Cameroun - Actes terroristes: Les régions du Nord-Ouest et du Littoral cibles de 4 attentats en deux semaines

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 23-Sep-2017   2388
Site de l'explosion d'une bombe artisanale à Douala - 22 septembre 2017 R.B
La région du Nord-Ouest, épicentre de la contestation anglophone, connait depuis peu, des actes de terrorisme. Ces derniers se sont accentués ces derniers jours et se sont déportés dans la région du Littoral, à Douala notamment.

Un bref rappel de ces actes survenus en l'espace de deux semaines:

- le 11 septembre 2017, un engin explosif a été activé à Bamenda avec pour objectif d’atteindre une patrouille de la Gendarmerie nationale au lieu-dit « Mobil Nkwen » ;

- le 16 septembre 2017, un cocktail Molotov a été dirigé contre un dortoir du Collège Sacré-Cśur de Mankon à Bamenda, par deux terroristes qui se sont enfuis avec pour intention de brûler des enfants innocents;

- le 21 septembre 2017 à 8h30 minutes, une bombe a été activée au passage d’une patrouille de police, au lieu-dit « Hospital Round About », situé à côté de l’Hôpital Régional de Bamenda. La mise à feu de la bombe a été déclenchée par un dispositif électrique actionné à partir d’un téléphone portable et de deux détonateurs, faisant trois blessés parmi les Forces de police.

Ce 22 septembre 2017, une double explosion a eu lieu à la Scdp Mboppi à Douala. En effet, une bombe artisanale faite à base d'une bouteille à gaz et de deux batteries de motos a explosé sur un mur de la société camerounaise de dépôt pétrolier, sans faire de victime.

Informé de la situation, le Chef de l’État, Chef des Armées et Chef Suprême des Forces de Sécurité, a prescrit aux Forces de Défense et de Sécurité des mesures particulières pour le renforcement de la sécurité des personnes et des biens.

Ces mesures ont été prises pour sécuriser les différentes régions affectées. Entre autres mesures, le Gouverneur du Nord-Ouest, Adophe Lele Lafrique, a signé un arrêté interdisant le déplacement des personnes et des biens dans cette région. Ce, sur une période de 24h allant du 21 septembre 2017 à minuit au 22 septembre 2017 à minuit. Toute personne qui sera surprise en train de violer cet arrêté subira les conséquences prévues par la loi.

Toujours dans la même veine, le Gouverneur de la région du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, est descendu sur le terrain de la double explosion survenue ce 22 septembre 2017 à la SCDP-Mboppi à Douala. Il a qualifié l'acte de criminel et a promis des représailles à tous ceux qui essayent de mettre en mal la quiétude de la région.

En outre, le ministre de la Communication Issa Tchiroma Bakary s'est exprimé face à la presse le 21 septembre. Il a déclaré que le Gouvernement appelle par conséquent les populations à collaborer sans réserve avec nos Forces de Défense et de Sécurité, pour éradiquer ce nouveau péril terroriste, qui ne laisse plus aucun doute sur la réalité de ses objectifs. Il a ajouté que la Nation tout entière, unie derrière son Chef, le Président de la République, Paul Biya, va combattre ces actes terroristes par tous les moyens, jusqu’à son extinction définitive.

Auteur:
Otric NGON
 contact@cameroon-info.net
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez