes politique Camerounais: attentistes, bavards, donneurs de lecons, paresseux, egocentriques, et tetus.

Deux exemples ci-bas:
1) YKamga qui pour seul obstacle a participer a quoi que ce soit est l'obtention d'un v isa camerounais qui dans la majorite des pays du monde s'obtient avec l'equivalent de 50 000 Fcfa et deux semaines de patience. Quand on sait comment cette diaspora s'expatrie, l'investissement qu'il faut pour un visa etranger, la galere a militer dans les ambassades etrangeres a Yaounde, les humiliations, etc... Tout cela, pour son avancement personel et egoiste. Mais quand il s'agit de faire le chemin inverse, une simple visite a l'ambassade pour etre en regle avec les lois camerounaises devient une montagne insurmontable. Quelle hypocrisie!!!!

2) Verokoua qui met toute participation sur un apport prealable du gouvernement c'est a dire au dos du contribuable Camerounais qui pourtant se meurre deja de faim et de soucis. Image on ne peu plus nette de cette diaspora a la limite parasite, incapable de creer, s'accrochant a des reponse de demande a telle ou telle institution gouvernementale comme un etudiant fraichement sorti de l'IRIC. Cela temoignent de l'incapacite de cette diaspora qui est aussi en manque d'inspiration. de volonte et franchement de moyens.

3) Il y a meme au troisieme cas frappant, celui de tous les Angouto de la diaspora qui se garderont bien de poser des actes ou meme de commenter sur des sujets pareils mais qui auront tous les enseignements du monde a donner sur le foot et autres cas ivoiriens.

pardons laissez...
Chef De Bois
Ebolowoo
20   2
15-Feb-2013 08:25 EST
Si pour l'auteur la diaspora représentative et légitime se limiterait uniquement à Manu Dibango, Calixte Beyala et autre Marie Roger Biloa ...avec tout le respect que nous devons à certains de ces aînés qui n'ont pas démérité (loin de là), je pense franchement qu'ils commencent à être aussi "has been" que Paul BIYA.

Pour s'en convaincre il vous suffirait de sillonner les grandes métropoles mondiales afin de constater ce dont sont capables les ressortissants camerounais, ayant parfois été contraint d'acquérir les nationalités de leurs pays d'accueil, pour se convaincre que le scandale tient d'abord à l'incapacité presque chronique du régime de Yaoundé de mettre toutes ces expertises au service d'un ce pays qui en a cruellement besoin.

Et si je comprends bien, "critiquer Paul BIYA" c'est commettre un crime de lèse majesté lorsqu'on est originaire du Cameroun! Ce qui condamne ipso facto tout un pays à la marginalisation internationale; même quand autour de lui on note un réel infléchissement des autorités locales, notamment au Congo Brazzaville (malgré les critiques acerbes entendus ce matin sur France inter contre le régime de Dénis Sassou Nguesso et ses gestions des ressources pétrolières).

En direct de Brazzaville pour le festival Étonnants Voyageurs : www.franceinter.fr/evenement-en-direct-de-brazzaville-pour-le-festival-etonnants-voyageurs

Pauvre Cameroun!
VEROKOUA
Palais Etoudi
17   4
15-Feb-2013 08:08 EST
@Michel Michaut Moussala | Aurore Plus

""Estimée à plus de 5 millions de personnes, elle passe son temps à critiquer le Président Paul Biya mais ne fait rien pour le Cameroun.""

j'avais écrit la demande de collaboration pour être attachée au ministères des affaires sociales et sécurité sociale pour mettre sur pied un projet de sécurité sociale bénéfique pour tous au Cameroun.

son excellence popol n'a pas encore donné suite à ma demande.

ensuite, j'ai reçu une formation en économie sociale et j'ai demandé à popol de mettre sur l'éventail programme de formation professionnel ce programme pouvant aider les jeunes à limiter la migration en créant des entreprises sociales clé de succès pour lutter contre le chômage et sur ce je demande la création de l'institut africain d'économie sociale.

j'attends toujours la réponse.

cessez de dire que la diaspora ne fait rien pour le cameroun.

pour ma demande j'ai demandé à Lucien Embon de m'aider à l'arranger et publier si tu sais le faire tant mieux tu cherches ça dans les articles de cin.
Ykamga
Milan
24   2
15-Feb-2013 08:04 EST
je bosse avec des collègues bresiliens et indiens et je vous assure que personne d'entre eux prend le visa pour rentrer chez. Nous sommes en position de faire mm de grandes choses pour le cameroun mais les institutions ne le veulent pas.
un exemple le cameroun n'a tjr pas signé une convention d'echange bilato culturelle et scientifique avec l'union europeenne. consequence les chercheurs camerounais difficilement peuvent avoir accès aux fonds europeens alors mm que les camerounais representent 60 % d'etudiant d'afrique sub saharienne inscrite dans les université ici........
Ykamga
Milan
23   2
15-Feb-2013 07:56 EST
Michel Michaut Moussala
nous qui avons les nationalités etrangaires et bossont ici depuis des decennies trouvent pas que c'est un peu hasardauex laisser un boulot sur, des enfants en age de lycée, et risquer un aventure dans un pays d'ou nous sommes partis depuis plus de 20 ans ? C'est plus facile de rentrer immediatement après ses etudes !!!
Développement – Implication des élites extérieures: A quoi sert la diaspora camerounaise?
Click to jump to 'Aurore Plus'
Douala, 15 Février 2013
© Michel Michaut Moussala | Aurore Plus
 47 Réactions
Estimée à plus de 5 millions de personnes, elle passe son temps à critiquer le Président Paul Biya mais ne fait rien pour le Cameroun.
I- La place qu’accorde l’Etat à la communauté extérieure

La semaine dernière, on a vu certains de nos compatriotes s’agiter lors de la visite de travail du président en France. Cela est tout à fait normal, cela participe du fonctionnement de la démocratie. Ceux-là reprochent au Chef de l’Etat un grand nombre de choses, entre autres sa longévité au pouvoir, le manque de démocratie, la mal gouvernance, la violation des droits de l’homme, son incapacité notoire à développer le pays, etc. Si certaines de ces critiques sont parfois fondées, on peut se demander en retour ce que fait cette diaspora camerounaise estimée à plus de 5 millions d’individus pour le développement du Cameroun ? Il est difficile de dire avec précision comment est repartie cette diaspora à travers les continents et les pays. Le gris de ces camerounais résidant à l’étranger est en Afrique, principalement au Nigeria où ils sont plus de 2 millions de personnes originaires surtout des régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-ouest. On trouve également des Camerounais assez nombreux en Guinée Equatoriale, attirés qu’ils sont par le boom économique de ce petit pays voisin considéré comme un El Dorado pétrolier.

Les Camerounais ont déserté quelque peu le Gabon pour ce nouvel émirat pétrolier. Hors du continent africain, la deuxième communauté camerounaise de l’étranger réside aux Etats Unis où elle est estimée à 800 000 personnes dont 300 000 environ ont acquis la nationalité américaine. En France, on estime à plus de 600 000, le nombre de Camerounais y vivant. Et en Allemagne, environ 20 000. Face à ceux qui ont organisé des manifestations contre la présence de Paul Biya en France, ce dernier a reçu des personnalités camerounaises résidant dans ce pays telles Manu Dibango, Calixte Beyala, Marie Roger Biloa pour dire à ces opposants que tout le monde n’est pas contre lui, même si on dit que c’était un rendez-vous arrangé. C’est un remake de juillet 2009 à Paris, mois au cours duquel Paul Biya en visite officielle en France avait demandé à ses compatriotes de retourner au pays pour le développer.

Il est vrai que le Cameroun, c’est-à-dire les autorités politiques ne font pas grand-chose pour encourager le retour au pays de cette diaspora qui a un très fort potentiel économique, intellectuel, culturel, sportif, technique, etc. On peut évoquer qu’une division des Camerounais de l’étranger a été créée le 30 juillet 2005 au ministère des relations extérieures, mais on ne sait pas à quoi elle sert. Quand il était aux relations extérieures, l’actuel Ministre Délégué à la présidence chargé du contrôle supérieur de l’Etat, Henri Eyebe Ayissi avait déclaré: «Le défi aujourd’hui est de susciter une contribution plus significative de nos compatriotes de l’étranger par des mécanismes et des programmes d’incitation adéquats et transparents … Il s’agit dès lors de créer des conditions nécessaires pour une plus grande mobilisation des ressources financières et du capital humain de nos compatriotes à l’étranger, au travers de projets intégrés associant dans un partenariat tripartite le gouvernement, le secteur privé et la diaspora».

On se souvient qu’en août 2010 un forum avait été organisé au Palais des Congrès à Yaoundé. Il avait réuni un échantillon représentatif des Camerounais de l’étranger très enthousiaste mais deux ans après on ne voit pas de résultats concrets. Des actions ont également été entreprises au Fonds National de l’Emploi (Fne) dirigé par Camille Mouthe à Bidias depuis sa création en 1990. C’est le programme d’appui au retour des immigrés camerounais (Paric) qui a été mis en place en 1999 pour valoriser les compétences des Camerounais formés en occident. En 2010, 240 de nos compatriotes ont pu regagner le pays grâce à ce programme, une goutte d’eau dans un océan de compétences. S’agissant toujours du Fne, on ne sait pas grand chose de l’agence internationale située du côté du stade omnisports de Yaoundé dont la mission était de s’occuper du retour des Camerounais de l’étranger et du placement des Camerounais à l’étranger. Beau programme mais qu’en est-il de la suite ?

Le Ministère de la Jeunesse et de l’Education Civique n’est pas en reste. Il y existerait un Programme d’Aide au Retour et à l’Insertion des Jeunes de la Diaspora (Parjedi). On ne sait pas grand-chose de ce programme, sinon que sa mission est de promouvoir le «retour et l’insertion socio-économique réels ou virtuels des jeunes camerounais résidant à l’extérieur du territoire national, âgés de 21 à 35 ans par le biais d’une gestion concertée de la migration. (Avec) pour finalité de permettre aux jeunes de la diaspora de participer au développement socio-économique du Cameroun afin que le pays puisse ainsi tirer le plus grand profit de toutes ses ressources». On n’entend plus parler de ce programme qui, s’il était fonctionnel devait à terme promouvoir la création de juniors et seniors entreprises «financées respectivement à hauteur de 25 et 50 millions de F CFA». Au ministère de l’Enseignement Supérieur (Minesup), un programme de recrutement de professeurs d’enseignement supérieur a été mis sur pied par le ministre Jacques Fame Ndongo. Quelques Camerounais résidant à l’étranger ont mordu à l’appât mais les conditions de salaire et de travail ont fait un flop.


II- L’apport des Camerounais de l’étrange

A l’heure où nous écrivons ces lignes, les mesures prises par l’Etat du Cameroun pour favoriser le retour de ses nationaux au pays ont échoué. Les propositions d’Aurore Plus sont les suivantes: - Faciliter l’accès des terrains aux Camerounais de l’étranger pour construire les logements et les entreprises. Ce qui est fait actuellement est dérisoire. Il faudrait faire comme l’Etat d’Israël qui donne gratuitement des terrains à tous les Juifs installés à l’étranger et qui veulent renter dans ce pays. De plus, l’Etat israélien subventionne la construction des logements de tous ceux qui rentrent; - Pour la création des entreprises, des facilités doivent être systématiquement accordées à ceux qui rentrent au Cameroun comme par exemple ne pas payer les impôts pendant un certain nombre d’années; - La mise en place effective de fonds (et non des annonces sans effet) à la disposition de ceux qui veulent se lancer dans l’investissement productif; - Pour les enseignants du supérieur, on pourrait revoir les conditions salariales de ceux qui acceptent de rentrer définitivement au pays, mais seulement cela créerait une discrimination avec ceux qui sont sur place; - La création d’un ministère des Camerounais de l’extérieur.

Généralement ils dénoncent la mauvaise gestion du pays sous toutes ses formes (corruption, tribalisme) pour ne pas rentrer au pays. Mais eux-mêmes ne sont pas exempts de lacunes, insuffisances quand bien même ils font quelques bonnes choses pour le pays. En effet, même s’ils ne sont pas d’accord avec la politique du président Paul Biya, qu’est-ce qui les empêche de rentrer au pays et d’y investir ou qu’est-ce qui les empêche de rester dans leur pays d’accueil et d’investir au Cameroun. Prenons l’exemple du Mali, est-ce que tous les Maliens qui rentrent chez eux ou qui investissent au Mali en demeurant à l’extérieur soutiennent automatiquement la politique du régime en place? De même, est-ce que tous les Juifs qui rentrent en Israël sont ou pas d’accord avec tous les gouvernements qui se sont succédé à la tête d’Israël? Que non! C’est donc une mauvaise querelle qu’on fait au Président Paul Biya. Ce n’est pas une mauvaise chose en soi, mais ce n’est pas suffisant. Quand on parle d’immobilier, c’est leur maison personnelle construite au village ou en ville mais cela ne crée que des emplois éphémères, le temps de la construction.

La plupart des Camerounais résidant à l’étranger s’adonnent à une activité qui leur est particulière: envoyer de l’argent régulièrement à leurs familles restées au pays pour des besoins alimentaires, sanitaires, scolaires et autres. Pour tout dire, de l’argent pour l’entretien de la famille. Un certain nombre de Camerounais de la diaspora dispense des enseignements supérieurs publics dans les établissements d’enseignement supérieur public et privé. C’est une bonne chose, mais pourquoi ne rentrent-ils pas définitivement mettre leur expertise au service de leur pays, surtout ceux qui ont bénéficié des bourses d’Etat pour aller poursuivre leurs études supérieures à l’étranger ? Certains de nos compatriotes ont le cœur sur la main. C’est grâce à l’un d’entre-eux que le centre hospitalier universitaire (Chu) de Yaoundé à la tête duquel trône depuis de nombreuses années le Pr. Maurice Nkam (département de la Menoua, région de l’Ouest) a reçu un équipement au cobalt 60 destiné au traitement du cancer. De temps en temps, d’autres Camerounais de la diaspora font des dons en matériels et médicaments à la faculté de médecine de l’université des montagnes, un établissement privé de bonne réputation situé dans le département du Ndé, région de l’Ouest.


III- Impact politique

Parmi les Camerounais de la diaspora, certains sont dans l’opposition systématique à Paul Biya. Peut-on les qualifier d’opposants? Oui et non! Si en effet certains sont des vrais opposants au régime de Paul Biya, d’autres ne le sont pas en réalité, ils font partie de la société civile, membres d’Ong de défense des droits de l’homme, des libertés politiques. Assez nombreux sont ceux qui militent dans le parti au pouvoir et se recrutant surtout dans les régions du Centre et du Sud. Lors du scrutin présidentiel du 09 octobre 2011, ils ont massivement voté pour Paul Biya. Sur les 15 648 suffrages valablement exprimés des Camerounais de la diaspora, 10 599 voix sont allées à Paul Biya, soit 67,7339%. Au lieu donc de passer leur temps à critiquer Paul Biya à partir d’où ils vivent, les Camerounais de la diaspora devraient faire comme les diasporas de certains autres pays.


IV- L’exemple des autres pays

Le père de la bombe atomique chinoise était de la diaspora

Même s’ils sont contre la politique de leur pays d’origine, la Chine, les membres de la diaspora chinoise sont nationalistes dans leur grande majorité. Et ils font beaucoup de choses pour leur pays. Ingénieur atomiste (comme l’ancien président démocrate américain Jimmy Carter), ce sino-américain, fait partie de l’équipe américaine chargé, à ,la fin de la seconde guerre mondiale de faire main basse sur les documents, les savants, le matériel de laboratoire allemand, relatifs à la recherche nucléaire. A son retour aux Etats-Unis, il fut exclu du programme atomique américain et en 1951, il fut autorisé à rentrer en Chine. Erreur fatale pour les Américains qui avaient cru que l’éloignement des laboratoires de l’ingénieur d’origine chinoise pendant quelques années avait fait oublier à ce dernier, toutes les ficelles de son métier. Une fois rentré en Chine, il se mit au service de Mao Tse Toung qui avait pris le pouvoir en 1949. Il se mit aussitôt au travail. En 1959, l’Urss cessa toute coopération avec la Chine dans le domaine en expulsant les étudiants chinois qui y étaient formés. En 1964, la Chine a fait exploser sa première bombe atomique dans le désert du Sin Kiang, à l’ouest du pays. Si la Chine est aujourd’hui la deuxième puissance mondiale, c’est en partie grâce à sa diaspora. En effet, pendant des années la Chine a envoyé à l’étranger, principalement aux Etats-Unis, des dizaines de milliers d’étudiants dans les disciplines scientifiques. Une fois leurs études terminées, ils sont restés aux Etats-Unis parfois pendant une vingtaine d’années, le temps d’acquérir de l’expérience et d’accumuler des fonds pour rentrer après en Chine. Et cela a payé.


Israël

C’est un Juif de la diaspora, le journaliste autrichien Theodor Herzl qui est à la base de la création de l’Etat d’Israël en 1948. Les juifs de la diaspora (présents dans plus de 100 pays) ont joué un rôle éminent dans la mise au point de la bombe atomique et de la bombe H. on peut citer Albert Einstein (Allemagne), Julius Robert Oppenheimer (Etats-Unis), Niels Bohr (Danemark), Léo Szilard (Hongrie), Edward Teller (Hongrie) futur père de la bombe H. En France, les juifs quoiqu’au nombre de 600 000 seulement occupent le devant de la scène. Nicolas Sarkozy est juif, François Hollande a du sang juif dans les veines, Jack Lang, l’ancien ministre de la culture de François Mitterrand l’est également, tout comme Me Robert Badinter, Laurent Fabius le ministre des affaires extérieures de Hollande, etc. Cette diaspora joue un très grand rôle dans la défense des intérêts de l’Etat d’Israël. Le lobby juif est très puissant aux Etats-Unis en particulier et dans le monde en général. Les pays d’Asie du sud-est communément appelés les petits dragons (Taïwan ou l’île de Formose), la Corée du Sud, ont émergé grâce en partie à la diaspora. Une diaspora qui n’est pas toujours d’accord avec les régimes en place. Pourquoi donc une grande partie de la diaspora camerounaise au lieu de construire le pays passe le temps à combattre Paul Biya qui n’est pas «éternel», comme il l’a dit lui-même la semaine dernière en France? C’est après le départ du Chef de l’Etat qu’ils vont se mettre à investir au Cameroun?


Le Pakistan

Le père de la bombe atomique pakistanaise est le Dr Abdul Khan, docteur en métallurgie formé en Allemagne et aux Pays-Bas où il était resté de nombreuses années. On lui avait fait confiance en le laissant travailler dans le secteur du nucléaire. Et puis un beau jour il rentre au Pakistan où il se met à la disposition du dictateur général Zia Ul Haq. On connaît la suite; la bombe atomique pakistanaise.

L’Inde

Ce pays a formé beaucoup de scientifiques dans les universités britanniques et américaines. Ce sont eux avec les Pakistanais qui peuplent les laboratoires de recherche anglo-américains dans les domaines de la chimie et de la physique. Ce sont les Indiens de la diaspora rentrés au pays qui ont mis au point la bombe atomique indienne en 1974. Ils représentent aujourd’hui 50% du personnel scientifique de la Nasa, l’agence spatiale américaine.

Rédaction de Cameroon-Info.Net
© 2000-2014 Cameroon-Info.Net [ Hits: 4812 Réactions: 47 Transferts: 4 ]
Publicite

 47 Réactions
 E-Mail  Imprimer  Réagir Bookmark and Share
Featured Stories...



P U B L I C I T E


P U B L I C I T E
Copyright  ©  2000 - 2013  Cameroon-Info.Net. Tous Droits Réservés.