Cameroun: Annoncé agonisant en Suisse, une source à la Présidence de la République soutient que "Le Chef de l’Etat est au Cameroun, entre Yaoundé et Mvomeka. Il n’est pas agonisant, il n’est pas hospitalisé,"

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 04-Feb-2018   50648
Le président camerounais Paul Biya à Paris, le 12 décembre 2017 AFP/LUDOVIC MARIN
Pour mettre tout le monde d’accord, le président de la République pourrait faire une sortie publique comme en 2004, lorsqu’une rumeur annonçait qu’il était mort.

Rien n’a changé au Cameroun: Malgré la liberté d’expression de plus en plus large, l’évocation de la santé du président de la République demeure un sujet tabou. Ni la presse locale, ni les officiels, personne n’ose prendre l’initiative d’en parler. Ainsi, c’est depuis l’étranger que les populations camerounaises apprennent que leur président est tantôt gravement malade, tantôt mort ou agonissant.

Depuis environ quatre jours, des activistes de la diaspora camerounaise opposés au régime trentenaire de Paul Biya, alertent le peuple camerounais sur l’état de santé dégradant du Chef de l’Etat Pau Biya. Ce dernier est annoncé agonisant et en soins intensifs dans un hôpital en Europe. Plus grave, un journal, «Afrique News», a annoncé le jeudi 01er février 2018 le décès de Paul Biya, précisant au passage que «la disparition inattendue du président camerounais a déclenché une importante vague d’émotion au Cameroun et dans le reste du monde».

«Haha, la chute de l’extrait du journal Afrique News que vous venez de lire répond à votre préoccupation. Quand un journal se permet d’écrire que la disparition du président a déclenché une importante vague d’émotion au Cameroun. Dites-moi, vous qui vivez au Cameroun, avez-vous ressenti cette vague d’émotion dont parle ce journal ?  Nous ne sommes plus surpris par ces pourfendeurs du régime qui prennent leurs rêves pour des réalités. Le Chef de l’Etat est au Cameroun, entre Yaoundé et Mvomeka.  Il n’est pas agonisant, il n’est pas hospitalisé, il dirige le pays comme il le fait avec autant de passion depuis qu’il a accédé à la magistrature suprême» affirme une source à la présidence de la République dans un entretien avec Cameroon-Info.Net. «Le Président pourrait faire une apparition publique bientôt pour confondre ses détracteurs qui colportent tout genre de fausses informations pour le nuire» ajoute notre source.

Ce n’est pas la première fois que Paul Biya est donné pour mort. En 2004, alors qu’il est en visite en Europe, le successeur d’Ahmadou Ahidjo est sujet d’une rumeur qui annonce son décès. Revenu à Yaoundé, il a balancé aux micros des journalistes, une raillerie pour en finir avec cette rumeur persistante sur son décès « Vous croyez-vous aux fantômes ? J’étais en visite privée en Europe. J’ai appris comme tout le monde que j’étais mort. Il paraît qu’il y en a qui s’intéressent à mes funérailles. Eh bien, dites-leur que je leur donne rendez-vous dans une vingtaine d’années». 14 ans après, Paul Biya est toujours là, même si son entourage reconnait qu’il n’est pas immortel.

Auteur:
Adeline ATANGANA
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez