Afrique - Rejet du Franc CFA: L’activiste Kémi Séba relaxé ce mardi par le tribunal après avoir brûlé un billet de 5000 F le 19 août dernier à Dakar (Sénégal)

Par Frédéric NONOS | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 30-Aug-2017   5564 4
Username:
Password:
Djogbe   02017-09-03 15:12
#1
Les blessures d'amour font très mal si bien qu'on arrive pas souvent à oublier. Alors en amour, il vaut mieux prévenir que guérir. mais comme le malheur ne prévient pas,voici quelques solutions du puissant Maître Marabout DJOGBE FIFA pour vous aider à retrouver votre sourire en cas de problèmes d'amour,retour d'affection,attirance et autres... les rituels d'amour et de retour d'affection du maître marabout djogbe fifa * Retour de l' être aimé * Rapprochement affectif * Magie rouge, Magie blanche, Magie noire pour l'amour * Jeter un sort pour le retour de l'amour perdu * Médium Marabout, rencontrer l'amour * Mage spécialiste de l'amour * Envoutement, desenvoutement d'amour * Retour d'affection rapide et sans délais * Rituel pour faire regretter quelqu'un suite à un acte posé ou dispute NB:les rituels d'amour et de retour d'affection du maître marabout djogbe fifa peuvent être fait à distance ou par déplacement CONTACT MAITRE DJOGBE FIFA E-mail personnel : occulte01@hotmail.com Tel personnel : +229 67 59 85 39 Site web: http://www.magieretourdaffection.com
      0
MBE.MOT   282017-08-30 13:51
#2
RIEN À FAIRE SOUTENIR KEMI À 100%
LES 1MILLIARD,DEUX CENT SEIZE AFRIKAINS
TE SOUTIENNENT AVEC TOUS NOS ANCÊTRES


ABATTEZ LE FRANC.C.FA ! FINISSEZ-LE UNE FOIS POUR TOUTE*

il n'a plus de place dans toute l'Afrique*il faut tourner très vite cette triste
page de la barbarie koloniale francaise qui a tuée des millions d'afrikains,partout elle
est apparut avec cette monnaie d'esclaves,et qui continut à appauvrir tous nos pays!
si nous n'avons pas une langue commune afrikaine,au moins une monnaie commune
Afrikaine "L'AFRO" nous reunirait tous,et nous rendrait très FORT* puisque nous
avons TOUT pour notre grand marché qui est l'Afrike.

§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§
'AFRO*L'AFRO*L'AFRO*L'AFRO*
TON HEURE A SONNÉE*
§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§
L'UA doit donner très bientot la libre circulation de L'AFRO*
c'est tous les peuples d'AFRIKE qui veulent,et attendent ca déja*
L'UA avait donnée la date de circulation officielle,entre 2017 et 2018*
Nous attendons tous ce grand évenement historique de toute l'Afrike
ainsi toute l'Afrike sortira définitivement de cette prison raciste,esclavagiste
pour se developper en grande puissance mondiale*
      0
Nyambarindon   242017-08-30 11:27
#3
TRIBUNAL DE L'HISTOIRE/
Affaire N°01 du rôle:

Peuples d’Afrique contre "Franc des colonies françaises d'Afrique"

Faites entrer l’accusée,LA SANGSUE HEXAGONALE!
      0
CAMER82   332017-08-30 04:50
#4
Bon courage à toi Kemi mais il va falloir plusque ça pour inquiéter la pieuvre tellement ses tentacules sont enroulées autour de sa proie, c'est un geste symbolique fort car,le plus important dans cette histoire c'est le réveil de conscience de la génération des Africains d'aujourd'hui.
      0
Kemi Seba, brulant un billet de 5000 FCFA F. Nonos
Placé en garde en vue vendredi dernier, le président de l'ONG Urgences Panafricanistes a été libéré alors que le parquet sénégalais avait requis trois mois de prison ferme.

Son acte était devenu viral sur les réseaux sociaux, relançant une fois de plus le débat sur le Franc CFA. Ses soutiens (panafricanistes et anticolonialistes) lui ont voué une admiration, allant jusqu’à brûler eux aussi des billets de FCFA en signe de rejet de la monnaie. Lors d'un rassemblement « contre la Françafrique » à Dakar le 19 août dernier, le franco-béninois Kémi Séba, avait crée un scandale en brûlant un billet de 5000 FCFA pour dénoncer une monnaie qu’il qualifie de « scandale économico-politique de l’ordre colonial ».

Un acte « purement symbolique et dont et je suis prêt à en payer le prix du plus profond de mon âme. », avait-il assumé. Ce qui lui avait d’ailleurs valu une interpellation par les agents de la Division des investigations criminelles (DIC), suivie d’une garde à vue vendredi, 25 août 2017. Et pour cause, la Banque centrale des États d’Afrique de l’Ouest (BCEAO), avait porté plainte contre ce dernier. Plainte que le polémiste disait attendre, prétextant qu’elle était commandée par la Banque de France pour le mettre en prison.  

Lors de sa comparution ce mardi, 29 août 2017 devant un tribunal de Dakar, rapporte Radio France internationale (RFI), Kémi Séba a expliqué qu’il ne souhaitait pas enfreindre la loi sénégalaise mais posé un acte symbolique. Il a visiblement bénéficié de la clémence du tribunal qui l’a libéré, alors que le parquet avait requis trois mois d’emprisonnement ferme.  Une relaxe qui ne l’empêchera certainement pas de récidiver. Personnage controversé, Kémi Séba est, selon nos confères, né en 1982 en France où il a fait des vagues au point de créer au début des années 2000, un collectif qui prônait la séparation raciale entre Noirs et Blancs. Son collectif est dissout en 2006 et il est condamné à plusieurs reprises dans les prisons françaises pour plusieurs délits. Depuis 2011, celui qui se présente comme polémiste et président de l’Organisation non gouvernementale Urgences panafricanistes, réside au Sénégal où là aussi, il ne cesse de faire des vagues.

 

Auteur:
Frédéric NONOS
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_a
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez