Cameroon - North West: GBHS Nkambe: Principal’s Car Set On Fire

Par Wilson MUSA | Cameroon-Info.Net
DOUALA - 20-Mar-2017   32076 14
Username:
Password:
Oceane    12017-03-21 11:11
#1
Linternational,

Où est la "noblesse" lorsque le colonisé chante les "bienfaits" de sa servitude et les louanges du colon ?
      0
Alternative    62017-03-21 07:40
#2
@Man Tara
Au même titre qu'il y a des rebels modérés, et donc des assassins modérés.
      0
Muana Oli   72017-03-20 23:44
#3
On saura tôt ou tard qui est derrière tout cela...
      0
Man Tara   112017-03-20 22:28
#4
@Alternative

Secession pacifique, terrorisme, pacifique, menace pacifique.
Il faut etre africain...
      0
Alternative    122017-03-20 20:38
#5
Voilà le mot. Manifestation pacifique.
Casse pacifique, incendie pacifique.
      0
Rounka11    172017-03-20 18:40
#6
Certains ont commence a pointer le doigt vers .... pour le moment il n'y a aucune preuve que tel ou tel groupe est responsable de cet acte certes ignoble ; dans un bras de fer ou l'on a d'un cote un groupe déterminé , qui estime ses revendications sont legitimes et de l'autre un pouvoir dictatorial qui estime que tous les coups sont permis pour étouffer toute revendication , alors tout est possible ; j'en veux pour example la provocation de la police qui jete le gaz lacrymogene lors de la manifestation des avocats a BAMENDA et le comportement des policiers dans le campus de l'université de BUEA alors que la manifestation était pacifique ; de grâce ne tirons pas vite des conclusions
      0
Mbongochobi12    332017-03-20 16:45
#7
Elite du Mfoundi
-Comment appelle t'on un pays derigè par un dictateur ?
- Comment appelle t'on un pays où les gendarmes et police viole les estudiantes ?
- Comment appelle ton un pays dit democratique avancee, mais dèpuis plus de 35 ans, il est derigè par un seul homme?
- Comment appelle t'on un pays qui a votè depuis plus de 20 ans pour la decentralisation, mais lui même n'arrive pas à l'appliquer ?
- Comment appelle t'on un pays où avoir de l'eau portable ou de l'electricitè au quotidien est un defie?
- Comment appelle t'on un pays qui èrige la corruption comme mode de vie ?
- Comment appelle t'on un pays qui bannis l'usage des mots tel le Federalism et la secession?

Pour moi, c'est un Republique Bananier
      0
Alternative    122017-03-20 15:26
#8
@Kamer20350
Il y a un député SDF qui a affirmé qu'il n'y a pas de terreur et que ce sont plutôt les forces de l'ordre qui sèment la terreur.
Je m'en tenais à cela.
      0
Linternational14    132017-03-20 14:40
#9
des attaques a la Boko Haram. c'est franchement dommage. un proviseur est certes un fonctionnaire, et bcp d'entre eux sont corrompus, mais qu'on detruise ses biens prives est inacceptable!!

Je souhaite que les responsables du mouvement anglophone se desolidarisent de ces attaques et les condamnent avec la derniere energie.

La cause defendue est noble et ce serait dommage qu'elle soit associee a des actes malheureux qui, je le pense ou du moins je l'espere, sont poses par des malfaiteurs qui veulent nuire a cet effort pour plus d'inclusion de nos freres anglophones
      0
Mola13    92017-03-20 14:37
#10
The funny part is that when the culprits get manhandled by the government forces, people will scream foul play. It is one thing to fight against perceived injustice and a completely different thing to participate in bringing the country down.

The government should take its responsibilities.
      0
Kamer2035   62017-03-20 14:37
#11
Alternative tu te trompes. Fais un tour sur le terrain. Personne ne brûlé ses biens et les gens n'adhèrent plus. Les gens sont terrorisés. Ils ont peur de représailles.
      0
Read14    22017-03-20 14:19
#12
Hit and run tactics
      0
Alternative 22    252017-03-20 14:05
#13
@ELITE DU MFOUNDI
Il n'y a pas de menaces. Les populations adhèrent volontairement aux mots d'ordre.
Et ainsi les populations brûlent volontairement leurs biens et les édifices publics.
      0
ELITE DU MFOUNDI33    172017-03-20 13:43
#14
Comment appelle t-on un groupe de personne qui menace, terrorise et brule tout?
      0
Ken Martine Atanga W. Musa
Some unidentified men have set ablaze the vehicle of the Principal of Government Bilingual High School, Nkambe in Donga Mantung Division, North West Region.

Ken Martin Atanga Principal of GBHS Nkambe was taken aback when he received calls that his car was on fire. It was on Friday night on March 17, 2017 on the campus of the institution.

No one has claimed responsibility for the damages but locals suspect those spearheading strike action and general call for school boycott could be at the origin.

It is alleged that Mr Atanga has been instrumental in ensuring that students resume classes especially as end-of-year examinations are approaching.

It is believed his collaboration with the government irritated some youths who had to commit the act.

However these are just speculations as Police have opened investigations to trap down the culprits.

The burning of the vehicle of the Principal of GBHS Nkambe comes barely a week when stores at the Food Market in Bamenda were set on fire Monday Morning leaving dozens of traders in distress.

School is yet to resume in the English sub system of education in the two Anglophone regions of Cameroon despite calls by Government htrough Prime Minister Philemon Yang.

By Wilson MUSA

Auteur:
Wilson MUSA
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez