Cameroun - Agriculture: Actuellement de 62 tonnes, le Cameroun ambitionne de booster sa production de poivre blanc à 271 tonnes d’ici 2020

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 09-Jan-2018   1077
Poivre blanc de Penja Archives
Ceci sera possible grâce à la mise sur pied d’un agropole de production du poivre blanc dans la localité de Kolla, arrondissement de Manjo, département du Moungo, région du Littoral. Un accord y relatif a été signé le vendredi 5 janvier 2018 entre les promoteurs et le ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (MINEPAT).

D’après Cameroon Tribune en kiosque ce mardi 9 janvier 2018, le projet de développement d’un périmètre d’exploitation et de commercialisation du poivre labélisé « Poivre de Penja » est né d’un banal échange entre 18 investisseurs, avec pour ambition de contribuer à la création de 174 emplois permanents et de 350 autres saisonniers pour les périodes de récoltes.

L’Agropole poivre de Penja, de son nom de baptême, produit actuellement 62 tonnes de poivre blanc pour un espace cultivable de 300 ha. Pour l’heure, apprend-on, les 51 premiers hectares nécessaires au décollage du projet sont en cours d’entretien. «Le coût projet total est estimé 969,61 millions de FCFA. Si les 18 porteurs de l’agropole vont apporter 590, 49 millions de FCFA, le programme Agropoles va y injecter 379,62 millions de FCFA», indique Cameroon Tribune.

En paraphant le protocole d’accord lié à la création de l’agropole, Adrian Ngo’o Bitomo, coordonnateur national a indiqué que le programme apportera aussi un appui technique qui se résume en l’octroi d’intrants agricoles et au renforcement des capacités techniques des acteurs de la filière.

Grâce à cet appui, l’agropole pourra réaliser son ambition de mettre en place 160 ha de poivreraie pour une production de 271 tonnes de poivre d’ici 2020 dans le cadre de la première phase. Dans le cadre de sa deuxième phase prévue en 2021, il voit plus grand et souhaite exploiter entièrement ses 300 ha pour produire 600 tonnes de poivre et garantir 1,5 milliard de salaire ainsi que la création de chaîne de valeur.

Auteur:
Otric NGON
 contact@cameroon-info.net
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez