Cameroun - Affaire Jovi-Orange: Selon l’artiste Krotal, l'expression «Dans la sauce» est intimement liée au succès du titre chanté par l'artiste camerounaise Reniss

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 26-Feb-2017   37890 14
Username:
Password:
Masanga   12017-02-27 17:02
#1
Orange a sûrement vu avec ses conseillers comment utiliser "dans la sauce", et je suis sûr qu'ils ont su dans quel cadre ils pouvaient le faire. Si l'expression ne figure que dans les paroles de la chanson, çà veut dire que ce n'est pas une marque, et que les autres domaines restent ouverts. Il y a eu un différend entre Apple Corps (marque des Beatles) et Apple Computer Inc. En 1978, Apple Corps dépose une plainte contre Apple Computer pour violation de marque commerciale. Un accord entre les deux parties est finalement trouvé en 1981, la firme californienne payant à la maison de disques des Beatles une somme dont le montant n’est pas divulgué à l’époque. Une des conditions de l’accord, c'est l’autorisation donnée par Apple Corps à Apple Computer d’utiliser le nom Apple et un logo de la forme d’une pomme. En contrepartie, la firme californienne s’engage à ne pas entrer dans le marché de la musique et de se restreindre au marché des ordinateurs et aux services qui y sont liés ; de son côté, Apple Corps s’engage à ne pas entrer dans le marché des ordinateurs. Mais Apple Computer est peu à peu venu dans la musique, avec l'audio (iPod, iTunes), et surtout le rachat d'un logiciel d'informatique musicale qui s'appelle Logic Audio.
      0
Maguida    32017-02-27 14:01
#2
À en croire certains aucune grosse boite ne s'est jamais faite prendre pour plagiat ou usurpation des droits d'un tiers, doit disant parce-que ces boites ont des services juridiques, des spécialistes des droits d'auteur et autres.
Et de toutes les manières même sans passer devant un tribunal, la justice du peuple peut les faire plier.
Mais chez nous pourquoi on serait solidaire ? Les gens vont demander POUR MOI QUOI DANS ÇA? JE GAGNE QUOI DANS TOUT ÇA? SI ORANGE LUI VERSe QUELQUE CHOSE IL VA DONNER POUR MOI ? IL VEUT L'ARGENT COMME ÇA POUR NOUS NARGUER NON...
      0
Masanga   22017-02-27 12:23
#3
Orange a sûrement vu avec ses conseillers comment utiliser "dans la sauce", et je suis sûr qu'ils ont su dans quel cadre ils pouvaient le faire. Si l'expression ne figure que dans les paroles de la chanson, çà veut dire que ce n'est pas une marque, et que les autres domaines restent ouverts. Il y a eu un différend entre Apple Corps (marque des Beatles) et Apple Computer Inc. En 1978, Apple Corps dépose une plainte contre Apple Computer pour violation de marque commerciale. Un accord entre les deux parties est finalement trouvé en 1981, la firme californienne payant à la maison de disques des Beatles une somme dont le montant n’est pas divulgué à l’époque. Une des conditions de l’accord, c'est l’autorisation donnée par Apple Corps à Apple Computer d’utiliser le nom Apple et un logo de la forme d’une pomme. En contrepartie, la firme californienne s’engage à ne pas entrer dans le marché de la musique et de se restreindre au marché des ordinateurs et aux services qui y sont liés ; de son côté, Apple Corps s’engage à ne pas entrer dans le marché des ordinateurs. Mais Apple Computer est peu à peu venu dans la musique, avec l'audio (iPod, iTunes), et surtout le rachat d'un logiciel d'informatique musicale qui s'appelle Logic Audio.
      0
LeGuide   22017-02-27 11:15
#4
Nice Try and good luck. But to be honest I am not sure you have a case. As many have said before me if it were an extract of your song that was used then it would make perfect sense. But a common phrase used all over the country, your case is a non starter. Zangalewa case is totally different. Please Faut pas creer d'amalgames. Cette chanson a ete reprise dans son entierete par une sommite qui ne s'en est pas cachee et les droits ont ete payes. Certes il faut soutenir ses freres, soeurs et collegues contre les rapaces mais il ne faut pas les encourager dans la betise non plus.
Mais si c'est pour les besoins de buzz, then chapeau bas. Mais si c'est pour depense un penny, I would rather you gave it to charity. Only my view
      0
LeGuide   42017-02-27 11:12
#5
Nice Try and good luck. But to be honest I am not sure you have a case. As many have said before me if it were an extract of your song that was used then it would make perfect sense. But a common phrase used all over the country, your case is a non starter. Zangalewa case is totally different. Please Faut pas creer d'amalgames. Cette chanson a ete reprise dans son entierete par une sommite qui ne s'en est pas cachee et les droits ont ete payes. Certes il faut soutenir ses freres, soeurs et collegues contre les rapaces mais il ne faut pas les encourager dans la betise non plus.
Mais si c'est pour les besoins de buzz, then chapeau bas. Mais si c'est pour depense un penny, I would rather you gave it to charity. Only my view
      0
Mlk_do   32017-02-27 10:24
#6
Certains parlent comme si les juges ne sont pas des hommes et femmes comme nous. Surtout quand le loi n est pas claire. Les avocats de Orange vont balbutier quand on leur demandera ce que signifie "dans la sauce"...croyez-vous que les juges vont se contenter de la réponse " c est une expression populaire "? Que ce juge n' a pas aussi dansé " dans la sauce"?
Dis donc! Ce serait plus facile, plus fair, plus stratégique pour orange de mettre Krotal "dans la sauce" en l arrosant de quelques dizaines de billets verts. Maguida a été bien précis là dessus.
      0
Le Gars D'Emana   92017-02-27 01:03
#7
Mon humble opinion....
"Dans la sauce" est effectivement et désormais une expression. Je verais du plagiat si Orange associe une partition, note musicale qui est similaire a une qu'on retrouve dans la chanson mentionnée. MJ avait effectivement plagie la melodie en chantant "mama say mama say makossa". James Brown a plagie les partitions de la guitare de TAM. Missy Elliott a plagie les notes de la basse d'un chanson de Tim et Foty. Shakira a plagie tout le refrain des Zabgalewa. Ils ont tous perdus leurs procès. "Dans la sauce" c'est tres vague comme argument devant un juge. Ce sont trois mots associes. Pas une melodie, pas un logo avec ™ ou ® ou © associe apres. Pas une note musicale. Vous allez me dire que si je cree une affiche avec "Essamba" ou "Assimba" alors Mbarga Soukous et Mendoze vont me poursuivre en justice? Ce meme Jovi a une nouvelle chanson appelée "Ou meme?" si je cree un spot qui n'utilise que les mots "Ou meme" et non la melodie et autres s'agit il d'un plagiat? Et sa chanson "Et p8 Koi?". Krotal lui meme "Fait quoi fait quoi!". Des exemples d'expression linguistique popularisées par des musiciens il y'en a plein. Bref ce sera dur devant un juge, Orange aussi a des avocats.
      0
Betibenanga   72017-02-26 18:09
#8
Manu Dibango vos dira qu'il y a eu comparaison des partitions et qu'à la mesure près le thème de Michael Jackson reproduisait celui de Manu.

Il en est de même pour hot koki de Talla André Marie, plagié par James Brown.

Nous ne sommes pas ici dans la même configuration. On nous parle d'une affiche des lions indomptables où il est écrit dans la sauce et tout ceci pour une publicité d'Orange. Il n'y a donc aucun son reproduit. Il n'y a qu'une expression: "dans la sauce"!

Dans la sauce est une expression banale de la langue française. Elle ne saurait appartenir à l'auteur de la chanson de Reniss car ce n'est pas lui qui l'a inventée. Sinon les je t'aime, i love you ou na tondi wa appartiendraient à ceux qui les premiers l'ont dit dans une chanson.

Pour que dans la sauce produise droit d'auteur, il faut forcément qu'il y ait le son qui l'accompagne. Cela n'est pas le cas ici.

A la manière de l'homme de chèvre d'Ashanti par exemple, a une originalité qui n'oblige pas qu'il y ait le son tout comme le brékété brakata d'Eyango.

L'africain j'espère que vous comprenez ce que je veux dire maintenant!
      0
Africain   72017-02-26 17:25
#9
@ L'acteur
@ Betibenanga

Pouvez vous me donner la vraie definition du mot " Plagiat " ?
Parcequ'a la fin vous vous embrouillez dans vos illusions .
Vous avouez qu'il y'a eu plagiat et vous dites qu'il y'a pas eu plagiat , bref vous dites oui et non en meme temps .

@ Maguida

Dans cette situation nous n'avons pas a souvenir qui que ce soir du moment ou il y'a eu plagiat dans tous ses formes .
Je ne suis pas de ceux qui disent parfois " soutenons le , c'est un frere " , Non .

Il y'a eu plagiat et Orange doit dedomager .
Un point un trait .
      0
L'Acteur   42017-02-26 17:05
#10
Betibenanga
Merci pour ton intervention...
      0
Betibenanga   102017-02-26 16:30
#11
L'acteur est pourtant dans le vrai même si il exprime mal son idée! Il n'y a pas une utilisation matérielle du titre de Reniss, ce qui lui aurait valu des subsides évidemment. Il y a tout au plus une allusion dans le cas d'espèce.

Mieux encore une utilisation subliminale. "Dans la sauce" n'est pas une expression que Reniss a inventé, c'est une expression banale de la langue française.. Il sera donc difficile d'établir un lien matériel direct de l'affiche d'Orange avec le titre de Reniss, même si tout le monde sait bien qu'elle surfe sur cela.

Sinon beaucoup d'expressions du langage courant s'en trouveraient appartenir aux artistes qui les auront introduites dans leur chansons. C'eût été plus original style brékété brakata du prince des montagnes que la possibilité d'indemnisation serait beaucoup plus probable.

Mais ici franchement non. Si au moins Orange faisait une campagne audiovisuelle avec, alors on en serait plus éclairé, car on ne voit pas comment il éviterait la musique de Reniss. Ils sont malins non et savent surfer sur ce qui accroche.
      0
L'Acteur29    72017-02-26 13:52
#12
Personne ne nie que l'expression "dans la sauce" a été remise au goût du jour par Jovi et Reiniss. Le problème c'est qu'ils essaient de s'en approprier la paternité et l'exclusivité comme si au Cameroun personne n'avait jamais dit "dans la sauce "avant eux . Ce qui n'est absolument pas vrai. Je peux jurer que ce n'est pas vrai.Tous les jours quand les femmes préparent à la cuisine chez moi et longtemps avant la chanson de Reiniss j'ai toujours entendu des "mets le piment dans la sauce" et je suis sûr que je ne suis pas le seul. Soutenir les compatriotes c'est bien, mais encourager l'imposture, non merci. Et puis il ne faut pas comparer ce qui n'est pas comparable. Shakira s'est inspirée de Zangalewa tout le Monde a vu , Michael Jackson s'est inspiré de Manu Dibango cela a été démontré. Je mets au défi quiconque de démontrer que l'expression "Dans la sauce " qui apparaît sur l'affiche d'orange est une oeuvre ou expression plagiée à Jovi et Reiniss. Il faut quand même respecter la rue Camerounaise , si Orange avait repris la musique de Jovi et Reiniss j'allais être le premier à lès soutenir car je les aime bien et j'apprécie ce qu'ils font pour la culture Camerounaise , mais sur une simple affiche publicitaire d'orange où on voit les Lions autour d'une marmite où c'est écrit "Dans la sauce", je suis désolé l'expression dans la sauce n'est pas leur exclusivité.
      0
Bobolofiang   132017-02-26 12:58
#13
Mon gars, prend-toi un bon bandit d'avocat et un bon agent com et à la clef cette orange sera bien pressée et heureuse de payer 20x 300.000€! Assure tes derrières en ne signant pas n'importe quoi venant de l'avocat et de l'agent com!
      0
Maguida   302017-02-26 10:36
#14
Les camerounais devraient apprendre à soutenir leurs frères et soeurs devant des voleurs de la trempe d Orange qui non content de voleur déjà au travers du prix des communications font aussi du plagiat.
Même sans aller dans un tribunal la pression populaire peut faire céder les voleur d Orange.
À l'époque lorsque James Brown plagie Hot Koki de Tala André Marie, il fait la sourde oreille à toutes les demandes de TAM compte sur le fait que ce petit africain n'aura pas les moyens de venir l'attaquer aux usa. Mais un journaliste de La Voix de L Amérique décida alors de pourrir la vie de James Brown en vulgarisant l'affaire et en mettant les auditeurs de ma radio à contribution pour qu'ils demandent au James Brown de payer les droits du petit camerounais ce que Brown a finit par faire.
Si Orange est dans la sauce aujourd'hui c'est parce que l'expression à été vulgarisé par l'article et le label qui l'a produit. Cela ne coûtera rien à ces voleurs de donner quelques millions voire dizaines de millions
      0
Krotal, artiste musicien Archives
L’un des précurseurs du mouvement hip-hop au Cameroun pense que New-Bell Music (le label dont Jovi est le propriétaire et qui produit Reniss) pourrait avoir gain de cause en utilisant les atouts dont il dispose.

Depuis quelques jours, l’univers musical camerounais est secoué par une affaire de «plagiat». Jovi, producteur de l’artiste Reniss à travers son label, New-Bell Music, accuse la société de téléphonie mobile Orange d’avoir lancé une campagne publicitaire avec le concept «Dans la sauce», dont il revendique les droits d'auteur.

Alors que le débat enfle et que certains estiment qu’il s’agit là ni plus ni moins d’une expression populaire, Krotal tranche: «Si nous sommes honnêtes, nous reconnaîtrons qu'avant que Reniss ne fasse le titre "Dans la sauce", cette expression ne se retrouvait nulle part dans les expressions populaires camerounaises. Sauf que succès aidant, tout le monde s'est mis à utiliser cette expression, à diverses sauces on dira. En est-elle propriétaire ? Oui à mon humble avis».

«Et pour tous ceux qui s'amusent à parler de "Protection, Droit d'auteur et autre" sachez qu'il existe d'autres pouvant démontrer la propriété d'une œuvre de l'esprit. Et svp arrêtez de vous mentir, l'expression "Dans la sauce" est intimement liée au succès du titre chanté par l'artiste camerounaise Reniss, dont elle fait l'objet et pas à autre chose comme certains voudraient le faire croire», poursuit-il dans un message posté samedi sur sa page Facebook.

L’un des précurseurs du mouvement hip-hop au Cameroun va plus loin, en évoquant un Code qui s'intitule le Code de la Propriété Intellectuelle (CPI). Ce code est utilisé en cas de plagiat et plus précisément lorsqu'il y a violation de:

- l'article L 112-1 du CPI: La reproduction ou la représentation intégrale ou partielle faite sans l'accord de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayant cause est illicite.

On retrouve ce genre de situation lors de substitution d'identité lors d'un examen ou lors d'un copié-collé lors de la dissertation.

- l'article L 122-4 du CPI: Aussi en cas de transformation, traduction, d'adaptation, reproduction ou arrangement concernant un art ou un quelconque procédé.

Le non-respect de ces 2 articles est punissable, car plagier est un délit. Les sanctions encourues sont de nature pénale et civile.

En d'autres termes, précise Krotal, selon la gravité et la nature du plagiat, le plagieur (celui qui est l'acteur du plagiat) est passible de dommages et intérêts (civil) et risque jusqu'à 3 ans d'emprisonnement et 300 000 euros d'amende (pénal).

Krotal pense que si New-Bell Music creuse de ce côté-là, en utilisant les atouts dont ils disposent, à savoir: Disque dur, date de sortie du produit sur les différentes plateformes de diffusion nationales et internationales dudit produit, etc., il aura gain de cause. «Et je mets au défi tous ces experts en tout genre qui en permanence qui font au Cameroun débat de toute chose. Orange est une multinationale d'accord, mais sachez mes amis, que la Musique est plus grande que le Cameroun», argue l’auteur-compositeur et producteur.

Ci-dessous, le Code de la Propriété Intellectuelle sur le droit d’auteur:

Code droit d'auteur (c) OAPI
SUR LE MEME SUJET:


Auteur:
Otric NGON
 contact@cameroon-info.net
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez