Cameroun - Bilinguisme: Le Président de la République Paul Biya instruit le recrutement de 1000 jeunes diplômés bilingues

Par Otric NGON | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 14-Sep-2017   2882 9
Username:
Password:
Moh Manyu   02017-09-14 21:18
#1
Grace Ewang Ngobiesalaka

Grace is from Ndian Division. She is the Regional Delegate of Arts and Culture for the South West Region. Before this position, she worked as the Sub-Director of Creative Industries in the Ministry of Arts and Culture. Grace has been working in the ministry since 2009.

Between 2000 and 2009, Mrs. Grace Ewang worked in the Ministry of Youths Affairs as a Youth and Action Counsellor. During this period, she also worked as a Cultural Affairs Consultant with different Ministries, Councils, Communities and various Associations. She has many years of knowledge and experience in cultural policy and affairs, community development, project management and anthropological research.

She is a bilingual speaker; French and English. She obtained all her education in the francophone education system, gaining the BEPC, Probatoire, Baccalaureat and Licence in Anthropology and Archaeology. She also has a Masters in Anthropology of Development. Grace is interested in African cultural heritage and traditions. She has developed, organised and participated in a variety of cultural events including, the National Festival of Arts and Culture (FENAC 2008), Passage a l’an 2000, the cultural events linked to the Cameroon Football Cup (2000-2009), the Buea Mountain Race (2015), 50th Anniversary of Cameroon’s Independence (2012) and Cameroon Re-unification Celebration (2014), the Festival of Arts and Culture, Limbe (FESTAC – 2015), and numerous cultural concerts linked to the National Day, New Year Celebrations and COMICE Agro Pastoral.

Mrs. Grace Ewang Ngobiesalaka, epse Ngo is married with 3 teenage children.
      0
Moh Manyu   22017-09-14 19:27
#2
Just as an Anglophone Teacher cannot teach Mathematics to any Francophone student the same applies to a Francophone Teacher that cannot teach Chemistry to an Anglophone student!
      0
Educator   122017-09-14 16:49
#3
They need to be bilingual so that they can gradually revert, that is to slow assimilation to an "acceptable speed". At least thats what the "dreamers" think!
But in case anyone is looking they can claim to be teaching in English.
Joking aside, are there any actually bilingual mathematics teachers in LRC, that is, who can teach the subject in either language? And know/understand "both" curricula?
      0
Sergydukamer   82017-09-14 16:26
#4
On sait ce que veut dire étude de dossier chez nous.

8045 camerounais à plumer jusqu'aux os.

Bon marché!!
      0
Alternative   72017-09-14 16:18
#5
Il parait que c'est plutôt un recrutement de 10.000 milices tribales pour mater les contestataires des élections.
      0
Moh Manyu   112017-09-14 16:01
#6
We need qualified Teachers not bilingual Teachers!
      0
Info   112017-09-14 15:29
#7
C'est quel pays où tout doit venir du Président de la République.
Ces ministres et autres hauts fonctionnaires n'ont pas d'initiatives?
Je pense que lorsque l'on délègue des pouvoir c'est pour que ces personnes prennent de décisions.
Un président ne peut pas tout faire (comme s'il travaillait même beaucoup).
Vous connaissez tous l'expression: "SUR ORDRE DU CHEF DE L'ÉTAT ...."
      0
Smallpikin   132017-09-14 15:02
#8
I sometimes really like the way dictators of banana republic operate …Paul Biya does this, Paul Biya did that, Paul Biya…Paul Biya… etc. A classic example of L’Etat-c’est-Moi! I really pity our La Republic brothers after 1st October. Who will be there to protect and teach them their basic human rights when West Cameroon is gone? You can’t all come over because there will obviously be limited spaces for asylum seekers from the east of the mungo.
      0
Pikin-for-quat   22017-09-14 14:18
#9
CRTV et co, il n’est pas question des enseignants bilingues. Il est question des enseignants d’expression anglaise.
On n’a pas besoin d’être bilingue pour enseigner dans les établissements à Maroua, Bafoussam, Kribi etc… Le seul critère est de pouvoir transmettre les connaissances en Français.
Dans ce cas de figure, il fort possible de refuser la place à un valeureux Camerounais e.g Njomo Kevin, qui posséderait une maitrise parfaite des mathématiques en anglais mais pas en français.
      0
Des jeunes chercheurs d'emploi Archives
Ce recrutement est une réponse du chef de l’Etat Paul Biya aux revendications, des syndicats des enseignants anglophones.

Dans le cadre de la résorption du déficit d’enseignants dans les matières scientifiques et techniques, et conformément aux hautes instructions du Président de la République, le ministère de la Fonction publique a lancé le recrutement au titre de l’exercice 2017, de 1000 jeunes diplômés bilingues dans la Fonction publique.

Il s’agit, à terme, «de fournir des enseignants bilingues dans les filières techniques et scientifiques», explique la CRTV. Entre autres filières retenues: maintenance and installation of electronic systems, métaux en feuille, maintenance des équipements lourds, industrial weldering, motor mechanics, physics, mathématiques, chemistry, biology, fundamental computer science.

Le ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative, Ange Michel Angouing, a présidé le mercredi 13 septembre 2017 dans son département ministériel, une réunion visant la mise en œuvre des mesures prescrites par le chef de l’État concernant ce dossier.

À ce jour, apprend-on, plus de 8045 dossiers de candidatures ont déjà été enregistrés. 5945 ont déjà été traités, soit 73%. Les équipes du ministère de la Fonction publique s’attèlent à s’assurer que les candidats remplissent effectivement les conditions requises parmi lesquelles, être parfaitement bilingue et être âgé de 17ans au moins et 40 ans au plus.

Elles s’occupent également à vérifier l’authenticité des dossiers des candidats. À cet effet le ministre à assurer que les vérifications se feront à toutes les étapes du processus. Au bout de ce recrutement les candidats retenus seront affectés dans les régions où besoin se fait sentir.

La sélection des candidats se fait sur étude de dossier au sein des instances prévues par l'arrêté fixant le cadre organique de l'opération et la date limite de dépôt de dossier est fixée au 19 septembre 2017.

Auteur:
Otric NGON
 contact@cameroon-info.net
 @OtricNgonCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez