Afrique - Rwanda: Paul Kagame réélu pour un troisième mandat avec un score écrasant de plus de 98% des voix

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 05-Aug-2017   2553 9
Username:
Password:
Nyambarindon   02017-08-06 15:01
#1
Paul kagame: un ex-rebelle elu a 98,66
      0
ZOLEKO   122017-08-06 11:29
#2
Le Rwanda c'est 10 515 973 d'habitants (recensement 2012 confère wikipedia) avec 6,9 millions d'électeurs. Donc un ratio approximatif de 6,9/10,5 = 0.65. Le Cameroun c'est 22 millions d'habitants et actuellement à 1 an des élections, compte 6.3 millions d'enregistrés aux listes électorales. Donc un ration de 6,3/22 = 0,28. En comparant ce ration à celui du Rwanda, je dirai qu'il y a un sérieux problème dans mon pays. Vous trouvez pas?
      0
Nyong Ekele   142017-08-06 09:33
#3
Paul Kagame est un homme pragmatique qui a une vision pour son pays et une Determination hors paire pour atteindre les objectifs visés;voilà pourquoi il ne tolere pas des obstacles sur son chemin.
Les Resultats de Kagame parlent d'eux meme sur tous les plans;
Les Rwandais sont aujourd8 en Afrique,un peuple fier et respecté.
Kagame a impulsé une culture du TRAVAIL ET DE LA DISCIPLINE au Rwanda comme il en existe nullepart en Afrique noir.
Rien que pour ces quelques raisons,je le considere comme le meilleur actuellement en Afrique noir.
      0
Goodman   52017-08-06 07:18
#4
Il y a des tares qui croient que le meilleur homme politique africain c'est celui qui tire les boulets rouges sur la France, non Messieurs on appelle çà populisme qui n'a jamais donné de résultat...tout dirigeant défend d'abord les intérêts de son peuple, et Houphouet a profite pour poser des bases économiques solides de son pays...Quel pays africain peut-il sortir d'une guerre de près de 10 ans et vite se remettre sur les rails comme la Cote d'ivoire? Même dans 50 ans bcp ne s'en remettraient jamais...C'est parce que HOUPHOUET a pose des bases économiques solides que la Cote d'Ivoire tient debout.C'est pas un crime d'être avec la France parmi ceux qui étaient avec la France il était intelligent et les autres des sauvages bruts. Houphouet est un dictateur intelligent et patriote
      0
Raymann   122017-08-05 22:45
#5
Dans beaucoup de pays d'Afrique le pouvoir s'obtient ou se maintient par la force.
Pas besoin de tirer de long en large, ils sont nombreux ces dirigeants qui ont opté pour ce principe sur notre continent.
Si le printemps arabe n'a pas eu tellement d'effet, le printemps noir risquerait d'être très grave.
      0
Atangal   202017-08-05 19:22
#6
Je veux bien croire que les Rwandais aiment Kagamé à 98% mais, celui-ci doit se rappeler que l'Afrique a besoin d'institutions fortes, pas d'hommes forts!
En effet, sa façon de verrouiller le pouvoir jette un doute sur cet unanimisme suspect. Juste pour l'anecdote, une aspirante candidate sitôt ses ambitions dévoilées, a vu sa nudité exposée sur le net par les sbires de Kagamé!
C'est bien beau de choisir ses faire-valoirs mais il faut ouvrir le jeu pour qu'on voit vraiment ce que les rwandais pensent. À force de confiner et réprimer les rwandais, tôt ou tard, la marmite finira par sauter et le Rwanda est bien placé pour savoir les ravages de la colère longtemps contenue.
Certes on admire ce que Kagamé a fait pour le Rwanda en comparaison avec les autres timoniers prédateurs d'Afrique mais, en 17 ans au moins de Présidence, il devait avoir formé sa relève pour que d'autres visions s'expriment.
À bon entendeur...
      0
CAMER82   132017-08-05 18:58
#7
Houphouet boigny dictateur patriotique ! l'homme qui à brader le rda pour les fesses des Petites françaises ! il aimait bien les enfiler de préférence bien poilues et ça Mitterrand le savait très bien et il le tenait par les couilles.
      0
Camerinfo10    102017-08-05 18:17
#8
C'est exactement tout ce qu'il ne faut pas en Afrique des soit disant homme fort, on a besoin en Afrique des institutions fortes qui seront capables de mener à bien la destinée des nations quelques soit le président, aujourd'hui ce que ce monsieur fait au Rwanda est tout sauf un exemple, car ce sont ces conditions qui ont conduit au génocide que le Rwanda à connu.
Quand la seule ambition d'un dirigeant est de s'éterniser au pouvoir il fait tout pour ne rien laisser émerger pas d'opposition méme dans son propre camp.
Kagame à écrit et modifié la constitution, telle c'est parti c'est un coup d'été qui va le fera quitter le pourvoir et ce sera dommage.
      0
Goodman12    172017-08-05 17:21
#9
Il y a plusieurs types de dictateurs, des illuminés fous, comme Hitler, Gbagbo, Kaddafi; Idi Amine dada etc...des dictateurs fainéants jouisseurs inconscients adorant le luxe comme ceux d'Afrique centrale que je veux pas citer, vous les connaissez déjà, et les dictateurs intelligents et patriotes comme Mao Zedung,Houphouet Boigny, Jerry Rawllings, Le roi du Maroc...Paul Kagamé fait parti de ces derniers...Si tous les dictateurs africains pensaient et travaillaient pour leur peuple comme lui l'Afrique serait très loin...malgré les maigres moyens de son pays qu'il dirige d'une main de fer, le peu que le Rwanda dispose est bien utilisé pour son peuple...Mais nous restons fondamentalement contre toute forme de dictature
      0
Paul Kagame A.N
Avec environ 80% des bulletins dépouillés, M. Kagame, qui dirige le Rwanda depuis le génocide de 1994, obtient 98,66 des suffrages exprimés, ces deux adversaires recueillant chacun moins de 1%.

Le Président sortant du Rwanda, Paul Kagame, a été réélu pour un troisième mandat de sept ans avec près de 98% des voix, selon des résultats partiels publiés samedi par la Commission électorale. La Commission électorale estime que 97% des 6,9 millions d’électeurs inscrits ont voté.

«Nous pensons qu’à ce niveau, nous aurons les mêmes résultats demain (samedi matin, NDLR). Il n’y aura pas de changement après que nous ayons compté 100% des votes», a déclaré à Africa News le président de la Commission électorale, Kalisa Mbanda.

Paul Kagame est l’homme fort du Rwanda depuis que le Front patriotique rwandais (FPR) a renversé en juillet 1994 le gouvernement extrémiste hutu ayant déclenché un génocide qui a fait 800.000 morts entre avril et juillet 1994, essentiellement parmi la minorité tutsi.

Il a d’abord été vice-président et ministre de la Défense, dirigeant de facto le pays, avant d’être élu président en 2000 par le Parlement. En 2003 et 2010, il a été reconduit au suffrage universel avec plus de 90% des voix. 

Auteur:
Otric NGON
 contact@cameroon-info.net
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez