Cameroun - Administration: En nommant Rachel Akono Ngazang dans la Mvila, Paul Biya porte à 2 le nombre de femmes Préfet au Cameroun

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 04-Jul-2017   3758 2
Username:
Password:
Man Tara   02017-07-06 18:52
#1
@Unik Patriot

"Maintenant le préfet est une femme. Comment ça va se passer?"

Parce que la femme ne mange pas aussi?

dans un genre un peu different de questionement.
J'ai cru comprendre que les Prefets et "chefs de terre" au Cameroun portent un uniforme dedie.
Pourquoi celui-la est encore en "kaba ngondo"?
      0
Unik Patriot   32017-07-04 18:14
#2
En général, lorsqu'un préfet se déplace pour une tournée dans les zones reculées, le riverains lui réservent des jolies filles pour agrémenter son séjour.

Maintenant le préfet est une femme. Comment ça va se passer?

Qui va se sacrifier pour le village?
      0
Rachel Akono Ngazang, Préfet du Département de la Mvila Capture d'écran
Mme Rachel Akono Ngazang a été nommée lundi 3 juillet 2017 Préfet du Département de la Mvila, dans la Région du Sud

Le Chef de l’État, Paul Biya, porte ainsi à deux le nombre de femmes à accéder à la fonction de Préfet au Cameroun.

Jusqu’ici, Rachel Akono Ngazang était Secrétaire général des services du gouverneur de la région de L’Est. Elle y avait été envoyée à la suite d’un décret datant du 22 octobre 2012. Avant cela, cette administratrice civile principale avait occupé la fonction de sous-préfet de l’arrondissement de Bibemi, en remplacement de M. Babila Akaou.

Rachel Akono Ngazang est donc la deuxième femme Préfet de l’histoire du Cameroun. La première s’appelle Antoinette Nzongo-Nyambone. Cette dernière est en service dans le Département du Koung-Khi, région de l’Ouest.

Femme pionnière dans le commandement territorial, Rachel Akono Ngazang a toujours eu à gérer les grands projets. «Déjà en tant que collaborateur du préfet du Mfoundi, j’ai eu à gérer  des dossiers relatifs à la construction de routes, aux litiges fonciers. J’ai conduit des commissions dans le cadre de grandes réalisations d’État, notamment pour l’extension du réseau électrique d’Ahala, à Yaoundé III. J’ai conduit la reconstitution des limites de terrain appartenant à l’IRAD», indiquait-elle dans une interview accordée à Cameroon Tribune en octobre 2016.

Ensuite, en tant que premier adjoint préfectoral de Ngoumou, dans la Mefou-et-Akono, «nous avons été sur le terrain pour la construction de la route Yaoundé-Pont d’Olama. Ce n’était pas donné. Cela se faisait à pied.  On passait des jours sur le terrain pour évaluer les biens à détruire. Au poste de sous-préfet de Yaoundé VII, j’ai travaillé dans le cadre de réserves foncières, des litiges fonciers. Ici, pour avoir déjà travaillé précédemment dans le Mfoundi, je pense que la suite a été facile pour moi. Depuis 2012, je suis secrétaire général des Services de la région de l’Est ; je suis collaborateur du gouverneur, nous apportons notre touche», ajoutait-elle.

Ci-dessous, un portrait de Rachel Akono Ngazang réalisé par la télévision nationale en mars 2017:

Portrait de Rachel Akono Ngazang CRTV
Auteur:
Otric NGON
 contact@cameroon-info.net
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez