Cameroun - AUDIO: Le Gouverneur de la région du Nord-Ouest Adolphe Lele Lafrique dresse le bilan des échauffourées entre les populations de Kumbo et la gendarmerie

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 05-Sep-2017   5185 8
Username:
Password:
Franckwhite   02017-09-06 18:25
#1
Le Préfet qui est intervenu pour un retour au calme a lui-même reçu un projectile, mais sans grand dommage corporel. Minalmi!
      0
Anglofou Is Back   22017-09-06 04:13
#2
Mes Chers Froggies Laches et Malhonnettes,

Watch this music video freshly produced on the incident in Kifem (Kumbo - BUI County)and learn the truth you dishonest jerks.

https://www.youtube.com/watch?v=dPoh3hi3-UQ

YOU WILL PAY FOR THIS.

ALL GENDARMES AND MILITARY RESPONSIBLE FOR THESE KILLINGS WILL DIE.

Mark my words.

Always Remember This:
WHEN INJUSTICE BECOMES LAW, RESISTANCE BECOMES A DUTY.

The Southern Cameroons (Ambazonia) shall be FREE,

A+

Anatype (Anglofou Atypique)
THE SOUTHERN CAMEROONS SHALL BE INDEPENDENT BY ANY MEANS NECESSARY.
      0
NYIANG   42017-09-05 17:59
#3
You cannot not solve a problem by refusing its existence and then progressively lying your way through it. How can everybody in a regime be a pathologic liar. This explains why the people have rejected this mediocre gov't. Shame on you all.
      0
Le Duc   32017-09-05 16:08
#4
Tout doucement, sournoisement mais surement, ça s'enlise. La croisée des chemins est là.......
      0
Johnpapapapa   72017-09-05 15:55
#5
THIS ARTICLE IS A BIG LIE.

THE REAL STORY
The child was shot because the gendarme wanted to force him to school. The boy who was helping his father to take care of their goats, refused so the gendarme in a typical la republique style, started robbing the boy's house stealing money and valuables. When the boy resisted, the gendarme shot him in the head.

The brave population came out in their number to fight the enemy with their bear hands.

The world should be witness to what la republique is doing to our children.
      0
Educator   42017-09-05 15:53
#6
How to reply to @ozazip: Don't.
It is so true what George Bernard Shaw said: "There is only one thing worse than being talked about. That is not being talked about".
      0
Djeli   152017-09-05 13:35
#7
"..Trop de bamilékés pour la gestion opérationnelle dans le Sud Ouest et le Nord Ouest.
On devrait les relever de leurs fonctions et y mettre des gens qui ont vraiment pas peur de se salir les mains ! .."

Mais il est encore derrière son clavier en train d'écrire, je croyais que l'énergumène serait déjà sur le terrain en train se salir les mains.
Ah oui, j'oubliais, c'est plus lâche d'envoyer les enfants des autres assassiner ses semblables, quelle grandeur de la part d'un membre du Rassemblement Des Pilleurs du Cameroon
      0
OZAZIP18    12017-09-05 12:17
#8
Trop de bamilékés pour la gestion opérationnelle dans le Sud Ouest et le Nord Ouest.
On devrait les relever de leurs fonctions et y mettre des gens qui ont vraiment pas peur de se salir les mains !
      0
Adolphe Lele LAfrique Archives
Lundi, un incident a éclaté alors que des militaires menaient une opération de lutte contre les stupéfiants. Ils auraient été attaqués par des populations munies d’armes artisanales et se seraient défendus en ouvrant le feu sur les populations.

Interrogé par la CRTV Radio, le Gouverneur de la région du Nord-Ouest, Adolphe Lele Lafrique explique c’est un «calme assez tendu» qui prévaut actuellement dans la ville de Kumbo. Cette situation permet toutefois à la circulation et aux activités de se poursuivre.

En termes de bilan, la rixe entre gendarmes et populations a fait un mort côté civil et un blessé chez les gendarmes. Le Préfet qui est intervenu pour un retour au calme a lui-même reçu un projectile, mais sans grand dommage corporel. Ci-dessous, les explications du Gouverneur de la région du Nord-Ouest.

Le Gouverneur Adolphe Lele Lafrique sur les évènements de Kumbo CRTV
SUR LE MEME SUJET:





Auteur:
Otric NGON
 contact@cameroon-info.net
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez