Cameroun - Affaire Vincent Sosthène Fouda: Vision 4 s’en prend à Canal 2 et annonce une émission-déballage sur l’homme politique

Par Pierre Arnaud NTCHAPDA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 20-Nov-2017   23792
Jean Jacques ZE, Vision 4 (20/11/2017) Capture d'ecran
Son directeur général Ernest Obama dénonce une cabale organisée contre son antenne par la chaine de télévision privée basée à Douala.

La sortie du leader politique Vincent Sosthène Fouda dimanche soir sur Canal 2 international n’a pas laissé indifférents les responsables et journalistes de la télévision Vision 4 qu’il a particulièrement indexée. Ce lundi 20 novembre 2017,  le directeur général Ernest Obama et certains de ses collaborateurs ont riposté à travers l’émission Tour d’horizon. Le journaliste Parfait Ayissi qui prend la parole en premier dit que Canal 2 n’est  plus une chaine «sœur»  mais une chaine «concurrente». Ernest Obama pour sa part accuse la télévision du PDG Emmanuel  Chatué de «publicité mensongère». Il argue de ce que la bande-annonce  de l’interview de Monsieur Fouda disait qu’il interviendrait dans le cadre du programme dominical L’Arène.

Obama raconte qu’après l’émission « Entretien vérité » il  a eu une conversation téléphonique avec  le directeur général de Canal 2 international Eric Fotso. Il confie  avoir dit mot pour mot: «j’ai constaté que Canal 2  a organisé une cabale contre Vision 4. On prend acte, on saura se défendre avec les moyens légaux qui sont à notre disposition». Et de poursuivre: «Je ne sais pas ce que Vision 4 doit à Canal 2 pour qu’une telle cabale soit organisée». Le DG de Vision 4 déclare que sa chaîne avait jusque-là  des relations cordiales avec Canal 2. Il ajoute que l’année dernière si Vision 4  n’avait pas aidé Canal 2, les Canal d’Or  n’auraient pas été diffusés  en direct. Obama explique alors que  parce que l’encodeur  de la télévision au logo vert était défectueux,  il lui a prêté l’un des encodeurs de Vision 4 pour pouvoir assurer le direct de la cérémonie à laquelle devait assister la première dame.

Ernest Obama annonce comme en réaction aux attaques de Vincent Sosthène Fouda une production que sa télévision va diffuser.   «J’ai l’impression qu’il y a des choses que ce monsieur ne voulait pas qu’on aborde. Et j’annonce en exclusivité que jeudi après le journal de Jean Jacques on va  diffuser un document de 26 minutes sur la vidéo de Fouda. On ira dans la famille de  la femme. On ira voir sa maison ? Comme il a dit qu’on est allés dans sa chambre,  c’est de l’extérieur qu’on va filmer la maison en question. On va interroger les collègues de sa femme, les oncles, c’est-à-dire que les frères de la femme, les voisins d’Olezoa parleront dans cette vidéo et puis on va passer la parole aux spécialistes de la communication politique pur qu’ils disent ce qu’ils pensent d’un homme politique qui se baladent tout nu dans une vidéo sur Internet et qui estime que   son avenir politique n’a pas de problème».

Obama ne s’arrête pas là.  Il demande à Martin Belinga Eboutou (directeur du cabinet civil de la présidence d la République) et Martin Mbarga Nguélé (délégué général à la sûreté nationale) de ne «pas laisser» Vincent Sosthène Fouda. Le journaliste leur demande de le faire juger  pour tout ce qu’il a dit sur leur compte.   

 

Regardez ici l’émission-riposte de Vision 4:

 

                             

 
                  

SUR LE MEME SUJET:





Auteur:
Pierre Arnaud NTCHAPDA
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez