Cameroun - Administration: Le ministre de la Jeunesse interdit l'usage du terme «régions anglophones» et impose à ses collaborateurs de parler de régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 31-Jul-2017   12328 60
Username:
Password:
Vondo BiVondo   12017-09-01 18:44
#1
"Mr Oceane", avec respect, les noirs existeraient meme sans le blancs. Et les noirs domineront aussi le monde.

Les blancs, les jaunes, les rouges et les noirs ont eu chacun leurs tours pour dominer le monde et auront a nouveau leurs tours. Les jaunes sont en train de prendre la place des blancs en ce moment. Les blancs ne font plus beaucoup d' enfants, apres les jaunes aussi. La polution et les dechets industrielles et nucleaires detruisent aussi les autres.

Nos terres sont moins polues et nous faisont beaucoup d' enfants. Toutes les tentative de controler nos populations sont des echecs ( virus, gaz toxic, limitation de de naissance) Aujourd'hui on parle de plan Marshall pour la femme noire africaine pour limiter cette future domination ...

La seule difference est que lorsque les noirs dominaient les modes de transport n' etaient pas encore developes et les noirs ne cherchaient pas a imposer leurs cultures aux autres.
      0
Oceane    12017-08-15 07:01
#2
Sans le blanc, le noir n'existerait pas. Il a fait du noir un "chretien", un "francophone", un "anglophone", un "lusophone", un "arabophone", un "musulman", un "djihadiste".... sans le blanc, le noir serait un animal, un animal à domestiiquer.
      0
Franckwhite   52017-08-02 00:16
#3
Toujours des faux débats pour diviser
      0
Stoph   32017-08-01 13:04
#4
Lenoir wrote....
"......Peter ESSOKA avec son CNC doivent sevir avec fermete, si nous sommes encore dans la Republique,

Tout contrevenant sanctionner la chaine de television, la radio, l'organe de presse, le journaliste ayant permis l'usage desdites expressions "ZONES ANGLOPHONES, REGIONS ANGLOPHONES, ZONES FRANCOPHONES, REGIONS FRANCOPHONES. "
Lenoir, remind me of your reaction when Your Zes of Tv4 Vision or whatever treated anglofous as rats and recently called for genocide against those giving their opinions on issues involving a country they all equally own like you, Biya and I
Ia mwaiting to read from you
      0
Gloire11    22017-08-01 08:53
#5
Moh Manyu,
the fight of my brothers and sisters from the NW and SW does not only lie in the ackwolegdment of English and French as the two official languages. here on CIN, some months ago, someone clearly gave out the statistiques of the number of Engish-speaking rectors compared to French-speaking rectors. For that person, it was unfair to have only two anglohone rectors and more than 3 francophone rectors.
Unless Cameroonians slow down their passions and sit down to reflect properly on this crisis, no positive outcome will be posible. Even independence for Southern Cameroon will not ncessarily imply a better welfare for them. Look at South Sudan.
I wish peace for to my dear nation !
      0
Mbongochobi   92017-08-01 06:12
#6
@ La Montagne

Vraiment, qu'es qu'on à foutre avec les opinions des francophones ? Même s'ils ont 1000 % contre notre lutte pour la dignité des Anglophones, nous on s'emballe les couilles. Toi et la plupart de tes frères on choisit à soutenir le dictateur et guide suprême KIM JONG BIYA, nous on le respect, c'est votre choix absolut. Nous on se bat pour notre dignité et celles de nos enfants et vous souteniez le dictateur moribond pour qu'elles raisons ?

L'Internet avait étais coupé pendant plus de 3 mois dans les régions Anglophones quand les 8 autres régions francophones se moqués de nous. Donc votre opinion de mmerrde avec votre statistic de demi couille , tu pouvais gardé pour vous .

Il faut être un Anglophone pour comprendre notre état d'âmes. Soit nous on faire partie de ce pays, soit on ne le soit pas. On ne veut plus être considéré comme des citoyens de seconde zone.

Même si on doit allez jusqu a les sacrifices ultimes pour notre libération, on ne le regrettera pas, car c'est notre survie qui est en jeu et non celles de gens qui soutient KIM JONG BIYA depuis plus de 35 ans avec tout leur énergies
.
      0
Lamontagne   132017-08-01 00:28
#7
Nos frères anglophones doivent comprendre que 98, peut-être même 100% des francophones n'aiment pas voir le Cameroon diviser, si le ministre pense que ces termes zones anglophones sont des encouragements à la sécession il faudra donc comprendre ses démarches.
Mais j'ai peur que cette décision risque d'ajouter l'huile au moulin des radicaux anglophones.
      0
Tubu Me Lum   22017-07-31 22:40
#8
First october tu es aussi intelligent que Wahsih Ike et je crois même savoir que lui et toi êtes la même personne. Abandonner d'un côté pour réapparaître de l'autre sans pour autant que la bêtise incrustée dans ton cerveau ne diminue d'un iota. Au contraire voilà qu'elle croit encore plus vite.

Une illustration est ainsi comprise par toi comme une réalité. On va alors faire comment? Bebela autant de bêtise concentrée dans une seule tête, qui pourtant s'autoproclame intello, demeure une énigme qui ne peut se résoudre qu'en te considérant comme mentalement instable.

Go nang if you have nothing else to tell.
      0
Moh Manyu   72017-07-31 22:13
#9
Mr Gloire les Anglophones n' ont jamai demande une repartition de 50 pour cent par poste, du budget, des quotas, des salaires, des subventions , du PIB!! Mais que la Langue Amglaise soit consideree comme une des Langues Officielles du Cameroun!! Le Ministre fait un Communique seulement en ecrit dans la Langue de Moliere!! Or La Constitution du Cameroun stipule que : L'Anglais et le Francais sont d' egale valeur!! En l' espece le Ministre pietine de notre Constitution!!!!
      0
FirstOctober196111    32017-07-31 22:05
#10
@Tubu Me Lum

La Republique might be a herd of cattle but Southern Cameroons is certainly not.

It will serve you well to limit your language police on your side of the mythical river.
      0
Moh Manyu   62017-07-31 21:49
#11
Minister Mounouna Foutsou today's Cameroon is a combination of both English and French Cameroons!! This Government is getting out of its senses!!
      0
LENOIR13    32017-07-31 21:25
#12
Si j'avais ete du Conseil National de la Communication, j'aurais demande que les organes de presse, les radios, televisions, et autres qui font vehiculer les termes zone anglophone, regions anglophones soient severement punis.

Ce sont les scribouillis de la plume et de l'intox appelles journalistes qui utilisent quotidiennement ces expressions Regions Anglophones, Zones Anglophones et font leur apologie,

Peter ESSOKA avec son CNC doivent sevir avec fermete, si nous sommes encore dans la Republique,

Tout contrevenant sanctionner la chaine de television, la radio, l'organe de presse, le journaliste ayant permis l'usage desdites expressions "ZONES ANGLOPHONES, REGIONS ANGLOPHONES, ZONES FRANCOPHONES, REGIONS FRANCOPHONES. "

Ceux qui ne sont pas contents n'ont qu'a aller creer leur pays ailleurs, ou traverser les frontieres et s'y installer.
      0
Tubu Me Lum   132017-07-31 20:09
#13
Au lieu alors de s'asseoir sous l'arbre à palabres comme la culture meueuh se faisait, les deux camps se mirent plutôt à se défier, installant de fait une méfiance

Aux dernières nouvelles ils sont encore entrain de s'insulter, se jeter les cailloux, se tirer dessus etc.. Kulu la tortue en rit encore en se disant que cette famille de boeufs est vraiment bête non?
      0
Tubu Me Lum   132017-07-31 20:09
#14
Il était une fois une grande famille de boeufs qui vivait des deux côtés d'un fleuve. Leur culture était le meueuh, avec une langue qui avait plus 1000 ans avec plusieurs déclinaisons. Puis un jour vint une famille d'aigle d'un côté du fleuve. Elle imposa le cuicui des aigles comme langue. De l'autre côté du fleuve, s'installa aussi une famille d'éperviers qui imposa le cuicui épervier comme langue.

Cette occupation dura une bonne quarantaine d'années et ne s'arrêta que lorsque la grande famille des animaux décida de ne plus tolérer des occupations de ce genre.

Au moment de la libération de cette famille de boeufs, se posa le problème de comment réunir à nouveau la famille de boeufs.

Les politiboeufs décidèrent dans un premier temps qu'il y aurait désormais deux conseils de famille distincts, obéissant aux langues que leur avaient imposées les aigles et les éperviers à savoir le cuicui des aigles et le cuicui des éperviers.

Et le chef des politiboeufs imposa dans le temps, la réunification de la famille en un seul conseil de famille.

Mais certains politiboeufs de la plus petite partie de la famille vouaient un tel culte au cuicui des éperviers qu'ils décidèrent de s'en servir comme arme dans l'arène politiboeuftique. Ils appartenaient désormais à la famille des boeufs non pas en tant que boeufs mais en tant parleurs du cuicui des éperviers.

Quand au politiboeufs de la plus grand partie de la famille, vu qu'ils étaient majoritaires, de fait, ils ne respectaient plus trop les deux langues et envahissaient l'ensemble du territoire avec le cuicui des aigles et cela même dans l'autre côté du fleuve où pourtant le cuicui des éperviers étaient si fortement ancré. Ce qui creusa le fossé entre les deux côtés du fleuve.
      0
Mengap   72017-07-31 19:13
#15
Ces gens deviennent fous!
      0
Tubu Me Lum20    52017-07-31 18:09
#16
Le pauvre Wahsih Ike est maintenant réduit à mettre des tumbs up tumbs down. Je ne sais ce que cela vous procure. A part flatter vos ego, cela n'ajoute pas de la qualité à vos interventions qui le plus souvent pèchent point de vue méthode d'argumentation hélas.

Bon boulot mister Ike Wahsih.

Bebela c'est à mourir de rire.
      0
Toby   142017-07-31 17:36
#17
No matter the intention behind this circular, the minister is only adding fuel to the argument to the minority of the extreme right in the '' Anglophone problems''. They read this and say '' Yes we said we are being assimilated here is a circular denying us being identified''. You may not agree with their argument but this argument will win them some more support. Florida state refusing to use ''climate change '' in official documents doesn't change the fact. So Mr. Minister Cameroon is a proud bilingual country because we have two bilingual entities in the country denying to see it that way doesn't change the fact or solve any discrepancies that exist in governing.
      0
Gloire10    22017-07-31 17:20
#18
S'il faut une répartition équitable des fonction dans le pays, sera t-il en fonction de la langue ou des régions. Vous voulez recruter 10 DG ou Recteurs. Faut-il recruter 5 anglohones et 5 francophones, ou 1 personne par région? Pour ne pas leser un groupe (parce que tous sont égaux), en fonction de quoi devons-nous procéder?
      0
Tubu Me Lum15    22017-07-31 17:04
#19
L'intello Wasih Ike se casse. Bon vent l'intello. Pour ta gouverne d'intello de na rien, être nombreux n'est pas un critère de détention de la vérité.

Pour un prétendu intello, tu es à la ramasse et normal que tu te casses car crasses sont tes arguments, qui au demeurant passent à la casse face à une perspicace lucidité. Tu te casses en laissant néanmoins des traces de ton indélébile paresse à charpenter une vivace argumentation. Alors oui casse-toi, point de place pour des limaces intellectuelles comme toi ici.

Si je ne m'amusais pas ce serait à pleurer parfois ce Cin.
      0
Tubu Me Lum13    82017-07-31 16:50
#20
Sphère, je ne suis pas ici pour raisonner en partisan. Je n'y ai aucun intérêt. Il y a deux régions dans la zone anglophone. Comment les distingue-t-on si on dit région anglophone?

Le Cameroun a dix régions. Ces régions ne dépendent pas de la langue officielle qui y est dominante. Chaque Camerounais a pour langues officielles le français et l'anglais. Le critère de langue n'est donc pas une caractéristique qui entre dans la subdivision régionale.

Ne pas le comprendre c'est votre problème. Le comprendre c'est aussi votre problème. La vérité ne sera pas tordue parce que vous êtes partisans de ceci ou cela. La vérité ne dépend pas de vous ni d'ailleurs de moi. Elle s'impose à chacun de nous.

Posez des arguments qui donnent tort au ministre, qui rappelle tout simplement une réalité constitutionnelle. Et pour le moment, vous n'avez rien opposé de vrai. Le reste, c'est de la puérile partisanerie. je n'entre pas dans ce cafouillis. Je décris la réalité, point barre.
      0
Wahsih Ike   132017-07-31 16:48
#21
@ Tubu Me Lum

T’es fort dans la bêtise mon gars ! Si j’étais le seul à te prendre à partie sur CIN, j’allais m’inquiéter ! Heureusement qu’il y a au moins cinq intervenants qui te donnent du fil à retorde eu égard à tes sorties intempestifs. Sur ce, je me casse.
      0
Seanblair   102017-07-31 16:39
#22
la peur a change de camp. le cameroun n'a que deux regions anglophones contre huit regions francophones. Aujourd'hui on veut nous dire que le cameroun a desormais 10 regions francophones? ceci confirme l'intention de ce gouvernement qui etait de faire disparaitre l'anglais.
      0
Sphere   112017-07-31 16:38
#23
Tubu me lum
"un ministre impose à se collaborateurs d'utiliser les éléments de langage qui siéent aux exigences de la configuration régionale officielle"

Et c'est quoi ces elements de language?
interdire l'usage de mots qualifiant une situation?

Vous y etes! creusez toujours on vous reconnaitra à cela!
La derive despotique de ce regime ne s'arretera decidement jamais avec les visionnaires comme toi.
      0
Tubu Me Lum13    42017-07-31 15:55
#24
Wahsih Ike désormais c'est de la pitié que j'ai pour toi. Pourquoi es-tu tant obsédé par le terme d'intello hein? Ce qui est sûr c'est que tu n'en es pas un. Tu es un perroquet. Quand il s'agit de raisonner, désolé pour toi, tu n'y es pas.

Je ne prétends pas être un intello, c'est toi qui y aspire. Mais, hélas tes capacités ne sont pas à la hauteur de tes aspirations.

Preuve ici, un ministre impose à se collaborateurs d'utiliser les éléments de langage qui siéent aux exigences de la configuration régionale officielle et toi, tu répliques par officieusement ceci et cela. Ce n'est pas le peuple ou le langage du peuple qui est en jeu ici. C'est celui des fonctionnaires qui, sont astreints à respecter scrupuleusement le langage administratif.

Cela vous plaît c'est votre problème. Cela ne vous plaît pas ça restera votre problème.

Ahh le bougre. C'est dément avec toi.
      0
Freud21   82017-07-31 15:51
#25
Tubu Me Lum, Jeannot_Ekoundo! Vos écrits semblent plus littéraires que réalistes car, de tous les débats aux médias camerounais comme étrangers on parle de zone anglophone ou région anglophone et de régions francophones. Cette appellation arrange bien ceux qui divisent les camerounais pour se maintenir au pouvoir. De plus la stigmatisation de la crise constitutionnelle , en crise anglophone répond bien à cette logique. Par ailleurs quand on parle de crise anglophone cela veut tout simplement dire que, c'est un groupe de populations anglophones vivant dans une zone précise (zone anglophone) qui est en crise.
      0
Ringo   202017-07-31 15:49
#26
Il n'y a donc plus les régions anglophones, peut-être que Mr le Ministre a intégré l'Ambazonie...
Demain il n'y aura peut-être plus le "Grand Nord"... "ça ne veut rien dire" dixit notre Grand Instructeur au Civisme!

Il ne vous a pas échappé que sur les plaques minéralogiques au Cameroun on a bien SW et NW pour le North West et le South West, et je ne pas vu WE ou FN pour l'Ouest (West) ou l'Extrême Nord (Far North). C'est pour rien Mr le Ministre?

Eh Mr le Ministre, l'Afrique Francophone existe-t-elle? Est-ce que je peux dire "les pays anglophones" d'Afrique (ou du Monde) ? ou alors dois-je à chaque fois lister les N+ pays concernés ? A quel groupe appartient le Cameroun d'ailleurs? C'est pareil pour l'Europe Anglo Saxone, Latine, ou Slave ... tout ça là c'est interdit?

En Amérique, j'ai entendu parlé des Etats du Midwest, mais c'est quelle entité administrative ça Mr le Ministre de l'instruction civique? c'est pour ma culture générale.

Bon Mr le Ministre, on avait essayer de dire que le carrefour "j'ai raté ma vie" s'appelle carrefour "Nelson Mandela" mais quand je dis ça au benskineur il ne sait pas où il doit m'amener et je reste bloqué. Je fais comment?

Pardon! trève de ridicule
      0
Sphere   112017-07-31 15:23
#27
Monsieur le ministre nous entendons par region anglophone la zone ou devrai etre appliqué le common law. (Nous prendrons ainsi un element de notre constitution loi fondamentale pour defendre notre propos et là, tu n'y pourras rien où que ce soit)
Ceci vous conviens ou pas ?
La betise n'a pas de limite !
      0
Jeannot_Ekoundo   42017-07-31 14:50
#28
@LENOIR,

"AS-TU JAMAIS ENTENDU PARLE DE L'EXPRESSION: "REGIONS FRANCOPHONES DE L'EST ET DU SUD"?"

Moi aussi NON, mais j'ai déjà entendu parler de régions francophones et de régions anglophones. Le communiqué est très clair, il parle de régions anglophones, pas de régions anglophone du sud-ouest. ceci étant dit, J'ATTENDS LA VERSION ANGLAISE(ANGLOPHONE) POUR ME PRONONCER.
      0
Jeannot_Ekoundo   102017-07-31 14:39
#29
@Tubu Me Lum,

Je vois aussi
....
8 - West region
9 - North-West region
10 - South-West region

Le ministre a raison, mais doit aller plus loin. on ne doit plus voir dans les documents administratifs "Region d'origine, Département d'origine, Arrondissement d'origine, Village d'origine..." car moi qui suis né au sud-ouest, mes parents dans l'adamaoua, et mes grand parent au sud, c'est très compliqué.
      0
Foxcmr11    72017-07-31 14:35
#30
Franchement... la moi meme je suis depassé...

Nombreux sont ils, qui intervienent ici et qui sont des diasporiens... vous devriez bien etre conscient de la porté des denominations et appelations...

Ne voyez pas toujours tout en noir... Si nous n avez aucune idée de l effet escompté ici... pardon.. laissez... Attendez un autre debat.
      0
Wahsih Ike   182017-07-31 14:30
#31
« Le ministre a entièrement raison pour ce qui est du langage officiel. » dixit Tubu Me Lum

Regarde-moi, ça ! Je pensais avoir affaire à un intello. Ce que j’ignorais c’est que le faire-semblant est souvent trompeur. Parler de langage officiel équivaut au concept de voie unique.

Officieusement, les termes Nordistes, Sudistes, Maguida, Massa, Papa, Ma fille, Sita, Amote, Sangho, Nyango, Francophones, Anglophones, Musulman, Chrétien, Laïc et j’en passe sont d’usage courant dans notre beau pays. Le Ministre va-t-il désormais obliger les Camerounais dans leur train-train quotidien à ne plus employer les mots ci-dessus mentionnés ne serait-ce que pour être politiquement correct ?

C’est une consigne qui n’a pas les moyens de sa politique. Au lieu d’accorder la priorité aux choses devant faire avancer le Camerounais moyen, on est en train de chasser son propre fantôme.
      0
Tubu Me Lum22    132017-07-31 13:58
#32
Le ministre a entièrement raison pour ce qui est du langage officiel. Le Cameroun est divisé administrativement en dix régions officielles dont deux sont de la partie du Cameroun anciennement sous tutelle britannique.

Nous connaissons officiellement :

1- Région de l’Extrême-Nord
2- Région du Nord
3- Région de l’Adamaoua
4- Région de l’Est
5- Région du Centre
6- Région du Sud
7- Région du Littoral
8- Région de l’Ouest
9- Région du Nord-Ouest
10- Région du Sud-Ouest

Dans ces dix régions je ne vois pas où est écrit région anglophone. Il ne faudrait pas exagérer au point de ne réagir que par pure émotions. La réalité est celle-là sauf à changer la loi, ce qui n'est pas le cas.
      0
Wahsih Ike   212017-07-31 13:33
#33
@LeNoir
Toi et moi sommes souvent sur la même longueur d’ondes en matière de sports. En politique nos chemins se croisent rarement. Comme l’a dit Mbongochobi, le Cameroun comprend deux grandes communautés de langues étrangères, à savoir le français et l’anglais.

Quand le manque de lucidité nous tient !

Est-ce que tu vas me qualifier de francophone parce que je sais écrire et parler français. Je répondrais dans la négative sans arrière-pensée. En tant que responsable au Cameroun, je faisais mes interventions ou donnais mes discours en anglais en zone anglophone et en français en zone francophone. Je parlais à l’homme de la rue en zone anglophone et dans les Provinces du Littoral et de l’Ouest en pidgin taillé sur mesure.

Sans les émeutes de Bamenda, Kumba, Buéa, Kumbo, Muntengene de novembre 2016 les ministres francophones n’allaient guère donner des discours en anglais Outre-Mungo. Ne dit-on pas qu’à quelque chose, malheur est bon?
Gare à ceux qui de par leurs actions poussent les Anglophones modérés à durcir le ton à l’endroit des instances publiques. On ne le dirait jamais assez, le vivre-ensemble entre Anglophones et Francophones, Nordistes et Sudistes est chose acquise au bercail. Que certains responsables maladroits ne viennent pas gâter la paix sociale dont nous jouissons au Cameroun.

Il faut bien peser la portée de ses intentions avant de passer à l’action.
      0
Freud21   172017-07-31 13:23
#34
Il est difficile de changer le terme institué par les colons français et relayés par ceux qui veulent diviser les camerounais pour rester éternellement au pouvoir. Le mal est profond car est complice Pr Biya Paul. Déjà le terme région vient de la constitution 1996 qui n'a jamais été mise en pratique. Mr le ministre pensez-vous que, en interdisant la stigmatisation de la zone anglophone ça va changer quoi? Les journalistes et les hommes politiques claironnent "zone anglophone" toutes les secondes aux médias. Qu'en feras tu si tes collaborateurs utilisent ce terme? Mettez la constitutions de 1996 en pratique beaucoup de choses vont changer toute seule.
      0
Wahsih Ike   102017-07-31 13:11
#35
Au lieu de :
Je lui ai posé un certain nombre de questions que l’on ne trouve pas forcément les éléments sur Internet.

Lire:
Je lui ai posé un certain nombre de questions que l’on ne trouve pas forcément les éléments DE REPONSE sur Internet.
      0
Mbongochobi   212017-07-31 13:10
#36
Lol. On voit bien là où votre intelligence des voleurs a amené le pays depuis 1984. Bande des abrutis incompétents

Le pays est à genoux , rien ne fonction, et vous bomber vôtre tosk pour parler d'intelligence.

Votre intelligence ne dépasse pas celle d'un huître. Bande de feignant va. Minalmi
      0
LAVIE20    42017-07-31 13:09
#37
Merci Monsieur le Ministre, même le Président de la République en aucun cas, n'a jamais utilisé l'expression "régions anglophones", il a toujours dit: "région du sud-ouest" ou "région du nord-ouest", autrement dit toutes les régions du Cameroun sont anglophones et francophones. Encore merci Monsieur le Ministre, vous êtes dans votre rôle en tant que Ministre garant du civisme.
      0
Wahsih Ike   162017-07-31 13:04
#38
Qu’il se souvient de ce que disaient ses collègues Tchiroma, Esso, Fame Ndongo, Atanga Nji et j’en passe sur le soi-disant problème anglophone à l’opposé des dires de David Abouem Atchoyi et du PM Yang. Ce dernier avait qualifié le problème anglophone de problème relatif par l’entremise de son Secrétaire particulier, en l’occurrence le professeur de chimie Paul Ghogomu. .

Sur un autre fil, Vavava n’a pas répondu à mes derniers post. Et il sait pourquoi ? Cela ne sert à rien de vouloir falsifier l’Histoire d’un pays comme le Cameroun. Je lui ai posé un certain nombre de questions que l’on ne trouve pas forcément les éléments sur Internet.
      0
Wahsih Ike   182017-07-31 13:00
#39
@ Ricky

J’apprécie certaines de tes interventions sur ce site-ci. Mais souffres que je te dise quelque chose. Pikin-for-quat a bien résumé ce que représente la portée d’une telle circulaire à l’endroit des Anglophones. Le ministre Foursou est maladroit dans la mesure où sa démarche est faite au moment même où le PM est en tournée dans son NO natal pour négocier la reprise des cours dans une zone à majorité anglophone.

Il rend aussi la tâche difficile à l’ancien PM Peter Musonge qui préside la Commission nationale du bilinguisme et du multiculturalisme. Où en sommes-nous donc au droit à la différence tant linguistique que culturelle.

Qu’il aille régler (en tant qu’élite de l’Adamaoua) le problème des éleveurs peulhs pourchassés de l’Etat du Taraba au Nigéria par les vaillants cultivateurs Tchamba et Mambila ! La montre ne s’est pas arrêtée en 1982 à l’époque du Grand Camarade où la pensée unique fut de mise.
      0
Furax19    42017-07-31 12:39
#40
@lenoir
Tu es trop intelligent pour certains. Très belle analyse...
      0
Furax16    42017-07-31 12:39
#41
@lenoir
Tu es trop intelligent pour certains. Très belle analyse...
      0
Furax20    72017-07-31 12:38
#42
@lenoir
Tu es trop intelligent pour certains. Très belle analyse...
      0
Mbongochobi   232017-07-31 12:31
#43
@ LENOIR
J'ai de la peine pour toi. Pathétique.
Tu essai de défendre l'indéfendable. Pas toujours facile les services après vente (SAV)

Mais rassuré toi. Les Anglophones sont bien décidés d'en finir une fois de plus avec les multiples humiliations de la part de ce gouvernement. Vous pouvais passé des fatwa chaque semaine pour nie l'existence des problèmes Anglophone dans votre république bananière de mmerrde, mais ça ne nous detournera pas dans notre but pour restauré notre dignité.

Sa prendra le temps qui faudra, mais notre chemin est tracé. Il ne faut surtout pas sous-estimer la force et determination d'une peuple décide d'en finir, une fois de plus, avec les injustices et l'humiliation quotidienne.
      0
Megde 2006   212017-07-31 12:31
#44
ET c´est des esprits comme ca qui dirigent un pays qui veut avancer ! I diots , tous autant qu´ils sont !

Et notre petit i diot du coin , Lenoir , pourrait-il avoir l´amabilité de nous indiquer " les textes et lois de la République " qui feraient interdiction à un citoyen camerounais de dire " zone ou région anglophone " ?
      0
CAMER82   202017-07-31 12:15
#45
La haute hiérarchie a parlé, sur haute instruction de,massa en les chefs,chefs, à longueur de journée les excellences, les honorables le Cameroun étouffe.
J'ai envie de noyer tous ses administrateurs coloniaux.
      0
LENOIR27    82017-07-31 11:52
#46
@Pikin-for-quat

Si la version anglaise n'a ete publiee cela ne veut pas dire que cette version anglaise de la lettre circulaire du Ministre n'existe pas.

Le Ministre est dans son role, dans l'exercice de ses missions dans la Republique, il demande au respect des expressions legales definies selon les Textes et lois de la Republique.

Le Ministre s'enfout de ton appartenance linguistique, tribale, religieuse, ideologique etc, il y est pour servir la Republique sans distinction aucune. Si tu es Anglophone ou Francophone c'est ton probleme a toi.

AS-TU JAMAIS ENTENDU PARLE DE L'EXPRESSION: "REGIONS FRANCOPHONES DE L'EST ET DU SUD"? Moi non.

A la fin vous devenez ridicules, vous avez perdu le Nord!
      0
Educator   142017-07-31 11:42
#47
The problem is probably the ministers youthfulness.
Being less than 35 he may not have fully thought it through!
Blame his advisers... unless they too are youths.
Or maybe he has advance information that there are no anglophone regions in LRC.
      0
LENOIR29    142017-07-31 11:37
#48
@TOUS

Avez vous jamais entendu les Francophones de l'Est? Francophones du Sud? Francophones du Nord? ou l'expression Francphones de l'Ouest?

Si les autres sont soit du Sud, de l'Ouest, ou Region de l'Est, pourquoi voudriez vous que les autres soient identifies anglophones en parlant de ceux du Sud-Ouest et/ou du Nord-Ouest? Ils doivent etre designes comme les autres. Nous sommes dans la Republique, il nm'y a de Region a part, ou autonome dans notre Republique.

Dans nos textes et lois fondamentales, les circonscriptions administratives erigees en Regions sont 10 dont l'Adamaoua, l'Est, l'Extreme Nord, le Centre, le Littoral, le Nord, l'Ouest, le Nord, le Nord-Ouest, le Sud et le Sud-Ouest. Vous voyez qu'il n'y le terme Anglophopne dans la desigantion administratiion des Regions.

Le Ministre est dans son role d'educateur et de la conscientisation nationale, lui dont le ministere s'occupe de la Jeunesse et de l'Education Civique.

Ses collaborateurs doivent etre les premiers a entretenir la conscience en forgeant celle de la jeunesse FER DE LANCE DE LA NATION.

C'est du lapsus en parlant de REGIONS ANGLOPHONES, ca n'existe dans notre Loi fondamentale, nos Textes, Reglements, Lois et autres.

Souffrez des appellations telles definies dans les lois et reglements de la Republique,
      0
Pikin-for-quat   272017-07-31 11:11
#49
No wander there is no English version of the "Lettre circulaire". Thanks Mr Minister, for providing evidence of a systematic endeavour to eradicate the anglophone heritage and identity. Unfortunately for you and your masters, this too will not work like previous unnecessary measures.
I am afraid that, your predicament is rather strengthening the case for secession, thereby undermining the huge effort and sacrifice made by moderate anglophones in their continual efforts to keep anglophones regions within the national triangle.
      0
Ricky36    42017-07-31 11:04
#50
@ Mbongochobi

Nuance: Nous étions un même pays administré par 2 puissances coloniale différentes.

Une tempête dans un verre d'eau. Je vois que les ambazoniens sont à l'affût du moindre fait divers pour alimenter leur pleurnicheries.
      0
Adama    232017-07-31 10:50
#51
Il n'a même pas honte, pourtant il trouvera sur CIN des griots pour justifier cette maladresse.
      0
Mbongochobi   372017-07-31 10:49
#52
Après Péter Essoka et son fatwa contre l'usage des mots " fédération et la sécession" un autre mini dictateur dans ce république bananière a encore frappé.

Donc le souci principal de ces gens c'est l'usage de mot "anglophone "
Mais ne vous en faites pas, des lors qu'il des régions francophones, il y'aura toujours des régions anglophones.

La République du Cameroun n'a pas réussit à assimilé les peuples Anglophones depuis plus de 50 ans maintenant et c'est ne pas en déclarant un fatwa contre l'usage des mots "régions anglophones" qui va faire oublier notre histoire que la la région anglophone et francophones étaient 2 pays différents.
      0
Balance   112017-07-31 10:19
#53
The Minister could have diluted his intention by prohibiting both the misquotes of "Zone Anglophone" and "Grand North".

In the Northern zone they call other Cameroonian "Sudistes" regardless of their origins.

In the Southern zone, they call others "Nordistes" regardless whether they belong to "North, Extreme-North or Adamawa".

So nothing new here...
      0
Efouba Akam Sidonie   312017-07-31 09:57
#54
Caramba!!! Bon, on accepte
et les leaders on les appellera comment? Les leaders anglophones ou les leaders du Nord ouest et du Sud ouest?
      0
Pikin-for-quat   332017-07-31 09:12
#55
What's next? Prohibit the use of the word 'anglophone' altogether right?. Sometimes I wonder who are the real boko-haram. God help us.
      0
FirstOctober1961   252017-07-31 08:59
#56
This is the plan La Republique has covertly executed in the past fifty years: To "francophonize" the whole country.
Why not simply outlaw the speaking of English in Southern Cameroons.

They are fighting a losing battle.

"The harder they come, the harder they fall" - Jimmy Cliff.
      0
Raymann   442017-07-31 08:45
#57
Comment on va alors appeler les anglophones?
Les gens du SO ou les gens du NO?
Vous voyez les problèmes que le type là cherche!
      0
Madiba   372017-07-31 08:41
#58
Hahaha vraiment je wanda meme. That a puppet minister sits in his office and prohibits the appellation of Anglophone regions? Hahaha how does this solve the current problem? If you like change the name of the child but so long as you haven't given him what his asking for them the child will keep disturbing you. A big fool call minister.
      0
L'Acteur   432017-07-31 08:18
#59
C'est encore quelle version ça ? Ces apprentis sorciers réussissent toujours à me wanda. Donc on ne peut plus dire Régions Anglophones ? C'est la politique de l'autruche ou quoi ? Qui ignore qu'au Cameroun que ces deux régions sont Anglophones ? Est-ce que le vrai problème porte sur la dénomination de ces régions ?
      0
Memeworks   312017-07-31 07:09
#60
You see;
Unwittingly showing thy hand?
Akin to trying to decapitate one's shadow.
It would be funny, if weren't pathetic.
Gosh, how littered around can stupidity be in the forsaken triangle?
Williho
      0
Mounouna Foutsou, MINJEC Lore Esther Souhe
Le ministre Mounouna Foutsou l’a fait savoir dans une circulaire adressée au responsable du ministère de la Jeunesse et de l’Éducation civique. Il dit également attacher du prix au strict respect de cette instruction.
La circulaire du MINJEC (c) MINJEC
Auteur:
Otric NGON
 contact@cameroon-info.net
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez