Cameroun - Bamenda mis à feu et à sang par une violente insurrection populaire: Le Premier Ministre Philemon Yang et le Gouverneur du Nord-Ouest battent en retraite

Par Adeline ATANGANA | Cameroon-Info.Net
DOUALA - 08-Dec-2016   81771 94
Username:
Password:
Gamob   02016-12-20 01:28
#1
BLOW UP THE OIL PIPELINES & BURN SONARA
I have been monitoring discussions in the social media about blowing up the pipeline that carries oil to Douala from Victoria and the burning down SONARA installations. I am totally in support of the idea. We cannot allow our oil to be used to develop LRC while we wallow in poverty and misery and underdevelopment. Afterall, SONARA is 99% staffed by francophones and their masters, the French. They live a first world life in fenced quarters in victoria and treat the native Anglophones like scum. The Nigerians used this tactic to chase away the French from their oil fields. A short trip by boat from Victoria to the creeks in Nigeria, and we will get all the expertise needed to carry out these simple operations from our neighbors, the Nigerians. We could even hire some of the MEND guys and bring them over to assist in these sort of operations. Money is not the problem. We will contribute. when LRC discover that they cannot make use of our oil, they will be happy to let us go.
      0
Johnpapapapa   12016-12-14 18:29
#2
SEPARATION IS OUR ONLY WAY OUT. WITH LA REPUBLIQUE DU CAMEROUN THERE IS NO HOPE. WE WILL FIGHT TILL THE LAST MAN STANDING FOR OUR LIBERTY, FREEDOM AND INDEPENDENT
      0
Monmot79   62016-12-14 14:40
#3
Voici ma deuxième proposition.

LE BILINGUISME, COMME UN DES GRANDS PROJETS DE L´ÉMERGENCE VERS 2035.


Il faut d´abord dire que, le bilinguisme camerounais, n´avait jamais été pris au sérieux du côté de
l´Est du pays, pour des raisons multiples que nous connaissons et d´autres que nous ne connaissons pas.
Au niveau des langues, lorsque je vois le Ministre Tchiroma lire son texte avec un si bon Anglais et un si bon accent, je comprends alors, que le problème dit « Anglophone » n´est pas la discrimination, ou une autre chose péjorative de ce genre. Ce problème est tout simplement lié, avec une sorte de commodité qui existe déjà, depuis des années et s´est , finalement transformée en négligence et par la suite, en paresse.

Si le bilinguisme avait été parfaitement maîtrisé au Cameroun, il n´y aurait pas eu de problème Anglophone qui soit major.

Pour corriger cette erreur et surtout qu´elle ne revienne plus, le gouvernement devrait faire du bilinguisme au Cameroun, une des priorités majores et devrait l´associer aux projets en cours, comme un des grands projets de l´émergence vers 2035.

Ceci serait un signal fort, qui marquerait tous les esprits de tous les Camerounais à la longue et surtout permettrait à nos frères et sœurs d´expression anglaise, de se sentir chez soit et ainsi, de retrouver enfin, leur dignité perdue, il y a de cela très longtemps...
      0
Monmot79   52016-12-14 00:28
#4
UN PETIT PREMIER GESTE D´APAISEMENT INSPIRÉ PAR LE MINISTRE TCHIROMA 
« L´ANGLAIS AVANT LE FRANCAIS DANS TOUTES LES CIRCONSTANCES »

Pour que la mort des ces deux Camerounais de Bamenda soit honorée, voici ce que je propose  comme un petit premier geste d´apaisement:
Je propose de changer les positions de langues sur le modèle que Ministre Tchiroma à utilisé en lisant ses deux textes. C´est-dire, de toujours donner à l´Anglais, dans toutes les circonstances, la première place qu´occupait langue française jusqu´ici et le Français la deuxième.
Pour nous Camerounais, nous n´avons rien à perdre.
S´il y aura quelqu´un qui se fâche, c´est celui-là même qui tire des ficelle à l´hombre.
      0
Cartapoulo   02016-12-13 11:26
#5
A TOUS
Quel est le nom de (famille) du president du cameroun lors de la toute premiere participation du cameroun a la coupe du monde 1982.
      0
Toukari+[   02016-12-13 02:33
#6
Gamob

Avant de continuer ce debat, priere de commencer par le plus simple qui est d'abord de comprendre la signification des mots confederation, federation et annexion.
      0
Gamob   22016-12-13 01:27
#7
For all my 1st class citizens from La Republique du Cameroun, please demonstrate to me that your country has title over the Southern Cameroons and that LRC presence in SC is not annexation:

i) Under Article 102(1) of the UN Charter: A valid international treaty between the Southern Cameroons and La Republique du Cameroun filed at the UN secretariat testifying to any boundary arrangement between the two states after the independence of La Republique du Cameroun.

ii) Under paragraph 5 of Resolution 1608(XV) of 21 April 1961, a valid Treaty of Union between the State of Southern Cameroons and La Republique du Cameroun at the termination British Trusteeship in the Southern Cameroons.

iii) Under Article 4(b) of the African Union Constitutive Act: The map and boundary treaties of La Republique du Cameroun as they stood on its day of independence, 1 January 1960.

iv) Under UNGA Resolution 2625(xxv) of 24 October,1970: A valid international legal instrument, dated 1961, by which the Republic of Cameroon claims title and jurisdiction over the Southern Cameroons.

B. That La Republique du Cameroun be further required to show in what way her “No” vote on UNGA Resolution 1608 XV was not a vote against Southern Cameroon’s independence, and was not a vote against Southern Cameroon joining her.

"One and indivisible" is not based on presidential decree. it is based in international law. When international courts will speak, then tell the world that your head of state "garant de l'unite nationale" has decreed that Cameroun will remain one and indivisible "par tous les moyens"
      0
Zehmedang   12016-12-12 20:31
#8
@Gamob
Ambazonia? sounds like a monkey landmark, a new virgin jungle in Africa to be explored by the British awaited by so-called British Cameroonians who seem so proud to be the objects (not the subjects) of her majesty the queen! A shame !
Kemerun was and remain one !. The British in the West and the French in the East were not there to create two independent countries. You do not have to claim inherited British colonization. The winners of the First World War were mandated by the United Nations to lead the entire Kamerun to internal self-government. Not as settlers
What would be your request? If the whole Kamerun decides today to speak English as the first official language like rwanda. Perhaps you will continue to claim to be authentic English or British objects that you seem to be proud of.
Western Kamerun will remain in a Kamerun despite a few sessionists like you.
You are lucky to be under this regime, under Ahidjo your sessession would have been crushed as was the Biafra sessession, severely crushed.
The time of micro-states that cling to oil is said to be theirs is over. This oil belongs to all of us. Your miserable sessession will soon be severely crushed
      0
LENOIR   12016-12-09 22:55
#9
Ils avaient ote notre drapeau des batiments publics, ils ont brule notre drapeau et ont hisse le drapeau bleu blanc des serapatismes a la place de Notre drapeau, TV5 MONDE vient de diffuser les images, dans leur JOURNAL AFRIQUE.
      0
Sergydukamer   52016-12-09 11:19
#10
Au moins une léçon à retenir des émeutes de Bamende,
C'est que le peuple peut aussi décider d'interdir les meeting du RDPC.
Là il comprendront comment ça fait mal d'interdir et de brutaliser le rassemblement des autres camerounais.
Puisque désormais, il y a 2 Camerouns : le Cameroun du RDPC et le Cameroun des autres camerounais.
      0
Bernardint   32016-12-09 07:14
#11
What would be your request? If the whole Kamerun decides today to speak English as the first official language like rwanda?
__________________________

This above is surely a question to pose. But the following just doesn't make any sense

"Your miserable sessession will soon be severely crushed"


If our brothers really think they're better off without the so called francophones, let them go.I wish them well from the bottom of my heart.
No need to beg for brotherhood.

What I would have loved hear them say is :

BIYA, dégage!

Together we're strong. Did not invent this...
      0
Stephano13    42016-12-09 07:07
#12
Je peux vous rassurer que Paul Biya est president du Cameroon et il ne laissera pas des criminels terroriser les gens a Bamenda.
BIYA NE DOIT PAS ALLER ET JE CROIS BIEN N'IRA PAS A BAMENDA.

L'ORDRE SERA RETABLIT A BAMENDA!!
VIVE LE B.I.R !!!
VIVE LE B.I.R !!!
VIVE LE B.I.R !!!
      0
Zehmedang   12016-12-09 06:40
#13
@Gamob
Ambazonia? sounds like a monkey landmark, a new virgin jungle in Africa to be explored by the British awaited by so-called British Cameroonians who seem so proud to be the objects (not the subjects) of her majesty the queen! A shame !
Kemerun was and remain one !. The British in the West and the French in the East were not there to create two independent countries. You do not have to claim inherited British colonization. The winners of the First World War were mandated by the United Nations to lead the entire Kamerun to internal self-government. Not as settlers
What would be your request? If the whole Kamerun decides today to speak English as the first official language like rwanda. Perhaps you will continue to claim to be authentic English or British objects that you seem to be proud of.
Western Kamerun will remain in a Kamerun despite a few sessionists like you.
You are lucky to be under this regime, under Ahidjo your sessession would have been crushed as was the Biafra sessession, severely crushed.
The time of micro-states that cling to oil is said to be theirs is over. This oil belongs to all of us. Your miserable sessession will soon be severely crushed
      0
Monmot79   82016-12-09 02:40
#14
Il gouvernement devrait arrêter toutes sortes de communications possibles avec cette zone, jusqu´à nouvel ordre et décréter l´état d´urgence, jusqu´à ce que l´ordre soit rétablie.
      0
Monmot79   152016-12-09 02:07
#15
C´EST UNE BRANCHE LIÈE AUX TERRORISTES...

C e ne sont pas des Camerounais, ce sont des Nigérians déçus de Bakassi qui avaient préféré le Nigeria au lieu du Cameroun.
Ils reviennent avec la complicité de Boko Haram, pour tenter de prendre ce qui ne les appartient pas et ainsi, stabiliser le Cameroun. C´est une branche liée aux terroristes de Boko Haram et il faudrait les traiter comme tels.

Un vrais Camerounais, sachant que nous sommes encore en guerre contre Boko Haram, ne se permettrait jamais d´ouvrir un deuxième front contre son propre pays.

Le gouvernement devrait strictement vérifier, si cette grève n´est pas liée avec des terroristes.
Ne vous laissez pas surprendre et cherchez profondément, qui tire(nt) des ficelles dans les ténèbres ?
      0
Monmot79   82016-12-09 01:57
#16
C´EST UNE BRANCHE LIÈE AUX TERRORISTES...

C e ne sont pas des Camerounais, ce sont des Nigérians déçus de Bakassi qui avaient préféré le Nigeria au lieu du Cameroun.
Ils reviennent avec la complicité de Boko Haram, pour tenter de prendre ce qui ne les appartient pas et ainsi, stabiliser le Cameroun.

Un vrais Camerounais, sachant que nous sommes encore en guerre contre Boko Haram, ne se permettrait jamais d´ouvrir un deuxième front contre son propre pays.

Le gouvernement devrait strictement vérifier, si cette grève n´est pas liée avec ces terroristes.
Ne vous laissez pas surprendre et cherchez profondément qui tire(nt) des ficelles dans les ténèbres ?
      0
Monmot79   62016-12-09 01:13
#17
@Zehmedang

You are lucky to be under this regime, under Ahidjo your sessession would have been crushed as was the Biafra sessession, severely crushed.
++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
You are right.
This will soon happen.
I believe it is high time for the government to take action.
Kamerun is not a banana republic.
      0
PapaMbosh   62016-12-08 23:56
#18
Paul "Calamity" Biya...
      0
Fool   62016-12-08 23:44
#19
Why are you afraid of FEDERALISM?
      0
Fool   62016-12-08 23:41
#20
My Dear Francophone brothers,I wonder if you really know the history of Cameroon or you just want to be dishonest.Le me remind you that this artificial country is living on a time bomb.Believe it or not,when Mr Biya will no longer be in power,there will be an explosion and it will only be in your regions.Don't come asking us to join you in your fight.
If you believe in this country you will at least empathize with your anglophone brothers and join them in making this country better for us all.The two official languages of this country are French and English and according to the constitution have the same importance though in reality it is not the case.You will never succeed in assimilating the anglophones.Say whatever you want about Bamenda but know that if you are able to have have freedom of speech today in that country it is thanks to the sacrifices of people from that region.Stop acting like Mr Biya.
      0
Suks   72016-12-08 23:38
#21
pendant que nos mari, frere et souer meurt pour la nation pour combatre boko haram et les autre brule et casse tous.
Que celui qui a les coulee sort de che lui quand le BIR aterira dans cete partis de Bamenda
      0
Zehmedang   112016-12-08 23:16
#22
@Gamob
Ambazonia? sounds like a monkey landmark, a new virgin jungle in Africa to be explored by the British awaited by so-called British Cameroonians who seem so proud to be the objects (not the subjects) of her majesty the queen! A shame !
Kemerun was and remain one !. The British in the West and the French in the East were not there to create two independent countries. You do not have to claim inherited British colonization. The winners of the First World War were mandated by the United Nations to lead the entire Kamerun to internal self-government. Not as settlers
What would be your request? If the whole Kamerun decides today to speak English as the first official language like rwanda. Perhaps you will continue to claim to be authentic English or British objects that you seem to be proud of.
Western Kamerun will remain in a Kamerun despite a few sessionists like you.
You are lucky to be under this regime, under Ahidjo your sessession would have been crushed as was the Biafra sessession, severely crushed.
The time of micro-states that cling to oil is said to be theirs is over. This oil belongs to all of us. Your miserable sessession will soon be severely crushed
      0
Gamob   82016-12-08 23:00
#23
Qui est plus nationaliste et patriotique que qui ? Le Camerounais qui détourne impunément des milliards ou celui
qui demande qu’il y ait un débat sur le federalism ?C’est triste de parler en termes d’anglophone et francophone mais hélas c’est la réalité. Quand on parle des barreaux francophones, de la
Francophonie et des associations bâtis uniquement sur la base d’une langue, c’est aussi la
réalité.Les nouveaux billets de Banque viennent d’être émis sur lesquels rien n’est porté en anglais. Est-ce conforme à la constitution ? Les Anglophones se mettent tous à « l’école du QUEBEC Quand j’ai
entendu un leader politique (intellectuel), directeur général d’une Société parapublique dire qu’il
fallait qu’il y ait une seule langue nationale qui pouvait être choisie par un vote, j’ai pris la décision
d’écrire ces lignes au seuil de l’année 1995. Le pont vers notre avenir est bâti sur des souvenirs du passé. Les cris que nous tentons d’étouffer aujourd’hui reviendront hanter nos nuits. Notre force à nous demeure
dans notre diversité et je suis sûr que toute tentative d’affaiblir cette diversité ne peut aller que dans le
sens de nous affaiblir.Bonne et heureuse année 1995.
Akere T. Muna (off Lincoln’Inn London) Barrister – at – Law
      0
Gamob10    62016-12-08 22:59
#24
C’est cela de façon très superficielle le lot quotidien de ton frère anglophone qui après 30 ans se demande, s’il a fait le bon choix puisque ce n’est qu’à lui qu’on avait demandé s’il voulait la réunification avec son
frère francophone pendant que celui-ci était en pleine guerre et que le terrorisme battait son plein ; il a
réfléchi avec son cœur et les yeux complètement fermés.Aujourd’hui quand il parle de fédéralisme, il veut seulement pouvoir gérer son village en laissant le reste à un pouvoir central. Il propose la même chose à son à son frère de l’Est qui doit pouvoir bénéficier de tout son bois qu’on coupe sans demander son avis.Chaque fois qu’un peuple se sent menacé à cause de sa population pour des raisons linguistiques, culturelles, ethniques, ou religieuses, la solution n’a été que l’autonomie et la décentralisation (Bosnie, Afrique du Sud, Tanzanie, Nigéria, Canada, Russie, etc.).C’est par hasard que le Cameroun est né à Berlin vers la fin du 19ème siècle. C’est aussi par hasard qu’il a été divisé en zone anglophone et francophone. Néanmoins, cette réalité, on doit faire avec, sans nous cacher derrière des pseudo-nationalistes et pseudo-patriotes qui n’ont qu’un effet masturbatoire.
      0
Gamob   72016-12-08 22:59
#25
Imagine que ton village ait un gisement important de pétrole et que l’usine de raffinerie ait son quartier à lui, son hôpital, ses résidences, son école, bref tout pour les personnes y travaillant, que la plupart ne soient qu’anglophones, vivant loin de la réalité de ton village.
Imagine que cette raffinerie ait sa dénomination en anglais alors qu’une usine de sucre se trouvant dans une province anglophone se retrouve avec une dénomination en français.
Imagine que dans cette atmosphère votre village n’ait pas fait un pas en trente ans.Imagine enfin
lorsque tu te plains, qu’on te traite de sécessionniste ou d’ennemi dans la maison ou encore mieux on te demande de rentrer chez toi au Gabon.
(continue ABOVE)
      0
Gamob   42016-12-08 22:58
#26
Imagine qu’à chaque fois qu’il faille harmoniser le système judiciaire ce ne soit que les notions de Common Law qu’on vous impose dans un système basé sur le code Napoléon causant des incompréhensions juridiques. Que la plupart du temps à la Cour Suprême il faille traduire tous vos documents en anglais avant qu’elle ne siège.
Imagine que tu sortes de la case et te voies interpeller par un policier qui ne parle qu’anglais et que le fait que tu insistes a lui parler en français soit dans le dessein de le narguer.Imagine que tu aies toujours eu un président anglophone, que jamais en 30 ans tu n’aies eu un francophone comme secrétaire général, directeur de Cabinet civil du président de la République, ministre de la Défense, ministre de la Fonction publique, ministre de l’ Information ou de la Communication, ministre du Plan, ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, ministre de l’Education nationale, Secrétaire d’Etat à la Sûreté nationale, Secrétaire
d’Etat à la défense chargé de la Gendarmerie nationale, Délégué général à la Sûreté nationale, Directeur
général du CENER, Ambassadeur en France, aux Etats-Unis, au Nigeria, ou jamais plus de trois secrétaires généraux dans les ministères et dans les sociétés parapubliques les plus restigieux.
Imagine que le programme des grandes écoles ne soit traité que par le système britannique, rendant l’accès aux établissements comme Polytechnique et autres, très difficile.
(Continue ABOVE)
      0
Gamob   42016-12-08 22:57
#27
TRIBUNE DE ME AKERE MUNA PUBLIEE EN 1995 ET REPRISE DANS “MUTATIONS” DE CE MARDI.
Imagine que tu habites un petit village du Sud Cameroun limitrophe au Gabon.
Imagine que le Cameroun soit un Etat dont le quart est francophone et les trois-quarts anglophones.
Imagine que ton village ait voté, en dépit de son affinité avec les Fangs du Gabon et doublé du fait que vous utilisez la meme langue, celle du colonisateur, de vous joindre avec le reste du Cameroun.
Imagine qu’après 30 ans vous soyez passé de la République fédérale du Cameroun, à la République Unie du Cameroun pour terminer avec un Etat, la République du « Southern Cameroon » qui se trouve être le nom de l’Etat anglophone avant le processus d’unification.
Imagine ensuite que pendant 30 années le système administratif ait complètement changé, les signalisations routières soient en anglais, tout comme le langage financier, administratif, militaire. Que même les lettres émanant de l’administration centrale de Buea soient en anglais, t’obligeant à engager un traducteur à tes frais.
(continue ABOVE)
      0
Bernardint   62016-12-08 22:28
#28
Je suis francophone, anglophone, je ne sais plus et je n'ai rien à me reprocher dans le foutoir camerounais.

Pourquoi donc, certains se prétendant anglophones m'accusent-ils des déboires qu'ils subissent d'un régime ?

Les ghanéens, nigérians et consorts pourront-ils s'installer librement à Buéa, Limbé parce que anglophones et moi né de l'autre côté du Wouri interdit d'y mettre mes pieds ? Anglophone n'est pas une origine.

Arrêtez ces enfantillages et pleurons sur nos frères qu'on vient lâchement d'assassiner. A ceux qui se réjouissent de leur malheur, j' adresse mon plus grand mépris.
      0
LENOIR   82016-12-08 22:16
#29
@Toukari+[

"Cette situation alarmante exigeait la presence de monsieur Paul BIYA en personne sur place a Bamenda."

Commentaire: Nyamoro, alors edifies-nous ce que Monsieur Paul BIYA, President de la Republique devait aller faire a Bamenda?

Le President de la Republique devait s'asseoir avec qui? Pour DISCUTER DE QUOI et SUR QUOI?

Tes reponses sont tres attendues.
      0
Monmot79   92016-12-08 22:06
#30
@Atem3H

Je suis toujours prêt à apprendre car, nous sommes venus sur cette terre pour cela.
Je te remercie pour la leçon.
      0
Monmot79   142016-12-08 21:50
#31
@Gamob
Remember, I told you, one year from today, come to this forum and tell me that Cameroon is one and indivisible.
+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
I shall remember it.
It will be a especial occasion to laugh at you.
But don´t change your name at all.

Time will tell.
      0
Mola   72016-12-08 21:42
#32
@Gamog

Abeg leave that thing!

YOU ARE NOT GOING ANYWHERE...
      0
Mola   62016-12-08 21:42
#33
@Gamog

Abeg leave that thing!

YOU ARE NOT GOING ANYWHERE...
      0
Monmot79   92016-12-08 21:29
#34
SANS PÉTROLE DANS CETTE ZONE, IL N´Y AURA PLUS DE GRÈVES...

Sans une diplomatie raffinée et sans la sagesse de Paul Biya, que vous voulez lapider à tout moment, Bakassi serait tombé entre les mains du Nigeria.
Aurez-vous, sans ce pétrole, réclamé tout ce qu´on entend aujourd’hui ?
Ou, aurez-vous eu l´audace de réclamer Bakassi, auprès du gouvernent fédéral nigérian ?
Vous êtes des déçus de Bakassi, qui avaient opté d´aller aller vivre au Nigeria et maintenant, vous revenez subtilement, pour essayer de reconquérir ce que vous avez perdu à l´ONU et devant
le monde entier. Vous n´avez aucune chance de gagner quoique ce soit...

Si par contre, vous êtes bien des Camerounais, vous n´êtes que de minables petits voleurs de grands chemins.Vous êtes des égoïstes rêveurs, qui ne veulent pas reconnaître que, sans le président, il y aurait eu une guerre entre le Cameroun et le Nigeria à cause de Bakassi...

Comme le pétrole de Bakassi empoisonne déjà certains, au point d´en devenir fous, comme on peut le constater partout où les guerres font rage de nos jours, la meilleure et durable solution pour empêcher que de telles grèves dans l´avenir, serait peut-être, de chercher à vider à un temps record, les puits de pétroles que existent dans toute la frontière avec le Nigeria.
Lorsqu´´il n´y aura plus de pétrole dans cette zone, il y aura plus de gréves.
      0
LENOIR10    112016-12-08 21:03
#35
Vous avez eu votre charogne et votre vin, en mangez puis en buvez a votre faim et soif, mais n'oubluez pas 1992, les sequelles des casses a Douala, qui jusqu'a ce jour ont retarde le developpement de ces villes.

Allez-y de l'avant, cassez, cassez, detruisez, detruisez, en tout cas, vous avez des moyens pour reconstruire.

Surtout n'oubliez pas que le CAMEROUN EST UN ET INDIVISIBLE dans le preambule de sa CONSTITUTION.

TANT QUE Yaounde RESPIRE le CAMEROUN VIT
------------------------

Ceux qui demandent au President de la Republique de descendre a Bamenda pour y faire quoi? Discuter avec la RUE POUR LA SCISSION DU CAMEROUN? Venir Discuter avec la rue, les brigands pour le FEDERALISME?

Venir a Bamenda discuter avec les CASSEURS POUR LA DIVISON DU CAMEROUN EN DEUX ENTITES ALORS QUE LE MONDE S'UNIFIE?

Que le President vienne a Bamenda pour s'asseoir avec des SESSIONNISTES DANS UN PAYS QUI SE VEUT UNITAIRE, LUI GARANT DE NOTRE CONSTITUTION? Ne soyez pas ridicules a la fin.

Ou avez-vous vu un President de la Republique venir s'assoeir avec des CASSEURS, des Bringands?

L'Etat a tous les pouvoirs qui s'IMPOSENT qui OBLIGERONT au Calme.

Le President de la Republique peut decreter l'Etat d'urgence a Bamenda jusqu'a mettre aux pas les CASSEURS.

Ne vous amusez pas avec les POUVOIRS DONT DISPOSE UN ETAT.

Nespaaaaaaaaaaaa OBAMA est parti rencontrer les casseurs apres l'election de Trump.

Nespaaa que Francois HOLLANDE est parti s'assoeir avec les casseurs des mariages pour TOUS?

Nespaaa que Francois Hollande etait parti s'assoeir avec les casseurs qui etaient contre la loi EL KHOMRI?

Nespaaa que Merkel etait parti s'assoeir avec des casseurs qui etaient contre les immigrants?

On ne peut engager un BRAS DE FER AVEC L'ETAT SURTOUT SUR LES FONDEMENTS D'UN ETAT.

Les revendications coporatives des Avocats ont eu leur reponse, celles des Enseignants les leurs.
      0
OLI   82016-12-08 20:55
#36
Atanga Nji et le premier ministre Yang ont epouse l'arrogance qui caracterise de prime abord le RDPC. Tous ces morts a Bamenda ....c'est pourquoi? ne pouvaient ils pas attendre que les sentiments se refroidissent? qu'ils tuent donc tous nos freres et soeurs a Bamenda et qu'ils ne meurent pas, eux.....rien , mais alors rien n'arretera les vents du changement; ce qui me surprend c'est que pendant que les gens meurent a Bamenda, les bars et pubs sont ouvert a yde et dla. voila ce qui ajoute du zele a ceux qui tiennent le Cameroon en otage....S'ils continuent la tuerie, ils finiront par piss off beaucoup de gens ici dehors...MARK MY WORD....Et la, ce sera pire que mosul et allepo melangees.....JUST BACK OFF AND STOP KILLING MY FOLKS....ENOUGH!!!!!!!!!!!!!!!!!!
      0
Gamob13    62016-12-08 20:42
#37
Monmot79,
I will be waiting for you at the Santa frontier post next time you visit the Southern Cameroons. You wont enter without a visa and if you do obtain a visa, you will be required to speak English only. How sad will you be, that you would have lost your second class citizens. Having lost access to Southern Cameroon oil,Where will your ministers find money to steal and stash in foreign bank accounts? Remember, I told you, one year from today, come to this forum and tell me that Cameroon is one and indivisible. Come back to this forum and tell me that I am having nightmares. In the mean time, I will encourage you,instead of gesticulating at this forum, to begin your war of independence against France.
LRC will pay compensation for 50 years of exploitation!!
LRC will pay compensation for every Southern Cameroonian they killed!!
And we will build a WALL stretching the length of the river Mungo!! Sorry, friend.
      0
Atem3H13    32016-12-08 20:31
#38
@ Aliwek

"Il n'y a pas UNE communauté anglophone homogène au Cameroun. L'Anglophone de Sud-Ouest est différent de celui de Bamenda."

Je suis du Sud-Ouest et plus precisement à Mamfe. Peut tu m'expliquer la difference entre moi, un bakweri (Buea) et quelqun de Wum apart nos coutumes africaines? Comme t'es un specialiste du Cameroun anglophone, ca serait un plaisir de lire ta contribution.

@Monmot79

"Donc, ce sont les gens du Nord-Ouest, qui sont seuls responsables de ces troubles au Cameroun.
Je présente toutes mes excuses à nos frères innocents du Sud-Ouest, dans toutes ses formes."

Tes freres innocent du Sud-Ouest t'encourages à t'eduquer comme moyen de sortir de l'ignorance. Un bon rétour de politesse.

Pour t'aider avec la lecture, sachez que Bamenda est la plus grande ville du Cameroun anglophone et bien connue pour ses positions contre l'injustice. Veux-tu qu'on protest d'abord à Mamfé, Kumba ou Fontem? C'est normale que ca commence soit a Buea (ancienne capitale historique) ou Bamenda pour attirer l'attention des authorités.

@Toukari+[

Cher frere, d'ccord avec toi. Comment repondre à des doleances avec un meeting politique. Meme si je suis d'accord qu'il fallait laisser ce meeting avoir lieu, ça ressemble a une provocation et une maladresse du RDPC-gouvenement. A t on besoin de plus de morts avant de poursuivre le dialogue. Pour moi c'est l'echec de Paul Atanga Nji et Philemon Yang, desavoué sur leur terre. Une fois de plus, on a un president absent mais on est habitué à ca deja
      0
Monmot79   152016-12-08 20:19
#39
@ Gamog

... We have the moral and legal high ground and we will win...
This is an invasion force and we will drive them out.
***********************************************************************************************************
L´endroit qui te convient le mieux y compris tes semblants, est une psychiatrie d´asiles de fous.
Tu est entrain de faire des cauchemars dans une dimension illusoire...
      0
Monmot79   252016-12-08 20:06
#40
LES TERMES ANGLOPHONE ET FRANCOPHONE ONT PRESQUE DISPARU...

Je tiens à féliciter tous les Camerounais de ce site.
Les termes « ANGLOPHONE & FRANCOPHONE »qui rabaissent notre identité au niveau d´un sous-anglais ou d´ un sous-français, ont presque disparu, c´est très important.
Œuvrons pour qu´ils disparaissent totalement dans notre société.

En Angleterre, ses citoyens sont des Anglais et non des Anglophones.
En France, ses citoyens sont des Français et non des Francophones.
Au Cameroun, tous les citoyens sont rien que des Camerounais et Camerounaises.

Quoi toute cette misère pénible qui secoue le Cameroun à l´heure actuelle, je suis très confient que nous trouverons seuls des solutions durables pour en finir avec ce genre grèves.
      0
Mola   142016-12-08 20:02
#41
@Gamog

Abeg leave that thing!

YOU ARE NOT GOING ANYWHERE...
      0
Gamob13    72016-12-08 19:47
#42
Here is the 1961 plebiscite Manifesto between the Southern Cameroon and La Republique. The 'constitutional arrangement" stipulated that on voting to join La Republique, SC would preserve its nationality and nationhood. That SC accepts to pursue a common policy with LRC on only the SEVEN matters set out in the Plebiscite Manifesto as federal maters, where jurisdiction ran concurrently! Outside these 7 matters, SC had "exclusive competence".
1- Public Freedoms
2- Nationality
3- Immigration
4- Foreign Affairs
5- Higher Education
6- Post & Telecom
7- Federal Budget
If you hear someone telling you that Cameroon is one and indivisible, that is a lie. We have the moral and legal high ground and we will win.
Why is La Republique exploiting our oil?What are armed forces, administrators , police of LRC doing in the Southern Cameroons? This is an invasion force and we will drive them out.
      0
Ringo   72016-12-08 19:47
#43
Lericheamerifricain,

Merci pour la recommandation. A la première occasion, je ferai cette lecture. Malheureusement, nous aurons du malheureusement nous ne pourrons pas la partager à toute cette jeunesse qui se soulève.

Mais voyez vous, le soulèvement en Tunisie est parti d'une petite étincelle, un vendeur ambulant qui venait de se faire confisquer sa marchandise par un policier et qui par désespoir s'immole par le feu...

Pas sur que les gars aient vérifier l'état des forces en présence et leur capacité de mobilisation. A un moment donné on réagit simplement instinctivement.

J'ai le sentiment qu'il y a un tel ras-le-bol au Cameroun, qu'une étincelle lors d'un problème comme celui-là qui ne semble pas commun au Camerounais entraine un embrasement complet du pays. L'indignation et l'envie de revolte suite aux images de Buea ne me semble pas être simplement celle des populations de cette région. Beaucoup de camerounais francophone se sont sentis concernés.

A mon sens, la chance qu'à cet Etat c'est que que Yaoundé soit une ville de fonctionnaire et de militaire. Si la capitale du cameroun était aussi une capitale économique avec tous ces débrouillards et battants qu'on trouve au port et dans tous les carrefours de Douala, en gros si Douala et Yaoundé était une même ville comme l'est Abidjan ou Dakar, il y a longtemps que l'exaspération aurait poussé à la révolte populaire. Mais si rien ne change, cette "chance" finira par disparaitre un jour.

J'étais à Eséka le 21 Octobre dernier. Je n'imagine pas un instant la réaction populaire à Douala si cet accident y avait eu lieu. Je ne sais pas si les ministres et les Directeurs de Camrail auraient pu s'en sortir...Ce n'est que mon sentiment.
      0
Berka   112016-12-08 19:37
#44
Quand un regime gouverne, les gens doivent y trouver leur compte, c’est aussi simple que ca. Si ce n’est pas le cas, soit ils s’exilent, soi ils se revoltent.

Ca fait longtemps que les camerounais manifestent leur degout de ce regime mais ils le font en partant, en “votant avec leurs pieds”. (Et les griots du RDPC sont souvent les plus prompts a essayer de se mettre au chaud a l’exterieur, faudra que quelqu’un m’explique ca). L’exil des camerounais depuis 1982 est massif. Personnellement ( et je comprends que mon cas est anecdotique), aucun de mes camarades de lycee qui est alle etudier a l’exterieur n’est revenu au pays.

La culture de ces regimes repressifs n'est de travailler pour le peuple . Non, on fait mais ce qu’on veut et on tape sur le peuple quand il proteste. Sur le long terme, ca ne marche pas. Les gens doivent y trouver leur compte, c’est aussi simple que ca. Et les emeutes de Bamenda son en train de le demontrer…………
      0
Monmot7910    132016-12-08 19:21
#45
Donc, ce sont les gens du Nord-Ouest, qui sont seuls responsables de ces troubles au Cameroun.
Je présente toutes mes excuses à nos frères innocents du Sud-Ouest, dans toutes ses formes.
      0
Lericheamerifricain12    22016-12-08 19:15
#46
Ringo,

je vous recommande de lire l'arc de la guerre de sun Tzu pour comprendre ce que je dis ou bien de jouer aux jeux des echecs pour mieux comprendre l'importance des strategies qui tiennent compte de son environement.

Le changement de regime etait la cause commune dans les pays que vous avez cite et cela a mobilise les politiciens et la societe civile. Mais ici on ne parle pas d'un probleme commun aux camerounais, ce qui fait que la majorite reste silencieuse.
      0
ECCLESIASTES   282016-12-08 19:01
#47
Before it is too late...

Ce regime incompetent, incorrigible et arrogant se trouve enfin de règne. Son pire enemi aujourdhui c'est la technologie de l'information et les reseaux sociaux.
Le chef et ses barrons refusent toujours de voir les choses en face. Et une partie du pays s'enlisse dans la violence. Des solutions simples pour une porte de sortie honorable ont pourtant étées formulés:

1. Exprimer le regret et de montrer conciliant pour les exactions et les humiliations infligées par la repression policiere aux populations.

2. Accepter le principe d'un federalisme étendu à tout le pays. Il est absurde que le pouvoir de Yaounde s'entete à parler de retour en arriere a chaque fois que des voix s'élevent pour reclamer le federalisme au Cameroun.

3. La federalisation des 10 regions du pays pour donner une nouvelle dynamique économique et institutionelle a ce territoire pourtant riche.

4. L'élection des gouverneurs.
Chaque region doit pouvoir élire son gouverneur et gerer la région en toute autonomie.

5. La limitation des mandats à 2 autant pour les gouverneurs que pour le president federal.

I could go on and on... il faut une separation veritable des pouvoirs dans ce pays pour mettre fin aux abus.
Les parlementaires aujourdhui n'ont aucun pouvoir independant de l'executif. Encore moins la justice.

Si ce regime beut encore sauver ses meubles, il est temps qu'il descende de son piedestal et entame un dialogue inclusif avec le peuple. Le monopole des meetings politiques et publics ne revient pas au RDPC!
Le peuple en a marre!
      0
Aliwek   132016-12-08 18:49
#48
C'est très bien. Je crois que ces gens n'ont toujours pas compris. Ils pensent même quoi? On vous demande de résoudre des problèmes et vous venez afficher les photos de Paul Biya? Quoi de plus déplacé!! L'ivresse du pouvoir mène toujours à cela. On ne sait jamais à quel moment s'arêter. Paul Biya est à Yaoundé pour faire ses selfies, et vous envoie au charbon. Vous courrez cougna cougna vous allez. Faites votre meeting! Le R ne va même pas gagner un village aux prochaines élections dans le NO.
Et cette situation confirme ce que beaucoup n'ont toujours pas compris, même pas ceux qui manifestent à Bamenda et aux USA demandant l'indépendance: Il n'y a pas UNE communauté anglophone homogène au Cameroun. L'Anglophone de Sud-Ouest est différent de celui de Bamenda. Et c'est bien la preuve que la colonisation vous a laissé la langue du blanc et dans une certaine mesure sa culture, mais elle n'a pas fait disparaître ce qui nous liait déjà avant elle.
      0
Toukari+[12    202016-12-08 18:33
#49
Cette situation alarmante exigeait la presence de monsieur Paul BIYA en personne sur place a Bamenda. Envoyer monsieur Philemon YANG que les populations locales considerent comme une marionette etait une erreur monumentale. Ce n'est donc pas une surprise que la situation se soit davantage degradee.
      0
Ringo   152016-12-08 18:24
#50
@Lericheamerifricain

Qu'est-ce qu'on gagne en cassant ?

Je vous suggère de poser cette question au peuple du Burkina Faso et à ses martyrs qui ont donné de leur vie pour libérer leur pays de Blaise Compaoré.

Je vous suggère de poser cette question au peuple noir d'Afrique du Sud qui a lutté pour sa libération de l'apartheid

Je vous suggère de poser la question au peuple de Tunisie lors de sa lutte contre Ben Ali

A un moment donné le peuple opprimé fini par se lever pour conquérir sa liberté. Et c'est un combat qui peut être violent si en face on n'est pas à l'écoute; Si en face on ne pense qu'à l'oppression.

Et oui ces luttes entrainent , MALHEUREUSEMENT, des pertes humaines et d'autres dégâts. N'est ce pas là parfois le prix de la liberté?

Savez vous le sacrifice des esclaves noirs d'Amérique pour que, aujourd'hui tous autant que nous sommes, ne courrions après la loterie américaine pour aller précisément dans ce pays là?

Ne vous inquiétez pas les responsables de tout cela seront un jour jugés.

Monsieur, quand l'Etat n'écoute pas le peuple, à un moment donné le soulèvement violent est inévitable... à moins que vous n’ayez d'autres moyens à proposer!

Alors on gagne quoi mon frère? La LIBERTE, la JUSTICE! et donc le PROGRES pour les générations futures. N'est ce pas là un beau combat? Ne sont pas là de vrais martyrs?
      0
Blizzard   62016-12-08 17:54
#51
Here is an excerpt from the famous THE PRINCE by NICCOLO MACHIAVELLI.

(...)Hence it is to be remarked that, in seizing a state, the usurper ought to examine closely into all those injuries which it is necessary for him to inflict, and to do them all at one stroke so as not to have to repeat them daily; and thus by not unsettling men he will be able to reassure them, and win them to himself by benefits. He who does otherwise, either from timidity or evil advice, is always compelled to keep the knife in his hand; neither can he rely on his subjects, nor can they attach themselves to him, owing to their continued and repeated wrongs. For injuries ought to be done all at one time, so that, being tasted less, they offend less; benefits ought to be given little by little, so that the flavor of them may last longer.

And above all things, a prince ought to be living amongst his people in such way that no unexpected circumstances, whether of good or evil, shall make him change because if the necessity for this comes in troubled times, you are to late for harsh measures; and mild ones will not help you, for they will be considered as forced from you, and no one will be under ant obligation to you for them.(...)
      0
Ngataman   122016-12-08 17:46
#52
La peur a change de cote. Biya must go! Paul Biya Degages
      0
Akhenaton237   42016-12-08 17:44
#53
CIN

merci d'avoir lever la sanction concernant mes postes.
      0
Akhenaton237   192016-12-08 17:42
#54
" Meeting de la paix" hum.. ah bon on clochardise un peuple pendant 34 ans, on s'organise en bandes pour piller la fortune publique, on brutalise et tue tous ceux qui osent contester l'autorite et aujourd'hui les memes viennent nous parler de "meeting de la paix" le veritable ennemi du peuple Kamerounais a toujours ete et demeure le gouvernement rdpc.

A mes freres du Sud-ouest et Nord-ouest un seul phrase Muna go for before don't let those theft people scare you the fight must go on, et comme le dit bien un intervenant "Heureusement que les anglos ne sont pas aussi poltrons que nous" si seulement on pouvait avoir la meme mobilisation dans les autres principales villes ce regime allait vaciller, mais connaissant l'hypocrisie et la faineantise legendaire de mes francophones plusieurs vont preferer le petit comfort qu'ils ont pour l'instant et viendront sur ce forum nous tenir les beaux discours sur l'unite national.
      0
Lericheamerifricain   92016-12-08 17:36
#55
Ringo

Qu'est qu'on gagne en cassant? Qui gagne quand on casse. ca ne sert a rien d'ajouter l'obscurite a l'obscurite.

Il est reconnu que le regime RDPC est incompetent pour diriger le cameroun vers un developpement equitable et durable mais en cassant est ce qu'on change ce regime? Et par ce que ce sont les populations qui creent les richesses et paient les impots, c'est toujours eux qui paieront pour reconsttruire ce qui a ete casse.


En moins que vous croyez qu'il faut casser pour que le regime dialogue mais ces jeunes gens qu'on dit avoir perdu la vie a Bamenda ne peuvent pas etre reconstruits comme des maisons ou remplaces comme des voitures.


Si la dialogue a echoue,avant l'affrontement il faut s'assurer qu'on a des moyens pour faire face a l'adversaire..
      0
Raymann   92016-12-08 17:24
#56
Si le meeting du rdpc n'a pas pu être organisé à Bamenda aujourd'hui, en présence du premier ministre, c'est pas bon signe.
Si ce régime ne se recadre pas très vite avec son rdpc même là où y a pas besoin, il risquerait de se retrouver face à ce genre de résistances. C'est très dangereux.
      0
Masanga30    52016-12-08 17:18
#57
C'est bien de défier l'état, les forces de l'ordre. Il y a des réponses appropriées, il faudra pas venir pleurnicher demain, rappelez-vous comment les émeutes de la "faim" se sont terminées en 2008... Le Cameroun est une et indivisible.
      0
Bi Teug Ya    242016-12-08 17:15
#58
Voilà les conséquences de 34 ans d'incompétence et surtout de gouvernance muette, invisible et insensible.
      0
Goodman   202016-12-08 17:12
#59
Partout c est pareil la rue n a pas de conscience même ici en France quand il y a manifestations de rue c est extrêmement dangereux, les jeunes encagoules cassent et brulent tout sur leu passage... Aux États-Unis les manifestations anti trump ont laissé des traces... Vous dites ne cassez pas à qui?depuis on ne cesse de demander à Paul Biya de liberer le pays et d aller vivre en Suisse...
      0
Nzalang_Kmer   162016-12-08 17:10
#60
Le gouvernement a utilisé la force là où il était simple de dialoguer. Avec les millions utilisés pour acheter tous les tickets d'entrée au stade à la finale de la can, Il pouvait mm corrompre les manifestants les plus excités voir tous. Mais hélas il a choisi la violence et l'arrogance ce jour là sans hésiter.

Aujourd'hui on ne vient pas dialoguer mais dire comment ça va se passer sans mm s'excuser. Heureusement que les anglos ne sont pas aussi poltrons que nous.

J'espère que celà servira de leçon à ces gens sans coeurs qui ne jurent k par la FORCE et l'ARROGANCE.
      0
Gamob33    52016-12-08 17:04
#61
My humble advice to all Francophones is that they should go back home and all Anglophones living in LRC should return home. Issues of property that people own on both sides of the divide will be decided later but for now everyone should return home. The battle for the liberation of Ambazonia has begun.
      0
Ringo   252016-12-08 16:46
#62
A tout ceux disent "il ne faut pas casser ce que nos ancêtres nous ont légué"

Je leur rappelle simplement l'histoire, l'histoire récente de l'ANC, l'histoire récente du Rwanda, ce qui se passe en ce moment en cote d'ivoire (n'en déplaise à la majorité des camerounais, mais les faits et les chiffres sont têtus). Et puis plus proche de nous que dire de la violence de notre indépendance? Oui celle de Um Nyobè? Aurait-il fallu lui dire que non ne brule pas, ne casse pas, c'est l'héritage de nos ancêtres?

Plus loin parlons de 2nd guerre mondiale et de ces conséquences en terme de développement technologique! Regardez l'économie allemande malgré Nuremberg et le tribu à payer aux Vainqueurs!.

Non notre seul héritage c'est notre terre, c'est notre forêt qui est entrain d'être pillée, c'est notre sous-sol et ses richesses qui sont volés par quelques uns au bénéfice de l'étranger. Et la violence à Bamenda c'est pour protéger ça, oui protéger l'essentiel!

Oui parfois il faut en arriver là, à casser les oeufs pour faire une belle omelette. Il faut savoir parfois raser pour reconstruire sur de bonnes fondations. Savoir reculer pour sauter loin!

De toutes les façons à Bamenda, ils ne vont pas vous attendre ou même vous entendre. Qu'est-ce que casser quand les populations sont aux aboies et pour certain capables de donner leur vie?

Nous avons besoin d'un Etat à l'écoute et au service des populations. Quand sa violence sensée être légitime ne semble plus l'être alors l'Etat enfante un monstre qui est la violence populaire! Le seul responsable de tout ça c'est celui qui est payé pour être garant de la paix social et il porte un nom: l'Etat! S'il n'y arrive pas alors qu'il abdique et passe la main!
      0
Ndokoti   72016-12-08 16:25
#63
man no run
      0
Alternative15    52016-12-08 16:15
#64
Pendant qu'on y, peut-être que chacun doit d'abord renter chez lui. Comme ça on va ouvrir le dialogue en étant sûr que personne ne sera brûler à "l'étranger".
      0
Viclaures19    112016-12-08 16:12
#65
Moi j'ai fait Douala Yaoundé en voiture hier, ca ne va pas rigoler à Bamenda. Il n'est pas temps pour créer de la casse. Personne ne tolérera ça. Les investissements vont bon cours, pas de casses au delà de Bamenda. On ne doit pa toujours recommencer. Basta.
      0
Ringo   322016-12-08 16:08
#66
L'apprenti sorcier n'est pas forcement celui que l'on croit. Après avoir bastonné Avocats, Enseignants et humilié les Etudiants... qu'espérait-on sinon qu'ils se révoltent? Que toute la population se révolte?

Pourquoi un dialogue avec le RDPC seulement?

Soit le gouvernement veut dialoguer et Yang enlève sa tenue du RDPC. Soit le parti politique veut dialoguer et là on organise à minima une conférence régional avec tous les partis et notamment ceux qui sont présents à Bamenda. Qu'est ce que le RDPC seul veut dire aux populations de Bamenda qui ne sont pas ses militants ou même ses sympatisants?

Le RDPC est venu simplement générer un trouble à l'ordre public à Bamenda. Leur démonstration aurait dû être interdite par le sous-prefet... mais voilà il ne sait montrer sa force que quand c'est le CPP ou d'autres groupes tels que les Avocats ou les Enseignats.

Ai delà du problème anglophone qui est réel et qu'il fauda résoudre, il y a un problème camerounais.

Tiens CIn n'en parle pas, mais Paul Kagame qui a fait des miracles au Rwanda a décidé de ne pas se représenter pour un 3e mandat ceci conformément à la constitution qu'il ne souhaite pas modifier malgré quelques appels. Voilà !
      0
Ossas Nanga12    112016-12-08 15:55
#67
Wonjongo, dans mon village, qui n'a rien à voir avec les colons, on m'a appris à attendre. Tu es là, pour représenter clairement les petits bourgeois de langue officielle anglaise, qui sont déjà en train de commettre l'erreur fatale. La violence. J'ai parlé de Toto plus bas. Vous êtes en train de régler vos comptes avec les petits bourgeois qui étaient sous tutelle française. Ils ont un avantage sur vous, ils sont sur le terrain, sur internet aussi, où ils ont commencé à à faire diffuser des messages. Leur handicap est qu'ils sont corrompus. Est-ce que vous allez pouvoir faire gagner votre position en jouant sur leurs faiblesses?

Moi ce qui m'intéresse c'est que vous obligez le vieux à réfléchir, vous l'obligez à voir que les gens qui sont autour de lui ne valent pas grand chose. Mais lui, il est là, et c'est votre seul adversaire, en réalité. N'écoutez pas kodjay masfao, j'espère que vous êtes bien préparés...

Pour ce qui est de la violence, je vous ai déjà dit. Vous allez faire ça chacun dans la terre de ses ancêtres. Mes ancêtres m'ont laissé la culture de ne pas être dans l'excès, de voir le plus clair possible. A elig mvamba, je vais imposer ma culture: le dialogue, les alliances...

Bonne chance à vous!
      0
Romy   162016-12-08 15:55
#68
Oui nous sommes tous d'accord que M. Biya a lamentablement échoué, mais à qui profitent ces casses sauvages ? à qui profite ce vandalisme ? Soyons sages le Cameroun est un héritage commun que nous ont légué nos ancêtres !
      0
Wonjongo   182016-12-08 15:45
#69
Our country does not need ``Kopfniggers`` as politicians, ministers, elites ..., but persons with their own free will, intellect and feelings that God has implanted in their souls and who are courageous enough to tell Mr. Biya the truth and give him genuine advice.
      0
Wonjongo   252016-12-08 15:38
#70
The PM and his peers, Mr. Biya’s Creatures went to Buea to support their stomachs, instead of their children’s future. Their speeches were worthless - an absolute load of rubbish and lies!
These are ignorant, insincere, selfish people who have nothing to offer to the people except empty propaganda, that make the people see even hell as heaven and a wretched life as paradise.
What is happening in Buea and Bamenda is state terrorism! When you handcuff a whole country and its people, it is also terrorism because the state that is supposed to care for its citizens is but terrorising its citizens and of course a form of terrorism more dangerous than Boko H.
There is nothing wrong with federalism and the Government knows this very well. No country or its boundaries was carved in stone. The Government should look back in history and know the people of North, South, West and East Kamerun will overcome!
Franco’s law on political responsibilities" led to the arrest and execution of hundreds of thousands innocent souls, including teachers, writers, trade unionists etc., but this did not hinder Spain to become a democratic country.
We, the citizens of Kamerun have the right to self determination and to jealously protect our ethno-linguistic-cultural identities and nobody, no king, no president, even no dictator can forbid us. This regime will also come to an end and disappear like the former East German regime; for the mills of God grind slowly but steady and fair!
      0
Atem3H11    152016-12-08 15:24
#71
A ceux et celle qui vont nous parler d'une minorite d'anglophone responsable ou des gens manipuler, j'espere que les evenements qui continuent a se degrader vont vous changer d'avis. C'est un mouvement d'humeur collectif de la societe civile anglophone compose des syndicats, intellectuels, les hommes d'eglises, historiens etc. Le diaspora est venu s'ajouter la contestation et fait beaucoup circuler les images venant du pays.

J'ai lu toute sorte de solution, federations des ethnies, donner plus des d'argent pour developper Bamenda et Buea voir meme deporter "la minorite" au nigeria et jamais on a demande que veulent les avocats et profs qui ont commencer la greve. Ecoutez leur propositions avant de sorti des choses du placard qui vont rien changer. Il y a des actions immediate qu'on peut prendre pour calmer la situation. Transferer les profs francophones dans des ecoles francophones, est ce que les ecoles francophones manquent dans les villes anglophones, reponse non. On a des lycee bilingues partout au cameroun anglophone et donc il faut les transferer d'aller enseigner labas. Ils ne vont pas changer d'ecole mais juste le systeme d'ecole. Mainteant au lieu de transferer les profs anglophones en matiere scientifique pour enseigner anglais en zone francophone, qu'on recrute les universitaire en lettre moderne des universitaire et les forme pour enseigner l'anglais en zone francophone. Pour les magistrats, il faut transferer ceux qui ont ete forme au code civile la ou s'applique. Voici des actions qui peuvent rassurer la population et discutant sur le fond du problem
      0
PICACE22    52016-12-08 15:24
#72
@Soph
Vous voulez justifier la violence, la vôtre ? Et vous refusez que ceux d'en face justifient la leur ! C'est bien le comble. cette tolérance que vous prônez tant, l'occasion vous est donnée de la montrer. Hélas, les tenants du séparatisme du N-W veulent démontrer par la violence que leur idée c'est LA solution. Ce n'est plus de dialogue dont il est question ici, mais d'un diktat, essence même de tout despotisme.
      0
Jc1   302016-12-08 15:14
#73
Brullez Paul Biya et non votre ville. Biya passera et le Cameroon restera.
      0
Atem3H   292016-12-08 15:03
#74
Voici un gouvenement irresponsable qui tente de convaincre le prince que tout va bien. Hier a Buea, les images montrent un meeting sans grand monde. La gens sont restee chez eux. Comme ci ils ont pas compris le message, on essaye de refaire la meme chose a Bamenda, une ville plus en colere qu'à Buea et ca s'est mal passe.

La photo est celle d'un homme qui a ete deshabille, son uniforme brule et chaudement conseille de rentre chez lui. Je condame ce type de violence qui menace la vie d'un citoyen. Il faut pas qu'on incite a la violence et continuer la greve sans que il n'y a pas de propositions du gouvenement.

Ce qui drole ici sur CIN est le fait que sans ces evenements, si on avait parle de federalisme ici, la pluspart des francophones ici allaient taxer de separatisme ou une minorite anglophone qui veut diviser le pays. Pourtant le mal deja presente ne s'ameliore pas du tout. Meme la d'autre nie qu'il existe un problem anglophone au Cameroun. Les gens sont en coleres, au lieu de voir comment sorti de la crise, on organise un meeting politique.
      0
Ossas Nanga11    142016-12-08 14:51
#75
ahahahah, les vieux croulants sont en difficulté, avec leur vieux logiciel de pensée et d'action. Heureusement que ce sont les totos en face. Mais ça finira par passer un jour.
      0
Bama   802016-12-08 14:49
#76
Pour une fois une manifestation du RDPC a été interdit par le peuple en colère.
C'est un précédent qui peut devenir la coutume d'un Cameroun nouveau.
Le RDPC est né à Bamenda, il risque de mourir à Bamenda.
      0
Maguida   402016-12-08 14:46
#77
Ton ton
Tu parles de quel dialogue ?
Quelqu'un se plaint d'un certain nombre de choses et propose le fédéralisme comme solution pour régler ce probleme.
Toi tu ne t asseois pas pour dialoguer avec lui et trouver des voies et moyens pour régler le problème mais tu declare partout que tu refuse le fédéralisme (la solution proposée par la partie d'en face) sans rien proposer d'autre. .
Nes ce pas toi qui ferme la porte au dialogue et qui pour narguer la partie d'en face vient organiser un meeting avec motion de soutien prévue a la fin ?
Lorsque les mécontents veulent manifester on les en empêche par la violence alors eux aussi ont décidé d'interdire par la violence les manifestations du pouvoir en place
      0
Stoph13    182016-12-08 14:45
#78
Q Picace ".......On me dira aussi que les contre-marches ne sont pas autorisées dans la culture anglo-saxonne. Dans cette même culture, qui n'est pas d'accord avec moi doit être voué aux gémonies ? N'est-ce pas ?"
Je crois bien qu'on se lise ici. Hier, j'avais dans ma reaction d'une article dit que, le message delivre a Buea, n'est pas un message que la population du NOrth- West vont prendre et digerer avec plaisir.
Mr. Picace, quel est le but du P:M: d'aller negovier avec les civiles mecontents, habille et coiffee au regalia du RDPC?`Que voulait-il fait passer par cet habillement comme message?
This is the time, for a caring head of state and gov't (unfortunately you know Po Mbia is far from being one) to enter dialogue based on love, and sincerity.
Le Cameroun est UN et indivisible!!! Na paper work? Massa, that sentence should be coted with love for every Cameroonian and to every part of Cameroon, not a hollow slogan meant to tame people who have lived a subservient life clapping to francophones as the wax in joy as masters. As for me, I am Cameroonian, even if my people decide to break-up, I will still carry the name along, but this time---Southern Cameroon. I will miss good people from the other part but they are some I will love to forget instantly.
P:M, I hear Atanga NJi brags that you and Ministers are our own share of development. If only a minister was equal to development instead of "..fighting for their belly" dixit Afoakom.
Nyamfukahs
      0
Garoua   562016-12-08 14:42
#79
Après la réponse policière et ses travers .. voici la meeting du RDPC comme réponse politique aux émeutes de Bamenda. Je crois nos dirigeants politique vivent sur une autre planète !!
      0
Messassi   402016-12-08 14:36
#80
@Blizzard,

Bien vu , concernant @Pablopic. J'attends toujours son avis dans l'autre topic qui parle des sanctions en vue au sein de la milice du dictateur Biya, lui qui martelait que les videos et les images qui circulaient sur la toile n'étaient qu'un montage de la part "des oiseaux de mauvaise augure qui veulent déstabiliser le Cameroun."
      0
BAMS   362016-12-08 14:35
#81
Pablopic a désaoulé, comme quoi certains ont la maturité tardive.
Il n'est jamais trop tar pour devenir Patriotes et souhaité le meilleur, la démocratie et la démocratie pour tous les camerounais
Un point c'est tout
      0
Moudjo   72016-12-08 14:31
#82
tu demandes seulement koi ton ton?
      0
Sergydukamer   352016-12-08 14:26
#83
Il faut toujours jouer à la politique de l'autruche.

Rira bien qui rira le dernier.
      0
Blizzard   312016-12-08 14:20
#84
Gari don' pass ndiba!!!!
Même le très conservateur Pablopic est devenu progressiste?

L'heure est grave!!
      0
Pablopic16    342016-12-08 14:09
#85
je ne comprends pas pourquoi le gouvernement s'acharne a dire et a s'enteter dans la logique qu'il nya pas de probleme anglophone. Cette politique d'autruche est tres ineffective et tres maladroite. La question n'est plus de savoir s'il ya un probleme avec la gestion du vivre ensemble avec nos freres du Cameroun Occidental ( je prefere ce terme ancien qui au depart etablissait la bienevenue, la fraternite et l'egalite entre nos freres du Cameroun Oriental et ceux du Cameroun Occidental) Cette appelation rendait les notions d'anglophone et de francophone pluspositives et plus egalitaires.
1- Il faut que l'assemblee et le Senat se tienne et retablissent une nouvelle structure de l'etat Federal avec cette fois ci avec 15 a 20 etats federes. Certaines regions actuelles doivent etre a nouveau etre divisees en etats federes.

2-Il faut lancer la concurrence et la competition des etats pour insuffler une nouvelle dynamique dans ce pays et rendre les revendications actuelles nulles et non avenues.

3-Ces manifestations ouvrent plutot des possibilites et opportunites nouvelles de revision du systme de maniere positive. Parmi les regions qui doivent etre redivisees en etats nouveaux, il ya le Nord Ouest, l'Adamaoua, Le Sud Est, l'Adamaoua, L'Est, et peut etre le Nord, l'Extreme Nord, le Sud, le Centre et lOuest. Ca ferait donc 15 a 20 etats federes avec des gouverneurs. Ensuite il faudra reamenager les responsabilites des etats et leur mode d'administration.
4- Repetez qu il n'ya pas de probleme n'est pas une solution. Envoyer les gens pour dailoguer sans proposition et action officielle ne portera pas d bons fruits. Il faut restaurer le Fedralisme elargi et mature avecun pouvoir Federal central et fort. Sinon, tout risque de basculer dans le chaos total.
      0
Un_camer   542016-12-08 14:08
#86
@Ton Ton
Si dialoguer c est venir organiser les meeings qui debouchent sur une motion de soutient à bi mvondo alors les gens de bamenda vous ont fait cadeau de votre "DIALOGUE"
Et bientot le pays entier vous envera au diable avec vos "DIALOGUES"
      0
Rosmart   352016-12-08 13:58
#87
Oh mon DIEU ! POPOL Libère le CAMEROUN si tu as vraiment un Cœur !
      0
Rosy   512016-12-08 13:49
#88
C'est la manifestation de ras le bol de 34 ans de règne du Seigneur Pô Mbiya. Ces violences sont latentes partout dans le pays même à Mvomeka. Trop c'est trop. Nous devons subir tous les affres de ce vieillard sans nous plaindre. Dès qu'on dit , il y a un problème, nous souffrons, STEPHANO et ses coreligionnaires nous traitent d'aigris. Ils ne comprennent que la violence. Celle-ci finira par exploser dans tout le pays.
      0
Unik Patriot   152016-12-08 13:40
#89
*****d'avoir penser à organiser******
      0
Unik Patriot   492016-12-08 13:39
#90
Sans donner raison à tous ces casseurs et bruleurs, je voudrais juste dire que c'est assez maladroit d'avoir pener à organiser un meeting à BAMENDA en cette période.

Que celui qui a eu cette fâcheuse idée paye la facture.

A mes frères du Nord Ouest, les casses ne règlent aucun problème.
      0
Ton Ton 57    252016-12-08 13:28
#91
quand les autorités ne dialogue pas ont dis qu'ils sont arrogant , insolent .. quand ils cherchent tant bien que mal une solution on met le feu partout .. meme si les autorités sont coupables est ce une raison de metre le feu partout ? je demande seulement ...
      0
BAMS17    452016-12-08 13:15
#92
biya dehors
Un point c'est tout
      0
Efouba Akam Sidonie   462016-12-08 13:08
#93
Je pense que ce meeting ne devrait pas etre programme en ce moment a Bamenda vu la tension qui y regne. Apprenons souvent a avoir la mesure de tout chose

@Adeline Atangana l'image avec laquelle vous illustrez votre article vient de la page facebook de Boris Bertold.
Bien vouloir mettre le credit photo. Image facebook de Boris de Bertold ou mieux. C'est professionnellement honnete.

A ce que je sache vous n'avez pas envoyez d'envoye special a Bamenda. C'est bien que les internautes le sachent
      0
PICACE39    202016-12-08 12:48
#94
On me dira aussi que les contre-marches ne sont pas autorisées dans la culture anglo-saxonne. Dans cette même culture, qui n'est pas d'accord avec moi doit être voué aux gémonies ? N'est-ce pas ?
      0
Emeutes a Bamenda ???
La violence s’est rapidement propagée dans tout Bamenda, le chef-lieu de la Région du Nord-Ouest ce jeudi 8 décembre 2016  en fin de matinée.

«Ce que nous vivons ici en ce moment dépasse tout ce que nous avons subi jusqu’ici. Les jeunes ont barricadé les routes, ils ont mis le feu presque partout. Ils s’attaquent aussi à certains véhicules. C’est très grave. La population apeurée cherche où se cacher. Moi-même, j’ai trouvé refuge chez un ami. Je ne pouvais pas prendre le risque de prendre la route pour mon domicile qui est loin de Commercial avenue». C’est le témoignage d’un confrère que le reporter de Cameroon-Info.Net a eu au téléphone peu avant 11h.

La ville de Bamenda où les activités sont paralysées depuis plusieurs semaines à la suite d’une grève des enseignants et avocats anglophones a enregistré ce jeudi 8 décembre 2016, une escalade de la tension entre les populations mécontentes et les forces de l’ordre à cause de la décision des responsables du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais (RDPC), le parti politique au pouvoir, d’organiser un meeting, dénommé "Meeting de la paix", dans la ville pour inviter les manifestants à mettre un terme à leur mouvement d’humeur.

Philemon Yang, le Premier Ministre et Jean Nkuete, le Secrétaire général du RDPC, devaient s’adresser à la population locale comme ils l’ont fait hier à Buea, dans la Région du Sud-Ouest, lors d’un meeting similaire.

«Le Premier Ministre et le Gouverneur Adolphe Lele Lafrique avaient déjà pris la route pour la place du meeting à Bamenda congress hall. Quand l’insurrection a déclenché, ils ont rebroussé chemin. De ma position, je ne peux pas vous dire exactement où ils sont. La vérité pour le moment, c’est que le meeting, programmé pour commencer vers 10h, ne se tient pas»,  informe notre source.

L’escalade de la tension survient alors que la veille, les évêques ont lancé un appel à la fin de la grève des enseignants. 

SUR LE MEME SUJET:


Auteur:
Adeline ATANGANA
 contact@cameroon-info.net
 @t_b_d
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez