Cameroun - Aviation civile: Les experts aéronautiques appellent les jeunes à s’intéresser aux métiers aériens

Par Frédéric NONOS | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 13-Oct-2017   1508 3
Username:
Password:
DIASPORA   02017-10-13 23:30
#1
Cet article est Nul et NUL EFFET, POUR QUOI CE DOMAIN EST EU CONNU DES JEUNES, LA REPONSE EST SIMPLE< UN MANQUE D INFORMATION , EST CE QU IL YA UN SITE INTERNET POUR DONNER LES INSTRUCTIONS AU JUENES POUR ENTRER DANS CE DOMAIN? EST CE QU IL YA LES CONSEILLERS D ORIETATIONS DANS LES LYCEES POUR INFORMER LES JEUNES ? NON, LE CAMEROUN A L HABITUDE DE PASSER LE TRAVAIL DE BOUCHES A OREILLES < AUX MEMBRES PROCHES DE LA FAMILLE ALORS QU IL YA LES LICENCIERS QUI VENDENT LA BANANE ET FRIPERIES A MOKOLO ET NKOULOULOU.
ARRETEZ DE PULBLIER CE GENRE D ARTICLES POUR FAIRE CROIENT AUX GENS QUE LES JEUNES NE VEULENET PAS TRAVAILLER
DONNER LEUR LES INFORMATIONS COMMENT FAIRE POUR ENTRER DANS CE DOMAIN.
J ATTEND UN ARTICLE AVEC CES INFORMATIONS
      0
DIASPORA   22017-10-13 11:59
#2
Cet article est Nul et NUL EFFET, POUR QUOI CE DOMAIN EST EU CONNU DES JEUNES, LA REPONSE EST SIMPLE< UN MANQUE D INFORMATION , EST CE QU IL YA UN SITE INTERNET POUR DONNER LES INSTRUCTIONS AU JUENES POUR ENTRER DANS CE DOMAIN? EST CE QU IL YA LES CONSEILLERS D ORIETATIONS DANS LES LYCEES POUR INFORMER LES JEUNES ? NON, LE CAMEROUN A L HABITUDE DE PASSER LE TRAVAIL DE BOUCHES A OREILLES < AUX MEMBRES PROCHES DE LA FAMILLE ALORS QU IL YA LES LICENCIERS QUI VENDENT LA BANANE ET FRIPERIES A MOKOLO ET NKOULOULOU.
ARRETEZ DE PULBLIER CE GENRE D ARTICLES POUR FAIRE CROIENT AUX GENS QUE LES JEUNES NE VEULENET PAS TRAVAILLER
DONNER LEUR LES INFORMATIONS COMMENT FAIRE POUR ENTRER DANS CE DOMAIN.
J ATTEND UN ARTICLE AVEC CES INFORMATIONS
      0
DIASPORA   32017-10-13 11:47
#3
Cet article est Nul et NUL EFFET, POUR QUOI CE DOMAIN EST EU CONNU DES JEUNES, LA REPONSE EST SIMPLE< UN MANQUE D INFORMATION , EST CE QU IL YA UN SITE INTERNET POUR DONNER LES INSTRUCTIONS AU JUENES POUR ENTRER DANS CE DOMAIN? EST CE QU IL YA LES CONSEILLERS D ORIETATIONS DANS LES LYCEES POUR INFORMER LES JEUNES ? NON, LE CAMEROUN A L HABITUDE DE PASSER LE TRAVAIL DE BOUCHES A OREILLES < AUX MEMBRES PROCHES DE LA FAMILLE ALORS QU IL YA LES LICENCIERS QUI VENDENT LA BANANE ET FRIPERIES A MOKOLO ET NKOULOULOU.
ARRETEZ DE PULBLIER CE GENRE D ARTICLES POUR FAIRE CROIENT AUX GENS QUE LES JEUNES NE VEULENET PAS TRAVAILLER
DONNER LEUR LES INFORMATIONS COMMENT FAIRE POUR ENTRER DANS CE DOMAIN.
J ATTEND UN ARTICLE AVEC CES INFORMATIONS
      0
70000 emplois directs sont attendus dans le domaine d’ici 2035 en Afrique.

Pilote, hôtesse de l’air, cadre d’exploitation, contrôleur aérien, mécanicien… Plus de 70000 emplois directs sont attendus entre 2016 et 2035 dans l’aviation civile. Révélation faite ce jeudi 12 octobre 2017 à Douala, lors d’une conférence de presse de l’Aviation fellowship for youth in Africa (AFYA). L’institution spécialisée sur les questions de l’aviation civile appelle ainsi les jeunes à s’intéresser aux métiers aériens.

Selon les experts du secteur, les métiers de l’industrie aéronautique et du transport aérien, peu connus des jeunes sont un secteur d’avenir. A lui seul, a-t-on appris, plus de 2 millions d’emplois directs dont 70.000 sont attendus d’ici 2035 en Afrique. D’où l’urgence de sensibiliser les jeunes sur l’intérêt qu’ils ont à mettre le cap vers ces métiers, mais aussi à faire du Cameroun le ravitailleur principal de la main d’œuvre africaine et mondiale.

A en croire la présidente de l’AFYA, Huguette Koukoung, le monde de l’aviation civile connait aujourd’hui un grand manque de professionnels particulièrement au Cameroun. «  Nous avons un déficit d’environ 24000 pilotes à l’horizon 2035 et ce sont des statistiques publiés par l’avionneur américain Boeing », a de son côté précisé Charles King Mabom, inspecteur assermenté en sécurité aérienne. L’AFYA veut ainsi à travers cette sensibilisation, donner l’envol à la jeunesse dans l’industrie de l’aviation civile en Afrique. Mais surtout, contribuer au développement économique de l’Afrique en travaillant pour l’évolution de l’industrie aéronautique sur le continent.

Auteur:
Frédéric NONOS
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_a
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez