Cameroun - Audio: Selon Manu Dibango, dans la crise anglophone, «les idées tranchées ne profitent qu’aux gens qui nous vendent les armes»

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 29-Sep-2017   7255 22
Username:
Password:
ProundAnglophone   02017-10-06 21:50
#1
LENOIR,

Tu es l'un des barbouzes de Biya qui se planque dans le froid de vorkouta.Ne t'en fais pas. Tu vas bientôt aller occuper une cellule spéciale.Tu as déjà participé à liquider 3 personnes au Kamerun connus de tous. Sans oublier les 2 filles que tu as violé. Ils t'ont envoyé te cacher là bas sous le froid glacial, mais comme tout criminel finit toujours par se faire attraper, ton tour ne va pas tarder à venir.

Anglophones, Quit LRC and back to the Southern Cameroons.
This is what LRC promises to Anglophones
https://tinyurl.com/yadbfktd
      0
Bama   12017-10-01 00:11
#2
Goodman

"IL FAUT SE DIRE DES VERITES QUI GUERISSENT ET SAUVENT..BIYA ET SON GOUVERNEMENT DE SUIVEURS BOUCHES BEES, ONT ECHOUE"

Pour échouer, il faut au moins avoir ne serait-ce que essayé de faire quelque chose, dites-nous ce qu'ils ont essayé de faire?
      0
Foussam   42017-09-30 16:28
#3
MANU ferait mieux de se taire et de jouer son Soul Makossa comme d'habitude.
Selon Manu Dibango, dans la crise anglophone, «les idées tranchées ne profitent qu’aux gens qui nous vendent les armes»
Quand on a dit çà on fait quoi MANU?
      0
Federationiste   42017-09-30 15:57
#4
Bonjour monsieur
Manu est un brillant artiste. Nous le savons.
il a choisi la voie d'un artiste non engagé politiquement. C'est son choix. Et je le respecte.
Donc dans le cas actuel, il devrait se talre ou bien prendre parti. Car la neutralité dans cette situation fait penser à la Passivité. Ce qui est encore pire.
      0
Goodman   62017-09-30 14:04
#5
Manu Dibango c'est la premiere fois on vous a force? a parler de politique,car vous n'avez jamais donner votre opinion sur rien, mais ce qu'on voit c'est que vous ne reagissez pas vraiment comme un artiste engage, qui doit prendre partie surtout quand l'enjeu est si grand, car aujourd'hui il s'agit de sauver le Cameroun notre votre pays... vous jouez aux equilibristes sans prendre parti, vous posez la question : en 1972 tout le monde etait content d'opter pour la Republique unie du Cameroun, aujourd'hui on entend encore les denominations anglophones, francophones, mais la ou vous faites semblant c'est lorsque vous evitez de poser les questions qui fachent..qu'est ce qui s'est passe? qui sont les responsables? Les freres du nord -ouest et du su-ouest sont-ils subitement tous devenus fous?Ce n'est qu'apres avoir repondu a ces questions qu'on peut continuer d'avancer dans la concorde, car faire comme si les gens se sont leves un matin et sont devenus subitement fous est malsain et contre productif, ON NE PEUT RIEN CONSTRUIRE DE DURABLE SUR LA BASE DU FAUX ET DE MENSONGE, la nature en a horreur, elle finit par balayer ces plaisanteries...IL FAUT REPENSER LE CAMEROUN NOUVEAU LE POSER SUR DES BASES SAINES, et que tout le monde joue franc jeu, vouloir entrainer les camerounais dans les aventures de Paul Biya et son gouvernement d'affairistes jouisseurs inveteres et irresponsables, est malsain et dangereux pour l'avenir de ce pays...IL FAUT SE DIRE DES VERITES QUI GUERISSENT ET SAUVENT..BIYA ET SON GOUVERNEMENT DE SUIVEURS BOUCHES BEES, ONT ECHOUE
      0
Tubu Me Lum    62017-09-30 13:26
#6
Il y a plusieurs petits idiots sur ce site qui sont convaincus que tout le monde doit penser et dire comme eux.

Mais à bien y regarder, rien dans leurs propos ne semble consistant pertinent et encore moins édifiant.

Manu on connaît qui il est et ce qu'il a fait et fait pour l'étendard national.

Mais ces petits péteux à la fatuité inégalée, ont le toupet outrecuidant d'oser penser qu'il peuvent lui dicter ce qu'il a à dire.

Bande de gougnafiers.
      0
Federationiste   82017-09-30 11:34
#7
Dans un état bilingue, on ne décide pas de francophoniser les groupes parlant anglais. Le système éducatif camerounais, l'un des plus vilains au monde qui comporte encore le PROBATOIRE !!!
Une forme de "probatoire" a été imposé aux anglophones, en décomposant le GCE en deux paties. Aucun autre pays du commonwealth ne fait celà. Il suffit de regarder comment fonctionne le système éducatif nigérian ou américain.
Dans un pays bilingue, on ne supprime pas le système judicaire anglo saxon au profit du système francophone. On respecte les spéficités de chaque système
Et si vous estimez que ce n'est pas faisable dans une "république du cameroun", alors revenons à la république fédérale, où chaque état saura appliquer ses réalités.
Dans un état bilingue, on ne francophonise pas la fonction publique et autres documents judiciaires. Ces problèmes ne se poseraient pas dans un état fédéral
My BIYA a échoué dans l'économie, la culture et a sociologie. Son seul succès est LA PAIX. Mais même cette PAIX est en train de devenir un échec. Car à force de réprimer par la violence toute manifestation pacifique, on retouve une dictature que nous croyions révou. Celle du feu ahidjo. Si ahidjo était dictateur, il travaillait mieux pour la cameroun. Le pays était riche. Mais si Mr Biya applique les mêmes principes que ahidjo dans un état où le peuple vit dans la misère, nous sommes à la porte de révolutions armées
      0
Federationiste   62017-09-30 11:22
#8
Monsieur
Ayez le courage de dire que LES 35 ANS de régime de Mr Biya ont conduit aux intentions d'éclatement du pays.
Les REVOLUTIONS ont toutes une mère. Dans le cas actuel, c'est LA PAUVRETE extrême qui encourage les anglophones à rejoindre les sécessionistes. C'est la centralisation égoiste du pouvoir, et la non prise en compte des réalités d'un état Bilingue.
      0
Lematin   72017-09-30 10:51
#9
Parole de sage!
      0
Nyambarindon   72017-09-30 10:26
#10
"Pour Manu Dibango, c’est une richesse terrible pour nous que d’être minimum bilingue par rapport à d’autres pays qui sont ou simplement anglophones ou simplement francophones."

C'est ce que je pense aussi.
      0
Samuelo11    122017-09-30 08:50
#11
Papa Manu, laissez cette affaire. c'est plus à votre niveau. Oû étiez-vous au commencement de cette affaire? On ne vous a jamais entendu. Pourtant c'était l'occasion d'apaiser les tensions. Ne jouez pas le "sapeur pompier" du régime et arrêtez cette hypocrisie; tout le monde sait de quoi il est question chez nos frères anglo.
      0
Raymann   132017-09-30 08:09
#12
Manu c'est justement ce dialogue que Yaoundé a toujours refusé.
Heureusement que tu étais là en 1972.
      0
Sergydukamer   112017-09-30 07:35
#13
Cette prise de parole de Papa MANU est responsable.

Il parle du problème de fond.

Il ne fait pas le spectacle ridicule auquel se donne certaines personnes ici (je pense au MRC) en disant que je condamne les sécessionnistes, j'accuse le gouvernement alors que l'heure n'est plus à la condamnation de si ou çà, mais à la mise sur pied des conditions pour un dialogue franc comme a demandé l'ONU.

A chaque fois qu'une personne bombe le torse, on fait un pas de plus vers l'escalade.
      0
Sergydukamer   22017-09-30 07:23
#14
@Sergyate
Mon frère, il n'y a que ce sobriquet que tu as trouvé?
Il faut être un peu plus créatif.
Ne vois tu pas que Sergyate et Sergydukamer prête à confusion?
Les membres de ce forum te dirons que je suis le plus ancien.
Je te prie donc de changer le tiens.
Merci.
      0
Anglofou Is Back13    82017-09-30 04:39
#15
Mes Chers Froggies Laches et Malhonnettes,

IT IS OVER.

I have been telling you this for a long time now but you are not listening, especially my little zuaves like OZAZIP Le Genocidaire de Mvomeka andToukari le Wadjo de Toukoulou.

Your President Biya Paul has no authority over the Southern Cameroons (Ambazonia) anymore. Your colonial Governors, DOs and SDOs are personae non grata in the Southern Cameroons. No citizen of Ambazonia will follow their orders.

Whether it happens on Sunday, Oct. 1st, 2017 PEACEFULLY or at a later date by FORCE OF ARMS it is going to happen.

WE SHALL BE SEPARATE COUNTRIES.

Friday, September 22nd, 2017, SAID IT ALL in all counties, towns and villages of the Southern Cameroons(Ambazonia).

Why are you in such a panic that we are leaving??? WHY???

My Fellow Southern Cameroonians(Ambazonians) we do not need the Froggies. The Froggies need us. We provide more than 70% of their GDP. We provide more than 50% of the food they eat. The LAZY cowards are now realizing they will be fending for themselves after we leave.

Have no pity for the nincompoops.

They called us biafrians, anglofous, nigerians enemis dans la maison, dogs, cafards, rats and all other derogatory names.

They even said "si vous n'etes pas content RENTREZ CHEZ VOUS"

Now we are about to "RENTREZ CHEZ NOUS"

The UNION has FAILED.

The KAMERUN FEDERATION is DEAD.

The train has left the station and there is no turning back.

Always Remember This:
WHEN INJUSTICE BECOMES LAW, RESISTANCE BECOMES A DUTY.

The Southern Cameroons (Ambazonia) shall be FREE,

A+

Anatype (Anglofou Atypique)
THE SOUTHERN CAMEROONS SHALL BE INDEPENDENT BY ANY MEANS NECESSARY.
      0
Gamob11    302017-09-30 00:08
#16
Manu Dibango, a french man living in France and comming to tell us that he does not like the concept of anglo or francophone. And he does that in the french language. H ewants peace. The peace that will permit the resouces of the SC to be used in building flyovers and boulevards. The peace that will permit SONARA and SOCAPLM to be paying taxes in his sweet Douala. The peace that they have used to take over the CDC. The peace that they have used to turn SONARA into a French enclave in Victoria. Yes, Manu, peace is sweet. When no one has ever told you "rentrez chez vous avec votre anglais la", then peace is sweet.
We will not be part of your package of peace. You can have your peace in LRC not in the SC. Our "brothers" that we joined in 1961 have left a deep wound in our heart that cannot be healed. We have been treated like a people conqured in war. They kill us like flies, rape us, beat us, humiliate us. What Francophones did to me in the university of Yaounde in 80s, I will never forget. I was traumatized by the level of hate and abuse. Todya, I speak for myself: NEVER. NEVER AGAIN will I have anything to do with anybody from LRC. Kill us all you can. "wuna go kiill we sotey tiya"
      0
Johnpapapapa   212017-09-29 23:49
#17
Southern Cameroons Education Board (SCEB) has launched the official site for education for Ambazonia. Amba citizens can now check updates on the new planned curriculum. The new website provides information and updates on education and other resource materials to enable learning in Ambazonia.

*****https://sc-educationboard.org/******
      0
ProundAnglophone   292017-09-29 22:59
#18
MBE.MOT

Tu peux aussi écrire en chiffre romain, car les majuscules sont impossibles à lire.

Ce n'est d'ailleurs pas ces cris, ces pleurs, et surtout ces lamentations qui vont changer quoi que ce soit.

Les anglophones sont déterminés. Period.

36 ans d'oisiveté, de pillages, d'assassinats, de détournements, de viols, de tortures et de médiocrité. Nein Nein Nein. Kepp dreaming with your Front National (encore une copie des frenchies). No Way.
      0
MBE.MOT28    162017-09-29 21:48
#19
@ Qu'est Ce Que Le R?

TRÈS SÜRE*LE KAMERUN ORGANISE
IMPÉCABLEMENT LA CAN 2019,C'EST
CLASSÉ. ET PAS UNE SEULE GOUTTE
DE SANG SERA VERSÉE DIMANCHE*

LE KAMERUN EST INDIVISIBLE,À VIE
À MORT*CE N'EST PAS UNE LANGUE
ÈTRANGÈRE DES BLANCS LES COLONS
ANGLAIS,OU FRANCAIS,QUI NE SONT PAS
LES LANGUES DU KAMERUN! PUISQU'IL
N'Y A PAS UNE TRIBU AU KAMERUN QUI
S'APPELLE "ANGLOPHONE ! OU FRANCOPHONE"
QUI PEUT VENIR DIVISER LES 235 TRIBUS
NOIRES AFRIKAINES KAMERUNAISES,

PARCEQUE CES DEUX LANGUES DES
COLONS,DÉSTABILENT TRÈS SOUVENT
LES PAYS NOIRS AFRIKAINS,POUR MIEUX RÈGNER
DANS CES PAYS,POUR NOTRE CAS,POUR VENIR VOLER
NOTRE PÉTROLE À BAKASSI*QUI EST À 100% KAMERUNAIS*

"IL FAUT VOIR LA VRAI KARTE DU KAMERUN ALLEMAND"
QUE LES ALLEMANDS ONT PRÉSENTÉ À L'ONU.
C'EST INDISCUTABLE,C'EST LE TERRITOIRE KAMERUNAIS,
QU'ON NE DOIT PAS VOLÉ ,LE TERRITOIRE DES 235
TRIBUS DU KAMERUN! QU'ON NE PEUT PAS DIVISER*
C'EST ÉTERNELLEMENT LE KAMERUN DES KAMERUNAIS*
Salut Mon frère
§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§
FRONT NATIONAL DU KAMERUN
      0
Adama22    352017-09-29 21:45
#20
Un homme qui veut la paix ne fait pas 36 ans au pouvoir.
C´est aussi simple que ça Manu. Mange et tais-toi.
Pourquoi ne veux-tu pas dire la vérité ?
Mieux vaudrait se taire que de raconter de telles so.ttises.
C´est indigne de toi.
      0
Sergyate38    332017-09-29 21:30
#21
Manu, mange et tais-toi.
N'est ce pas quand Biya t'invite, tu pars?
Quand il te donne, tu prends?
Quand tu arrives labas, tu lui a deja dit quoi? Tu lui as deja demande quoi?
Pardon dis-nous

En passant, j'en profite pour envoyer un salut patriotique a Richard Bona. Un digne fils du pays, travailleur infatigable qui a refuse de se meler de ces magouilles et qui s'est vu traite de tous les noms par les thuriferaires du regime.
      0
Qu'est Ce Que Le R ?   222017-09-29 20:53
#22
Le RENOUVIEUX DEMONCRATIQUE est dans une logique suicidaire;

La sagesse recommande prudence, humilité et dialogue. OSONS LE DIALOGUE !

LA FORCE NOUS MENE DROIT AU MUR.

Trop de sang inutilement versé ne peut que radicaliser davantage.

Avec tout çà le Cameroun veut-il vraiment organiser la CAN 2019 ????
      0
Manu Dibango Archives
Le saxophoniste camerounais de renommée mondiale estime que seul le dialogue peut conduire à la résolution de la crise qui secoue depuis près d’un an les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Dans une interview accordée ce vendredi 29 septembre 2017 à la CRTV radio, Manu Dibango dit vivre les tensions dans les régions anglophones avec «beaucoup de peine». «Je me rappelle encore en 1972 quand tout le monde a dit on passe du fédéralisme au Cameroun que nous connaissons maintenant. Pourquoi arrivons-nous à cette situation où il faut encore parler d’anglophone et de francophone ? Ça devrait être le Cameroun».

Pour Manu Dibango, c’est une richesse terrible pour nous que d’être minimum bilingue par rapport à d’autres pays qui sont ou simplement anglophones ou simplement francophones. «Cette énergie qu’on passe tout le temps à démolir, si on gardait pour construire. Est-ce qu’on a l’amour au sens profond du terme ? (…) Essayons de prendre du recul les uns les autres et réfléchissons sur ce que nous voulons faire du Cameroun, ce que nous voulons faire du magnifique pays que nous avons».

Emmanuel N'Djoké Dibango de son vrai nom appelle à la responsabilité des uns et des autres. Car pour lui, seuls les «vendeurs d’armes» tirent profit du chaos. «On nous vend les armes pour nous tuer entre nous et les gens qui nous les vendent rigolent, parce qu’ils ramassent tranquillement nos trésors. Ils n’ont pas de problèmes. C’est nous qui nous tuons et pas l’extérieur. Et comment ces armes arrivent à un moment donné ? Il faut se poser des questions».

L’intégralité de l’interview dans l’audio ci-dessous:

Manu Dibango parle de la Crise anglophone CRTV
Auteur:
Otric NGON
 contact@cameroon-info.net
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez