Cameroun - Budget 2017: Environ 4 milliards de FCFA seulement pour le ministère des Arts et de la Culture

Par Lore E. SOUHE | Cameroon-Info.Net
YAOUNDE - 07-Jan-2017   44220 1
Username:
Password:
Baadaye Mkali   42017-01-07 11:01
#1
Et après on verra un ancien maire aller chanter comment le president fait beaucoup pour les artistes....What a joke!
      0
Narcisse Mouelle Kombi Archives
À bien y regarder, ce département ministériel est parmi les parents pauvres dans la distribution des enveloppes budgétaires annuelles.

Le département ministériel que dirige Narcisse Mouelle Kombi a vu son budget charcuté en 2017. En effet, le budget 2016 du ministère des Arts et de la Culture (MINAC) était de 4 milliards 59 millions de FCFA. Malheureusement, pour l’année qui commence, il devra se contenter de 3 milliards 813 millions de FCFA.

Avec ce montant un peu dérisoire, il faut le souligner, le MINAC devra faire fonctionner de façon optimale les 58 délégations départementales, les dix délégations régionales, l’administration centrale et implémenter la construction d’un complexe culturel ultramoderne de 1200 places à Yaoundé, indique le quotidien Le Messager du vendredi 6 janvier 2017.

En plus de cela, il s’agira pour le MINAC d’optimiser en outre le fonctionnement de l’Ensemble national en le dotant des batteries modernes et traditionnelles. En plus de travailler à la confection des tenues de scène de trois composantes de l’Ensemble national que sont le Ballet national, l’Orchestre national et le Théâtre national, détaille le journal.

Avec cette enveloppe, le MINAC est de facto parmi les parents pauvres dans la distribution des enveloppes budgétaires. Dans la même veine, le ministère du Travail et de la sécurité sociale (MINTSS) rejoint le groupe des départements ministériels qui sont la lanterne rouge au classement des montants concédés aux 36 départements ministériels. En effet, ce dernier a bénéficié pour l’exercice 2017, de 3 milliards 567 millions de FCFA.

Au finish, l’émergence des artistes, créateurs d’œuvres de l’esprit et ambassadeurs du Cameroun sur le plan international ne semble pas être une  priorité pour le Gouvernement qui les a clochardisés depuis plus d’une trentaine d’années.

Auteur:
Lore E. SOUHE
 contact@cameroon-info.net
 @loresouheCIN
  • E-mail 0
  • Google+
  • Tweet
  • Partagez